Connect with us

Calédosphère

Actualité

Dassonville et le conseiller de Sarkozy choisissent Macron

Le communiqué est adressé aux électeurs des Républicains. A leur intention, Benoit Lombrière, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy pour la Nouvelle-Calédonie, est venu expliquer pourquoi il serait dangereux pour la Calédonie de préférer Marine Le Pen à Emmanuel Macron. L’ancien Haut-Commissaire, Yves Dassonville, s’est joint à lui pour demander aux Calédoniens de « voter Macron ».

Benoit Lombrière n’est pas n’importe qui. Il a été et est toujours la référence et l’accès prioritaire à Nicolas Sarkozy pour tous les Républicains de Nouvelle-Calédonie, de Gaël Yanno à Sonia Backes, en passant par Harold Martin ou Pierre Frogier. Tout comme Yves Dassonville, nommé haussaire après la victoire de Nicolas Sarkozy, il a également été l’un des experts mandatés par l’État, et tous deux ont été désignés par Les Républicains pour animer les groupes de travail sur la sortie de l’accord. On peut donc imaginer que sa parole a été murement réfléchie. Car, dans un post adressé « à mes amis de Nouvelle-Calédonie », Benoit Lombrière, reconnait qu’ « en Nouvelle-Calédonie, la tentation de voter pour la candidate du Front National est forte », mais évoque tout le mal qu’il pense de cette attitude.

Je vote Macron

Dans ce Post, Benoit Lombrière pose ses cartes et dresse un constat sans ambages :

« Ancien conseiller du Président Nicolas Sarkozy en charge de la Nouvelle-Calédonie, Calédonien de cœur, gaulliste depuis toujours, je voterai dimanche pour Emmanuel Macron. Pas blanc : Macron. Sans la moindre hésitation »

S’il s’adresse à tous les Républicains, Benoit Lombrière vise plus précisément certains d’entre eux, à savoir ceux qui ont appelé directement à voter Le Pen comme Gil Brial ou Gaël Yanno, ou de manière peut-être plus emberlificotée comme Sonia Backes et Harold Martin. Visiblement opposé à certaines diatribes de ceux qui s’autoproclament « chefs de guerre », le conseiller de l’ancien chef de l’Etat a son analyse sur le « vote Le Pen » en Nouvelle-Calédonie :

« Et il faut dire la vérité : il s’agit aussi, pour certains de mes amis, d’en finir avec les compromis, d’envoyer balader l’Accord de Nouméa et toutes les discussions du même genre »

Rappelant que la politique économique et financière de Marine Le Pen aurait inévitablement des répercussions en Nouvelle-Calédonie, Benoit Lombrière ne cache pas les conséquences politiques sur le territoire d’une éventuelle et possible élection de la présidente du Front National à la présidence de la République :

« L’élection de Marine Le Pen serait la meilleure nouvelle depuis 30 ans pour la frange la plus radicale des indépendantistes : par le pourrissement quasi-automatique de la situation sur place, l’élection de Mme Le Pen légitimerait, chez eux, le recours à la violence plutôt que la participation à la consultation démocratique prévue en 2018 qui confirmera, nous le savons tous, la volonté les Calédoniens de rester Français »

Et comme le candidat malheureux des Républicains aux présidentielles l’avait déclaré avant lui, face à cela dit Benoit Lombrière, il y a Emmanuel Macron qui, précise-t-il, « a clairement indiqué que sa préférence allait au maintien de la Nouvelle-Calédonie dans l’ensemble national ».

Le vote sécuritaire ?

Benoit Lombrière prend acte que le vote Le Pen en Nouvelle-Calédonie est aussi l’expression d’une inquiétude vis-à-vis de la montée de la délinquance, il l’explique : « par ras-le-bol de l’insécurité, et de l’impunité apparente des fauteurs de trouble, à Saint-Louis et ailleurs ». Mais il tient dans le même temps, à souligner certaines évidences :

« Il est illusoire aussi de croire que Marine Le Pen enverrait “la troupe” pour rétablir l’ordre en Nouvelle-Calédonie. D’abord parce que ça ne serait plus supportable pour le budget de l’État. Et ensuite parce que l’État n’assumera pas le climat de tension, et peut être de mort, qui découlerait d’une intervention de l’armée sur le sol calédonien. On peut le regretter ou s’en féliciter, mais l’histoire nous a suffisamment enseigné qu’on ne règle rien par la violence en Nouvelle-Calédonie. La violence des uns génère seulement la violence des autres, et des morts dans les deux camps. Il faut donc dialoguer, par conviction ou par raison, ce qui n’empêche pas de rester fermes sur ses positions »

Et Benoit Lombrière d’appeler ses amis et contacts des Républicains calédoniens à ne pas se bercer d’illusions :

« Le piège, en revanche, serait de porter au pouvoir l’illusion Marine Le Pen, qui générera tant de déception, si elle était élue, que les Calédoniens ne tarderaient pas à la rebaptiser « Marine Poingo »

Benoit Lombrière, qui continue d’avoir l’oreille de Nicolas Sarkozy, lance donc un message sans ambiguïté à ceux qui se revendiquent de sa famille politique. Il a immédiatement reçu l’onction de l’ancien Haut-commissaire, Yves Dassonville, auquel beaucoup de Républicains ex-RUMP, faisaient récemment encore à la fois référence et l’apologie, et qui, à ce post de Benoit Lombrière, a écrit ce commentaire :

« En plein accord avec Benoit. Amis calédoniens, votez Macron (Yves DASSONVILLE) »

Si on ignore si ces prises de position pourront avoir un impact sur le vote des militants et des sympathisants de ce mouvement, reste que cet engagement de Benoit Lombrière et de Yves Dassonville, adressé directement aux Républicains de Nouvelle-Calédonie, et qui vient après toutes les prises de position nationales des leaders à qui les Calédoniens se réfèrent d’ordinaire (Sarkozy, Juppé, Fillon), sonne certainement comme le désaveu d’une attitude pusillanime pour les uns ou de l’expression d’ambitions personnelles pour les autres.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

177 Commentaires sur "Dassonville et le conseiller de Sarkozy choisissent Macron"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

C’est la première fois en France que l’on va voir les esclaves (les classes moyennes) voter pour leur bourreau à plus de 60%. Petits supplices déjà annoncés par Macron: hausses massives des taxes pour les retraites, loyer fictif pour les propriétaires, individualisation des impôts pour les familles, annulation des CDI pour des CDD y compris pour la fonction public (recommandation UE), les profs recrutés par les régions dans le primaire et le secondaire, immigration massive etc.
On commence par les piliers pour saboter la belle maison France. Le 8 mai 2017, 2000 ans d’histoire se terminent.

“C’est la première fois en France que l’on va voir les esclaves (les classes moyennes) voter pour leur bourreau à plus de 60%. ”

Ben oui, ils ont fait leur choix 😉

téléchargement.jpeg
Yvan La Méche

La LOGIQUE voudrait que les Nationalistes Kanacs(comme pas mal…) votent pour la candidate Nationaliste, or ils donnent leurs voix à Macro….why ???
De même que les Nationalistes corses (les responsables) appellent à voter Maquereau…
Donc c’est une histoire d’intérêt, que leur a promis le maquereau ???

Yvan La Méche

3w et youtube.com/watch?v=wvKQb6n340s

Edifiant

Yvan La Méche

“Edifiant…..”

“la mafia satanique””la secte judéo-maçonnique” …

Délirant, antisémite, dégueulasse. On touche le fond, là.
MLP ne recule décidément devant rien.

Yvan La Méche

On vu SARKONABO aux manettes Allah sauce bling-bling et karcher !!! MDR donc les propos de Macroville Allah poubelle direct !

https://www.youtube.com/watch?v=wvKQb6n340s

Et si vous n’avez pas compris les propos d’Obama, j’ai un bon bouquin pour vous : “Comment créer une mafia internationale et la concerver”

Bizarre, mais le vote Macron ou MLP en Calédonie me fait penser à cette citation anglo-saxonne. “Turkeys voting for Christmas.”

josé Paldir

y en a toujours une qui croit qu’elle sera graciée par le President

José Paldir : “y en a toujours une qui croit qu’elle sera graciée par le President”

Même là, je suis sûr qu’il y a du piston.

Y a un peu de ça. D’une manière générale on peut dire qu’en France (métropole, outre-mer, français de l’étranger) des cruches ont sélectionnés des potiches.
Quoi qu’on en dise, malgré le pénélope gate, Fillon restait celui qui avait le plus de prestance pour incarner la stature d’un chef d’Etat.

“cruches ont sélectionné des potiches.”

Et tant va la cruche à l’eau..qu’à la fin il en sort un Macron ou une Marine c’est selon… 😉

“ont sélectionnés des potiches.”

sélectionné, sans s terminal (complément d’objet direct placé après l’auxiliaire avoir) : tu as une date préférée pour ta pendaison ?

Après l’élection de MLP ça m’ira mon capitaine 🙂

“Après l’élection de MLP ”

Façon habile de dire : jamais …

Bien vu ! Mais tu m’as laissé le choix 😉

JohnnyBoy
Ces compères sarkozystes n’ont pas hésité un instant en 2014 pour s’associer à Christnacht et Merle ,et donc à la non gestion du dossier calédonien par parlottes et enfumages socialistes. Le patron de l’Elysée va passer la main à son apprenti et, au moment où les sondages sont à 60% en sa faveur, l’ancien conseiller de Sarko à l’Elysée ,qui n’a pas perdu le sens des affaires ,lui fait des offres de service. Business is business, comme on dit à Bruxelles et dans l’entourage de l’apprenti de Hollande.Ils s’en foutent que le programme de Macron soit nul pour la Calédonie… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top