Connect with us

Calédosphère

Actualité

TGC/Compétitivité : ils vont tricher !

Le congrès a adopté les lois de pays instaurant la TGC et la compétitivité dont l’objectif, selon le gouvernement, est de faire baisser les prix et de relancer la croissance. Cela risque de demeurer un voeu pieu à en croire ceux qui sont opposés à ces dispositifs. Pourquoi ? Parce qu’ils vont tricher !

C’est le stupéfiant et nouvel argument avancé désormais par les partis politiques qui ont lutter jusqu’au bout pour empêcher l’adoption du volet compétitivité. Si les Républicains et l’UCF ont soutenu la TGC, c’est uniquement parce qu’elle est favorable aux entreprises et chacun sait que c’est chez les patrons qu’en majorité on trouve leur base électorale. En revanche, et parce qu’elle contraint les entreprises, notamment les plus importantes, à ne pas transformer les sept taxes supprimées en marge, la loi compétitivité a été combattue par les Républicains, l’UCF et le MEDEF.

Tout faire pour que ça ne marche pas

À l’évidence, les opposants à la loi compétitivité sont prêts à tout pour que ça ne fonctionne pas et empêcher ainsi, non seulement les dispositifs à être mis en œuvre, mais à faire en sorte que les prix ne baissent pas afin de faire la preuve de l’échec de la politique économique de Philippe Gomès et Philippe Germain. Cette volonté de faire échec par tous les moyens, c’est le président du congrès lui-même qui l’a annoncée :

« On a des procédures institutionnelles qui nous le permettront, j’espère en tout cas que nous allons mettre en œuvre, dans les semaines qui viennent, pour faire en sorte, malgré tout, que ce texte ne soit pas définitivement appliqué tel qu’il est écrit aujourd’hui » (Thierry Santa – OFM 5 sept)

Il n’est pas impossible que les Républicains réclament une seconde lecture du texte ou le défère devant le Conseil constitutionnel. Ça, c’est pour le volet « institutionnel », mais le plus grave, c’est l’annonce par les Républicains et l’UCF que les entreprises vont tricher !

Un plan pour augmenter les prix

Les Républicains et l’UCF ont donc annoncé, de manière tout à fait officielle, que les entreprises ne joueraient pas le jeu :

« Que va-t-il se passer ? Il va se passer que ceux qui peuvent tricher, qui sont les plus gros, trouveront des failles. Ceux qui ne peuvent pas ne les trouveront pas » (Philippe Blaise – Séance du congrès 1er sept)

Ce qu’explique Philippe Blaise, c’est que les entreprises importatrices qui bénéficient de centrales d’achat vont demander à ces dernières de leur vendre leurs produits plus chers. Le système nous a même été expliqué par le président du congrès :

« c’est un texte qui a été voté aujourd’hui, mais qui sera mis en œuvre effectivement au 1e juillet 2018. Pendant ce laps de temps, les entreprises ont tout loisir de faire ce qu’elles veulent, et encore une fois, être un chef d’entreprise, c’est anticiper. Qu’est-ce qui va se passer ? Les chefs d’entreprise vont faire augmenter leurs prix aujourd’hui » (Thierry Santa – OFM 5 sept)

On notera que le président du congrès fait preuve d’un singulier sens de l’humour, lorsqu’il nous explique doctement qu’anticiper, c’est augmenter les prix dès aujourd’hui ! Et Philippe Blaise d’enfoncer le clou en confirmant que les entreprises en position dominante, la grande distribution et l’automobile, vont tout faire pour torpiller les dispositifs :

« Oui, les entreprises qui sont dans des positions dominantes de marché ont les moyens de tricher. Elles ont les moyens d’avoir des bureaux d’achat, elles ont les moyens d’avoir des systèmes de marges arrière » (Philippe Blaise – Séance du congrès 1er sept)

Mais il n’y a pas que les politiques qui préviennent que certains chefs d’entreprise vont chercher à biaiser, les patrons aussi. À en croire le vice-président du syndicat des importateurs, Alain Descombels :

« Il va se passer, donc, deux choses, c’est peut-être des augmentations de prix pour contrecarrer la peur à partir du moment où on vous laisse pas gérer votre entreprise, vous gérez par anticipation, ce qui n’est pas une bonne chose bien sûr pour les prix pour demain » (Alain Descombels – RRB, 7 sept)

Ainsi lorsque les lois TGC/Compétitivité seront mise en œuvre en juillet 2018, elles s’appliqueront sur des prix qui auront été augmentés dans des proportions que l’on peut craindre considérables, et ce pour permettre d’une part aux dites entreprises de continuer à faire leur beurre sur le dos des Calédoniens et d’autre part à prouver que Germain s’est trompé ! Vous avez dit cynisme?

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

87 Commentaires sur "TGC/Compétitivité : ils vont tricher !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
XXX
A l’issue de la réunion des partenaires sociaux jeudi au Gouvernement en vue de la relance des négociations des contrats de compétitivité, Daniel Ochida, coprésident du Medef a tenu à préciser que s’ils sont toujours opposés à l’article 19 et au contrôle des marges, ils seront présents aux négociations, car “aujourd’hui, pour éviter son application (de l’article 19) il faut signer des contrats de compétitivité”. Ben ouais, il me semble bien que c’était précisément l’objectif de l’article 19 : inciter les partenaires sociaux à négocier ces fameux contrats de filière. Et heureusement que le Congrès l’a voté cette fameuse loi… Lire la suite »

Ca commence bien, les petits suisses à 380 la semaine dernière (chez leader Price !) sont déjà à 400 F!

Aucune raison, surproduction de lait en France ( ce sont des importés) à moins que Lactalis n’ait déjà récupéré l’aumône qu’ils ont consentie aux producteurs ?????

Quoiqu’il en soit, il suffit d’attendre pour constater les effets de la loi compétitivité….à mon avis, on ne va être déçu !

Observez bien … tout a déjà augmenté dans certains grands magasins … ils s’y prennent à l’avance les ripoux …

Simla, c’est pas la loi compétitivité, l’inflation, c’est la TGC…!!!
Mouarfff…
Le problème c’est toujours le même.
Faut-il ne rien faire parce qu’on suppose qu’ils feront ce qu’ils voudront ou faut-il tout de même faire des lois pour les contraindre ou du moins essayer…???
C’est tout le débat, et quel débat…!!!
En même temps on a bien vu qui voulait tenter de faire quelque chose et qui ne voulait pas ???

Léonidas

#hallucinant. M. Santa, l’Honnêté, la Sincérité et l’Obéissance sont trois valeurs essentielles des Franc-Maçons. Sans compter que la Franc-Maçonnerie respecte les institutions et les lois des pays dans lesquels elle est présente… Sans même, c’est l’évidence, évoquer le rôle essentiel de garant institutionnel qu’exerce un président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Vous pouvez encore vous reprendre, un effort !

apox
C’est une façon de montrer, donc de démontrer qu’ils (les gros) font ce qu’ils veulent en NC avec l’aval de certains politiques, et face au monde calédonien, et ne craignent personne. Jusqu’à présent cela restait relativement discret, mais aujourd’hui avec ce “chambardement” voté, ils ne se cachent même plus! Ils montent aux créneaux et ne se laisseront pas faire, et je crains que les lois votés ne soient dans un futur proche vidées de leurs substances, un peu comme la loi travail de métropole. Et on retournera comme avant avec le doigt sur la braguette! A moins que…certains ne se… Lire la suite »
dawamama
Le seul pouvoir que nous avons c’est de boycotter certains produits .Pourquoi acheter des prunes qui viennent du Venezuela , ou du raisin des Usa ? Essayons de consommer local mais la les petits cocos il faut qu’ils fassent un effort , pas nous vendre les ignames a 600 balles le kilo ou les avocats de Mare pareillement .on dirait que tout les commerçants cherchent à s’en mettre plein les fouilles,avant.2018 . Au cas où on deviendraient indépendants et pauvres . Alors là mes.petits,cocos il ne nous resterait plus que l’herbe à brouter car tous ces beaux messieurs seraient partis… Lire la suite »
COOLMAN

J’adore la séquence :

1 J’annonce sans aucun début de logique que la réforme fiscale va faire baisser les prix ;
2 Je m’aperçois que ça ne sera pas le cas alors j’adopte des mesures contraignantes ;
3 Je sais très bien que ça ne sera pas efficace mais je continue dans l’erreur par pure démagogie ;
4 J’anticipe l’échec en prévenant que si ça ne marche pas, ce sera la faute des autres qui vont tricher..

Franchement, vous avez pas honte ….

Coolman,
Je ne sais pas vraiment à quoi et à qui tu fais allusion, mais depuis le début le Gouv sait pertinemment que la TGC ça ne va pas faire baisser les prix…
C’est un peu plus récent pour certains, mais bon c’est dit par d’autres depuis très longtemps…
Quand à dire que si ça ne marche pas ce sera la faute des autres c’est une interprétation de ta part. Là aussi j’ai pas entendu le Gouv faire ce type de commentaires…!!!

DECENNIE

Eric une petite idée sur l’avenir des salariés de ses sociétés ? de leur perte de pouvoir d’achat (intéressement , participation) ? est ce que CE soutiendrait les plans sociaux s’il y avait lieu d’être ? la compétitivités va de paire avec réduction de la masse salariale dans le monde capitaliste est ce que CE a des solutions que le monde ignore ?

Décennie,
Quels plans sociaux ?
Même le MEDEF n’as pas osé…
Il n’est pas question de dégraissage, mais juste d’améliorations dont tout le monde sait qu’elles sont nécessaires, même les syndicats, dixit la partie sociale de la compétitivité, la productivité en fait…

Chercher comme tu le fais, des excuses à certaines pratiques c’est ridicule d’autant plus que les syndicats patronaux ce sont engagés à améliorer leur fonctionnement…!!!

On parle bien d’un travail global qui concerne tout le monde…

Ce qui est risible est que des élus LR et UCF vont soutenir les tricheurs. Du style aider les riches à devenir encore plus riches.

Clark

Ce qui est encore plus risible, c’est que d’autres riches que tu aimes, vont profiter que tu montres du doigts les riches que t’aimes pas, pour s’enrichir, et t’en donner un peu au passage pour te remercier.

Clark,
Au-delà de la préférence politique de chacun d’entre nous, et de ce que nous pensions du projet de loi Compétitivité, ne trouves-tu pas qu’il y a quelque chose ne va pas dans cette histoire ???

Les uns et les autres ont avancé leurs idées, leurs arguments pour ou contre un projet de loi, pour qu’au final on t’explique que de toutes façons ceux qui y étaient opposés ne respecteront pas la dite loi ???

Perso moi ça me choc…!!!

Clark
“pour qu’au final on t’explique que de toutes façons ceux qui y étaient opposés ne respecteront pas la dite loi ” Nuance Eric: ceux qui sont “visés” la contourneront, en la respectant (l’optimisation Fiscale est amorale mais LEGALE). ils ont été assez malins pour s’enrichir outrageusement, ils ont les moyens de s’entourer d’experts plus efficaces que ceux qui ton pondu cette loi. Seconde Nuance: ceux qui y sont “opposés” n’ont majoritairement pas les moyens de la contourner. Et ils ne sont pas ceux que la loi visait. eux: ils n’ont de choix que de subir, et essayer de survivre à… Lire la suite »
Clark

quelques mots sont passés à la trappe…

Au lieu de :
“Une fois que tu auras admis que ceux qui sont opposé à cette loi compétitivité ne sont que les ultra-riches qui vont les contourner,”

Lire:
Une fois que tu auras admis que ceux qui sont opposé à cette loi compétitivité ne sont – PAS-que les ultra-riches qui vont les contourner,

Vous avez un train de retard, l’amendement de l’UC a changé la donne et le MEDEF a annoncé sont retour dans les négo…!!! De plus il n’est pas question des ultra-riches, c’est l’interprétation de certains, mais de revoir le fonctionnement des entreprises pour s’attaquer aux marges trop importantes… Et comme la bouffe c’est un peu “le truc” qui cristallise les esprits, ce secteur est particulièrement sensible… De plus si vous aviez un peu suivi l’objectif de la loi, vous auriez capté qu’il est question de contrats de filière, ce qui implique que chacun des acteurs d’une des filières y trouve… Lire la suite »
Clark
“De plus si vous aviez un peu suivi l’objectif de la loi, vous auriez capté qu’il est question de contrats de filière, ce qui implique que chacun des acteurs d’une des filières y trouve son compte, quelque soit sa taille donc…!!!” Là tu parles de négociations, et, vu la façon de négocier dans ce pays, on sait où ça mène. (réponse= à rien!) Et puis, quand tu es petit dans une filière, les négociations se passent entre les gros syndicats et les grosses boites de ta filière: ton avis, ta situation, ton fonctionnement: ils s’en branlent! Tu devras donc appliquer… Lire la suite »

Clark, la mise en avant des produits dit “MDD” donc de la marque de l’enseigne est déjà en route depuis un bon moment.
Et c’est justement l’un des outils pour empêcher le déréférencement…!!!

Mais bon Clark, je vois bien qu’on ne va pas y arriver, si même les consommateurs lambda (toi en l’occurrence) n’y croient plus…

Finalement tu as raison ne changeons rien et surtout n’essayons pas, laissons-les continuer à niquer les petits fournisseurs, les consommateurs et les lois, c’est un merveilleux message…

Jibene

Complètement d’accord avec toi, Clark. C’est que qu’on dit depuis le début…

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top