Connect with us

Calédosphère

Actualité

Les indépendantistes du R.I.N attaquent la mission Valls et Philippe Gomes

Dans un communiqué, le Rassemblement des Indépendantistes et Nationalistes (R.I.N) critique la mission parlementaire présidée par Manuel Valls et estime qu’elle n’a « aucune légitimité ». Le mouvement s’en prend également au député Philippe Gomes et refuse que le dossier des listes électorales soit « politiquement clos ». Pas contents.

Dans une lettre ouverte à Manuel Valls, les groupuscules indépendantistes réunis au sein du RIN (qui rassemble les partis non-adhérents du FLNKS) interpelle l’ancien Premier ministre sur leur refus de considérer le dossier des listes électorales (référendaire et provinciale) comme étant clos. En effet, lors du comité des signataires du 4 février 2016, qui s’était déroulé sous sa présidence à Matignon, Manuel Valls avait obtenu de l’ensemble des forces politiques calédoniennes représentées au congrès (indépendantistes et non-indépendantistes) un accord* sur les fameuses listes électorales. Au final, les conclusions du comité des signataires signé de tous avait statué, après quelques ajustements juridiques, que le sujet était « politiquement clos ». Plus tard, lors de sa visite sur le territoire, le même Manuel Valls avait critiqué – sans les nommer – les membres du R.I.N qui avaient alors intenté des procédures de radiation d’électeurs, considérés par eux comme étant loyalistes :

« Je regrette très sincèrement que des démarches minoritaires aient poursuivi des combats juridiques d’arrière-garde et soufflé sur les braises, alors que les forces politiques représentatives ont décidé de tourner la page et de se tourner vers l’avenir (Manuel Valls, 29/04/2016 ; discours devant le congrès de la Nouvelle-Calédonie) »

Manuel Valls avait alors mandaté le Haut-commissaire pour que l’Etat se pourvoie en cassation sur les décisions de radiations « qui ne seraient pas conformes à l’accord du comité des signataires », garantissant ainsi le maintien du droit de vote à ces électeurs. Se rappelant de cette période, le R.I.N a donc fait connaitre au président de la Mission d’Information sur l’Avenir Institutionnel de la Nouvelle-Calédonie ses positions, lesquelles ne semblent pas avoir changé depuis lors :

« Nous avons dû subir depuis 1990 de la part de l’État français une gestion calamiteuse du corps électoral provincial et référendaire. Les représentants de la droite coloniale, desquels vous êtes un proche, ont porté l’affront jusqu’à nous pousser à accepter sous la contrainte la fraude massive organisée sur la liste électorale provinciale. Le « politiquement clos », cet élément de langage pervers, dont la technocratie politique se délecte, est une insulte pour le peuple kanak (communiqué du R.I.N, 21/02/18) »

Il faut dire qu’en ce début d’année, les commissions administratives spéciales se réunissent comme elles l’avaient fait l’année dernière (avec la présence d’observateurs de l’ONU) afin de réviser les listes électorales, à savoir principalement inscrire de nouveaux électeurs souvent jeunes majeurs ou des personnes ayant changé de commune de résidence. Or, ces commissions étant constituée à la proportionnelle, les indépendantistes s’y trouvent minoritaires dans les communes non-indépendantistes et notamment dans celles de l’agglomération Nouméenne :

« Il nous faut dénoncer sans relâche, le perpétuel dysfonctionnement des commissions administratives spéciales dans lesquelles nous sommes sous-représentés et qui s’appuient sur un vote majoritaire d’emblée déséquilibré et tendancieux (…) Nous ne tolérerons plus aucune déshérence ou malversation sur ces dossiers, notamment de la part du gouvernement français qui se devrait d’être exemplaire. Sachez que le RIN, à ce jour, attend la sincérité de la liste électorale de consultation : tout Kanak de statut de droit coutumier et de droit commun doit figurer sur cette liste et aucun électeur ne doit y figurer de façon indue (communiqué du R.I.N, 21/02/18) »

Car si l’ensemble des groupes politiques considèrent la liste électorale référendaire comme « sincère », les indépendantistes du R.I.N souhaitent en faire un « toilettage ». On sait en effet depuis qu’Edouard Philippe en a fait état, que sur les 169.000 électeurs inscrits ou en cours de l’être, 77.000 sont de « statut coutumier » (donc kanaks) et que 92.000 sont de statut de droit commun. Soit une proportion de 45% et 55%. Sachant que l’abstention est traditionnellement plus élevée au sein de la population indépendantiste, les membres du R.I.N craignent en fait une défaite cinglante lors du référendum et, de facto, une victoire des partisans du maintien dans la République. Raison pour laquelle ils se sont donnés jusqu’au mois d’aout pour savoir si oui ou non ils allaient appeler au boycott du scrutin.
Valls jugé « trop proche de la droite locale » et Gomes « juge et partie »

Farouchement opposé à toute remise en cause du gel du corps électoral, le R.I.N estime que la place de certains électeurs (loyalistes) sur la liste référendaire est illégitime :

« Nous n’accepterons plus d’élargir ce corps électoral à des personnes qui ont fait le choix de s’installer dans un pays loin du leur. D’autres éléments doivent venir justifier de leur CIMM (centre des intérêts moraux et matériels) en Nouvelle-Calédonie. Notre pays doit poursuivre son Histoire avec les populations qui ont été estimées légitimes à décider de son devenir (communiqué du R.I.N, 21/02/18) »

C’est pourquoi, en conclusion de son communiqué, le R.I.N conteste toute légitimité à la mission que préside Manuel Valls et dont Christian Jacob est le rapporteur :

« Le RIN n’accorde aucune légitimité à la commission parlementaire que vous présidez. En effet, le rapporteur de cette commission ainsi qu’un nombre important de ses membres, dont vous, sont juges et parties. Le Député Philippe Gomès, vice-président de cette commission, est la tête de proue locale d’une fraction des non-indépendantistes (…) en contradiction apparente avec la neutralité exigée pour une telle mission (communiqué du R.I.N, 21/02/18) »

A noter que la présence au sein de la commission parlementaire de Philippe Gomes et de Philippe Dunoyer provient de la victoire aux dernières élections des deux membres de Calédonie Ensemble. Les candidats indépendantistes n’ayant, pour l’un, pas passé le premier tour dans la 1ère circonscription et, pour l’autre, échoué lors du 2nd tour, dans une circonscription où les indépendantistes sont pourtant majoritaires.

* « Les partenaires conviennent de déclarer comme politiquement clos le litige relatif aux inscriptions, faites jusqu’en 2015, sur les listes électorales spéciales pour les élections provinciales (Extraits des conclusions du CDS, 04/02/2016) »

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

98 Commentaires sur "Les indépendantistes du R.I.N attaquent la mission Valls et Philippe Gomes"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes

Depuis ce week-end, la double appartenance UC et RIN, c’est Tintin!

DG et le bureau politique de l’UC engagent l’opération survie post référendum et demandent aux reptiles et insectes venimeux de quitter l’arche de Noé…
Début d’une certaine forme de clarification et affaire à suivre.

XXX
@melchisedek – Je ne sais pas quelle fut l’influence de la prestation de Kotra au dernier congrès de l’UC à Ko We Kara sur cette prise de position radicale du président de l’UC. Je ne sais pas si la menace du refus de tout strapontin au Parti Travailliste ou à la Dus aux prochaines élections provinciales sur une liste unitaire dans le Sud aura une influence sur la stratégie de Kotra, a priori, je ne le pense pas. L’attitude de Sylvain sera plus “amusante” à suivre. Il y va de sa survie (politique) et de son gagne-pain et sans la… Lire la suite »
@XXX, Difficile (?!) de répondre à la première question : être invité chez des amis puis se plaindre de la qualité de la nourriture et critiquer la propreté des toilettes de la maison de l’hôte, ce n’est pas faire preuve “d’humilité et de respect” … et on peut comprendre que cela puisse vexer. Quant à SP, de l’UNI à l’UC-PS par le biais de la DUS, il y a bien un parcours dont la sinuosité interroge (l’explication financière n’étant peut être pas aussi exclusive que cela, puisque son discours oblige à considérer une nouvelle façon de concevoir la lutte politique… Lire la suite »
XXX

@melchisedek – Je suis d’accord sur SP. Loin de moi, l’idée de réduire sa carrière en politique à la seule question financière et carriériste.

A titre perso, j’apprécie l’homme.

C’est juste un élément que tout politique qui se respecte doit prendre en compte. Le message de Goa me semble des plus explicite sur ce point.

Et contrairement à l’élu LKS de Maré, SP n’a pas de fief électoral sur lequel s’appuyer. Il ne peut exister, à l’instar de quelques autres dans le giron de l’UC, que dans le jeu des alliances.

Yvan La Méche
Pour clore les discussions je dirai que le RIN a raison sur un seul point : OUI, la mission Valls(le mec qui bouffe à tous les râteliers) et le gros Jacob (de conféssion Juive tous les deux, entre autres…),n’a strictement AUCUNE LEGITIMITE,c’est de l’INGERANCE TOTALE, par contre OU le RIN va t il trouver les 30 à 50 milliards pour financer l’indépendance (la France nous envoie 150, il en repart100-110), quel est leur PROGRAMME ECONOMIQUE ??????????? On attend toujours….c’est vrai qu’avec des lumiéres comme Reignier ou Sako on est pas prêt d’avoir quelquechose qui tienne la route. D’autres parts, tout… Lire la suite »

Yvan La Méche : “la France nous envoie 150, il en repart 100-110)”

Yvan, sur les 100-110 milliards CFP, combien retournent dans les caisses de l’état (ou des caisses de retraite), et combien servent à financer les importations ?
Ce serait donc la fin brutale de la vente sur le territoire des Renault et autres Peugeot, sans parler des fromages et autres vins (le Romanée Conti par exemple) ?
Les centrales d’achats des grandes surfaces sont en métropole, et les containers partent de France.

“(de conféssion Juive tous les deux, entre autres…)”

Ça tu aurais pu t’abstenir, on n’en a strictement rien à foutre.
“entre autres” : ils mangent des enfants goys et empoisonnent les puits aussi ?
Comprends pas ce que les Juifs ont fait aux Kanaks, mais toi tu dois sans doute être au courant …
(PS, ça n’a rien de personnel, suis pas Israélite, mais peux pas saquer les antisémites)

Moi je préfère que ce soit les juifs qui dirigent que les musulmerdes, ça te va comme réponse ? Et oui, la juiverie est aux premiers postes mon garçon ! Et dans l ombre des Frères Maçons à diriger !

Yvan La Méche

Pour Info :Entre autres = non , on ne s’abstient pas on éclaire,voir dénoncer… oui, les juifs font partis de tout en tas de chambres …(ou organisations, comme tu veux, Bildeberg et autres ficellages de populasse)…
Autrement dit, certaine cervelle juives ont fourni un éffort aux ADM et ADN, pour qu’en finale, 2018, les “intérêts” (et pas autres choses) de la France soient défendus.
Ta suivi le cours ?

“Ta suivi le cours ?”

Toi “ta” manifestement pas bien suivi celui de français.
Sinon tu peux continuer dans ton antisémitisme décomplexé, mais ce sera sans moi.

XXX

@Yvan la M… – Et pour reprendre un gag, même que le Titanic, c’est eux aussi.

Ce n’est pas un Iceberg qui peut arrêter les cerveaux enfumés et complotistes.

Yvan La Méche

Pour Info : J’aurai pu te répondre Allah question “Je ne comprends pas ce qu’on fait les Juifs aux Kanacs?”:

Cher Ami, les Juifs ont tués Jésus ! Mais je ne l’ai pas fait j’ai préférai “t’éclairer”…..

“Cher Ami, les Juifs ont tués Jésus ! ”

Merde alors, toi on peut dire que tu as la rancune tenace !!!
Au fait, fais gaffe, Jésus était juif…et tu l’aimes quand même ?..
Et pis, comment il aurait fait pour racheter les péchés du Mânde si les Juifs (par l’entremise des légionnaires romains qui s’en lavaient les mains) ne l’avaient pas punaisé sur la croix ?

XXX
“Le Parti travailliste rejette la mission Valls et le G10” titrent Les Nouvelles dans leur édition d’hier lundi. Quel scoop ! Il me semble utile de rappeler que Kotra et l’Ustke n’ont jamais caché leur opposition déterminée à l’accord de Nouméa. Comment le Parti travailliste, vitrine politique de l’Ustke pourrait-il prendre une autre position ? La seule question qui vaille est celle de l’audience de Kotra et de l’Ustke dans le monde Kanak indépendantiste. De ce point de vue, si la préférence pour la France de la part de députés français n’a rien d’étonnant, ni de choquant, il n’en reste… Lire la suite »

‘Apéro Calédo Disco’ (NON, Ils ne vont pas nous le ruiner!) https://www.youtube.com/watch?v=2FgDles4xq8

Je vous ai posé deux questions auxquelles vous n’avez pas répondu.
1) quels sont les intérêts majeurs de l’Europe dans le détroit de Malacca?
2) qui appelez-vous minorité de sauvages?

Eliot Nenesse : [@ Kolere] “Je vous ai posé deux questions auxquelles vous n’avez pas répondu”

https://www.youtube.com/watch?v=2i4GUGvCleE

ditou

Alikantitra
Je préfère celle là
https://www.youtube.com/watch?v=fZSOJgvZqyU

My name is neither ‘Google’, nor ‘Bing’, Nenesse.

Réponse idiote, mais cela vous ressemble tellement au final. Vous n’êtes qu’une plaisanterie, Kolere.
Je ne donne pas plus cher pour votre discours que je ne le ferais pour les imposteurs du camp indépendantiste.

Bonne nuit, en attendant de pouvoir (en fin) passer les pouvoirs au RIN… https://www.youtube.com/watch?v=Z-b_Y20L94E

bruce98

Pourquoi les chiffres du RIN seraient-ils plus fiables que ceux des administrations ? Ils crient sans cesse au complot anti-kanak mais ils ne semblent pas soutenus par une majorité de Kanak. Et leur discours transpire l’intolérance et l’ethnicisme, s’ils dirigeaient le pays cela deviendrait le Zimbabwe.

C’est le puRIN.

C’est comme ça qu’on va les appeler maintenant, ils le méritent tellement.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top