Connect with us

Calédosphère

Actualité

Procès Calédosphère : Bernut & Leroux veulent 2,5 millions !

Franck Thériaux a reçu de la part de l’élu du congrès Grégoire Bernut et de son employeur Didier Leroux une citation directe pour comparaitre devant le tribunal en mai prochain. Les deux hommes exigent de recevoir deux millions et demi de Fcfp.

Franck Thériaux, créateur du blog, a reçu ce 25 mars à son domicile en Normandie la visite d’un huissier. Celui-ci lui a transmis une citation directe à comparaitre en personne devant le tribunal correctionnel de Nouméa le 29 mai 2015. Nous l’évoquions récemment dans ces colonnes : Grégoire Bernut, président du groupe FPU/R-UMP au congrès et l’homme d’affaire Didier Leroux ont porté plainte contre Calédosphère suite à notre article qui révélait que l’un était (en plus de son mandat d’élu) l’employé de l’autre. Les deux hommes s’estiment diffamés car, selon leur avocat, l’article en question ferait « clairement grief à Monsieur Leroux d’avoir corrompu Monsieur Grégoire Bernut, élu du congrès, et celui-ci d’avoir accepté la corruption proposée ». Ils réclament un million chacun à Franck Thériaux et aussi un demi-million pour payer leurs frais de justice.

Quelques rappels s’imposent donc :

+ Grégoire Bernut est payé par la Nouvelle-Calédonie, et donc par les citoyens calédoniens, pour les représenter (du moins ceux qui ont voté pour sa liste) au sein du congrès de la Nouvelle-Calédonie.

+ Grégoire Bernut est par ailleurs aussi payé par une société détenue par Didier Leroux, un homme d’affaire dirigeant, par exemple, un important groupe agro-alimentaire spécialisé dans la vente du riz et du pain mais aussi l’Office Calédonien de Distribution Pharmaceutique, le principal fournisseur de médicaments du territoire.

+ Monsieur Bernut a donc deux employeurs. C’est un fait que nul ne conteste et qui est prouvé par un extrait du journal officiel de la Nouvelle-Calédonie intitulé : « Déclaration d’activités, membres du congrès et des assemblées de province » daté du 20 juin 2014 (voir document ci-dessous)

Contrairement à l’argumentaire présenté par le bâtonnier Yann Bignon, l’avocat de Didier Leroux (qui est également avocat de la BNP) personne ne peut prouver que « Monsieur Leroux [a] corrompu Monsieur Grégoire Bernut, élu du congrès, et celui-ci [a] accepté la corruption proposée ». Il est clair, en revanche, que les Calédoniens sont susceptibles de se poser la question ! Puisque qu’un élu qui vote les lois (et président de son groupe politique de surcroit) est également payé par une société détenue par un milliardaire ayant des intérêts divers et variés sur le territoire.

Ainsi, par exemple, le vote par le congrès en décembre dernier de l’augmentation de la taxation des dividendes des entreprises va à l’encontre des intérêts des sociétés de Didier Leroux (puisqu’elles produisent des dividendes qu’il touche). Nous avons fait remarquer dans notre article que Grégoire Bernut s’est positionné contre cette loi au congrès et dans les différents médias, ce qui est facilement vérifiable. Nous avons également rappelé qu’il était, en tant que président du groupe FPU/R-UMP, celui qui portait la voix de ses élus et qui leur donnait les consignes de votes avant les scrutins. Les intérêts de Didier Leroux étant convergents avec le vote assumé de Grégoire Bernut, il apparait justifié, utile et pertinent de s’interroger sur la corrélation entre ces deux faits. Ayant deux casquettes, avec laquelle a-t-il choisi de voter contre cette loi ? Cette question reste encore ouverte mais c’est à lui d’y répondre.

Rendez-vous au tribunal

Les connaisseurs du monde judiciaire auront néanmoins noté que ce n’est pas la première fois que Didier Leroux réclame des dommages et intérêts à un média. Il avait fait naguère de même vis-à-vis des regrettés Remy Le Goff et Thierry Squillario. Ces derniers avaient publié dans le journal « Les Infos » un article intitulé « Comment LEROUX Banquier favorise LEROUX pharmacien » grâce, selon eux, à son mandat au sein du conseil d’administration de la BCI. Le journal évoquait alors un « conflit d’intérêt » et l’homme d’affaire avait porté plainte pour diffamation et réclamé des indemnités. En raison des preuves à charge contre lui le jugement du tribunal de Nouméa lui avait cependant donné tort. Cette fois-ci, une fois de plus, la justice tranchera : rendez-vous le 29 mai devant les tribunaux Monsieur Leroux !

Continue Reading

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

65 Commentaires sur "Procès Calédosphère : Bernut & Leroux veulent 2,5 millions !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
titanchois

“Je  suis  DIDOU  et  PITT BULL”  mais  pas  CHARLIE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Il faut  espérer  que la décision  du tribunal  et des juges sera à la hauteur de nos attentes, pour un peu plus de  démocratie  dans ce pays, et de liberté de penser et d’écrire, et CALEDO n’écrit point n’importe quoi mais apporte en plus des preuves de nos politiques qui depuis  des années mélangent les deux politique et affaires économiques, il faut  pas  aller chercher très loin c’est CONFLIT D’INTERET et  REPUBLIQUE  BANANIERE EN PUISSANCE!!!!!!!!Pour  terminer  bon  courage à  “JE  SUIS FRANCKIE” C’est çà  le vrai………

Il faut que ça leur coûte ces 2,5 millions+ si ils perdent ces deux-là, une somme dérisoire pour Leroux…

dudda

je serai la pour une voix de plus

(Plié d’rire !)
Quoi, ces gens estime leur soi-disant honneur bafoué à 2,5 millions,
et ils trouvent qu’en Calédonie , la cherté de la vie n’est pas si préoccupante ?

[ Depuis 40 ans qu’ils grenouillent, leur honneur ne vaut pas 100 balles !]

Et encore. On trouve plus d’honneur dans un paquet de Twisties.

Je serai le 29 mai au tribunal, Franck, pour te soutenir. Tu me reconnaitras, j’aurais un sac de riz  du Moulin de Saint Vincent sur l’épaule droite !

Matteï

Ah les affairistes et la politique…,la délinquance en col blanc! ,si la justice pouvait être aussi “véloce” que pour les petits délinquants…Donnons lui les moyens d’investiguer chez tous ces prédateurs du pays .Pace salute

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top