Connect with us

Calédosphère

Actualité

Silence sur les jeux : une question d’éthique

En période de disette budgétaire et alors que les Calédoniens souffrent d’un ralentissement de l’économie et d’une perte de pouvoir d’achat, la rédaction de Calédosphère a décidé de ne pas couvrir les très dispendieux Jeux du Pacifique organisés en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Explications et coup de gueule.

Tous les Calédoniens le savent désormais : en matière économique les temps vont être difficiles. La Nouvelle-Calédonie souffre ainsi d’un déficit budgétaire de 4.2 milliards. Pour fonctionner, le gouvernement doit recourir cette année à un emprunt à hauteur de 10,2 milliards, et ce afin de couvrir la quasi-totalité de ses investissements. Après la gabegie généralisée de ces dernières années, la Calédonie va donc bientôt devoir emprunter pour rembourser ses dettes… Du côté de la CAFAT, des sources concordantes affirment qu’il manquera encore l’année prochaine 10 milliards au RUAMM pour équilibrer ses comptes. Inéluctablement, la population calédonienne toute entière devra bientôt mettre la main à la poche puisque le déficit du territoire représente maintenant 10% de ses recettes réelles. Et dans ce contexte, alors que le chômage augmente, que de nouvelles taxes ont été créés et que le secteur minier est touché de plein fouet par la baisse des prix du nickel, la Calédonie a dépensé un demi-milliard pour participer (en grande pompe) aux Jeux du Pacifique ayant lieu actuellement en Papouasie.

Le faste des délégations pléthoriques

Car il semble que dans les milieux politiques, sportifs et au niveau du CTOS (Comité Territorial Olympique et Sportif) on n’ait pas encore réalisé que les périodes fastueuses étaient derrière nous. C’est ainsi que le comité a organisé 4 vols charters entre le 4 et le 18 juillet pour transporter plus de 400 personnes (sportifs, encadrants, personnalités et élus). Chacun d’entre eux a reçu un sac personnalisé contenant des vêtements (tee-shirts, survêtements, chaussures de sport,…), une carte de téléphone prépayée et d’autres « goodies » le tout au frais du contribuable. Alors qu’on ignore la raison de leur présence, certaines personnalités ont également été totalement prises en charge par le comité afin d’assister à l’intégralité des jeux. C’est ainsi que les anciens présidents du CTOS à la retraite ou encore des chefs d’entreprise/partenaires ont eu le droit de faire partie des délégations… Du côté de la station du Mont-Coffyn, c’est plus d’une vingtaine de journalistes et de techniciens qui ont été envoyés pour couvrir les jeux alors que les moyens de communication de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ne permettent pas de diffuser l’intégralité des épreuves sportives. Enfin, le CTOS a organisé avec la MNC à Paris un séminaire pour les athlètes Calédoniens et a fait revenir à sa charge les champions actuellement en métropole pour leurs études afin d’augmenter les chances d’obtenir des médailles. Au final, le budget total des Jeux pour l’ensemble des collectivités calédoniennes avoisine les 500 millions de francs.

Des résultats connus d’avance

La Papouasie-Nouvelle-Guinée qui joue à domicile fait concourir près de 800 athlètes. Dans le même temps la Nouvelle-Calédonie – l’une des délégations les plus importantes – n’en a envoyé “que” 335. Autrement dit, présents dans toutes les épreuves, les papous devraient mathématiquement remporter davantage de médailles et donc gagner ces jeux. Du reste, le pays est pauvre (classé 139ème au classement du PIB alors que la Nouvelle-Calédonie est au niveau de la Nouvelle-Zélande soit 68ème) et il ne dispose pas des outils de communication d’un pays moderne. Malgré l’envoi des techniciens de NC1ère et de plus d’une tonne de matériel partie de la Tontouta, la couverture télévisée des épreuves sportives est aléatoire voire parfois impossible… Le retour image est insatisfaisant et a d’ailleurs obligé récemment NC1ère à s’expliquer et à s’excuser lors du journal télévisé.

Du côté des partisans des Jeux et des responsables de l’organisation on affirme que cet évènement « rapproche la jeunesse du Pacifique » et participe à « la bonne image » de la Calédonie. C’est évidemment du pipeau pour justifier la gabegie dont ces mêmes organisateurs bénéficient. Du reste, même si on peut être très heureux pour les jeunes calédoniens qui découvrent d’autres paysages, il est clair que ça ne justifie en aucune manière de dépenser des sommes pareilles. On se souvient en effet qu’il y a quatre ans, la présidente de NC2011 Pascale Bastien-Thiry avait déclaré dans les Nouvelles-Calédoniennes que, du fait du retour sur investissement « les jeux ne couteront rien ». Or l’organisation de ces jeux en Calédonie avaient bien couté aux contribuables 19 milliards de francs, soit peu ou prou ce qui manque aujourd’hui dans les caisses du territoire. Quant à savoir qui devra demain payer cette somme : il s’agit de vous-même qui lisez actuellement ces lignes…

En conséquence de quoi, Calédosphère souhaite bonne chance à tous les participants n’ayant pas de responsabilité dans le choix de l’organisation et présents pour défendre les valeurs du sport mais la rédaction a décidé de ne pas couvrir cette manifestation sportive.

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

34 Commentaires sur "Silence sur les jeux : une question d’éthique"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Tiens voila la cérémonie de clôture des jeux…
Mince pas de drapeau pour la NC, pas de BBR, juste le drapeau du front…!!!
Merci qui…!!!!

Les papous soutiennent le flnks mais ils ont pas les c…..es de soutenir d’aider diplomatiquement leurs freres mélanasiens de l’irian jaya qui sont massacrés ,et subissent un remplacement de population par des indonesiens musulmans . Des vrais guignols ce groupe FER DE LANCE ils léc.. le c.l aux bourreaux indonésiens!!! Ensuite pour le BBR soit le CTOS est muselé par le diktat de certains indep qui se sert de cette manifestation pour montrer aux médias que la nc c’est le drapeau SWAPO .Mais que font nos élus UMPS qui disent gerent le pays ,ils ne savent meme pas faire respecter… Lire la suite »
Oui mais curieusement c’est juste durant la cérémonie Ue le BBR était absent ? Pour le fer de lance c’est un autre sujet… Je te rappelle que cette organisation à vue le jour pour soutenir le FLKNS. Il n’y a donc pas de surprise. Ce qui coince en effet c’est bien que personne ne semble avoir fait en sorte que l’oubli du BBR soit expliqué ? Une dernière chose sur le faré de lance. Il me semble que l’Indonésie a été accepté dans cette instance et que les “indépendantistes papous de l’ouest” on reçu une place d’observateur au sein du… Lire la suite »
Le top en matière “d’information” c’est sur Oceane FM” lorsqu’ils disent qu’ils ne s’attachent qu’à l’aspect sportif des jeux….de vrais journalistes dignes de ce nom ne devraient-ils pas traiter de tous les aspects d’un sujet, sans zapper volontairement ce qui dérange, à savoir cet argent gaspillé alloué aux Jeux du Pacifique?!! Une personne s’est en effet élevée contre ces dépenses abusives sur leurs ondes au “coup de gueule”, leur émission phare, et on lui a répondu , que leur but était de soutenir les sportifs seulement; mais ils font constamment la sourde oreille sur cette radio et négligent des sujets… Lire la suite »
DUBOIS

Si la CAFAT est en déficit, la Mutuelle des Fonctionnaires croule sous le fric!!! Pourrait-on savoir QUI PAYE les fonctionnaires, leurs privilèges et les gaspillages par copinage de la MDF?

bon ca a l air comliqué de s exprimer sur ce sujet , j abandonne

ca y est ca passe , bon donc je répéte en plus court ; je trouve dommage de boycotter nos jeunes sportifs pour des questions de budget alors qu il y aurait tellement d autres boycotts a faire (j espere avoir retiré le mot qui fache )

ben la je ne comprends pas tous mes commentaires passent de suite sur les autres sujet alors que sur celui ci je suis modéré ????? y a t il un probléme ?

modéré ? bon je vais reformuler sans citer les autres medias ; il y a tellement d autres boycotts plus glorieux que je trouve dommage de bouder nos jeunes sportifs pour des histoires de budget . j espere etre publié ce coup ci . merci calédosphére

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top