Connect with us

Calédosphère

Actualité

Référendum : le Palika reconnait que le “NON” va l’emporter

Ayant des difficultés à convaincre les calédoniens qu’un projet d’indépendance-association est réaliste, le Palika demande officiellement à l’Etat de l’aider à convaincre ses électeurs… Cependant, lors d’une intervention médiatique, le porte-parole adjoint du mouvement a reconnu que le « NON » à l’indépendance allait l’emporter. Oups.

Depuis son congrès extraordinaire organisé à Ponérihouen, le Palika a un nouvel objectif mais il n’est pas évident qu’il le défende de la meilleure manière possible. Le Parti de Libération Kanak souhaite en effet mener maintenant des discussions en « bilatéral » avec l’Etat seulement et non plus avec ses partenaires loyalistes. La cause ? Le fait que les principaux responsables non-indépendantistes (siégeant au sein du G10) ne veulent pas préparer l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie avec les élus du FLNKS… Une décision du Palika qui détonne avec l’habitude prise depuis l’accord de Matignon, selon laquelle les discussions sur l’avenir doivent réunir les trois partenaires historiques autour de la table (indépendantistes, non-indépendantistes, et Etat), et non pas seulement deux d’entre eux :

« Les responsables non-indépendantistes ne jouent pas le jeu, ne veulent pas rentrer dans les discussions pour aller jusqu’à discuter sur l’indépendance, eh bien nous, on dit qu’il faut qu’à un moment donné, nos responsables politiques demandent, aillent en bilatéral avec l’État français pour que l’on sache précisément ce que la France, ce que l’État français est en mesure de faire, pour accompagner le pays dans le cadre de l’accession du pays à l’indépendance, dans le cadre d’un partenariat (Jean-Pierre Djaiwé, 01/06/2018 ; sources : RRB) »

En l’occurrence, alors que les observateurs attentifs (ou non) de la situation politique locale pouvaient peut-être s’y attendre, dans le cadre des discussions dans le fameux groupe de dialogue « Chemins de l’avenir » (aussi appelé G10) les élus loyalistes ont refusé d’évoquer l’indépendance du territoire ou de la préparer avec les élus indépendantistes. Une grosse surprise semble-t-il pour le Palika dont les principaux dirigeants semblent découvrir en ce mois de juin 2018 que leurs partenaires non-indépendantistes sont justement… non-indépendantistes :

« C’est ce qu’on appelait avant l’indépendance-association qui a été proposée, à un moment donné, par Edgard Pisani, au nom de l’État, et je sais que les responsables non-indépendantistes locaux, au temps de Jacques Lafleur, ils n’en voulaient pas. Donc, c’est peut-être la raison aussi qui explique que maintenant, quand on parle d’indépendance en partenariat, les responsables non-indépendantistes locaux ne veulent pas discuter. On arrive à une situation où, comme le disait le camarade, on pratique un dialogue de sourds (Jean-Pierre DJAIWE, 01/06/2018 ; sources : RRB) »

Un “dialogue de sourd” qui ennuie les élus du Palika, d’autant plus qu’alors que la campagne pour le « OUI à l’indépendance » patine, sur le terrain, les responsables du FLNKS ont parfois bien du mal à répondre aux questions de leurs militants qui cherchent à connaitre les liens que la France conserverait avec le territoire si celui-ci devenait pleinement souverain.

“Quand le « NON » va l’emporter”

Le Palika demande ainsi au Gouvernement d’Edouard Philippe d’expliquer en quoi consisterait une indépendance avec partenariat et, en gros, comment la France continuerait à aider financièrement, économiquement et humainement la Nouvelle-Calédonie si celle-ci devenait après le référendum un état à part entière. Evoquant le besoin « d’assurance » des électeurs encore indécis, le directeur de cabinet de Paul Néaoutyine a néanmoins prononcé une déclaration qu’aucun leader du FLNKS n’avait encore jamais faite publiquement, à savoir que le 4 novembre prochain les Calédoniens voteront majoritairement contre l’indépendance :

« Nous on a besoin de savoir, avant de partir dans cette campagne d’explication, pour dire quand on parle de partenariat dans l’exercice des compétences régaliennes, c’est mieux de dire, par rapport à ce que nous proposons, voilà ce que dit l’Etat, et c’est mieux de partir pour donner une certaine assurance à nos populations et c’est aussi bien de dire, quand le « NON » va l’emporter, voilà ce qui attend les Calédoniens… heu, le « NON » s’il, si, s’il, heu, s’il est, s’il arrive en tête, si c’est le vote massif pour le « NON » au moment de cette consultation, eh bien la situation de la Calédonie serait… eh bien c’est la situation actuelle, c’est le statut quo. C’est ce que dit l’Accord de Nouméa (Jean-Pierre Djaiwé, 03/06/2018 ; sources : NC1ère) »

Visiblement gêné par sa propre déclaration, Jean-Pierre Djaiwé a mis quelques secondes avant de reprendre le fil de son discours et d’expliquer que le « NON » équivaudrait à la continuité du système institutionnel actuel. Il faut dire que la semaine dernière, lors du congrès de son parti, Jean-Pierre Djaiwé affirmait devant ses militants que la victoire du « OUI » était possible, notamment grâce aux abstentionnistes :

« On ne peut pas partir dans une bataille sans être convaincu qu’on va gagner. La droite prédit un vote massif pour le « NON ». Eh bien nous, nous disons que nous avons des électeurs qui sont là, et qui souvent ne participent pas aux élections. On a fait le nécessaire pour qu’ils soient inscrits sur les listes. Nous allons mener une campagne, sur l’ensemble du pays, pour dire que le « OUI », c’est la suite logique du combat que nous avons mené (Jean-Pierre Djaiwé, 25/05/18 ; sources : NC1ère) »

Plus prosaïquement, et là-aussi pour la première fois, le porte-parole-adjoint du Palika a également avoué ce dimanche que le gel du corps électoral devrait avoir une fin. En effet, si aujourd’hui plus de 25 000 personnes sont exclues du droit de vote aux élections provinciales, chacun sait que la situation ne pourra pas perdurer sachant que la citoyenneté calédonienne est devenue l’une des plus fermées au monde* (en effet, à moins de naître d’un ou de deux parents calédoniens, il est devenu impossible d’acquérir le droit de vote sur la liste spéciale) :

« La citoyenneté a été restreinte dans le dispositif dans lequel nous sommes et on voit bien, on connait bien la position de l’Etat français et le droit international qui dit que cette restriction du corps électoral ne peut pas durer éternellement, on l’admet (Jean-Pierre Djaiwé, 03/06/2018 ; sources : NC1ère) »

La fausse-bonne idée des indépendantistes : réduire le train de vie des Calédoniens !

En revanche, s’agissant des moyens financiers des collectivités calédoniennes et de la garantie du maintien des services publics et des minimas sociaux en cas d’indépendance, le Palika prône désormais comme l’Union Calédonienne. On se souvient en effet que l’ancien secrétaire général du parti indépendantiste avait expliqué l’année dernière que les transferts de l’Etat n’étaient pas si importants que ça puisqu’on pouvait « vivre plus heureux avec moins d’argent » et qu’en cas d’indépendance « on ne maintiendra pas notre train de vie ». Une idée reprise désormais par le Palika lorsqu’on demande à ses responsables comment équilibrer les budgets :

« On a des économies à faire, parce qu’il y a énormément de gaspillage, quand on voit le train de vie que mènent les Calédoniens. Et dans des moments difficiles comme aujourd’hui, c’est le bon moment pour réduire notre train de vie. Et puis il y a également dans d’autres domaines où on peut encore trouver de l’argent pour financer notre pays indépendant (Jean-Pierre Djaiwé, 01/06/2018 ; sources : RRB) »

Reste maintenant à savoir si le meilleur argument pour convaincre les abstentionnistes de voter « OUI » est d’expliquer qu’en cas d’indépendance le niveau de vie moyen de la population calédonienne diminuerait drastiquement…En tout cas, pour le Palika, c’est « le bon moment » pour que les Calédoniens diminuent leur train de vie. Vivement le scrutin référendaire pour qu’on voit si ce discours a fonctionné…

NDLR: La Constitution a été modifiée en février 2007, afin que le corps électoral des élections provinciales, jusqu’alors « glissant » – c’est-à-dire auquel tout électeur a accès au bout de dix ans de résidence – devienne « gelé » – c’est-à-dire réservé aux personnes installées avant le référendum du 8 novembre 1998. Ce « gel », voté par 90% des parlementaires UMP, a été décidé dès 2003 par le président de la République Jacques Chirac après sa visite sur le territoire, avec à l’époque l’accord de Jacques Lafleur et de Pierre Frogier. Le moment où cette décision a pris corps est le comité des signataires de 2003. Son compte-rendu, approuvé par les leaders du RPCR, établit sur ce point que : « s’agissant du règlement de la question du corps électoral (…) le Rassemblement a déclaré comprendre la préoccupation du FLNKS sur ce point

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



120
Laisser une réponse

avatar
20 Comment threads
100 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
27 Comment authors
Fredy GosseGazaouetteErwann Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Chauchat
Chauchat

C’est encore truffé d’erreurs sur le corps électoral, mais je ne rectifie plus dans la mesure où c’est la mauvaise foi qui est à l’origine de la critique de cette “citoyenneté la plus fermée du monde”. Rappelons que le corps électoral est dégelé depuis 2015 pour tous les natifs, et reste gelé pour les immigrants français ce qui est légitime. La contrepartie aurait du être la correction en 2016 des fraudes et les radiations. Mais les non indépendantistes ont eu le beurre et l’argent du beurre. Qu’ils s’étonnent aujourd’hui que la confiance soit cassée avec les indépendantistes est le plus… Lire la suite »

Eric

Mathias,

Faut arrêter avec ces remarques à deux balles…
Si je veux bien croire qu’il puisse y avoir des erreurs, elles restent à la marge…

J’imagine qu’il n’existe pas de listes qui soient 100% nickel…

Cela dit, quid des mélanésiens nées ici ou ailleurs mais qui n’ont plus ou jamais eu d’attache ici ???
Vous les avez bien fait inscrire, non ???

Quid d’un gars comme Karembeu…???
Droit de vote ou pas…!!!???

Inforétif

“les immigrants français” Immigrer : venir se fixer dans un pays étranger au sien. (Larousse) La NC faisant partie de la France, aucun Français n’ y immigre quand il vient depuis la métropole s’y installer, il n ‘y a donc aucun immigrant français en NC. “c’est la mauvaise foi” C’est un spécialiste qui l’écrit. En effet, de quelles fraudes en 2016 s’agissait-il et pourquoi la justice n’a t-elle pas été saisie, et si elle a été saisie, pourquoi ne les a-t-elle pas condamnées ? Et si elle ne les a pas condamnées, pourquoi l’ONU n’a -t-elle pas été saisie par… Lire la suite »

SCFX
SCFX

I’m an alien. I’m a legal alien. I’m an Zoreilleman in Noumea.

Alikantitra

SCFX : “I’m an alien. I’m a legal alien. I’m an Zoreilleman in Noumea.”

Non SCFX, t’es pas tout seul …
https://www.youtube.com/watch?v=VHbNRH_vKYc

SCFX
SCFX

oui mais c’était juste un clin d’oeil car je suis plutôt caldocheman

Alikantitra

SCFX : “oui mais c’était juste un clin d’œil car je suis plutôt caldocheman”

Bien eu !
Mais casse pas la tête, j’assume.
Chacun ses défauts.

Clark
Clark

Ta gueule, “Immigrant Français”!

Alikantitra

Clark : “Ta gueule, “Immigrant Français”!”

Clark, sois précis : “immigrant français arrivé après 1988”.
Si tu es arrivé avant, tu peux être … Mathias Chauchat.

Inforétif

” tu peux être … Mathias Chauchat.”

Pauvre de lui, parle pas de malheur, Alik : malgré tous ses péchés, Clark ne mérite pas ça, ni personne d’autre d’ailleurs, même pas Fermela !

Alikantitra

Inforétif : “… ni personne d’autre d’ailleurs, même pas Fermela !”

Malheureux ! ne réveille pas le troll qui dort !

Gazaouette
Gazaouette

Vous allez voir quand c’est un immigrants qui va vous faire une colposcopie vous serez bien content qu’il inspecte votre trou du cul Ben l’enculé ouf un cancer en moins grâce à un immigrant et je passe d’autre détail si le trou du cul est bouché un bon immigrant vous fera un bon normacol avec une sonde pour bien vous déboucher
Excusez d’être vulgaire mais parfois ce racisme anti zoreille me fatigue car merci la mère partie de vous’ donner 165 milliards CFP!!!!

Alikantitra

Gazaouette : “Vous allez voir quand c’est un immigrant qui va vous faire une coloscopie …”

Mais d’abord, le test de la farine …

Rigoberto
Rigoberto

Merci de ne pas confondre comme le fait bêtement Chauchat le corps électoral du référendum et celui des Provinciales. En ce qui concerne les natifs,ils sont sur le corps électoral du référendum et pas sur celui des Provinciales, donc pas de citoyenneté. Les fraudes et radiations auxquelles Chauchat fait allusion ne concernent pas le corps électoral référendaire. Ce monstre juridique a été crée par le gel du corps électoral en 2007, voilà ce qui arrive lorsqu’on change la loi et qu’on déséquilibre l’ADN. Il faudra revenir à l’accord d’origine après le référendum. Chauchat peut il nous expliquer de façon rationnelle… Lire la suite »

Alikantitra

Rigoberto : “Je suis a nouveau censuré sur Calédosphère, on ne m’autorise qu’ un seul post par jour, je ne peux donc pas répondre à mes détracteurs …”

Tu es sûr de ça ?
Une question : es-tu inscrit comme membre ?

Rigoberto
Rigoberto

Sûr et certain, cela faisait 15 jours que je pouvais à nouveau poster normalement, mais mon ton et mes interventions doivent provoquer le courroux. Je suis à nouveau censuré depuis hier.

Modérateur

Il n’ y a aucun commentaire en attente de modération.

Fredy Gosse
Fredy Gosse

heu si mon, commentaire d aujourd’hui -:) et probablement celui ci???

Alikantitra

Rigoberto : “Sûr et certain, cela faisait 15 jours que je pouvais à nouveau poster normalement …” J’ai quand même un certain mal à le croire. J’avais dit la même chose à José Paldir (qui est aux abonnés absents …). J’avais acquis la conviction, au moment de mon clash avec celle dont le nom écrit dans un commentaire provoque la mise en cellule temporaire de celui-ci (Kolere pour ne pas la nommer) que les dits commentaires n’étaient lus par personne, le robot se contentant de retarder la mise en ligne de ceux émanant de nouveaux venus, fussent-ils inscrits comme membre,… Lire la suite »

SCFX
SCFX

“Qu’ils s’étonnent aujourd’hui que la confiance soit cassée avec les indépendantistes est le plus étonnant !” Je pense que là où la confiance est cassée, c’est entre les élus indépendantistes et leur base. Rien ne serait pareille si le RIN mobilisait 10 000 personnes dans la rue et pas 80 ou si les élus du FLKNS avaient un jour vraiment voulu l’indépendance. On peut se couper les cheveux en quatre sur le plan juridique et être le plus ouvert possible concernant le vote kanak, il y a un fait indubitable : les gens ne sont pas rassurés à l’idée de… Lire la suite »

Inforétif

” la confiance est cassée, c’est entre les élus indépendantistes et leur base. ”

Et peut-être aussi entre eux et MC…tellement leur Conseiller leur a fait faire de bêtises. En particulier cette chasse aux “blancs” sur les listes électorales, qui n’a eu pour effet contre-productif que celui de déconsidérer davantage encore leurs élus auprès des électeurs Kanaks un tant soit peu politiquement conscients.

Omega

Inforétif,

Après avoir fait la chasse aux blancs ils feront la chasse aux métis etc. ça n’aura jamais de fin !

XXX
XXX

“Selon les réponses qui se dégageront le PT dira (lors de son congrès extraordinaire prévu le 14 juillet) s’il participe et appelle à voter oui (au référendum du 4 novembre) sinon, ce sera l’appel à la non participation pour ne pas cautionner… …un résultat déjà programmé pour la négation et la disparition du Peuple Kanak dilué dans le peuple calédonien comme cela se dessine déjà ! ” (https://www.facebook.com/Parti-Travailliste-105493382968571/) Ah que voilà, une question qu’elle est bonne ! Compte tenu de l’impasse de plus en plus probable de l’indépendance comme réponse à cette question qui reste centrale, voire existentielle, pour de… Lire la suite »

SCFX
SCFX

Le Palika est en train de se rendre compte que sa base ne va pas le suivre car elle commence a avoir le trouillomètre à zéro. Les élus cherchent à négocier avec l’Etat une association KNS-France qui serait adoptée en cas de oui pour rasséréner sa base et la pousser à aller voter oui. C’est pas trop mal vu… le seul problème c’est que c’est beaucoup trop tard ! Putain les mecs, ils sont quand même fâchés avec l’horloge et les délais. Les loyalistes ont compris le truc. Du coup, Frogier bloque tout et Gomès fait semblant d’être à l’écoute… Lire la suite »

Mister Eric

La bulle idéologique indépendantiste est en train d’éclater, le projet du Palika est un tour de passe-passe pour masquer le mensonge de la Kanaky “souveraine”.

Erwann
Erwann

Une association avec la France en cas d’indépendance, c’est ce que l’on nomme un protectorat dans le vocabulaire colonial, quel intérêt de demander l’indépendance alors ?

XXX
XXX

@Erwann – Le chemin vers la dignité.

«L’indépendance, c’est notre capacité à gérer nos interdépendances » disait Jean Marie Tjibaou.

Mister Eric

“Le chemin vers la dignité” ppfff, n’importe quoi.

Si c’est toujours la France qui paie, faut croire que “la dignité” ne passe pas par l’argent…

XXX
XXX

@Mister Eric-

Vous illustrez parfaitement un des problèmes de la société calédonienne : l’incapacité d’entendre ce que dit l’autre.
(L’autre, ici, étant les descendants du colonisé, pas XXX.)

A partir de là, difficile de parler de dialogue.

Sur ce point, vous êtes cohérent.

Mister Eric

Je n’entends pas les foutaises et autres phrases magiques comme celle que vous avez sortie xxx.

Quand un contre-argument vous dérange vous avez toujours une pirouette pour sortir. Fidèle à vous-même…

XXX
XXX

@Mister Eric- J’ai bien conscience qu’en vous répondant sur ce registre un peu plus subtil que votre habituelle approche “gros sabots” du bon sens et de la vérité vraie, je perds mon temps.

Ne dit-on pas “qu”il n’y a pas pire sourd, que celui qui ne veut pas entendre”.

Et l’autisme d’une partie de la population calédonienne, n’est pas le moindre de ses problèmes.

Mister Eric

“plus subtil” …vous persistez XXX.
Erwann a très bien posé la chose. Et la question de l’argent. Et vous vous parlez de “dignité” : où est la dignité si on se fait prendre en charge par l’ex-puissance coloniale ?

Moi je reste dans le sujet, vous, fidèle à vous-même, style alambiqué et hautain.

XXX
XXX

@Mister Eric-
Je suis bien d’accord avec vous que s’il ne s’agit que d’argent, ça n’a pas beaucoup de sens.

Mais moi, ce que j’ai écrit, en réponse à la question posée par @Erwann :

“quel intérêt de demander l’indépendance alors ?”

c’est que je pense justement que ce n’est pas qu’une question de gros sous la revendication de l’indépendance, fut-elle en association avec la France.

XXX
XXX

@Mister Eric-

Et j’ajouterai que la phrase que Jean Marie Tjibaou a prononcé en son temps pour expliciter son idée lorsqu’il pensait justement à un partenariat avec la France :

” «L’indépendance, c’est notre capacité à gérer nos interdépendances »

est assez explicite sur ce point.

Mister Eric

Et moi je vous demande où est la dignité quand on veut se faire entretenir par celui qu’on considère comme colonisateur et donc persécuteur: à partir du moment où ça reste même en partie une question de gros sous, le reste n’est que littérature et foutaises.

Et il n’y a pas d’interdépendance; ça aussi c’est des foutaises mais puisque vous le citez c’est donc bien que vous en faites en argument.

XXX
XXX

@Mister Eric- Si vous souhaitez continuer à tourner en boucle… suffit de persister à rabâcher vos certitudes.

Vous n’aimez pas être traité de facho, mais vous en avez quand même tous les symptômes : “C’est comme ça, c’est pas autrement et puisque je vous le dis, bougre d’idiot !”

Belle et riche argumentation !

Et vous êtes enseignant, c’est peut-être cela qui me parait le plus préoccupant.

Mister Eric

XXX, gardez vos conneries sans intérêts pour vous. Non je ne suis pas facho (mais oui je suis enseignant); vous réagissez toujours comme ça quand je vous contredis; je vous contredis calmement, c’est vous qui ne supportez pas la contradiction : n’inversez pas les rôles. Ce sont les seuls arguments qu’il vous reste “facho” et “enseignant”. Et toujours cette façon de déraper, de sortir du sujet, puis ensuite de me reprocher “mon entêtement”.* M’attaquer toujours sur mon statut d’enseignant quand je défends mes arguments et que je vous tient tête est une petite méthode très basse. Derrière vos grands airs… Lire la suite »

XXX
XXX

@Mister Eric- Vous vous prêtez tellement à ce jeu qui n’est pas sans me rappeler mes années de jeunesse…

Pourquoi m’en priverais-je ?

Mister Eric

Il n’y a pas de “jeu” XXX; je ne joue pas, je discute droit sur le point de contention, c’est vous qui jouez et m’emenez sur ce terrain et je suis obligé de vous répondre et du coup je joue avec vous à votre petit jeu stupide. Entre-temps, on s’éloigne du sujet, c’était le but, pas vrai ?

XXX
XXX

@Mister Eric-
“Entre-temps, on s’éloigne du sujet, c’était le but, pas vrai ?” m’interrogez-vous.

Non, ce n’était pas le but.

Je pensais même vous avoir répondu en vous citant la position de Jean Marie Tjibaou sur cette question de l’indépendance en partenariat :

«L’indépendance, c’est notre capacité à gérer nos interdépendances »

Mais comme vous vous évertuez à la réduire au prisme réducteur “Financement = dépendance”, je ne vois vraiment pas comment aller plus loin.

XXX
XXX

@Mister Eric- “Je ne vois pas comment aller plus loin.”… Par contre, je peux revenir en arrière avec le post ci-dessous que j’avais écrit suite à votre long réquisitoire contre les leaders Kanak du FLNKS dans votre chronique du 15 juin courant “Au bout du rouleau et dans l’impasse”. En substance, vous y sous entendez que l’indépendance-association n’aurait été qu’un tour de passe passe de dernière minute du Palika afin de permettre à quelques leaders de sauver la face et leur place devant ce qui s’annonce comme une défaite, une déroute pour reprendre votre thématique préférée. Ce qui à ma… Lire la suite »

Mister Eric

Ben oui XXX faudra discuter. Et si c’est sur la base d’un non fort tant mieux. (et pour discuter, y a un truc qui existe déjà, ça s’appelle le Comité des Signataires, pour rester droit dans nos bottes des accords; donc le G10 on s’en fout) Et pour moi il ne s’agit pas d’humilier les Kanak ( car un non fort ne peut se faire qu’avec un pourcentage respectable venant aussi d’eux), mais de montrer à ces meneurs qu’ils sont désavoués eux. Avec la population kanak, avec qui je l’espère on aura beaucoup communiqué, milité pour les convaincre de tout… Lire la suite »

XXX
XXX

@Mister Eric- Je suis rassuré que vous confirmiez qu’il y aura discussion. Et oui, le peuple Kanak sera encore debout et il lui faudra bien des représentants. Quant à l’idée que ce “petit pays” devenant indépendant ne serait pas en capacité d’assurer seul l’ensemble des compétences régaliennes et notamment la défense, je peux attester que ce n’est pas une idée nouvelle dans le monde indépendantiste Kanak et qu’elle avait déjà cours avant les évènements et le discours de Pisani. Et cette idée, je l’ai souvent entendue à l’époque à la base du mouvement. C’était du champ de l’évidence. Maintenant, que… Lire la suite »

Clark
Clark

“interdépendances” Selon Tjibaou.

Donc on dépendrait les uns des autres.

Question: QUI dépend des kanak?

Alikantitra

Clark : “Question: QUI dépend des kanak?”

Clark, à mon avis tu as tort de stigmatiser une ethnie.
Cette interdépendance devrait plutôt s’entendre entre deux états souverains, dont les populations sont (et resteront) l’une et l’autre multiethniques.

Reste à définir le contenu de cette interdépendance.
Mais ne peut-on pas dire, par exemple, que la puce et le chien sont interdépendants ?
(petit clin d’œil à ma copine bâillonnée qui abusait de cette image).

Mais pour m’en tenir à ta question, une des (nombreuses) réponses pourrait être : la cheffe du centre minier SLN de Kouaoua.

Clark
Clark

“tu as tort de stigmatiser une ethnie.”
Je stigmatise qui? Le fait que je constate que personne ne dépend d’eux (hors pouvoir de nuisance) est juste une évidence.

J’estime qu'”interdépendance”, en l’occurrence, est juste un mot, qui , en fait n’a pas de sens.

A part pour des gogos comme MaMat ChauChau, qui se le fait tourner en bouche comme on taste un vin, avant de le recracher. Et d’ailleurs, quand il le recrache: ce n’est plus du vin, mais juste sa bave!

Alikantitra

Clark : “je constate que personne ne dépend d’eux …”

Tu exagères !
Et les bananes de Pouébo ? et les avocats de Maré ?
J’en connais une qui me ferait une dépression si elle en était privée.

Mister Eric

“prisme réducteur “Financement = dépendance””

non, XXX, simple vérité. Mais vérité qui vous dérange, vous laissez aller à votre subjectivité idéologique.

Vous n’allez quand même pas me dire que les indépendantistes qui veulent que la France les finance ne pensent pas au fond d’eux-mêmes que cela ne les met pas en état de dépendance ?

Parce qu’alors là,une séance de psychologie s’impose pour eux.

XXX
XXX

@Mister Eric- A titre personnel, ça me dérange pas du tout. Mais je trouve juste que vous dites une grosse connerie, réductrice au possible. Mais pour échanger avec vous sur le fond, il faudrait que vous changiez de logiciel et cela, voyez-vous je pense que c’est peine perdue. Une indication toutefois : je pense que pour de nombreux indépendantistes Kanak (et je ne parle pas des leaders),s’ils avaient le choix, ils préféreraient une relation déséquilibrée avec l’Etat français à la continuité avec cette frange de la population calédonienne qui, n’ayant jamais fait le moindre effort d’introspection, pensait (et pour certains… Lire la suite »

Floyd

MDR…. Parait que Backes veut reintégrer le G10.

Une posture dans laquelle elle se trouve aujourd’hui empêtrée, puisqu’à peine sortie du G10 qu’elle y frappe à nouveau à la porte, « je n’ai pas du tout dit que je quittais définitivement le G10 » ! (radio Océane 1er juin 2018)…

Mwarf mwarf mwarf…elle a dû recevoir un coup de fil de son chef Macron. Et puis les Sonia Lagarde et Isabelle Lafleur n’étaient pas contentes après elle….il faut les prévenir avant de claquer la porte.

Quand je vous parlais de “back channel”… nous y voila…

Yvan La Méche
Yvan La Méche

“Reste maintenant à savoir si le meilleur argument pour convaincre les abstentionnistes de voter « OUI » est d’expliquer qu’en cas d’indépendance le niveau de vie moyen de la population calédonienne diminuerait drastiquement…”

Explication de texte: Il faut un vote massif en faveur du NON pour que les extrémistes, les idéologues, les rêveurs et autres utopistes se rende enfin compte que les Kanacs ne veulent plus de l’Indépendance.

Floyd

C’est un constat de mauvaise volonté alimentée par des petits calculs politiques, certains ont décidé de renverser la table des négociations….. résultat d’une surenchère des postures radicales entre des factions indépendantistes (Palika) et non-indépendantistes (LR-RC)…..pfff les cartes sont à présent brouillées, dont acte. C’est donc à l’Etat maintenant de reprendre la main et tout remettre dans l’ordre, sinon ce fiasco annoncé sera considéré comme un échec personnel pour Edouard Philippe, qui s’est beaucoup investi dans cette démarche d’apaisement pré-référendaire en NC, hélas tout ça pour ça……FAIL. Objectifs de l’Etat: a/ maintenir ouvert les voies du dialogue entre Indépendantistes et Autonomistes.… Lire la suite »

1370293317_house-of-cards.jpg
houseoc.jpg
Alikantitra

Floyd : “… ce fiasco annoncé sera considéré comme un échec personnel pour Edouard Philippe, qui s’est beaucoup investi … Tu parles. Ça doit lui faire souci tous les soirs entre 23:59 et 24:00, s’il n’est pas encore endormi. Il faudrait quand même réaliser que Macron et Philippe ont quelques autres dossiers au moins aussi importants en tête. Il serait intéressant de mesurer la place (limitée) que tient la Calédonie dans les articles politiques des journaux de métropole (et je ne parle pas de l’international, en dehors du Vanuatu et -un tout petit peu- de l’Australie et de la NZ).… Lire la suite »

XYY
XYY

Floyd. “beaucoup investi”. Je crois surtout que le Premier Ministre n’a pas de temps à perdre avec nos broutilles.
Les américains disent “the hand that rocks the cradle rules the world”, pour nous on pourrait dire “la main qui tient le robinet régit la NC”.
Quand le PM en aura marre, il le fera savoir et tout le monde rentrera dans les rangs.

Mister Eric

Floyd nous dit que les loyalistes qui refusent de discuter “indépendance” (avant le referendum) font dans le radical et la surenchère… pas comme les gentils CE.

C’est faire dans la surenchère que de refuser de parler indépendance avec ceux qui contestent déjà le referendum et prétendent contourner le peuple pour discuter avec l’Etat.

Faut mettre un peu plus d’ordre dans tes idées.

Floyd

Euh Mister Eric, CE ne discute pas indépendance, tu es encore dans la rhétorique mensongère et ringarde des Blaise, Backes & Co…. Cites nous une phrase ou une déclaration qui dit que CE est un parti pro indépendance… Tes commentaires sont just pas crédibles…
Get Over It…..

housemd.gif
Mister Eric

Le sujet n’est pas CE qui discute ou pas indépendance,
le sujet c’est les autres qui ne discutent pas qui ne sont pas dans une posture radicale.

Sinon, tous le monde il est dans une posture radicale alors ?

Floyd

Ne jouons pas sur les mots. Refuser de dialoguer avec les indépendamtistes est une posture radicale….point barre.

Rigoberto
Rigoberto
Floyd

Tiens Rigo…. demande à Santa pourquoi il ne démissionne pas de la plateforme… Bikoz good gamelle sans doutes.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top