Connect with us

Calédosphère

Actualité

Reigner : « L’UC est le seul parti où il y a débat »

Ce qui se passe aujourd’hui à l’Union Calédonienne est scruté par tous les observateurs. Y a-t-il des fractions, des courants, des scissions ? Koodji TV a fait le point avec le secrétaire général de l’UC, Gérard Reigner.

Gérard Reigner se livre à un tour d’horizon de l’actualité récente. Il confirme que l’UC est favorable à la tenue d’un comité des signataires extraordinaire. Tout dépend précise-t-il ce que l’on va y mettre, il insiste ainsi sur la nécessité que le referendum de sortie de l’accord se prépare dans les meilleures conditions possible. Interrogé sur la situation au sein de l’Union Calédonienne, Gérard Reigner réfute l’idée selon laquelle, il y a des divisions profondes au sein du mouvement. « L’UC, explique-t-il, est le seul parti où il y a des débats, où il n’y a pas d’unité de commandement ». Il explique que le débat a lieu au sien des structures du parti, mais que l’on y finit par trouver les consensus nécessaires.

Pour un congrès du FLNKS

Selon Gérard Reigner, il n’y a pas de différents entre Palika et UC sur la doctrine nickel, cependant précise-t-il, il faut veiller à ce que le nickel ne conduise pas à bâtir « un pays à deux vitesses ». Le secrétaire général de l’UC plaide à nouveau fortement en faveur de la tenue prochaine d’un congrès du FLNKS. Il juge important en effet que 30 ans après sa création, le FLNKS a besoin de se retrouver. Selon Gérard Reigner, seul un FLNKS réuni est en capacité de préparer « le jour d’après ».

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

18 Commentaires sur "Reigner : « L’UC est le seul parti où il y a débat »"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PG, Séance en hémicycle du 5/5/15: Monsieur le Premier ministre, les Calédoniens doutent. Ils doutent du respect de l’équidistance entre indépendantistes et non-indépendantistes que votre gouvernement a érigé en l’alpha et l’oméga de sa politique calédonienne. La manifestation qui a eu lieu récemment à l’occasion de la venue du président de l’Assemblée nationale en Nouvelle-Calédonie l’a illustré. Les Calédoniens doutent parce que, contrairement aux conclusions du dernier comité des signataires, le projet de loi organique qui sera examiné prochainement par notre assemblée est discriminatoire. Exception faite des Calédoniens qui ont voté lors du référendum sur l’accord de Nouméa, ce projet… Lire la suite »
Janloupe Pahune

Il y a des hauts, des bas, et surtout des cons…

Mais, si ! Il y a des bas mais du front.

NoComment
« L’UC, explique-t-il, est le seul parti où il y a des débats, où il n’y a pas d’unité de commandement » Ben ça c’est sûr. Il n’y qu’a regarder l’election de Germain. Il y a eu débat puis consensus puis Goa af ait le contraire de ce que voulait Wamytan. Y- a t-il eu débat sur Lecren qui conduit bourré régulièrement et ment à la police? ou Tuyenon (monsieur sécurité routière) qui conduit à 150 là ou c’est limité à 90? Y a t-il eu débat sur le fait quand Wamytan agite les quelques excités de St Louis? Y… Lire la suite »
Laver son linge sale en famille : voilà une des grandes forces du Front indépendantiste dit FLNKS. Au delà des oppositions de styles, de personnes et d’idéologies parfois féroces, il existe une discipline unitaire qui oblige chacun à s’effacer devant le principal = la promotion de l’indépendance de la Nouvelle Calédonie et la promotion d’une unité de façade afin de “faire bloc” et de présenter un visage uniforme et apaisé, sinon serein, aux électeurs à qui le message politique est destiné. A mon avis, cette discipline collective, pour contraignante qu’elle soit est payante sur le long terme : les “loyalistes”… Lire la suite »
X

C’est surtout le seul parti où il y a des ba … garres avec mort d’homme, et des débatteurs tueurs en toute impunité aux indemnités peut être (en attendant la transparence) “mirobolantes”.

Dans le cas de la résolution de la crise gouvernementale, il n’y a pas eu débat: c’est un homme seul qui a réglé le souci.

Merci Monsieur Goa. Enfin un politique qui prend ses responsabilités et qui en a où il faut pour le faire.

C’est vrai que c’est pas dans la Compagnie des Eclaireurs (CE) du référendum ténébreux qu’il y a débat. Tout le monde le petit doigt sur la couture du pantalon, la tête droite et la gueule fermée. Seule la gomme made in Korea a droit à la parole, sauf si c’est pour le perroquet à la télé, au congrès, au gouvernement ou à la province. Y a que Soso de la mairie qui prend ses distances avec le pied nickelé…

Et si le débat avait lieu en amont lors des réunions du mouvement et que les positions étaient celles prises en commun, cela expliquerait peut-être que personne n’éprouve le besoin de faire des déclarations tonitruantes dans les médias ou ailleurs….???

Il me semble que l’inverse serait plutôt de nature à supposer que les membres d’un mouvement ne partagent pas les mêmes valeurs, non ???

il suffit de voir la tronche apeuré de P. Dunoyer, le silence de l’avocat et la docilité du chocolatier pour comprendre ce qu’il s’y passe.

Le remplacement dun mot “drapeau” par le mot “amoiries” dans les ADN doit faire l’ordre du jour du prochain comité, entre autres sujets ‘brûlants’ (cf 1.5. Les symboles:
Des signes identitaires du pays, nom, drapeau, hymne, devise, graphismes des billets de banque devront être recherchés en commun pour exprimer l’identité kanak et le futur partagé entre tous.)

…”graphismes des billets de banque devront être recherchés en commun…” : L’Euro fera l’affaire si le référendum est remporté par les loyalistes, merci. Si les indépendantistes gagnent, libre à eux, nous ne verrions aucune objection à être à leur écoute sur le sujet, ainsi que sur le “nom” et “l’hymne” du Pays, bien évidemment… Dans le cas d’une victoire des loyalistes, en devenant région francaise le Pays garderait son nom et La Marseillaise, of course…

mais pourquoi donc l euro puisque l on est dans une zone dollar , tous les echanges de la zone se font en dollar .une multiparité avec plusieurs dollar de la zone garantiras trés bien la monnaie de la caledonie . il faut arreter de sacrifier les questions economiques pour des considertions politiques .

Quele question !!! T’es pas trop malin toi, gadjo: Parce qu’on est pas Américain, ou Australien ! Enfin, pas encore…

*quelle

…et nous en avons un grand besoin de l’Euro, monnaie utilisée par un demi milliard d’Européens! Je ne sais pas si vous vous rendez compte ce que cela changerait pour les touristes et autres transactions internationales (même si la parité existe…), nous sommes ‘ridicules’ avec notre monnaie de ‘jeu de société’ ! Une dévaluation du fcfp pourrait aussi être étudiée avant le passage à l’Euro pour limiter les “abus” comme ceux qui ont eu lieu lors du passage à ‘l’Euro en Métropole et protéger les moins aisés ici contre l’effet ‘inflationiste’ souvent associé à un tel changement…

*”du”
** “armoiries”

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top