Connect with us

Calédosphère

La colonne cérébrale de Franck

J’ai ouvert Calédosphère à 35 ans, j’en ai aujourd’hui 44

Il y a presque 9 ans jour pour jour, calédosphère naissait… A l’aube de cet anniversaire, le constat reste mitigé même si le petit blog est aujourd’hui devenu un média influent et incontournable en Nouvelle-Calédonie.

Silencieux mais attentif à tout ce qui se passe sur Le Caillou depuis mon retour en métropole il y a 4 ans, j’avoue être un tantinet déconnecté avec votre réalité calédonienne. J’ai beau écouter tout ce qui se dit à la radio et lire tout ce qui est publié dans les journaux, je n’ai plus le même entrain qu’auparavant pour débattre avec vous de tout et n’importe quoi.

Il faut dire aussi que le coups bas reçus depuis ces dernières années ont un peu plombé mon entrain. Entre les déferlantes sur les réseaux sociaux qui font état d’une proximité entre Calédonie Ensemble et Calédosphère, puis les nombreuses plaintes reçues à mon encontre pour des sujets écrits ici en passant par ma toute dernière mise en examen dans l’affaire TAMAÏ pour des propos encore une fois tenus sur le blog, j’avoue avoir la moutarde qui me monte sérieusement au nez.

Le dernier exemple que je viens de mentionner ci-dessus au sujet de l’affaire TAMAI est flagrant de réalité… Alors que l’affaire n’avance pas, qu’aucune preuve ne filtre et qu’aucun compte n’est rendu à la population, un juge se permet de faire toute la lumière sur cette sordide soirée en affirmant que Calédosphère a diffamé deux guignols qui continuent d’avoir la queue entre les jambes. Ah bon Mr le juge, vous avez des informations à communiquer à la population sur la chronologie des faits qui se sont déroulés ce soir là et qui ont entrainé la mort de Guy Tamaï ? Pourquoi votre interprétation de nos écrits formulés au conditionnel auraient plus de valeur que la notre ? C’est votre métier et votre rang qui vous permet cet excès de zèle ? Tout est histoire d’interprétation et j’ai aujourd’hui franchement hâte que toute la lumière soit faite dans cette sordide affaire. Qu’on nous apporte des preuves avant de nous accuser car sans preuve il sera bien difficile d’affirmer que nous n’avons dit que des conneries… Je respecte la Justice de mon Pays quand elle fait son travail, pas quand elle cherche des poux à d’éventuels boucs émissaires en essayant de faire porter le chapeau à ceux qui comme nous ont essayé de comprendre ce qui s’était passé ce soir là. Car jusqu’à preuve du contraire, mis à part avoir un meurtrier présumé, la justice n’a pas fait d’avancée flagrante sur ce dossier très sensible et par dessus très flou aux yeux de TOUS LES CALÉDONIENS ! Si vous voulez mon sentiment, c’est parce qu’elle touche de près ou de loin à la politique que cette affaire n’avance pas mais ca, c’est encore une autre histoire…

Le Calédosphère bashing n’est pas en reste non plus mais voyez-vous, cet aspect me dérange beaucoup moins surtout quand on sait d’où il vient. L’hystérique à la voix grave sur talons hauts qui s’égosille chaque lundi matin sur ordre de son parti politique s’en donne à coeur joie mais force est de constater aujourd’hui que nous tirons un véritable profit de sa notoriété dégringolante. Il fallait s’y attendre d’un autre coté ! Elle n’est pas seule dans cette croisade, de nombreuses girouettes politiques suivent le même chemin. Ils ou elles essayent de nous déstabiliser, mais encore une fois… en vain !

Au bout du compte, quand les attaques sont intempestives et répétées maladroitement, j’avoue parfois souffrir du syndrome de la page blanche ou plus singulièrement de graphophobie. La graphophobie est une peur irraisonnée et incontrôlable d’écrire sous peur d’avoir des représailles. Pourtant, j’aime écrire même si je sais ne pas exceller dans ce domaine. Ecrire un papier sur Calédosphère me met à chaque fois dans un état pas possible. Mon cerveau bouillonne la nuit sur l’angle d’attaque, je cherche la première phrase pour bien introduire mon sujet sous la douche (il m’arrive de prendre plusieurs d’affilée si je ne trouve pas). Quand une idée survient, à n’importe quel moment, je laisse en plan les gens avec qui j’étais et quitte précipitamment le lieu où je me trouve (réunion de famille, toilettes,…) pour aller la noter avant qu’elle ne s’évapore. Je réécris parfois vingt fois la même phrase sans arriver à la perfection (je rajoute une virgule, je l’enlève, je la remets, je tente le point virgule. Et puis non. Et puis oui, Et puis…). Enfin, quand je dois cliquer sur « Publier » pour mettre en ligne mon papier, je transpire comme une moule sur son Bouchot par marée basse tant la tension est à son maximum. C’est aussi une des raisons qui fait que j’aime ce blog parce que les retours sur un écrit sont toujours une bonne ou une mauvaise surprise.

Voyez-vous, ce ne sont ici que quelques constatations sur mon mal-être d’écrire encore et encore mais rassurez-vous, au delà de ma petite personne, une équipe solide et d’excellents contributeurs continuent et continueront d’oeuvrer pour vous apporter au quotidien une autre vision de l’actualité calédonienne.

Longue vie à Calédosphère et merci pour votre fidélité !

Continue Reading

Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »



Laisser une réponse

33 Commentaires sur "J’ai ouvert Calédosphère à 35 ans, j’en ai aujourd’hui 44"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
obelix
Bravo Franck. J’ai découvert Calédosphère en étant très dubitatif sur l’efficacité des blogs en général. Aujourd’hui, je reste persuadé que tu as eu raison d’ouvrit cette fenêtre sur certaines réalités calédoniennes dont certaines ne sont pas très très propres (c’est un doux euphémisme). Je constate que tous les médias locaux traditionnels et certains politiques font leur déclarations publique en évitant de trop exposer leur avis. La force des réseaux sociaux est fantastiques, voire très efficaces. Ce ne sont pas les éditoriaux des médias bourgeois et soi-disants politiquement corrects qui nous obligeront faire un pas en arrière. La Démocratie a besoin… Lire la suite »
Franck, Tu as tout notre soutien moral (je me permets de m’exprimer au nom de beaucoup d’autres qui seront sans doute d’accord je l’espère). Ton site apporte un souffle de liberté intellectuelle nécessaire dans ce pays, car aujourd’hui ce n’est plus le pays du non-dit, on a dépassé ce cap, c’est le pays du « faut pas dire », et je trouve cela insupportable; certains politiciens et politiciennes ici se comportent comme des petits tyrans en herbe qui ne supportent pas la critique, ou que leurs errements dans le cadre de leur fonction soient dévoilés en public. On ne va pas laisser… Lire la suite »

sans caledosphere le meurtre de guy tamai serait presque passé inapercu ,de toute facon comme une ultime provocation aux caledoniens le nouveau procureur a declaré publiquement qu il continuerais dans la méme lignée de ce qu a fait la precedente , il ne faut donc pas s attendre a ce que les choses s ameliorent .

X

Oui, raison pour laquelle John Lax avait “reçu ordre de péter Calédosphère” (Mais de qui donc? De plaignants rigolos aigris?)

Où en est-il, de son pétage?

Ah oui, il faudrait que Calédosphère soit ivre et à terre…

Zut alors

http://www.gbich.com/img/news/big/12768046291.jpg

Dieu merci qu’il y ait ce blog Caledosphére, pour nous éclairer…… En ce qui concerne la tuerie de Mr. BOEUF, je rappele que Me La Proc., voulait sérrer les mecs, elle fait trés bien son travail…par contre depuis TAUBIRA c’est le Juge d’Application des Peines(JAP) qui méne la dance…pour TAUBIRA c’est plus facile dans sa philosophie laxiste de mener à la baguette 1 JAP pour 10 Procs. ….. Tony La Bouteille Carré et ses acolytes ont donc encore de beaux jours devant eux,jusqu’a à un changement de majorité…aprés se sera la case TAULE, que toute la population réclame……quel exemple pour… Lire la suite »
le jap a decidé de laisser le meurtrier presumé en liberté le temps que le procés se tienne , il a certainement des raisons et de toutes facon on ne saura jamais si elles sont bonnes ou pas . mais , par contre , le procés qui n a pas lieu dans des delais raisonnables , c est un fait bien visible et c est un deni de democratie dont les degats au sein de la famille de la victime sont bien visibles le jap ne peux pas faire appliquer des peines s il n y en a pas .… Lire la suite »
Laurent de Coudenhove

Bonjour Franck et bon w.e
Plus remis les pieds depuis longtemps.

obelix
J’ai 72 ans. Je réside définitivement en Nouvelle Calédonie depuis 2 ans et je ne compte pas retourner en métropole. J’ai découvert Calédosphère il y a un an environ, et je me régale. Non pas que je sois d’accord avec tout ce qui s’y écrit, que ce soit l’article de base ou de ses commentaires très… calédoniens, mis, pour moi, c’est une autre voie pour l’information locale, loin des excès d’une radio partisane et subjective, loin d’une télé dont le professionnalisme m’endort 3 fois sur 4, d’une presse quotidienne locale amorphe qui, pour meubler ses pages, utilise la quadrichromie permettent… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans La colonne cérébrale de Franck

Tendances

Les derniers comm’s

To Top