Connect with us

Calédosphère

Actualité

Provinciales 2019 : ça y est, ils sont en piste !

C’est la fin des vacances, on se prépare activement pour la rentrée scolaire. C’est l’actualité qui occupe le quotidien des Calédoniens. Mais pendant ce temps, d’autres font leur rentrée : les partis politiques. Tous ont en ligne de mire, le 12 mai prochain, dates des élections provinciales de 2019, dernier mandat de l’accord de Nouméa.

Et c’est parti ! Dans tous les camps, tous les partis, les mouvements, les groupuscules, on s’agite, on cogite, on phosphore ! Les réunions succèdent aux comités directeurs, on enchaine les séminaires et les bureaux politiques pour poser des jalons de programme, des prémices de stratégie et chez certains on évoque des ébauches de liste. Il faut dire que le temps presse. Les grandes vacances aussitôt après le référendum du 4 novembre ont réduit le temps de mobilisation, de réflexion et d’organisation. L’élection a lieu dans seulement trois mois, il n’y a plus une seconde à perdre.

Les listes unitaires

Les indépendantistes ont été les premiers au charbon. L’UC et le Palika ont réuni leurs instances dès la fin janvier, engageant le débat sur une seule question : comment faire fructifier la dynamique née lors du référendum ? Les indépendantistes vont faire campagne sur une idée simple, à savoir que les élections provinciales doivent manifester la volonté d’indépendance du peuple kanak exprimée à 43% le 4 novembre dernier. Leur objectif – et cette fois-ci, il est envisageable – étant de remporter la majorité des sièges au congrès et de mettre ainsi la main sur le gouvernement. Dans ces conditions, et pour garder intacte la forte mobilisation notamment celle des jeunes, les composantes du Front ont créé un groupe de travail chargé de réfléchir à la possibilité de présenter des listes unitaires dans les trois provinces. Or, on sait déjà que si listes unitaires il y a, ça se fera sans le Parti Travailliste de Louis Kotra Uregeï que les positions et déclarations lors de la campagne référendaire, ont définitivement mis hors-jeu. La seule difficulté qui se pose pour le FLNKS étant aujourd’hui de conforter son unité acquise grâce aux résultats du référendum et de la transformer lors des provinciales pour conquérir le pouvoir. On se souvient qu’en 2004 les antagonismes entre composantes et personnalités (anciens et profonds), avaient entrainé en province Sud la présence de plusieurs listes indépendantistes ce qui avait conduit à ce qu’aucun indépendantiste ne soit élu ! Mais le FLNKS a tiré les leçons de cet échec cuisant et a donc, depuis lors, présenté une liste unitaire, condition sine qua non à une représentation indépendantiste dans le Sud. Les débats porteront donc sur la tête de liste et même si Roch Wamytan tient la corde, il ne fait pas forcement l’unanimité. Aux îles où le Palika est en perte de vitesse ces dernières années, la liste unitaire dominée par l’Union Calédonienne pourrait être offerte à Néko Hnepeune ou à Jacques Lalié qui prend de plus en plus de place au sein du plus vieux parti politique du territoire. En revanche, pour le Nord, où les relations entre le Palika de Paul Néaouyine et l’UC de Gilbert Tuyienon sont pour le moins « fluctuantes » les choses paraissent plus compliquées bien que l’unité continue à être officiellement promue. Depuis le 9 mai 1999, l’exécutif de la province Nord est en effet dirigé par le Palika qui n’entend pas lâcher les rênes à une UC convaincue pourtant de pouvoir décrocher la timbale, ne l’ayant manquée en 2014 que de 602 voix… Les choses n’étant pas encore tranchées, rien ne dit encore qu’il n’y aura pas plusieurs listes indépendantistes dans le Nord en mai prochain.

Et chez les loyalistes ?

Au sortir du référendum, le “Front Loyaliste” s’est constitué, rassemblant les éléments divisés depuis 2009 de l’ancien RPCR de Jacques Lafleur. Sur cette base, l’hypothèse d’une liste unique a été étudiée et si les négociations ont bien avancé ces derniers mois, quelques hiatus demeurent. Si Thierry Santa (du Rassemblement) semble avoir abandonné le leadership de la liste à Sonia Backes (des Républicains Calédoniens), encouragé il est vrai par Gil Brial, Philippe Blaise et Virginie Ruffenach, il faut en effet parvenir à placer en position éligible – et les places sont chères – les représentants des Républicains Calédoniens, du Rassemblement-LR, du MPC, de Tous Calédoniens et du groupe de Sonia Lagarde, laquelle pourrait rejoindre le mouvement durant la campagne. Un challenge s’il en est connaissant la droite locale et sa propension à la division. Concernant la liste unique, le Front Loyaliste entretient néanmoins un paradoxe. Il fera campagne dans le sud contre Calédonie Ensemble accusé, selon lui, de mener une politique pro-indépendantiste, mais cherche à nouer des alliances avec ce même Calédonie Ensemble dans les îles et le Nord pour constituer des listes unitaires. Wilfried Weiss le maire de Koumac se tenant, semble-t-il, prêt à tirer la liste à Koné. De son côté, Calédonie Ensemble ne dit rien. En phase de mobilisation, entre conseils politiques et séminaires, le parti de Philippe Gomes devrait renouveler ses troupes et vraisemblablement se ranger derrière son chef, en qui il place tous ses espoirs pour affronter les élections qui viennent.

Et les autres ?

Dans les petites listes, deux candidats, personnalités controversées, sont déjà en lice : Martine Cornaille avec ACT (Action citoyenne pour la Transition Démocratique Ecologique Solidaire) et Edouard Léoni avec Calédonie Nouvelle et Réunie. L’un et l’autre ont été ou ont courtisé d’autres mouvements, mais ces négociations n’ont pour l’heure pas eu effet. Ils font campagne tous les deux en essayant de surfer sur la vague des Gilets Jaunes en appelant au « dégagisme », même si l’un et l’autre sont de vieux routiers de la scène politique, associative et médiatique. Le Rassemblement National (ex-FN) de Bianca Hénin ne s’est pas encore positionné, mais on sait que les tractations vont bon train avec le Front Loyaliste qui souhaite surtout éviter que le RN ne vienne grignoter son électorat en présentant une liste dans le Sud. Enfin, du côté indépendantiste, le LKS de Maré a annoncé vouloir se présenter dans les îles tout en n’excluant pas de rejoindre une liste unitaire du FLNKS… si une place lui est réservée bien entendu !

Afficher la suite

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



1060
Laisser une réponse

avatar
76 Comment threads
984 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Gazaouette
Gazaouette

Je ne suis qu’un modeste quidam mais l’émergence de ce nouveau parti et de son entrée dans les institutions comment va t il être perçu par une partie des partisans de Kanaky? Nous sommes tellement loins du destin commun quand on voit comment l’on parle dans les foyers de chaque ethnies cela m’inquiète un peu. Les événements de l’avé Maria …. et autres. Les batailles à Païta ou ailleurs à la sortie des collèges. Il faudra ménager le choux et la chèvre pour éviter des conflits. Bon courage aux nouvelles institution et le projet inscrit dans le programme d’avancer au… Lire la suite »

ditou
ditou

Gazaouette
“comment va t il être perçu par une partie des partisans de Kanaky?”
Quelle interrogation.
A mon avis, il faut bien se dire que les partisans de kanaky, ne se poseront jamais cette interrogation envers les partisans de la Calédonie française.
Alors pourquoi te la poses tu?
Tu t’inquiète pour rien.
N’essayes pas d’entrer dans leur tête, car ça doit être un super gros big bang.
Et il va falloir se serrer les coudes pour le prochain référendum.

Yvan La Méche

Parti RACISTE : une seule ethnie : lamentable, pitoyable et intolérable, ça commence trés mal pour eux ! On va les faire chanter !

Avé Maria……..!!! (Chanson…)

Clark
Clark

L’autre cinglée n’a pas compris… Donc ouais. L’émergence d’un parti ethnocentré de plus, c’est assez perturbant pour tout le Monde. On connaît tous l’histoire de l’exploitation du vote Océanien par le RPCR et C.E (et variantes…) mais je rappelle à tout le Monde ici qu’un Wallisien qu’on connaît tous est en prison, seul condamné dans une affaire où il a protégé des indépendantistes kanak en leur servant d’homme de paille. Alors, même si je n’aime pas les partis ethniques, pour le coup: vu comment on a enculé les wallisiens: ça se défend. Mais j’ai aussi une autre remarque à propos… Lire la suite »

ditou
ditou

Clark “L’autre cinglée n’a pas compris” Peut être que je comprend mais que je ne raisonne pas comme toi. Dis toi bien, que l’on sait ce que l’on perd mais pas ce que l’on gagne. Tout le monde part de bons principes mais à l’arrivée ce n’est pas toujours ce que l’on attendait. Cela dit, j’ai aimé ce que Sonia Backés a dit ce soir “il n’y aura plus de légitimité légitime” Ils sont mals les indépendantistes, cela prévoit qu’ils vont se faire renvoyer dans leur demande excentriques. Yvan la Méche C’est un peu fort le mot RACISTE. “On va… Lire la suite »

Clark
Clark

Ditou: Ta gueule, abrutie!

ditou
ditou

Clark
C’est l’approche de la pleine lune qui te fait dire des conneries.

ditou
ditou

En lisant les commentaires, je me rend compte que les gens n’ont rien compris. Dire que Calédonie Ensemble à subit une défaite ainsi que les indépendantistes, c’est certainement vrai en chiffre mais dans la réalité ces personnalités seront toujours présente, elles ne vont pas quitter le devant de la scène pour autant. Il faut bien se douter qu’ils vont s’insérer dans la vie politique, jusqu’aux prochaines provinciales. J’espère que là tout le monde pourra voter. On ne va pas quand même montrer du doigt constamment Calédonie ensemble. Ils font parti des loyalistes. La seule raison pour laquelle ils ont perdu… Lire la suite »

Clark
Clark

Bon… Alors donc… La défaite de Calédonie Ensemble est plus significative que la victoire de l’AEC. Comme je l’avais dit à C.E. la dernière fois quand ils ont gagnés, c’est plus C.E. qui a perdu, que AEC qui a gagné. De plus, l’incessante manipulation des wallisiens par Gomès a donné ses fruits: 4 sièges pour l’Eveil Océanien. A force de prndre les gens pour des cons, ils se rebiffent. Sanction claire et nette contre l’arrogance philipinne. Maintenant à C.E., il va falloir en rabattre un peu (beaucoup), et faire le job. Avec 21 sièges à la PS, les AEC faisait… Lire la suite »

Alikantitra

Clark : “Bon… Alors donc…”

Analyse intéressante.
Dommage que tu n’aies pas développé sur le Nord, en particulier sur le mauvais résultat du sénateur CE.
Ton côté suprémaciste ?

Une question m’angoisse : le “spoil system” est-il pratiqué en NC ?
En d’autres termes, les “collaborateurs” techniques de l’assemblée de la PS conservent-ils leur poste quand la majorité change ?
Je pense bien évidemment au secrétaire général, et très accessoirement à ses chargés de mission (celui à la recherche … par exemple).

XYY
XYY

Alik.
“le “spoil system” est-il pratiqué en NC ?” A ma connaissance non, un fonctionnaire, en France comme en NC, est théoriquement inamovible. Même Macron a du s’en accommoder. En revanche, cela fait un moment que tous les attachés des “ministres” CE se cherchent des points de chute: pour les fonctionnaires détachés ou en dispo, réintégration dans le corps d’origine, pour les autres c’est souvent la bouteille à l’encre.

XYY
XYY

Alik.
“le “spoil system”…?”. En revanche le “office spoil system”…..
https://leveilcaledoniendotcom.wordpress.com/2014/06/11/premier-gros-couac-pour-le-gouvernement-ligeard/

ledzep
ledzep

@Clark “c’est plus C.E. qui a perdu, que AEC qui a gagné.”. Avis partagé. CE aura sa part de responsabilité dans la constitution d’une majorité non-indépendantiste au Congrès. Tout comme l’Éveil Océanien. Concernant l’Éveil Océanien, nouveau parti, quid de leur attitude en la matière ? l’EO n’a pas caché, durant la Campagne provinciale, son penchant pour que la NC reste dans l’Ensemble français donc, à moins de lourds contentieux avérés entre certains membres de ce nouveau parti et d’autres de l’AEC, une possible entente pour gouverner le Pays avec l’AEC devrait être possible. Pour ce qui est de Calédonie Ensemble,… Lire la suite »

ditou
ditou

Sans grande surprise les loyalistes sont majoritaires. Quelle déception pour les indépendantistes. Mais bon Calédonie Ensemble lui aussi dans la déception. Finalement ces provinciales la seule surprise est venue du coté des loyalistes. Sonia Backés a de fortes chances d’être la nouvelle présidente. Je m’avance un peu, mais je le présentais déjà avec mes commentaires concernant les femmes présidentes en nouvelle Calédonie et surtout quand Eric m’avait dit que déjà deux femmes ont été présidentes. Donc jamais deux sans trois. Soulagement pour les mois restants. On peut croire que tout risque de s’accélérer maintenant que l’AEC est majoritaire. On verra… Lire la suite »

XYY
XYY

Bon, AEC a 18 sièges. Pile poil le 1/3 du congrès. Ils vont la déposer aussi sec, la demande pour la 2e consultation ?

Alikantitra

XYY : “Bon, AEC a 18 sièges … Ils vont la déposer aussi sec, la demande pour la 2e consultation ?” Sûr, et on va pouvoir évaluer la réactivité de l’état (dans les 18 mois, mais en 2018 le référendum demandé en mai a été organisé en novembre, soit 6 mois après, et c’était le 1er, avec tout le rodage). Mais déjà, à l’Ascension on aura le billet pour Sydney à 30 000 balles, au 14 juillet les “bottle shops” ouvertes, et à la Toussaint l’enterrement des STOP et autres QTOP. Rappel : les promesses n’engagent que ceux qui y… Lire la suite »

XYY
XYY

“Et dans la continuité de l’Eveil Océanien”. Qui demandera certainement que AEC tienne un point de son programme: “instaurer une aide à la continuité territoriale entre Nouméa et Wallis.” et en sus une franchise sur le poids en excédent.
https://la1ere.francetvinfo.fr/wallisfutuna/aircalin-ligne-wallis-noumea-wallis-pesee-passagers-est-question-securite-449213.html

XYY
XYY

Alik.
“ci-devant exclus …”. Au fait, question pour mon information. J’ai cru comprendre vous figuriez sur une LES et pas sur l’autre. Quel est la condition non remplie pour figurer sur la LES dont vous êtes exclus ?
J’avoue que j’ai du mal à tracer toutes les applications entre les 2 ensembles LESP et LESC d’autant que les conditions pour appartenir à l’un ou l’autre ont varié depuis l’origine.

Alikantitra

XYY : “entre les 2 ensembles LESP et LESC d’autant que les conditions pour appartenir à l’un ou l’autre ont varié “ Simple : LESC : “Pouvoir justifier d’une durée de 20 ans de domicile continu en Nouvelle-Calédonie à la date de la consultation et au plus tard le 31 décembre 2014.” LESP : “être inscrits sur la liste électorale générale 1998 et domiciliés depuis dix ans en Nouvelle-Calédonie à la date de l’élection au congrès et aux assemblées de province” – http://www.nouvelle-caledonie.gouv.fr/Politiques-publiques/Elections-2018/Referendum-2018/Les-electeurs/La-liste-speciale-pour-le-referendum-LESC – https://www.elections-nc.fr/les-listes-electorales/la-lesp J’ai été affecté en NC fin 1997 (donc 17 ans en 2014, mais inscrit en… Lire la suite »

ditou
ditou

XYY
” Ils vont la déposer aussi sec, la demande pour la 2e consultation ?”
Ce n’est pas plus mal. Il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud.
Ils peuvent aussi faire le troisième dans la foulée, comme cela on en terminera bien plus vite. Plus d’attente et les investissements reprendront, plus d’angoisse d’une instabilité permanente.
Moi je suis pour faire le référendum rapidement.

ditou
ditou

Et la suite c’est quoi? Et bien c’est ça : ” Des bulletins qui dépassent : Autre interrogation pour certains électeurs, la taille des bulletins de vote. Certains sont en effet de grand format et doivent être pliés pour rentrer dans l’enveloppe. Mais parfois, celle-ci se gonfle et la couleur du bulletin peut être visible. Certains s’inquiètent du manque de discrétion et craignent le non-respect du secret de l’isoloir.” Ils sont vraiment nuls, ce n’est pas la taille qui compte dans une élection. Tu peux être un tout petit bulletin et sortir vainqueur. Et dire que ces élections la totalité… Lire la suite »

Mister Eric
ditou
ditou

Mister Eric Là oui, on peut la visionner. La colère de cette homme, on l’a comprend. Çà me rappelle quelque chose, lorsqu’il parle de koh lanta. Je ne sais pas si vous avez suivi l’épisode ridicule à un point inimaginable. Je résume : voilà 10 jours qu’une équipe des jaunes de kho lanta n’a rien mangé ou pratiquement rien. Arrive une épreuve gagné par cette équipe, la récompense était simple soit de la nourriture pour toute l’équipe soit un coup de fil pour chacun d’eux à leur famille. Ne voyez vous pas que celui qui a amené son équipe au… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top