Connect with us

Calédosphère

Actualité

L’ASAMAD menacée de fermeture ?

La célèbre association qui vient en aide aux personnes démunies serait menacée de fermeture. La province Sud ne veut plus payer certaines prestations aux personnes en situation de handicap et aurait choisi de privilégier des intérêts privés. Fin de vie ?

Reconnue d’utilité publique, l’association Asamad s’occupe depuis plus de 20 ans de malades et d’handicapés habitant dans le Grand Nouméa. Ainsi, plusieurs centaines de personnes démunies et âgées peuvent compter sur l’aide d’auxiliaires de vie sociale (AVS) pour les aider dans leur vie quotidienne. Mais cette situation pourrait changer très prochainement comme l’avait révélé un reportage de NC1ère diffusé la semaine dernière. En effet, comptant sur les subventions publiques pour exister, l’Asamad est actuellement en conflit ouvert avec son principal contributeur, à savoir la province Sud. Cette dernière n’aurait toujours pas versé sa subvention, évaluée à 32 millions de francs, contrairement à ce qu’une de ses représentantes a annoncé aux médias. Pourtant, cette dépense avait bien été inscrite au budget 2015 de la collectivité. Sans cet apport financier, les 30 personnes travaillant pour l’association ne pourront pas être payées et les malades devront trouver d’autres structures pour les prendre en charge, à commencer par celles du privé. Certaines sociétés de la place se frotteraient déjà les mains devant cette manne providentielle octroyée par ces nouveaux « clients ».

Ces si gênantes associations

Selon nos informations, la cause de ce revirement de la part des institutions proviendrait en fait d’une plainte déposée par une société du privé qui chercherait ainsi à récupérer la prise en charge des malades de l’Asamad. Cette société a donc porté plainte pour concurrence déloyale (puisque l’Asamad est aidée par les collectivités). Et si les professionnels du secteur savent bien qu’une telle procédure ne devrait pas aboutir – puisque l’association est déjà conventionnée par la commission du handicap – la pression émanant du parquet pousse les institutions à attendre la décision du tribunal. Or, cette attente est délétère pour l’Asamad, ses personnels et ses bénévoles, qui se retrouvent d’ici-là privée de toute ressource pour effectuer leur mission. De plus, certains responsables de la province verraient d’un bon œil sa fermeture, espérant ainsi faire de faciles économies en ces temps de disette budgétaire… Une volonté qui ne prendrait malheureusement pas en compte le sort des malades, l’humain étant généralement « oublié » lors des arbitrages comptables.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

9 Commentaires sur "L’ASAMAD menacée de fermeture ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
serpentar

encore un bouffi d’zor mal intentionné et crève la faim (le mec qu’a porté plainte pour s’en mettre plein la gueule) … mais virez moi çà !!!

Le non versement de cette subvention semble choquant, toutefois, l’article n’évoque en rien le fond de ce dossier, l’argent public est’ il correctement utilisé ? Quels sont les montants payés par les bénéficiaires ? Quelle est la part des frais de gestion?, etc…Sans ces réponses il est difficile d’émettre un avis éclairé.

UN nom prédestiné FOUT RIEN ( de bon) !!! Un de plus a la trop longue liste des incapables sur – payés Lecrain : , le gros SIMON , le feu Léopaul’ de jorédié ……… , les conseillers de tout poil , de sac , de corde en TOURISME , MINES etc ….. Sans oublier les membres du CES , les barons du conseil coutumier , la liste est interminable ….. Tout mettre à terre et rebâtir !
serpentar

toi tu dois un con de zor …je t’ai reconnu dès la première lettre !

Orlhana

Les riches de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres, c est dans cette société que nous vivons, c est nous qui choisissons de cautionner tout ça…nous sommes tous responsables.

La HONTE !!! C’est juste pas possible de lire ça quand on vient de lire l’article sur FOUTRAIN, son train de vie scandaleux et les centaines de millions dépensés sans résultat. S’ils ne versent pas cette subvention au plus vite c’est qu’on a un plus qu’un problème de moralité dans ce Pays, c’est carrément un manque d’humanité !
Payez ces 32M, et vite SVP !!!

Antipodeanman2207S

Il suffit d’un peu de courage, d’un minimum de sens de l’équité et d’une petite connaissance de la dynamique des fluides pour qu’un vase communicant soit ouvert entre la manne qui ne sert qu’à certains sans contrepartie au GIE tourisme et cette association bienfaitrice.
Tout ceci est scandaleux.

Tous les détourneurs de fonds publics doivent remettre le bateau à flot, les pourris d’escrocs…

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top