Connect with us

Calédosphère

Daniel Goa

Actualité

UC: la tentative de putsch a échoué, Daniel Goa réélu

Contesté depuis des mois en interne par la partie la plus « agitée » de l’Union Calédonienne, Daniel Goa a pour autant été réélu président, battant largement Gilbert Tyuienon et Christian Tein. Dans un discours sans concession, le président de l’UC a critiqué les « passe-droits », le recours au « droit dynastique » et les « ambitions personnelles » de certains élus indépendantistes. Papa colère.

A l’occasion du dernier comité des signataires, certains observateurs de la vie politique locale s’étaient demandés pourquoi le président de l’Union Calédonienne, l’un des principaux partis indépendantistes composant le FLNKS, avait choisi de ne pas se rendre à Matignon à l’invitation du 1er ministre. A un an du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, avec sur la table l’épineux sujet de la liste électorale référendaire, le 16ème comité des signataires semblait nécessiter la présence de tous les leaders politiques du territoire. Mais Daniel Goa avait en fait choisi de ne pas se rendre à Paris pour lutter contre ce qu’il vient d’appeler un « contre-pouvoir » installé depuis plusieurs années au sein de son parti :

« Depuis mon élection, notre bureau est sans cesse attaqué, je suis contesté par une fronde militante, créant des contre- pouvoirs pour assouvir des objectifs non avoués, autres que ceux visant l’intérêt général (…) Pour ma part, mon ambition est de servir et non pas de me servir, alors laisser ma place ne me posera aucun problème si les militants le souhaitent. Par contre je revendique que ces frondeurs se taisent et rentrent dans le rang pour se mettre au service de notre parti et de notre cause (Daniel Goa, congrès de l’UC ; 12/11/17) »

En fait, plusieurs élus et responsables appartenant au plus vieux parti calédonien n’ont jamais véritablement accepté que Daniel Goa succède à feu Charles Pidjot. Parmi eux, le maire de Hienghène s’est créé plusieurs inimitiés notamment Anthony Lecren (neveu de Charles Pidjot) qu’il a fait exclure de la liste du gouvernement suite à ses frasques judiciaires ou encore Gilbert Tyuienon à qui il reprochait d’utiliser son mandat dans l’exécutif pour assouvir des ambitions toutes personnelles. Et souhaitant prendre sa place, ce dernier s’est donc présenté contre Daniel Goa face aux délégués de l’UC ce week-end…

Daniel Goa réélu, Gérard Reigner remercié

Conformément aux statuts du parti, le président de l’UC et son bureau exécutif sont élus chaque année durant le congrès. Et, cette année, sur les quelques 200 grands électeurs de l’Union Calédonienne, Daniel Goa a récolté plus des deux-tiers des voix dès le 1er tour du scrutin (soit 133 voix exactement sur 192). Christian Tein, très actif militant du R.I.N a récolté seulement 33 voix et de son côté, Gilbert Tyuienon qui se présentait également en a récolté 25 (soit 13% des suffrages). Le maire de Canala a ainsi subi une violente défaite que ne laissait pourtant pas présager les informations propagées ces dernières semaines au sein du mouvement. Attaqué dans le Sud par les membres du R.I.N et les proches de Anthony Lecren (notamment plusieurs de ses collaborateurs au gouvernement qui vont perdre leur emploi et ne sont pas certains de le récupérer…) mais aussi dans le Nord au sein du conseil municipal de Hienghène, commune dont il est le maire, Daniel Goa ne semblait pas aborder ce congrès en position de force. Mais profitant du départ de nombreux responsables de l’UC pour Paris « au frais de la princesse », le président de l’UC a su galvaniser et rassurer ses troupes. Il a surtout su convaincre « l’UC des îles » et ses nombreux délégués qui sont souvent dans cette élection les « faiseurs de roi ». Néko Hneupeune, le président de la province des Îles, étant viscéralement opposé à l’élection de Gilbert Tyuienon. Fort de sa réélection, Daniel Goa a ainsi attaqué bille en tête ses adversaires « de l’ombre » qui espéraient tant sa chute :

« Pour réussir, la victoire passe par la solidarité, l’unité, la rigueur et la discipline. Ce n’est pas le fort de notre parti, et lorsque la fronde est menée positivement et constructivement, dans l’intérêt du Pays et du parti alors je dirai qu’elle est nécessaire. Mais lorsqu’elle est menée pour des raisons d’égos surdimensionnés, d’ambitions démesurées non réfrénées, de défense de privilèges et ce, de façon anarchique et délibérée, elle nuit au parti et va alors à l’encontre des intérêts de notre lutte (Daniel Goa, congrès de l’UC ; 12/11/17) »

C’est ainsi que Gérard Reigner, l’indéboulonnable secrétaire général de l’UC, a été écarté. C’est l’ancien secrétaire-général adjoint Philippe Ajapunhya (élu par 132 voix sur 192 votants) qui lui succède. Une autre défaite pour la tendance « Lecren-Tyuienon » puisque que Gérard Reigner, non-élu, a toujours défendu les deux membres du gouvernement malgré les affaires judiciaires de l’un et l’absence relative de travail de l’autre. Enfin, Daniel Goa n’a semble-t-il pas du tout toléré que le clan Lecren s’immisce dans les affaires interne du mouvement et tente de prendre le contrôle de celui-ci au titre de l’arbre généalogique de la famille Pidjot, historiquement liée à l’UC :

« À l’Union Calédonienne, le droit dynastique ou tout autre passe-droit ne sont pas reconnus pour exister dans le parti. La seule légitimité est celle des militants (Daniel Goa, congrès de l’UC ; 12/11/17) »

Sur un plan plus politique, Daniel Goa a plaidé pour que la cause indépendantiste gagne le référendum et se focalise uniquement sur ce combat en 2018. Critiquant l’Etat et tout nouvel accord (tel celui de Nouméa de 98), le président de l’UC veut « convaincre » les Calédoniens de voter pour l’indépendance et surtout, de la « discipline » dans son parti. Reste à savoir lequel de ces deux objectifs est le moins inatteignable.

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



151
Laisser une réponse

avatar
26 Comment threads
125 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
XXX
XXX

Y z’ont vraiment pas de bol à l’UC ; ils élisent triomphalement un secrétaire général qui une semaine après perd sa mairie.

Don Calédone

Peux-tu éclairer ma lanterne stp ? Le nouveau SG c’est bien Ph. Ajapuhnya ? De quelle mairie s’agit-il ? et dans quelles circonstances ?

XXX
XXX

@Don C… – Effectivement, à l’UC, le premier c’est un président pas un SG. Que voulez-vous, un dimanche soir, l’erreur est “du Maine”.

Quant à la mairie et aux circonstances …

Don Calédone

Ok, no souciye 😉

melchisedek

Si la défaite de DG est confirmée au second tour (si second tour il y a ) pour la mairie du pays de Hyeene, il faudra analyser les décomptes et les éventuels effets de l’entre deux tours (déplacement de nouveaux électeurs, mobilisation de voix etc …). En tous les cas, 30 ans de liste commune effacés d’un seul trait et l’existence de deux listes aux programmes apparemment proches, témoignent d’une rupture radicale au sein du monde mélanésien, et ceci probablement en raison d’un abord profondément divergent sur la période référendaire : les loyalistes feraient bien d’en tirer pour eux-mêmes et… Lire la suite »

Eric

Y a pas de second tour…
C’est une victoire au premier…!!!

Eric

XXX

Un Président…!!!

NoComment
NoComment

Quelle(s) pensée(s) abrite ce cynisme?

XXX
XXX

@NoComment – Simplement, je me disais que l’élection, pas gagnée d’avance, de Daniel Goa à la présidence de l’UC pouvait lui donner un coup de pouce pour l’élection municipale de Hienghène.

Ce ne fut manifestement pas le cas.

Même s’il est vrai que les deux élections n’ont rien à voir, la perte de la mairie Hienghène n’est pas un message positif pour l’UC.

Janloupe Pahune
Janloupe Pahune

Extrait de son discours de clôture : “goa, goa goa. Boaboa,bwa bwa bwa !

Don Calédone
Floyd

L’indépendance de la Catalogne a foiré parce que les catalans n’avaient pas le droit d’organiser leur propre scrutin d’autodétermination, forcément ça crée des frustrations et des confusions.

Alikantitra

Floyd : “L’indépendance de la Catalogne a foiré”

Mais il y aura probablement des conséquences, et de nouveaux rounds.

Floyd

La surenchère permanente des indépendantistes ne fait que diviser le Peuple calédonien, torpiller le vivre ensemble et met à mal le Destin Commun. Actuellement ils font du chantage sur leur participation au référendum qu’ils anticipent à reculons et ne parlons pas des 2eme et 3eme référendums qu’ils boycotteront d’office, ils l’ont dit. Sortons de cette logique absurde et laissons le Congrès décider sur les futures référendums.

Alikantitra

Floyd : “Sortons de cette logique absurde et laissons le Congrès décider sur les futures référendums.”

Est-ce possible dans le cadre strict des AdN, qui restent en vigueur jusqu’au 3ème “non” inclus ?

Floyd

Si tous les signataires se mettent d’accord pour changer les régles du jeu, AMA ce sera possible.

Eric

Floyd,

Faudrait pour çà qu’on explique ou plutôt qu’on ré-eplique à la population que les ADN, ce n’est pas juste le choix entre l’Etat fédéré ou l’indépendance-association, comme nous distillent depuis un certain temps les Urvoas et compagnie…

Le référendum et les suivants doivent nous permettre de savoir qui veut quoi et surtout çà doit permettre au deux camps de proposer aux calédoniens un projet de société…

John_Lax (Rev 2.0)

Floyd, tu dis vraiment n’importe quoi !

Floyd

Surenchère sur surenchère, radicalisation sur radicalisation, exigeance sur exigeance, concession sur concession, préalable sur préalable et toujours dans le même sens càd vers l’indépendance ….. ça ne s’arrête donc JAMAIS. Avec les indépendantistes, seul l’indépendance peut s’inscrire dans le marbre, tout le reste ne compte pas. Alors il est grand temps de sortir de cette logique de la surenchère permanente où les non-indépendantistes et l’Etat ne font que baisser clown d’un cran à chaque fois. Les tractations sur les différentes formes de rester dans la France ne servent à rien. Les indépendantiste ne veulent qu’une seule chose, c’est l’indépendance full… Lire la suite »

Alikantitra

Floyd : “donnons au Congrès de la NC le pouvoir de déclencher un référendum … Quand les indépendantistes auront la majorité”

Une question idiote : si les citoyens inscrits en Province Nord ou en Province Îles mais habitant en Province Sud “régularisaient” leur situation en s’inscrivant dans leur commune de résidence, est-ce que cela changerait la donne au congrès ? et pour les législatives (passées) ?

Floyd

Beaucoup d’indépendantistes habitant en PSud votent par procuration dans le nord ou îles ou font le déplacment pour voter.

Alikantitra

Floyd : “Beaucoup d’indépendantistes habitant en PSud votent par procuration … ou font le déplacement pour voter.” Je m’en doute un peu, et ils ont même exigé des bureaux de votes délocalisés à Nouméa pour le référendum. Mais ma question était : que se passerait-il au niveau des nombres d’élus à la Province Sud et au Congrès, si ces braves gens étaient inscrits en Province Sud (où ils résident) et y votaient “indépendantiste” (de même pour les banlieusards -notamment loyaltiens- qui auraient été dans la 2nde circonscription aux dernières législatives) ? Etant entendu que le fait pour ces émigrés de… Lire la suite »

Floyd

Entre les élections provinciales et un scrutin d’autodétermination, la représentativité pour ou contre l’indépendance n’est pas forcément la même. On peut avoir une majorité d’élus indépendantistes au Congrès sans pour autant avoir une majorité de voix en faveur de l’indépendance lors d’un référendum…

Alikantitra

Floyd : “Entre les élections provinciales et un scrutin d’autodétermination, la représentativité … n’est pas forcément la même.”

Bien d’accord, mais ça pourrait suffire à changer la donne au Congrès et donc au gouvernement.
Je ne dis rien de plus.

Janloupe Pahune
Janloupe Pahune

Reiner s’est fait renier… Cet heureux niais était le dernier blanc membre de l’UC, Union Canaque…

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top