Connect with us

Calédosphère

Actualité

Mariage arrangé : la jeune femme dit non et se fait tabasser par ses parents

Nouvelle Calédonie 1ère a diffusé un témoignage accablant traitant du tabassage d’une jeune fille par ses parents, lesquels n’acceptaient pas son refus d’un mariage arrangé. Une affaire qui ne manque pas de jeter le trouble au sein du monde coutumier. Moyenâgeux ?

Nous sommes en 2016 et sur le territoire de la République, une jeune fille s’est fait passer à tabac par ses propres parents pour avoir refusé d’épouser un homme qu’ils avaient choisi pour elle. Si cette affaire avait récemment été dévoilée à mots couverts par Dewe Gorodey lors d’une interview télévisée, elle vient d’être révélée ce lundi dans toute sa violence grâce à l’article de deux femmes, journalistes à NC1ère : Malia Losa Falelavaki et Nadine Goapana. Même si cette parution n’est disponible pour l’heure que sur son site internet, cela faisait bien longtemps que la chaîne de télévision locale n’avait pas mis en lumière un fait-divers dont les causes et les conséquences posent tant de questions et pourraient également aggraver la vision qu’a une partie de la population vis-à-vis des dérives de la coutume, notamment dans le cadre des mariages coutumiers arrangés.

Le témoignage poignant de la victime

Originaire de Lifou, la victime s’est en effet confiée à la journaliste Malia Losa Falelavaki. La voix tremblante, très émue et au bord des larmes, la jeune femme a raconté cet après-midi de calvaire du vendredi 22 juillet, après qu’elle ait dit à ses parents qu’elle refusait de devenir la femme d’un homme qu’on lui avait commandé d’épouser :

« Vers trois heures de l’après-midi, mes parents ils m’ont appelé pour aller les écouter (…) ils ont fermé les fenêtres et la baie vitrée. J’ai reçu des coups de mon père et de ma mère. J’ai reçu des coups de poings, des coups de pieds (…) pendant les quatre heures, mes parents ils m’ont maintenue à genoux. Ils me posaient toujours la même question, si je dois retourner vers… si je dois me marier ou pas. A chaque fois que je leur disais non, ils me frappaient en me forçant à retourner vers cet homme. Mais je voulais pas, je voulais pas me marier, car c’était une personne qui m’avait battu auparavant. Je me suis réveillée, j’étais à l’hôpital de Wé (…) j’ai été évacuée le lendemain à l’hôpital Gaston Bourret (sources NC 1ère) »

Après quatre jours d’hospitalisation, la jeune femme (qui a tenu à conserver l’anonymat) a été placée dans un foyer dont le lieu demeure secret, et ce afin de garantir sa sécurité. Et à savoir si elle envisageait de porter plainte, la victime a expliqué à la journaliste que par respect pour ses parents, elle ne le pourrait pas :

« Jamais, jamais je ne pourrais faire ça à mes parents [NDLR : porter plainte], malgré que les deux m’ont fait subir ça, mais j’ai toujours du respect envers les deux (sources NC 1ère) »

Si ses parents ont essayé de la faire revenir avant qu’elle ne soit hébergé dans un foyer, la jeune femme a déclaré ne pas vouloir repartir sur son île : « J’ai peur, je pense que si je retourne à Lifou, ils vont me frapper encore pour me marier… »

Un mariage pour le fric ?

Comment comprendre un tel déferlement de violence ? Peut-être simplement par intérêt financier…Il s’avère que lors des mariages – notamment sur les îles – les coutumes peuvent atteindre plusieurs millions, en espèces et en nature. La cérémonie représente ainsi le don et le versement de sommes parfois considérables pour lesquelles certains n’hésitent pas à s’endetter. Or ces « bénéfices » sont, comme dans cette affaire, totalement remis en cause en cas d’annulation du mariage. Quand bien même, lorsque les sommes d’argent ne sont pas jugées suffisantes, certains « oncles utérins » vont jusqu’à se plaindre auprès de la famille de la mariée :

123

Or, ces pratiques entraînent également des inégalités entre les familles. Pour tenter d’y remédier, les sénateurs coutumiers avaient, en juin 2014, préconisé un « retour à la simplicité ». A l’époque, Pascal Sihaze (membre de la grande chefferie du Wetr à Lifou) avait appelé publiquement les responsables coutumiers à diminuer les frais et les échanges d’argent lors des cérémonies officielles, y compris les mariages. Interrogé par NC1ère sur cette affaire, le grand chef a rappelé que les femmes peuvent aujourd’hui librement choisir leur époux :

« Les mariages aujourd’hui que ce soit coutumier ou religieux, que ce soient des mariages d’amour, c’est en toute liberté (…) La jeune fille, la femme a tout à fait le droit de refuser. Il y a la tradition mais on est loin d’être des traditionnalistes. La coutume qu’on le veuille ou non elle évolue à la période à laquelle elle se situe (Pascal Sihaze, sénateur coutumier de l’aire Drehu) »

Pour autant, les habitudes et ce genre de « traditions » semblent avoir la vie dure et certains clans rivalisent d’opulence à l’occasion de « grands » mariages. Pour Dewe Gorodey, membre (permanente ?) du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en charge de la condition féminine, ce sont les chefs de clan qui sont tenus de rappeler les uns et les autres à l’ordre : « Les clans doivent réagir, les chefs de clan doivent se sentir responsables » a-t-elle ainsi déclaré. Quant à savoir si cette affaire permettra une prise de conscience collective de leur part, rien n’est moins sûr.

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

119 Commentaires sur "Mariage arrangé : la jeune femme dit non et se fait tabasser par ses parents"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Clark
J’en ai marre ce des gens qui justifient tout le temps des actes présents, par d’autres actes passés. Quand on sait qu’un acte est condamnable, mais qu’on le fait quand même, c’est très différent de quand il fait partie des moeurs et ne l’est pas. Une fois qu’il a été considéré comme délictueux ou criminel, ça devient un délit ou un crime, peu importe que par le passé, ailleurs ou ici, il ait été courant! Ou alors, il est admis culturellement dans son entourage, plus ou moins secrètement, au mépris des lois. C’est donc bien un problème sociétal et culturel,… Lire la suite »

Elle a bon dos la coutume …

Toutes ces élucubrations sur des guerres passées pour faire des comparaisons de violence selon les races sont idiotes et sans intérêt. Parce que pour ma part je n’imagine pas en Calédonie une famille européenne, un père et une mère tabasser pendant des heures leur fille pour l’obliger à se marier avec un homme choisi sans prendre conscience des conséquences judiciaires graves qu’aurait pour eux un tel déferlement de violence; car il y a violence en réunion (deux personnes), violence préméditée (ils ont fermé la maison) et violence sur personne sur laquelle ils ont a un ascendant moral. Tout ça additionné,… Lire la suite »
ditou

De grâce, soyez honnêtes, ne mélangez pas les pratiques des Français avec ceux qui sont devenus soi-disant français ”

Dans la cour des grands rois, et même dans l’aristocratie, c’était très appliqués et même courante, ce genre de mariage forcé.
Donc ton allusion au soi disant français, n’a pas lieu d’être.

Elle est idiote ta réponse ditou et elle se retourne contre toi car elle laisse clairement comprendre qu’il y en a qui ont évolué et d’autres pas.

On s’en fout de la cour et des rois ça c’était avant moi je te parle d’aujourd’hui.

ditou
Lemec Dici Aujourd’hui est comme hier, donc où tu vois la différence? Les coutumes ne se changent pas. Tu peux toujours essayer, mais quand c’est ancré, c’est bien ancré. “Elle est idiote ta réponse ditou et elle se retourne contre toi car elle laisse clairement comprendre qu’il y en a qui ont évolué et d’autres pas.” Rien ne se retourne contre moi, c’est toi qui crois que le monde change. Mais en réalité le monde ne fait que tourner en rond. Et toi tu dois faire partie de ce qui rêve, de monde meilleurs ect… Crois moi, il y aura… Lire la suite »

Tu es insupportable ditou tu écris n’importe quoi dans tes réponses pour avoir raison, et SI les coutumes ont changé et il y a une différence faut avoir un grain dans la cervelle pour dire le contraire.
C’est moi qui crois que le monde change c’est pour ça qu’il n’y a plus de rois en France hein ?
tu as écrit “c’était” donc tu parles bien d’un passé différent du présent donc tu es incohérente.
je ne rêve pas de monde meilleurs je regarde la réalité devant moi, tu écris n’importe quoi tu es folle. Mais surtout tu es insupportable.

ditou, tout ça c’était avant … il y a bien longtemps … avance avec ton temps … si tu vas par là on peut aussi parler des horribles festins coutumiers qui n’ont plus lieu à présent et c’est tant mieux …

ditou
Oméga Que le temps avance ou recule, c’est du pareil au même. Toujours les mêmes méfaits, donc être au moyen âge ou maintenant je ne vois pas la différence dans le comportemental des individus. L’homme restera l’homme et rien n’y changera. Une seule chose peut faire que l’on y échappe, c’est à la grande roue du destin d’épargner tous ces maltraitances. Mais peut être qu’elle trouve que nous ne sommes pas digne ou pas encore. Donc ceux dont l’épreuve des larmes ont été programmé. Doivent se poser les bonnes questions pour pouvoir enfin voir l’issue de secours que la vie… Lire la suite »
Fermela

“Jamais, jamais je ne pourrais faire ça à mes parents [NDLR : porter plainte], malgré que les deux m’ont fait subir ça, mais j’ai toujours du respect envers les deux”

Je présume qu’ils ont dû cogner fort au niveau de la tête pour dire cela ou a-t -elle peur des représailles et/ou d’un possible bannissement ou simplement prise de conscience de l’inutilité de porter plainte.

Bref… fait divers = oubliettes

Article suivant.

allez une dernière pour la route et ensuite j’arrête. c’est quoi la culture des blancs d’ici, celle meilleure que celle des noirs d’ici. Coup de pèche, coup de chasse, defonse le weekend, bagnoles les plus grosses possibles, vantardise et recherche de fric a outrance. Mais ensuite? bin pas grand chose. Pas beaucoup d’apport intellectuel a l’avancée ou aux problème du monde. Pas ici en tout cas Le gros paradoxe c’est que beaucoup se revendique de chose matérielles et de pensées culturelles importées parfois d’un pays qu’il ne peuvent pas vraiment piffrer puisqu’ils se disent culturellement et spécifiquement différent. Qu’ils n’hésitent… Lire la suite »
josé Paldir
le sujet est en train de déraper ,j’allais dire comme dab.D’un fait divers sordide( dont on peut espérer qu’il est vrai) on passe à une compétition intitulée qui est le plus méchant l’homme blanc ou le canaque? une méga branlée à une fille canaque parce qu’elle refuse de se marier au promis choisi par les parents ( pratique largement effectuée tous les jours dans le monde musulman) ça c’est le concret .La seule question est dans un monde civilisé et non moyenâgeux ,que vont faire les responsables coutumiers ;les”putains” de sénateurs payés à rien foutre,les chefs coutumiers ? vont ils… Lire la suite »

ce n’est pas une compétition qui est le plus méchant ou le plus violent
c’est juste un contre balancement a ceux qui pensent qu’ils sont toujours meilleurs que les autres que rien n’arrive de méchant de par leur camp.

c est parcequ helas les bon blancs vont comme d hab s empresser d orchestrer ce qui n est ni plus ni moins qu un triste fait divers pour essayer d en faire un fait de société et ceci dans le seul but d assouvir leur soif de racisme mal placé dés lors qu il s agit de juger la culture des autres et en l espece la culture de ceux qui les accueillent .
a bon entendeur

Si on enlève les mots superflus, le post de gadjo donne :
“les blancs vont s’empresser d orchestrer un fait divers pour en faire un fait de société dans le but d’assouvir leur racisme lorsqu’il s agit de juger la culture des autres.”

Accuser les autres de racisme en formulant une phrase raciste, c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité dès fois ?

obelix

Dis-moi Gadjo, ce ne serait pas toi le raciste frustré? Si tu enlèves toutes les élucubrations ésotériques contenu dans ta charte, qu’en reste-t-il? pas grand chose. Je n’évoque même pas l’habillage religieux de cette charte que je trouve très éloigné du principe de laïcité. En créant cette charte, le Sénat coutumier ne fait qu’ajouter du désordre à l’imbroglio sociétal calédonien.
C’est triste, pitoyable et… tellement contraire au destin commun.
Terre de paroles? (les paroles s’envolent), terre de partage? il est où le partage?
Tournes donc tes propos 7 fois dans ton cerveau, avant de publier de tels dérapages.

josé Paldir

Dans cette affaire il n’y pas de bonne couleur de peau ;il a juste une pauvre fille battue que l’on veut marier de force ;t’es d’accord avec cette pratique Gadjo? oui ou non suffira comme réponse

josé padir , je prefere de loin votre vue limpide de ce fait divers et votre question est franche et sans detour donc je vous reponds bien volontiers :et bien non , certainement pas , je trouve lache et lamentable ce qu on osé faire ces parents indignes , dieu leur en seras temoin et en plus de la honte et le regard que les gens porteront sur eux , tot ou tard ils subiront le retour , le monde est ainsi fait . le chef de clan et le chef de tribu oseront t il sortir du non dit… Lire la suite »

S’il y a des métissages, c’est parce que les gens s’aiment tout simplement.
Y a des métissages dans toutes les ethnies ici, les kanaks n’ont pas le privilège d’être plus tolérants que les autres.
Mais bon, j’ai déjà entendu des filles kanakes dire qu’elles préféraient se marier avec des blancs parce qu’ils ont la réputation d’être plus tendres.

“dieu leur en seras temoin ”
gadjo, et la laïcité, b.rdel !

“si la caledonie est en train de devenir une terre de metissage c est bien parceque les kanaks ont su faire preuve de tolerance face aux choix de leurs filles .”
ou parce que les “bons” blancs ont plus de sous (c’est plus fort que moi, peux pas m’empêcher d’asticoter ce bon blanc de gadjo).

inforetif , tu ne m asticote pas , bien au contraire je suis comblé quand tu devoiles tes opinions de la sorte .
d ailleurs je ne repliquerais pas a ce magnifique commentaire que je prefere laisser en l etat pour que tout le monde , notamment les metis et les familles mixtes , puissent l admirer et juger d eux méme le regard que vous portez sur le metissage

Mon petit gadjo crétinou d’amour, t’as pas compris que c’était de l’humour (rapport aux 2 zouaves qui ont tabassé leur fille pour en tirer du flouze) au second degré ?
Allez, décoince toi donc un peu, gadjo !

Clark

Sinon ils font quoi les “mauvais blancs” alors?

Et il faudrait savoir: ce pays a été “colonisé par la force”, ou alors on est des “accueillis”? Selon ce que tu veux démontrer, Gadjo, l’histoire se métamorphose…

Ces petits arrangements culturo-pécuniéro-ethniques avec les religions, les croyance ancestrales, et ce que peut financièrement rapporter un “bon mariage” bien arrangé.. C’est du même acabit. Et ça vaut bien quelques baffes pour l’honneur de la famille…

Et toi, t’es de quelle nuance de blanc?

clarck , il y a un proverbe qui dit qu il ne faut pas laisser entrer le loup dans la bergerie
reflechis bien a ce proverbe ca te feras passer le temps

c’est marrant, des que tu arrêtes de défendre tes intérêts pour la tva avec des arguments censés tu retombes dans tes travers de troll. on va bientôt revenir au pipi caca.

Clark

Oups: c’est marrant: tu n’es pas allé contre mes posts quand ils servaient tes propres intérêts, mais je deviens un troll quand on n’est plus d’accord?

Et puis je répondait à Gadjo , et à son expression “petit blancs”. Ca te va, toi, “petite noire”?

clarck , je n ai jamais dit : “petits blancs’ , mais plutot : “bons blancs” ,
le terme bon est plutot flatteur et blanc n est pas une insulte que je sache .

aprés tout ce qu on lit ici sur les kanaks je vous trouve bien tatillon pour un petit mot de rien du tout .

Clark

“le terme bon est plutôt flatteur” . Ben voyons! t’es pas hypocrite à part ça?

Et ouais, je me suis gouré entre “petit” et “bon” (je vous trouve bien tatillon pour un petit mot de rien du tout .)

Quand ton histoire de loup et de bergerie… …Gadjo: arrête de picoler!

clarck : “bon blanc” n a rien de pejoratif par le terme “blanc” je designe les personnes d origine plutot europeénne fraichement arrivés et par le terme “bon” je pensais plutot aux blancs gentils , vous savez ceux qui sont bien sous tout rapports , irréprochables , d une moralité exemplaire , qui grace a leur exemplarité peuvent se permettre de faire la lecon , de juger , de hocher la téte en faisant semblant de s offusquer dés qu ils sont confrontés a des actes que la morale reprouve . j aurais pu dire “bon francais” mais le francais… Lire la suite »
tumeledis
Tous ces commentaires autour de la culture et de la coutume. Je ferais deux remarques: -Peut-on vraiment parler de culture Kanak ici? Tout comme il n’est pas écrit dans la bible que la femme est inférieure à l’homme, elle a pourtant été longtemps considérée comme sans âme, interdite dans les églises, sans identité et mineurs à vie, je n’ai lu nul part ni entendu aucun vieux dire qu’il était dans la coutume Kanak de frapper les femmes, bien au contraire!. Tous ces profanateurs, ces détraqués du poing interprètent des morceaux de phrases (il est écrit dans le 4eme Commandement “Honore… Lire la suite »
trochris

Bravo aux journalistes qui ont eu le courage de dénoncer ce drame ! J’espère que cette jeune femme est en sécurité et qu’elle sera aidée pour reprendre sa vie en main en toute liberté.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top