Connect with us

Calédosphère

Actualité

La semaine de l’éco-mobilité

C’est la semaine de l’éco-mobilité. Elle est relayée en Nouvelle-Calédonie depuis 2013 et son objectif clair est de repenser nos déplacements. Enjeux et défi…

C’est ce samedi 12 septembre lors de la foire des îles loyautés à Ouvéa, que la semaine européenne de l’éco-mobilité a débuté au travers d’une marche. Tout au long de cette semaine, les différentes institutions tant le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, que la ville de Nouméa ou encore la Province Sud en partenariat avec l’État au travers l’initiative de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) et du soutien des associations telles le droit au vélo, mèneront du 12 au 20 septembre diverses actions pour sensibiliser les Calédoniens à de nouvelles façons de se déplacer.

La culture de la voiture

Des Calédoniens dont la culture du 4X4 est bien ancrée dans la vie quotidienne comme l’a si bien rappelé Daniel Leroux adjoint à la ville de Nouméa en charge de la voirie. Une culture et des mœurs dont il sera difficile de se défaire, mais comme pour le tri sélectif, ce qu’a rappelé Georges Naturel lors de la conférence de presse du lancement de la semaine de l’éco-mobilité, le consommateur local changera ses habitudes dans le temps. Il ne faut pas s’y tromper, l’éco-mobilité n’a pas pour but d’éliminer la voiture, comme l’explique Camille Fabre, représentant de l’Ademe sur le territoire, mais cette semaine a pour objectif de mettre en lumière des moyens pour pallier au « tout-voiture ». Le Syndicat Intercommunal du Grand Nouméa (SIGN) a ainsi rappelé qu’au travers son dernier Plan de déplacement de l’agglomération nouméenne (PDAN), il a été mis en évidence la prédominance de la voiture particulière et pointé les lacunes en matière de transports en commun et de circulation des piétons et des cyclistes.

Changer les modes de transport

Avec 180 000 habitants pour le Grand Nouméa, la presque île de Nouméa à l’image d’une tuyauterie est devenue difficilement circulable comme l’attestent les embouteillages quotidiens sur les grands axes routiers d’entrées et de sorties. Or, 80% des déplacements dans l’agglomération s’effectuent avec l’automobile, représentant ainsi la deuxième dépende des ménages (19%), avec un coût annuel de 400 000 francs, d’après des chiffres transposés de la métropole au territoire.
Si la voiture est devenue si essentielle dans la vie quotidienne, les différentes autorités publiques dans ce domaine veulent palier le sous-usage des transports en commun et faire de ceux-ci au travers de nombreux projets tels le Néobus, un moyen de transport collectif peu couteux et ainsi désengorger les grands axes routiers du Grand Nouméa. Le Néobus est un projet en site propre accompagné d’une piste cyclable de 6km. Si les associations chargées du secteur regrettent un prolongement de ces pistes cyclables insuffisant sur tout le tracé du projet, d’autres initiatives telles celui du prolongement de la promenade Pierre Vernier jusqu’à la station Total du rond-point de Sainte-Marie, va permettre aux passionnés du vélo d’emprunter avec plus de sécurité cette voie d’accès. La sécurité voila un problème soulevé par de nombreux cyclistes, déplorant en la matière un manque flagrant de moyens. Par ailleurs, on évoque toujours le projet d’une navette maritime entre les communes du Mont-Dore et de Nouméa, qui devrait entrer dans sa phase de consultation avec une société privée. Mais tout est une question de tarifs et les Calédoniens attendent pour se mettre dans les rails du transport collectif, des prix avantageux qui les inciteraient à laisser leurs voitures aux garages.

Afficher la suite

Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".



23
Laisser une réponse

avatar
10 Comment threads
13 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Martin
Martin

J’ai mis un RADAR ici pour surveiller l’entrée des “Blaireaux” sur cette page
.
.
.comment image

Inforétif

Oui et au Sud-Sud-Est l’écho que l’on aperçoit c’est un Martin pas cher : un blaireau volant.

Martin
Martin

Yesssssssssssssssss enfin un blaireau ! et en plus avec une vanne (blaireau volant), dommage pour la seconde (Martin pas cher) c’est pas terrible !, enfin ….. c’est déjà pas mal pour Blaireau.
Je te met un pouce pour la peine, mais n’y prend pas trop de plaisir.
.
http://jacuber.j.a.pic.centerblog.net/vcy2aw6u.jpg

Bigfoot
Bigfoot

Semaine de la mobilité, à pied ou en vélo… Cela est il en rapport au fait que Mai veut rebloquer ??…..

Martin
Martin

c’est pas con ça !! bravo Bigfoot

Martin
Martin

Pour nos amis (es) des iles des loyautés, ça sera “Eco Mobilité” à durée indéterminée.

http://reveil-fm.com/images/Alibaba%205/Alibaba%206/alibaba%207/Alibaba%208/0000000Freddy%20Mulongo-Rodly%20Mulongo16.jpg

Anonyme
Anonyme

Et pourquoi pas un site internet pour organiser
le covoiturage aller-retour, les horaires
les places de stationnement
les pannes de voiture
le prêt d’outils de voisinage
les locations de vélos…

[… avec, en annexe, quelques bonnes adresses ]

Martin
Martin

Ton idée est bonne aussi !, en NC on a pas de pétrole mais on a de bonnes idées

Martin
Martin

Le train aussi, ça relie les villes et ça rapproche les hommes
http://aws-cf.imdoc.fr/prod/photos/0/2/9/4511029/5520544/big-552054444e.jpg?v=5

Bigfoot
Bigfoot

Un train justement, il y en avait un avant ici mais tout a disparu, grosse erreur, il fallait le garder et développer des lignes reliant les trois principales communes qui entourent Nouméa. Une voix ferrée ne prend pas de place même en rajoutant des wagons ou pour du transport de marchandises… Mais là encore, y’a des décideurs qui ont faits des choix… Trop tard maintenant, plus de place, comme pour mettre des pistes cyclables, plus de place. Fallait y penser avant…

Martin
Martin

Oui c’est tout le problème des décideurs, ils ne pensent jamais au futur !

Nestor

Des bus moyens qui relient les quartiers avec des horaires précis
Là je demandes l’ impossible !!!
Mais peur de rien , croisés avec NEOBUS
Des bus européens si possible
Pas des ruines de 50 ans d’ age . qui osent rouler sur nos routes !!

Martin
Martin

Ton idée Nestor est bonne; je rajouterai ; repensé le réseau routier (avec couloir pour bus),et sécurisation avec Vidéosurveillance dans le bus. Bonne suggestion Nestor (vas t-on être exaucé?)

Anonyme
Anonyme

La remise au pas de Canal+ ….
… Encore un coup de CE !

[ Selon LR-Sarko-Rump…]

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top