Connect with us

Calédosphère

Actualité

Procès 3G : un règlement de compte Martin/Leroux ?

Harold Martin est convoqué devant le tribunal de Nouméa. Durant deux jours, l’ancien président du gouvernement devra répondre des accusations de “prise illégale d’intérêt”. En 2010, Didier Leroux avait dénoncé les conditions de l’attribution du marché de la défiscalisation de la 3G par le C.A de l’OPT, alors dirigé par Harold Martin. Nonold 0 – 1 Didier.

« Je vous demande de changer l’attributaire en faveur de Monsieur Dorner ». En juin 2010, l’ancien administrateur de l’OPT Didier Leroux n’avait pas admis que le Conseil d’Administration de l’office attribue le marché de la défiscalisation de la 3G à un autre cabinet que celui de son partenaire historique, la société d’Yves Dorner (laquelle avait défiscalisé notamment la société des Riz-de-St-Vincent). Dans une lettre transmise au Haut-Commissaire de l’époque, l’élu de l’Avenir Ensemble s’était joint à un collaborateur de l’Union Calédonienne (Ronald Frère) pour réclamer l’annulation de cette attribution puisque le conseil d’administration n’avait pas suivi l’avis de la commission des appels d’offres (CAO). Le concurrent écarté avait alors déposé plainte, une enquête préliminaire avait été diligentée, laquelle a abouti à la mise en examen de l’ex-président du gouvernement et finalement au procès qui a lieu aujourd’hui et demain devant le tribunal de Nouméa. Une affaire qui ne semble pas décontenancer le maire de Paita lequel s’est carrément octroyé les services d’une des plus grandes sommités du monde judiciaire français : rien de moins que Pierre-Olivier Sûr, l’actuel bâtonnier de Paris. Le célèbre pénaliste a d’ailleurs répondu à la presse hier devant laquelle il a affirmé, sûr de lui, que la justice ne reproche à Harold Martin « aucun détournement ou enrichissement personnel » et que, selon lui, « si l’attribution du marché était contestée, c’était au juge des contrats de trancher ce litige, pas au tribunal correctionnel ».

Pourquoi le marché n’a pas été cassé ?

L’affaire est en vérité éminemment politique. Car, par deux fois, le Conseil d’Administration de l’OPT a validé l’offre concurrente de celle soutenue par Didier Leroux. D’abord en juin 2010 puis en novembre de la même année après l’avis rendus par trois experts dépêchés de Paris. Parmi les personnalités amenées alors à se prononcer, Michel Lasnier (Calédonie Ensemble), alors vice-président de l’OPT et Cynthia Ligeard (R-UMP) avaient eux-aussi voté pour l’offre soutenue par l’ex-président Harold Martin. L’Etat avait ensuite donné l’agrément fiscal officiel via le ministère de Bercy en aout 2011. L’une des questions qui reste donc entière et qui devrait animer les débats durant ces deux jours est pourquoi le marché n’a pas été cassé à l’époque par la justice ? En 2006 en effet, une société de construction avait intenté une action contre le CHT car ses dirigeants avaient décidé d’attribuer le marché des bâtiments en kit (les fameux « Algécos de Gaston-Bourret ») à une société concurrente, jugée « proche » de la direction du CHT. Cependant, après sept ans d’instruction, la 2ème chambre de la cour d’appel de Paris avait ordonné un non-lieu, après la série d’appels en seconde instance et en cassation. Mais dans le cas de l’affaire dite de la 3G, la société qui n’a pas eu le marché n’a pas attaqué l’attribution du marché auprès du Tribunal Administratif. Didier Leroux non plus, s’étant contenté d’envoyer une lettre de dénonciation au représentant de l’État. En revanche, ce n’est pas le cas de la Fédération des Fonctionnaires. Par la voix de son représentant Lionel Woreth, le premier syndicat dans la fonction publique calédonienne a décidé de se constituer partie civile pour défendre l’image de l’OPT et de ses agents.

Quel est l’enjeu pour l’OPT ?

Une affaire d’image. L’offre retenue a permis à l’OPT de bénéficier de 1,5 milliards d’avantage fiscal sur les 1,6 milliards de crédit d’impôt octroyé par l’état. En effet sur les six milliards d’investissement nécessaires à la mise en place de la 3G, l’OPT avait jugé bon de ne demander de défiscalisation que sur la moitié de la somme. Mais pourquoi la moitié ? Personne ne semble s’être posé la question… Or selon l’un des journalistes ayant suivi le dossier depuis ses débuts, l’écart entre les deux offres était inférieur à 10 millions de francs CFP. Ceci tendant à confirmer que l’enjeu n’était pas financier mais bien politique.

Harold veut rebondir grâce à ce procès !

En fait, selon ses proches, Harold Martin serait ravi de la tenue de ce procès et compte sur son avocat pour « en faire des tonnes ». L’élu, aujourd’hui affilié au Républicains est semble-t-il persuadé que cette affaire le replacera dans la lumière et au cœur de l’actualité politique. Car depuis les dernières élections provinciales et sa courte victoire aux municipales dans son fief de Paita, celui qui n’est plus qu’un simple élu du congrès a du mal à réoccuper le devant de la scène. Arguant que d’autres hommes politiques avant lui, tels Gaston Flosse ou Nicolas Sarkozy, ont su utiliser les affaires judiciaires comme tremplin médiatique, il y a fort à parier qu’Harold Martin va se lancer à corps perdu dans cette bataille judiciaire. Par le passé, devant la menace d’une annulation de son élection à la tête de la mairie de Paita, Harold Martin avait sous-entendu rien de moins qu’être la cible du Gouvernement Français. C’est ainsi que sur RRB il y a tout juste un an, il affirmait : « J’ai un peu dérangé l’Etat socialiste (…) L’Etat socialiste, vous l’avez vu, vous le percevez, il a, comme on dit, ses vassaux autour de lui (…) c’est-à-dire un certain nombre d’hommes politiques qui portent le ballon pour le compte de l’Etat socialiste, pour essayer un peu de nous rouler quoi ». L’ancien président de l’Avenir Ensemble avait par la suite appelé ses soutiens à participer à une marche lors de la venue de François Hollande afin de montrer l’attachement des Calédoniens à la France… et récupérer par là-même un bénéfice sur le plan politique. Mais, cette fois-ci, le coup est venu d’un de ses anciens colistiers et pas des moindres. Et si Didier Leroux n’est pas inquiété dans l’affaire qui occupe aujourd’hui les pensées d’Harold Martin, il est probable qu’il vienne faire un tour du côté du tribunal ce mercredi. Par le passé, lors de l’affaire Dutéis et « des maisons trop bien vendues de la province Sud », Didier Leroux était venu exprès pour assister aux réquisitoires du ministère public contre les anciens collaborateurs de Jacques Lafleur qui l’avaient par le passé combattu.

Reste que, en tout état de cause, l’homme d’affaire sera obligé de se rendre au tribunal ce mois-ci. En effet, C’est dans moins de quinze jours que les juges se pencheront sur les liens de Didier Leroux avec un autre élu du congrès (le président de la commission sur la fiscalité), lequel est en fait rétribué par l’une de ses sociétés. Une information révélée par Calédosphère en mars dernier et qui a valu au blog une plainte du milliardaire. Bien sûr, dans ce cas d’espèce, nous n’irions pas jusqu’à parler d’instrumentalisation de la justice, on ne veut pas se prendre un autre procès…

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

75 Commentaires sur "Procès 3G : un règlement de compte Martin/Leroux ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

C H A M P A G N E

Ne vous emballez pas; la proportion de politiques condamnés par rapport aux affaires révélées est tellement faible que ces trois là ont toutes les chances de passer au travers. Avec l’artillerie lourde que représente, au surplus, le Bâtonnier de Paris, il est très improbable que justice soit faite dans cette affaire.

Rigoberto

Cela arrangerait il l’état socialiste que de voir condamné un défenseur de la Calédonie française, loyaliste, signataire des Accords de Nouméa ?
Tout ça à quelques encablures du terme de l’ADN, Harold hors jeu, il serait plus facile pour l’état d’organiser l’indépendance socialiste de la NC avec CE et le PALIKA.

CE Palika RDO UPm et une grande partie de l’UC travaillent déjà ensemble car ils convergent assez bien dans la vision sur la sortie de l’accord et pour un certain nombre de dispositions socio-économiques ( la paroi est assez fine et on joue sur les mots, la sémantique étant proche entre état fédéral, indépendance partenariat et petite nation dans la grande), et c’est le but que de tendre vers une pleine souveraineté économique et politique, la france étant un partenaire historique, sa présence est une évidence de la palisse, on dirait que les républicains n’ont encore rien pipés aux enjeux… Lire la suite »
Rigoberto

John Lax : on dirait que les républicains n’ont encore rien pipés aux enjeux ..ils vont devenir les vestiges de la politique de la « peur » !
Rigo : CE accusait Frogier de négocier l’indépendance association avec l’UC en 2012, les Républicains étaient ils en avance sur CE ?

C’était si bien parti, je l’aime bien ce Pierre, au fond il est pas plus loyaliste qu’un indépendantiste ” de droite”,mais la, en 2018 il ne peut plus ménager le chèvre et le choux, s’il est encore dans le côté obscur de la force :))) d’attraction de mamie la france ( sarkoland) , rien ne pourra empêcher l’érosion des républicains vers le centre

XXX

@John Lax – Je ne sais pas qui vous paie aujourd’hui, ni par qui vous projetez d’être rétribué demain, mais là, je suis d’accord avec vous mon cher Tuulaki.
Et c’est bien que cela soit écrit.

Suis qu’un simple militant du front( de gauche :)) of course.. triple X, j’écoute les jeunes, les vieux, les calédoniens de toutes origines, ce que j’écris là sortent de leur bouche, et très timidement certains élus se taisent, agissent dans ce sens et n’en pensent pas moins , cependant à l’approche de la sortie ils devront se mettre au même diapason que celui du peuple. lui veut son bonheur sans qu’on ait besoin de lui faire une démonstration scientifique abracadabrante, la situation actuelle est déjà une bonne base sans trop de réglages grossiers et risqués pour la paix civile.. ,… Lire la suite »

“Cela arrangerait il l’état socialiste que de voir condamné un défenseur de la Calédonie française”

Inouï de lire une pareille KONNERIE !! Rigo, vous avez pris quoi ce matin ?
Vous “pensez” que le maintien aux “affaires” (expression consacrée qui prend tout son sens avec Martin) d’un politicien véreux (maintenant on peut l’écrire, sa condamnation aura au moins servi à ça, même si on peut craindre qu’elle ne sera pas effective) peut pousser les électeurs au maintien de la NC dans un pays qui permettrait un tel déni de justice et de morale ?

Rigoberto

Ce n’est pas l’avis de ton nouvel ami John Lax Séléoné du Front de gauche qui confirme la nouvelle tendance Nationaliste Socialiste de CE et sa proximité avec le PALIKA pour une indépendance association à tendance doctrinaire du Nord.

” ton nouvel ami John Lax Séléoné”
Décidément devait y avoir un truc bizarre dans votre café ce matin. Avec des amis comme moi, Seleone est très mal barré.

Sinon, Rigo, si vous voulez monter en grade au bureau politique des républicains, proposez-leur ce slogan pour les prochaines élections :
“citoyens, pour que la Calédonie reste française, votez véreux, votez Nonold ! “

Rigoberto

Ils sont deux a avoir été condamnés en première instance en NC, le vote “véreux” avait alors très bien fonctionné, c’était en 2012, tu ne croyais donc pas si bien dire.

“Ils sont deux a avoir été condamnés”
Sans doute, mais en quoi cela justifie votre soutien à Martin ? Et qu’est-ce qui vous fait croire que je soutiens le deuxième ? Une condition pour que la NC ait une chance de rester française, c’est le renouvellement des élus, et en premier de ceux condamnés, à quelque parti qu’ils appartiennent.

Rigoberto

A quel moment aurais-je soutenu Martin ? Merci de me citer.
Et c’est toi qui subodores que je prenne des substances hallucinatoires…

“A quel moment aurais-je soutenu Martin ? ”

Rigo ce matin vous écrivîtes (mais pas bien !) :
“Cela arrangerait-il l’état socialiste que de voir condamné un défenseur de la Calédonie française, loyaliste, signataire des Accords de Nouméa ?”

Si vous étiez le juge d’appel vous blanchiriez ce guguss, ne serait-ce que pour sauver la NC française : donc vous le soutenez (même si c’est comme la corde soutient le pendu).

Rigoberto

Je ne suis pas le juge d’appel, mais il est probable que celui ci blanchisse le “Gugus”.
Ce ne serait pas grâce à mon hypothétique soutien.

Ce matin l’avocat de HM a dit en substance qu’il y aurait sans doute un procès en cassation ??? J’en conclu qu’il suppose que les accusations seront confirmės en appel, non ?
Moi je trouve que c’est énorme comme état d’esprit.
Il dit aussitôt qu’en métropole ils seraient relaxés..!!! Ben moi je ne suis pas aussi sûre que lui. En effet, l’image de la défiscalisation est particulièrement mauvaise. Alors un politique
et un défiscaliseur dans une histoire pognon ça peut au contraire faire l’effet kis-cool !!!

Faux, Rigoberto, ce serait de votre faute et de celles de vos semblables. La justice suit, même si c’est avec beaucoup de retard, l’évolution de la société. Si les calédoniens et leurs médias avaient manifesté en grand nombre leur enthousiasme à l’occasion de cette décision (que je n’ai pas peur de qualifier d’historique, à l’échelle de la NC) de condamnation à la prison FERME d’un politicien véreux, le juge d’appel y réfléchirait à deux fois avant de prononcer la relaxe (sauf, naturellement, à ce que de nouveaux éléments, atténuants cette fois, lui soient présentés. Nonold n’a pas à payer pour… Lire la suite »

CE n’est pas plus proche du Palika que de l’UC-FLNKS ( hors petites magouilles pour la gamelle) , cette vision de l’avenir ne diffère que du replacement du partenaire qu’est l’Etat Français dans le dispositif post 2018, quand tu prends les programmes, il faut être aveugle pour ne pas y voir les points communs, après Rigo, tes promesses d’un enfer totalitaire stalinien, là tu pousses un peu là :), je ne suis que pour la mise en communauté des ressources et moyens de production, rien de moins ni de contraignant pour ceux ou celles qui veulent cumuler du capital 😉

XXX

@Rigoberto – J’ai l’impression que vous ne vous rendez même pas compte qu’a tout politiser ainsi, c’est votre propre parti et la cause que vous prétendez défendre que vous décrédibilisez.

Sans déconner, tu te rends compte de ce que tu écris ???
Selon ton commentaire on comprend qu’on peut faire tout et n’importe quoi du moment qu’on est loyaliste ???
Pendant que tu y es t’as qu’à nous dire que la 3G c’était un piège des socialos pour planter des bons mecs sans histoire dont le seul tord aurait été de vouloir que la NC reste dans la France ???

Rigotte, il arrive quelque fois dans la vie ou le mieux c’est de faire profile bas et de se faire un peu oublié… Çà marche aussi pour toi…

Rigoberto

Je n’ai pas à faire profil bas devant un crétin dans ton genre, je n’ai rien à voir avec avec cette histoire de défiscalisation et j’ai le droit d’avoir ma propre opinion.

Rigo, c’est ton front qui est bas, pas ton profile.

Un front du genre néandertalien.

Rigoberto

Faux, j’ai le front populaire, regarde mieux.

Quand à ma remarque sur le fait de faire profile bas, ce n’était pas devant moi bien entendu, que je te le proposais. Mais devant les blogueurs et les gens au sens large du terme…

Ton opinion ? Mais c’est quoi ton opinion ???
T’as pas d’opinion, tu nous expliques que c’est un complot de l’Etat socialiste contre HM…???
Excuse-moi, excuse-nous d’avoir le sentiment que t’as des soucis plus important que d’avoir une opinion…
Pour le coup c’est Bruel qui est le premier à morfler et pas rien qu’un peu, alors HM c’est juste un dégât collatéral…
Ce n’est pas le procès d’un élu, mais bien celui d’un système mafieux…!!!
Ma pauvre chérie, faut aller dormir un peu, tu vas nous péter une durite si tu fais pas attention…

Rigoberto

C’est toi qui parle de complot, je n’ai jamais parlé de complot Erikette, relis et tente de comprendre ce que j’écris.

T’as raison, tu ne parles pas de complot, tu nous expliques que l’Etat pourrait profiter de la situation pour se débarrasser d’un défenseur de la NC dans la France…!!!
En effet, c’est différent… Ça veut dire la même chose mais c’est différent, mouarfff… Tu profites surtout de l’occasion pour nous faire croire que sans lui on va tous devenir indépendant ???
Oui, lui, il est le dernier rempart contre les rouges…???
Rappelle moi un truc, c’est pas ce même personnage qui avait parlé de la NC à coté de la France et pas dans la France, il n’y a pas si longtemps ???

Rigoberto

Gomès ?

Quoi Gomes ?
Si tu fais référence à ma dernière phrase, c’est bien HM qui l’avait déclaré, pas Gomes…

abdul

bon allez la recré est fini ….. a qui le tour maintenant ?

X

La prochaine fois, ils réfléchiront à deux fois avant de se lancer dans les nouvelles technologies…

3 G, c’est mal ! 3 B, c’est bien !

Mieux vaut tuer un homme ivre à terre en sortant d’un restau, taper les femmes et rouler bourré à fond la caisse: on ne risque rien et on est vite pardonné…

nomorsatu

méritait bien ça,ce tas de m….., et encore bravo à Mr Woreth d’avoir eu les couilles de s’attaquer à ces pilleurs…Mlle Boiteux va pouvoir enfin sortir de sa dépression sans “cachet”….Bref, le premier Dalton va en tôle…..suivront les autres………..

SCFX

L’annonce de la condamnation de Martin et de Bruel a chez moi m’a mis dans la même atmosphère que quand Lafleur s’est fait sortir en 2004. L’impression qu’une page ce tourne.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top