Connect with us

Calédosphère

La colonne cérébrale de Franck

La France, un pays irréformable ?

Le pays de la Révolution française serait donc ingouvernable, irréformable, arc-bouté toujours entre des conservatismes de tous poils, au point de ne pouvoir avancer que sous forme d’explosions de colère qui elles-mêmes n’aboutissent, chaque fois, qu’à des compromis douteux, conclus dans la précipitation et la confusion… La demande du retrait pur et simple de la future loi El Khomri sur l’emploi en est une nouvelle fois l’exemple.

Cette polémique autour d’une France qui ne serait pas réformable, nous y avons droit à chaque nouvel épisode de conflit social. Le dernier exempe sur l’éventuelle réforme de la loi travail en est la toute dernière démonstration. Nous avons en France la mauvaise habitude de renvoyer nos grands choix de société aux partis politiques, avec une méfiance des partis qui s’est accrue face à l’absence d’une réelle politique de réforme en ce qui concerne l’emploi quelque soient les partis au pouvoir

Les réformes sociétales en France passent « assez bien » pourtant, quand bien même dans la polémique et l’affrontement de circonstance, je pense ici au droit à l’IVG en 1975 ou plus récemment au Mariage pour Tous en 2013, même si cette dernière avait accouché dans la douleur… Non, ce sont les réformes sociales proprement dites qui donnent en général naissance aux conflits durs (Rappelez-vous le CPE), car elles touchent aux statuts, aux rapports de force antérieurement stabilisés, au rapport établi entre salaires, profits et investissements. Or, celui-ci n’en finit pas depuis 30 ans de se dégrader, au détriment des classes populaires, mais aussi des classes moyennes, qui subissent une dévalorisation forte de leur place initiale dans les rapports de domination existants.

Moralité, on ne pourra certainement pas réformer le Code du travail quand on observe le monde dans la rue ce matin: pourtant, il est dépassé, personne n’est plus à même d’en lire les quelques 3 800 pages ! C’est un empilement extravagant qui terrorise les petits patrons et jusqu’aux DRH les plus chevronnés. Cette loi de division massive à gauche qui sera présentée ce mercredi 9 mars en Conseil des ministres n’en finit plus de faire débat, elle pousse même nos étudiants à battre du pavé… La “loi El Khomri” visant “à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs” est loin de faire l’unanimité au sein de la majorité présidentielle. En revanche, la droite salue cet ensemble de mesures, et le Medef indique qu’elles vont “dans le bon sens”.

La mobilisation contre le projet de “loi El Khomri” va-t-elle se muer en contestation sociale massive ? Ces réformes peuvent-elles faire baisser durablement le chômage? Cette loi signe-t-elle d’un divorce définitif entre François Hollande et le socialisme? Autant de questions que je me pose et que je vous pose au delà de l’irréformabilité de notre Pays qui est le thème principal de ce papier que je vous propose.

Réforme, révolution, transformation sociale : par-delà ces mots, dans toutes les luttes, se trouve posée une triple question articulant les droits, la répartition des richesses et la démocratie. Et entre nous, c’est pas simple de trouver un équilibre avec cette règle de trois…

Continue Reading

Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »



Laisser une réponse

2 Commentaires sur "La France, un pays irréformable ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
La Gauche gauchiste en France fait tout pour pousser les Français dans les bras du FN. C’est complètement con, à présent même 30% de la classe ouvrière vote pour MLP. C’est une stratégie suicidaire, mais le système de “bipartisme” (gauche/droite) à la française fait que la Gauche doit lutter pour sa survie et au prochain scrutin présidentiel, le mot d’ordre des dinosaures (la bande à Aubry) sera ça passe ou ça casse. La “nouvelle” Gauche de Valls (socio démocrate ou libérale) a plus de chances de survie, il a compris qu’une alliance avec les Centristes est la seule issue si… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans La colonne cérébrale de Franck

Tendances

Les derniers comm’s

To Top