Connect with us

Calédosphère

Actualité

Yanno le renouveau ?

Au cours d’une conférence de presse, l’ex-député Gaël Yanno a annoncé sa candidature aux élections législatives de l’année prochaine. Premier candidat officiellement déclaré, Gaël Yanno entend faire une campagne longue pour tenter de reconquérir les suffrages perdus des Nouméens. Même joueur joue encore.

Jamais deux sans trois ? Gaël Yanno fut le candidat victorieux de l’UMP en 2007 mais a échoué à conserver son siège au palais Bourbon en 2012. Après une ascension rapide dans les années 2000, l’homme a été marqué depuis ces dernières années par une série de revers électoraux et politiques. D’abord en juin 2012, après la défaite de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle, puis en mars 2014 lors des municipales de Nouméa, une ville dont il fut longtemps le 1er adjoint mais que son opposante – préférée – Sonia Lagarde lui a ravie au second tour du scrutin, et enfin en 2015, lorsque la majorité loyaliste du congrès lui a préféré Thierry Santa au perchoir du congrès de la Nouvelle-Calédonie. Depuis lors, Gaël Yanno a vu son mouvement l’UCF exploser et perdre la moitié de ses élus ainsi que son groupe politique au congrès. Deux d’entre elles, Sonia Backes et Isabelle Lafleur, rejoignant les républicains, l’autre, Nicole Robineau, rejoignant Calédonie Ensemble. Sans groupe constitué, l’ancien parlementaire n’est désormais plus invité au comité des signataires. Et c’est justement lors d’une conférence de presse sur le sujet ce matin que Gaël Yanno a annoncé sa candidature :

« [J’annonce] ma candidature dans la 1ère circonscription pour les élections législatives de juin 2017 nous considérons qu’il est important d’y porter la voix de l’UCF et notamment de celles et ceux qui souhaitent qu’il y ait un véritable référendum en 2018 qui pose clairement la question aux Calédoniens : oui ou non à l’indépendance (Gaël Yanno ; 04/11/16) »

Premier officiellement dans la course, cette annonce précoce est aussi – on s’en doute – un moyen de couper les pattes de celles et ceux qui autour de lui faisaient savoir ici ou là qu’ils se verraient bien candidat dans la 1ère circonscription à sa place, laquelle regroupe les électeurs de Nouméa et des îles Loyauté. Une circonscription imperdable pour la droite en général et les non-indépendantistes en particulier ce qui aiguisent d’autant les appétits des futurs-candidats loyalistes.

Critique du comité des signataires… où il n’est pas invité

Comme il est souvent d’usage en politique, le tout nouveau candidat aux législatives a vertement critiqué les futures réunions du comité des signataires auxquelles il n’était pas convié. « Ce comité des signataires je ne sais pas trop à quoi il va aboutir » a-t-il ainsi déclaré devant les journalistes, expliquant par ailleurs que « Hollande et Valls n’ont plus aucune légitimité et ne sont plus capables d’aucune impulsion pour suivre le dossier calédonien donc je crois que ce sera malheureusement un comité des signataires pour rien ». Pour Gaël Yanno l’enjeu aujourd’hui est plutôt d’aller vers un référendum « oui ou non à l’indépendance » lequel ne serait pas selon lui « un aboutissement mais bien le point de départ de nouvelles discussions pour préparer l’avenir ». Autrefois proche de Nicolas Sarkozy puis de Jean-François Copé, l’ex-président du congrès a cette année choisi de soutenir Alain Juppé. Contrairement à ses collègues des Républicains, il prend néanmoins un risque à se dévoiler avant les résultats de la primaire, même si le candidat qu’il soutient reste en tête dans tous les sondages d’opinion en métropole. Reste qu’il ne dispose cette fois-ci de l’investiture officielle de Paris où il risque, du côté de l’ex-UMP, d’apparaitre comme un candidat dissident. Cependant, cette annonce devrait avoir pour conséquence une certaine lutte d’influence entre les candidats à la candidature des républicains puisque le Rassemblement, d’une part et les Républicains d’autre part n’ont pas fait connaitre le nom de leurs champions.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

93 Commentaires sur "Yanno le renouveau ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Gael peut aller à la pêche, il ne passera pas le second tour

Après t’être vanté sur FB de déguster de succulentes fraises, pendant que des citoyens étaient en danger et ne pouvaient pas rentrer chez eux, ça veut redevenir député……

Continue à bouffer tes fraises sous le soleil radieux comme t’as dis , en compagnie de tes “ex ” nouveaux amis, on sait même plus à la fin…..

Tu peux être certain qu’une bonne partie de la population du MD t’a dans le collimateur toi aussi….

Politicien en bois

Des gens du Mont dore……

Janloupe Pahune

J’adore le tire : Yanno, l’heureux nouveau….

josé Paldir

il est juste tendance,faut pas gaspiller … on peut toujours recycler du vieux

Ah ça, José, le vieux en … politique c’est bien une valeur sûre pour le recyclage 😉

Francois
Yanno le candidat des milliardaires et des banquiers calédoniens qui reconnaissants l’ont désigné “émir de l’Anse Vata”. Bilan calamiteux de député sauf …. pour quelques uns….. Heureusement que systématiquement les électeurs le rejettent. Il s’est voulu usurpateur du mandat de Maire de Jean Leques . Méprisable Yanno. Il a usurpé le poste du Congrès qui revenait naturellement à la tête de liste Backes. Méprisant Yanno. Imbu de sa minuscule personne avec un ego, à tort, surdimensionné cet homme est un minus politique qui ne dispose même plus d’un groupe au Congrès, 3 malheureux rescapés moribonds , son mouvement gangrené et… Lire la suite »
Clark

François, Louis, Charles… Le dernier ferme la porte…

Le clonage humain étant formellement interdit, Floyd joue dangereusement avec la loi.

Louis
Quel monstre ce Yanno . Quel mépris pour les quelques derniers adhérents de son mouvement ! Il ne s’est pas déclaré candidat a la candidature au sein de son mouvement, proposition soumise à la validation d’un Congrès face à d’autres éventuelles candidatures mais tout de go sans être investi il se déclare candidat de son mouvement. Pas démocrate cet oiseau de malheur toujours aussi fasciste et d’extrême droite. Pourtant c’est le moins crédible des postulants car dans son mouvement ou le double drpeau est le pire des fléaux c’est lui qui a l’aube d’un samedi a hissé le drapeau kanak… Lire la suite »

Yanno se présente pour flinguer la candidature de Backes. S’il voulait des chances de gagner, il aurait pris la carte du FN.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top