Connect with us

Calédosphère

Actualité

L’aquarium prend l’eau !

Un des joyaux du tourisme calédonien, à savoir l’aquarium des Lagons à Nouméa, a des soucis à ne plus savoir qu’en faire. Ils sont de deux ordres : budgétaires et techniques.

Comme tous les autres établissements du genre, l’aquarium des Lagons est concerné par les restrictions budgétaires. Dans son projet de budget 2016, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a réduit de manière drastique les subventions allouées aux établissements publics, leur demandant des économies de l’ordre de 15 à 20% de leur fonctionnement. L’aquarium a pris acte de ces réductions, mais a cherché à passer outre en votant une hausse des tarifs d’entrée de 50% ! À partir de l’an prochain, pour admirer poissons et coraux fluorescents, il en coûtera 1500 francs au lieu de 1000 francs. C’est donc les visiteurs qui feront l’appoint de la réduction des budgets. Mais là, n’est pas le seul souci de l’aquarium. Ce dernier est en effet la victime de fuites…

Défaut de fabrication

L’aquarium va en effet devoir procéder à des travaux de rénovation. Lors de sa reconstruction et de son embellissement, il y a eu des malfaçons et des erreurs, en particulier sur les gigantesques bassins devant lesquels on peut s’asseoir et prendre son temps pour admirer la formidable faune sous-marine calédonienne. Ces malfaçons sont suffisamment importantes pour contraindre l’établissement à engager des travaux pour y remédier. En conséquence de quoi, à partir de 2017 et pour une durée qui n’est pas encore très bien évaluée, certains des bassins devront être refaits et leur accès interdit au public. C’est aussi ce qui a conduit à l’augmentation des tarifs d’entrée, car il va bien falloir financer ces travaux qui à l’évidence, ne peuvent être menés par n’importe qui.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

18 Commentaires sur "L’aquarium prend l’eau !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
tigrou

Pour info une société d architecte alsacienne a remporté le juteux marché de la construction de l aquarium…évidemment en alsace , on a une certaine connaissance du milieu marin et de la construction d aquarium….

Créer un arroyo pour le trop plein après le Rocher à la Voile nous gardons la prise d’ eau de la BAIE DES CITRONS, louer une paire de bottes à chaque visiteur, voilà le travail
Seul les ROMAINS savaient faire du BETON qui défient le temps .

Le mur de Chine est en pierre gauloise …suceur va !

Beton abruti , ! SELnumberONE est encore gavé ( sous l’ alcool du week-end)
Les romains savaient aussi monter des murs ADRIEN par exemple , sans parler des voies romaines…
A l’ Ile NOU tu pourra t’ initier à l’ architecture NEO COLONIALE, , sans compter les nombreux ateliers DECOUVERTE
Cela te promet une année 2016 pleine de douceurs …profondes !!! LOL !!!’

Lol Nestor le prof d histoire archéo suceur , tu jouis de drôles de fantasmes quand même ! C est l effet gourou ?

Pepere

Encore une folie de nos élus…. comme l’arène de Paita, la piscine de Dumbéa, l’aéroport de Tontouta ou Gouaro-Deva…. même si l’aquarium a été financé sur fonds européens, comment ne comprennent-ils pas qu’il faut les entretenir, ces joujoux coûteux alors qu’ils ne voient que leurs grandes gu…. sur les photos à se “goberger” le jour de l’inauguration….. L’exemple du SURF, du Kuendu, du Betico 1, des Pêcheries du Nord et tant d’autres devraient rappeler la nécessaire rentabilité de tous ces projets délirants supportés uniquement par les contribuables calédoniens.

Le CLUB MED II et son coin d’ amarrage , les machines à riz de YATE , la nouvelle piscine de la Mairesse etc etc
Un arbre une vie un vice … de LECRIN(le pire)
Le tourbillon des dépenses !!

j’ai pas de mots, tellement ça me parait invraisemblable… j’ai l’impression qu’on l’a inauguré hier l’aquatruc… et il est déjà pourri !
combien ça va coûter ? Qui est responsable des malfaçons ?
Faut arrêter de laisser faire n’importe quoi par n’importe qui dans ce Pays…
On a pas besoin d’attendre l’indépendance pour vivre dans une république bananière !!

Anonyme

C’est marrant….on ferme une partie des bassins mais on augmente les tarifs d’entrées….

Bonjour

C’est pour attirer les visiteurs ??!… C’en est drôle tellement c’est mal fait.

A propos de “malfaçons locales”,
on peut p’têt anticiper et budgéter
– le Médipôle à 45 MMD et les superbes bétonnages périphériques,
– la prochaine charbonnerie du centre-ville et autres bavures éco-climatiques,
– le nième plan de développement touristique, littoral et minier,
– le renflouement des déficits sociaux et des emprunts pourris,
– la lutte contre l’obésité, l’alcoolisme et les corruptions banales,
– la restauration et la retraite de nos signataires vieillissants,
– les diverses réformes avortées (fiscales, énergétiques, handicap,…)
– les options sarkozistes des LR aux prochaines présidentielles,

[… sans parler des fissures irréversibles du futur pays devenu indépend… Héhé ! ]

bendidon

le directeur n’a pas réduit son train de vie ? Voyage, colloques bidons. Il est pas encore à la retraite ????

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top