Connect with us

Calédosphère

Actualité

Le RUMP dénonce « le mépris et l’arrogance» de CE

Calédonie ensemble a donc refusé le « troc » proposé par le FPU-Rassemblement-UMP qui demandait la présidence de la Province Sud contre celle du gouvernement. Dans un communiqué, le parti de Pierre Frogier a fait part aujourd’hui de son irritation. Pas content.

Ce week-end, les responsables du FPU-RUMP avaient fait savoir que « pour mettre fin à l’impasse institutionnelle » ils accepteraient de voter pour que Calédonie ensemble dirige le gouvernement si et seulement si Cynthia Ligeard récupérait la présidence de la Province Sud. Le lendemain, le porte-parole de Calédonie ensemble leur donnait une fin de non-recevoir :

Les institutions de la Nouvelle-Calédonie n’appartiennent à personne, et on les répartit pas comme on distribue des parts de gâteau. Ce troc n’est pas à la hauteur de l’enjeu. Et l’enjeu, ce sont les réformes économiques, sociales et fiscales, et je le rappelle, avaient été actés par le CGS qui a été rompu par le RUMP. Et c’est son droit, il a le droit d’être dans l’opposition, par contre, il n’a pas le droit de prendre en otage une institution (Philippe Dunoyer)

Quand bien même, invité de la radio Océane, le secrétaire général du FPU-RUMP avait tout de même donné rendez-vous aux responsables du parti des députés afin que les mouvements loyalistes puissent discuter de cette proposition vendredi matin. Aujourd’hui, Thierry Santa n’a pu que constater que la proposition qu’il défendait n’avait pas rencontré le succès escompté.

« Mettre la Calédonie sous leur coupe »

Dans un communiqué diffusé cet après-midi, le FPU-RUMP a donc condamné cette opposition à sa proposition et dénonce le comportement de son adversaire du camp non-indépendantiste :

Ce mépris, cette arrogance et cette attitude irresponsable démontrent une nouvelle fois qu’ils [Calédonie ensemble] veulent s’accaparer tous les pouvoirs pour mettre la Nouvelle-Calédonie sous leur coupe (Communiqué du FPU-RUMP)

Le FPU-RUMP souligne également que « les dirigeants de Calédonie ensemble refusent toute discussion pour trouver une solution » et que ce parti n’apporte aucune solution.

Comment un parti qui ne représente que 26% des électeurs de Nouvelle-Calédonie peut-il, d’une part prétendre diriger seul la Calédonie et, d’autre part, utiliser l’argument d’une soumission au suffrage universel ? (Communiqué du FPU-RUMP)

De son côté, continuant dans sa lancée, le parti de Philippe Gomes déclare qu’ayant refusé de voter les réformes économiques et fiscales le FPU-RUMP n’est plus légitime pour diriger le gouvernement et appelle à un retour aux élections en cas de blocage :

C’est simple, le suffrage universel qui est la règle, doit être respecté, ou on doit s’y soumettre à nouveau et on peut s’y soumettre à nouveau, si le blocage continue et il faudra, à ce moment-là, retourner à des élections (Philippe Dunoyer)

Pour rappel, les résultats des dernières elections provinciales pour l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie (Sources Wikipedia):

election provinciales 2014

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

209 Commentaires sur "Le RUMP dénonce « le mépris et l’arrogance» de CE"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Bon alors suite à la prochaine élection de Ph Germain à la préz du gvt, quelles sont les options sur la table du FPUCF?

a) Se positionner dans une attitude responsable de réconciliation avec CE en vue d’une réunification constructive de la famille loyaliste? (peu probable)

b) Continuer bêtement la guérilla anti-Gomès et anti CE dans un seul but électoraliste et non constuctif? (très probable)  

c) Se suicider collectivement avec des bananes mures? (recommandable)  

La seule possibilité viable et acceptable, c’est celle qui succéderait à un accord, même minimal, entre loyaliste. 

Oui, un accord comme Ph Germain = président par exemple, on ne peut pas faire plus minimal que ça.

Finalement, tu avoues que tu n’en sais RIEN sur les contreparties. Donc elles n’existent pas jusqu’à preuve du contraire. 

Et autre chose, on ne sait pas ce qui a été dealé avec les indépendantistes pour que ceux-ci sortent de leur réserve et prennent parti pour un candidat loyaliste, surtout si ce n’est pas une position commune à tous les indépendantistes. 

Pour toutes les raisons avancées jusqu’ici (contreparties, risque de déstabilisation du gouvernement) et parce que Calédonie Ensemble l’a dit lui même (“La coalition c’est fini”) alors non, ce n’est pas concevable que les loyalistes soient mis en situation d’être redevable aux indépendantistes.

Calédonie Ensemble et le FPU sont en train de reproduire ce qui a permis l’élection de Wamytan en 2013, lorsque leur opposition stérile n’avait pas permis de s’accorder sur un président du congrès loyaliste. Sauf que là c’est au gouvernement. 

Non mais tamalou toi? C’est incroyable la mauvaise foi de certains. Ce n’est quand même pas la faute de CE si des indépendantistes votent pour leur candidat !!! Et ils ont raison de voter pour un président(e), car en s’abstenant ils ne font que bloquer les institutions comme Backès. Les résponsables de cette crise sont les abstentionnistes. 

Un accord qui mette, accessoirement, en accord Calédonie Ensemble avec ce qu’il dit à savoir “Que la coalition ce soit fini” (PG 23 novembre 2011 : meeting politique) ;). Autrement dit si mardi Germain est élu avec les voix indépendantistes CE aura délibérément et définitivement cocufié ses électeurs.

Imaginons que mardi la majorité du gouvernement soit composée de Calédonie Ensemble/Palika/UC pour élire le président. Si l’UC ou le Palika n’est pas content avec ses secteurs, ou si l’UC et le Palika veulent transférer l’article 27, prendre une majorité dans la SLN, magouiller sur le redressement fiscal de l’usine du nord ou demander n’importe quoi et que le président du gouvernement refuse, l’UC ou le Palika démissionne et il n’y a plus de gouvernement. Et sauf a trouver un terrain d’entente avec le FPU, Calédonie Ensemble sera obligé de faire ce que lui demandent les indépendantistes s’il veut rester… Lire la suite »

INTOX, les indépendantistes n’ont aucun moyen de pression et ils ne peuvent plus démissionner en cas de désaccord avec CE au Gvt, bikoz la loi organique l’interdit. Cette loi avait été modifié à la demande de la Koalalition RumpAEUCPT pour empêcher les démissions à répétition de CE en 2011. 

L’affaire est pliée, on ne reviendra pas dessus.

Le boy-scouts du FPUCFUC viennent de subir le “Perfect Storm” qu’ils ont eux même déclenché. Quel amateurisme !

Si. Ils peuvent démissionner. Mais si cela arrive pendant la période des 18 mois, le gouvernement continue de fonctionner. Mais je te laisse imaginer la situation d’un gouvernement dans lequel il manquerait de 1 à 5 membre, sa légitimité et à quel point les indépendantistes apprécieraient. 

Que Gee Tee et Lecreen démissionnent ne me dérangerait point et toi?.

Les différentes sensibilités du FPUCF en réunion de crise.

Gilbert P.

Et peut-être que pendant les 16 mois qui restent avant de pouvoir de nouveau démissionner, vous allez vous mettre à travailler.

Mais c’est la panique on dirait.

Et à nouveau tu es victime du vide idéologique de Calédonie Ensemble. Incapable de dire quelque chose, puisque la position de Calédonie Ensemble est indéfendable, tu te contentes d’occuper ce néant avec le rien que tu es. 

Tss tss, attendons mardi, après on en reparlera.

Et si Gee Tee & Lecreen votaient pour Cynthia??????

Tu sera obligé de t’écraser bêtement, non? mwarf.

Y’a pas de contreparties.

Il n’est pas concevable que le vote des indépendantistes soit déterminant dans l’élection du président. Sinon, gare aux contreparties.

Et pourtant, Sonia a bien dit que c’était tout à fait concevable.

Ce n’est pas plus concevable. Les loyalistes sont majoritaires, ils assument. Le Rassemblement a plus intérêt que quiconque a faire attention. On a vu ce que la politique de Frogier avait donné et ça a été plutôt calamiteux. 

Rigoberto

Pour le Gouvernement NC, nous sommes obligés de constater que seules peuvent fonctionner les coalitions RUMP-UC ou CE-PALIKA, c’est ce que je dis depuis toujours, contrairement à ce que raconte Gomès uniquement pour se faire élire, c’est le roi du mensonge. Il va faire le contraire de ce qu’il dit depuis des années, préparez vous au pire.

Le problème c’est que les coalitions RUMP-UC ou CE-PALIKA, ou même UC-PALIKA, ne font jamais que 5 voix chacune, au gouv. D’où la recherche effrénée d’un judas pour faire le 6ème larron, seul susceptible de permettre l’élection d’un président. Et la pression mise sur SB, aussi, par exemple. Il se murmure, sur les réseaux sociaux, que ce serait JLDA, de l’UC, le traître désigné, dans l’optique d’une alliance CE-PALIKA. Je suppose que c’est de l’intox, connaissant l’aversion de l’UC pour CE. Mais connaissant aussi la soif de pouvoir de CE, sa capacité à magouiller et à mentir, et la stratégie… Lire la suite »

Jules, bois un grand verre de lait chaud et “go to bed”.

Oh Julot …    va être contente la Soso d’apprendre que tu la traite de Judas  ! 

Beru

J’aime bien la rigolade, en général. Mais là, je cherche encore ce qu’il y a de drôle dans cette coalition annoncée…

Et en 2011 quand Harold a été élu par l’UC et le Palika tu étais inquiet? Et puis pour Sonia Backès, ce n’est pas un blèm d’être élu préz avec des voix indépendantistes, alors?

Et puis Germain vous m’excuserez, mais en matière de mélange politico/affairiste on fait pas mieux. 

On se souvient tous de Biscochoc qui a fait tt son possible pour assurer son petit monopole sur le chocolat made in local de qualité médiocre.

Ca fait un peu tâche dans un parti qui a fait de la lutte contre les monopole un produit politique phare.

Bonobo

Produit politique phare! Quoi! Encore de l’éclairage.

J’aime ce petit passage de Wikipédia sur la page consacrée à P. Germain (http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Germain)

Claude Victor

Germain il demandera la permission à qui pour faire passer ses textes ? A Popaul ou à LKU ?

Claude Victor

CE les nouveaux petits toutous du FLNKS, en échange de voitures de fonction et de billets d’avion. Les petits loyalistes de service achetés avec le carton de poulet de luxe.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top