Connect with us

Calédosphère

Vu sur le Web

Des vêtements insalissables qu’on ne lave pas signés ODO

ODO est une startup californienne qui a mis au point un textile révolutionnaire empêchant les liquides de pénétrer le tissu et qui limite la prolifération des bactéries à l’origine des mauvaises odeurs à l’aide de micro-particules d’argent.

968646001453131203_ododenimteeshirt

Un concept révolutionnaire et écologique

La société ODO DENIM a récemment présenté un nouveau textile qui empêcherait les bactéries de se multiplier à sa surface tout en empêchant également les liquides d’imprégner les fibres. Au départ, l’idée est née de créer un jean qui n’aurait plus jamais besoin d’être lavé. Lancé sur la plateforme de financement participatif Kickstarter, le projet a récolté plus de 200 000 dollars sur les 10 000 dollars souhaités.

Pour obtenir ces qualités incroyables, le textile présente des milliards de minuscules picots qui empêchent les plus petites particules et bactéries de rester à sa surface. Les liquides rebondissent ainsi pour ne jamais mouiller le pantalon.

Concernant les odeurs, elles sont combattues de la même façon que dans les combinaisons des astronautes, à savoir en intégrant des molécules d’argent dans les fibres. L’argent a la particularité de pénétrer dans les bactéries et d’empêcher leur division cellulaire, soit leur prolifération. Au total, ce sont entre 10 et 15 grammes d’argent qui sont intégrés dans chaque jean.

Proposé au tarif de 150 $ lors de sa sortie commerciale en juin, le pantalon pourrait voir son textile décliné dans d’autres vêtements et se généraliser par la suite dans le milieu de l’habillement.

Niveau écologie maintenant: cet entrepreneur américano-pakistanais s’est rendu compte que les deux facteurs déterminants qui poussent les gens à vouloir laver leur jean étaient les tâches et les mauvaises odeurs. De là est née l’innovation qui a conduit à la conception de ces premiers jeans anti-odeurs et anti-tâches. Ces jeans n’ont donc plus besoin d’être lavés, les rendant ainsi plus économiques et surtout très écologiques. « Ne pas laver son jean durant un an représente une économie qui équivaut à 5 ans de consommation d’eau potable pour un individu » – explique-t-il.

a73cc5029ba84e973ea60ba6ce56a9ec_original

f43f464d7018bfd04bb89d60a72e2dfb_original

bc58800c17f0a774b70b36b98d0cde04_original

Continue Reading

Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »



Laisser une réponse

2 Commentaires sur "Des vêtements insalissables qu’on ne lave pas signés ODO"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Giorgio

Il est malin cet entrepreneur, il s’est rendu compte que ce qui pousse les gens à laver leurs vêtements c’est quand ils sont sales.
Incroyable ! Moi qui pensais que c’était pour s’amuser !

Bientôt il découvrira sûrement que ce qui pousse ces mêmes personnes à laver leurs logements, c’est aussi parce qu’ils sont sales ! Épatant !

Vivement qu’il s’intéresse à le vaisselle, c’est très marrant de la laver mais parfois un peu fatigant, j’espère qu’il nous trouvera une bonne raison de la laver.

wpDiscuz

Voir plus dans Vu sur le Web

Tendances

Les derniers comm’s

To Top