Connect with us

Calédosphère

Actualité

Didier Leroux s’est-il “acheté” un élu du congrès ?

Au lendemain des élections, l’élu Grégoire Bernut s’est fait embaucher par Didier Leroux. Si l’homme d’affaire et principal contributeur financier du FPU-RUMP n’est plus élu, il s’est semble-t-il garanti un “droit de regard” sur les votes du parti de Pierre Frogier. Liaisons dangereuses.

C’est une information qui était jusque-là passée inaperçue et qui risque de faire du bruit : sur les 54 élus du congrès, un seul a choisi de cumuler – après les élections – avec une activité professionnelle dans le secteur privée. Car si quelques élus continuent à exercer leur métier même une fois en fonction (ce qui pose d’évidents problèmes sur le plan moral ou logistique) aucun n’avait attendu de devenir conseiller de la Nouvelle-Calédonie pour démarrer une nouvelle carrière dans le monde de l’entreprise. Ainsi, nous avions déjà évoqué ici, entre autre, le cas de Pascale Doniguian-Panchou qui exerce depuis déjà 5 ans comme cadre de la multinationale Starwood. Mais l’élue du FPU-RUMP n’est pas une exception.

Du côté de Calédonie Ensemble, nous avions également indiqué dans nos colonnes, que les élus Marie-Françoise Hmeun et Frédéric De Greslan ont continué, pour l’une, son activité d’hôtesse de l’air et pour l’autre son métier d’avocat au sein de son propre cabinet, une fois installés au boulevard Vauban. Ces élus ont tous comme point commun de ne pas avoir voulu abandonner le métier qu’ils exerçaient déjà avant les élections. Le cas de Grégoire Bernut semble lui beaucoup plus problématique et pose d’épineuses questions quant aux textes de loi qu’il propose à son groupe de soutenir ou non en assemblée.

Profession : élu. Employeur : Leroux.

D’après la déclaration d’activités de Grégoire Bernut (que la loi lui a imposé de remplir après les provinciales) celui-ci écrit dans la liste de ses activités professionnelles qu’il est devenu le 1er juillet 2014 (soit un mois et demi après le scrutin) Directeur Administratif et Financier du groupe Gestion de Saint-Vincent, dont le siège est situé à La Tamoa (Cf. Copie du document du Haut-commissariat ci-dessous). Etrange qu’un tel groupe spécialisé dans l’agro-alimentaire se précipite pour embaucher un conseiller de la Nouvelle-Calédonie après les élections, président de son groupe de surcroit ? Pas tellement, car en fait cette entreprise qui embauche plus de 70 employés est l’une des propriétés du milliardaire Didier Leroux, ancien élu au congrès de l’Avenir Ensemble qui avait rejoint en 2013 officiellement le FPU-RUMP. Celui-ci aurait par ce biais tenu à conserver une certaine influence au sein du RUMP. Quitte à payer un élu via ses filiales ? Voire. En tous les cas, Grégoire Bernut peut se targuer d’être le seul élu à avoir ces deux employeurs : le congrès et… un homme d’affaire.

Il faut dire que depuis les provinciales, Didier Leroux, candidat malheureux à trois législatives, était devenu une pièce maitresse dans l’organisation du Rassemblement-UMP. En effet, si ses ressources financières ne rivalisent pas avec celles de son beau-frère le milliardaire Vincent Bolloré, elles ont été largement suffisantes pour financer une grosse partie de la campagne de Cynthia Ligeard. Didier Leroux avait même fait pression pour que Sylvie Robineau, l’ex-ministre de la santé et protégée de Harold Martin, ne puisse figurer sur la liste des candidats du R-UMP. Cette dernière ayant osé toucher en 2012 aux prix des médicaments alors que Didier Leroux était l’un des principaux importateurs de produits pharmaceutiques en Nouvelle-Calédonie.

Vrai-faux retrait et conflits d’intérêts ?

Moulinant en coulisse, Didier Leroux était devenu le représentant du FPU-RUMP lors des réunions du CGS (il en était le seul membre non-élu). Déjà, en avril 2013, il avait expliqué sur RRB que sa stratégie était de se faire « discret » après les élections pour « encadrer » une nouvelle génération d’hommes politiques :

Il faut que les responsables politiques acceptent de se mettre en retrait, de se faire discrets. Évidemment il faut qu’ils restent disponibles, parce que ce sont des gens d’expérience, pour aider, pour encadrer une nouvelle génération (Didier Leroux, le 5 avril 2013)

Force est de constater que ses méthodes d’encadrement reposent, semble-t-il, sur l’octroi d’avantages financiers à cette « nouvelle génération » puisqu’il a embauché celui qui dirige au congrès le vote des élus du FPU-RUMP. C’est ainsi qu’on peut se demander en quoi les déclarations de son employé Grégoire Bernut sont celles de son parti ou bien celles susurrées à son oreille par son employeur. Cette semaine par exemple, Didier Leroux s’est publiquement félicité sur les réseaux sociaux du discours de Grégoire Bernut, lequel explique en substance pourquoi il n’a pas voté dernièrement les réformes fiscales et notamment l’augmentation de la taxation sur les dividendes :

1111

Qu’un élu soit l’employé d’un homme d’affaire calédonien pose d’innombrables questions : Ce que Didier Leroux qualifie de « bonne intervention » est-elle initiée par le parti politique de l’élu ou bien par celui qui lui paie son salaire de cadre ? Où finit le lobbying et où commence le conflit d’intérêt ? Naturellement, cette nouvelle taxation sur les dividendes combattue par Grégoire Bernut ne risque pas d’entamer la part la plus importante des ressources financières de l’homme d’affaire. Comme sa page Wikipedia le précise « Il [Didier Leroux] est surtout très investi dans les affaires sur le territoire de Wallis-et-Futuna (paradis fiscal) où Il a également quelques sociétés et participations ainsi qu’au Vanuatu autre paradis fiscal, (ce dernier sur la liste noire de l’ONU) »

Au fait, et si les élus du congrès sont à vendre, combien ils rapportent une fois achetés ?


Continue Reading

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

109 Commentaires sur "Didier Leroux s’est-il “acheté” un élu du congrès ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Hey Didou dis donc.

?

中国娘

Tiens en parlant “d’optimisation fiscale”, on se demande qui sont les 4 calédoniens épinglés dans le scandale HSBC Swiss Leaks? Faut être vraiment con pour continuer de planquer son fric dans les paradis fiscaux européens. C’est à HSBC aux Emirats que les grosses fortunes se planquent en général.   

Tema

C’est vrai ça faut être con ! Heureusement que tes potes et toi vous êtes meilleurs. Tu peux nous donner les astuces de ton gourou pour planquer sa fortune des calédoniens ? Vu qu’en 2004, c’était le pote de 30 ans du gros de païta et de DL, il doit avoir des bons plans.

Quelque chose me dit que cette affaire de HSBC est de la dynamite.

gilbert

Mais va y donc modérateur, modifie l’ordre des posts, supprime ceux qui ne te conviennent pas, mon copain huissier à les yeux grands ouverts, il hallucine…

Tu racontes n’importe quoi Gilbert, et tu commences à pousser le bouchon un peu loin. Le post de SFX ne respecte pas notre charte et il est modéré. Point. Arrête ta psychose.

SCFX

**************
MODÉRÉ
**************

gilbert

C’est sur qu’il y a des baffes qui se perdent… la prochaine fois qu’on vous pond un article pour lequel vous ne pouvez pas vérifier la véracité des sources, souvenez vous de celui-ci ou même avec des sources publiques et transparentes, on a arrive à conclure à côté de la plaque… et surtout, on ne se précipite pas à rectifier le tir…. 

中国娘
Attendez avant de cracher. Cette affaire n’est pas fini et encore une fois vous cherchez à vicier l’information de cet article. Si Bernut était à la province c’est bien suite aux élections de 2009 ? Il était bien sur la liste de leroux (AE/LMD) en 2009 ? 11éme, ok. Ça change le fond de l’article ? Pas pour nous en tout cas. Qui paye Bernut depuis 2012 ? Leroux, ou pas ? C’est normal qu’un élu du congrès soit à Mi-temps ? I n’y a aucun lien entre son travail au congrès (en charge de voter les taxes sur l’importation)… Lire la suite »
Tema

Et le lien entre le SIVOM et Gomez, vous avez l’intention de bosser un peu dessus ?

Tema

C’est marrant que vous ne vous intéressiez pas à DL à la Mairie. Le mec est quand même responsable de l’urbanisme alors qu’il existe un cabinet d’architecture familial. Y’a même pas besoin de fouiller. Mais je dis des bêtises, il est à CE, c’est donc normal.

On s’y est intéressé, et d’après nos informations il a vendu son cabinet avant d’entrer en fonction à la Mairie. Si tu as d’autres informations, tu peux nous les fournir avec preuves et bien entendu elles seront publiés ici même 😉

gilbert

S’il y a bien quelqu’un qui cherche à vicier dans cette histoire ce n’est pas de mon côté qu’il faut chercher. Pour ma part, je n’ai écrit que la stricte vérité. Et encore une fois je l’ai écris si c’est le lien politiques/entreprises qui vous intéresse, prenez la liste des élus par ordre alphabétique et cherchez, sans sauter de nom de préférence et sans cibler….

Y’a rien a redire.

中国娘

c’est sûr, on n’aurait jamais du autoriser l’accès internet au peuple ! quelle connerie monumentale 

titanchois

Qui ne dit mot consent, où es tu le grand mou qui piannote aussi sur ce site, on se fait tout petit, on n’ose pas débattre pour dire au moins les quatre vérités, comme disait une certaine député maire, les yeux dans les yeux c’est çà qui est vrai,bon tous pareils, mensonges, magouilles font partie de leur quotidien il n’y a qu’eux qui comptent,,  de tous les jours, toujours l’argent, toujours le pognon rien à foutre du peuple, !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top