Connect with us

Calédosphère

Actualité

Suite au référendum, la Caisse des Dépôts veut vendre ses actifs en Calédonie

L’institution financière française souhaite vendre les parts qu’elle possède dans le projet KUINDO-MAGNIN, la seule clinique privée du territoire. Suite au scrutin du 4 novembre dernier, la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC) juge en effet que ses investissements ne sont plus « sécurisés », alors que la clinique vient d’annoncer être en cessation de paiement. Courage, fuyons ?

La Nouvelle-Calédonie, les Provinces, les communes bénéficiaient jusqu’à présent des institutions financières de l’Etat : l’Agence Française de Développement pour leur consentir des crédits, la Caisse des Dépôts et Consignations pour investir en capital et l’Institut d’Emission d’Outre-Mer  pour imprimer les francs Pacifique et consentir des facilités aux banques implantées sur le Territoire. Les observateurs initiés ont pu constater depuis les résultats du référendum du 4 novembre un changement d’attitude de ces institutions qui n’est pas semble-t-il à l’avantage du territoire. L’avenir du caillou leur semblerait-il compromis ? La première manifestation de ce changement de cap c’est en effet le dépôt de bilan de la clinique KUINDO MAGNIN à Nouville, désormais seule clinique privée de Nouvelle-Calédonie. Même si les propos des dirigeants de la clinique ont pour but de rassurer les salariés et les malades, on est bien dans une impasse uniquement due au désaccord entre l’AFD et la CDC. Voilà pourquoi dans les mois qui viennent, l’Etat pourrait avoir du mal à nous expliquer pourquoi les outils qu’il a créé pour soutenir financièrement le développement des Outre-Mer arrivent aujourd’hui par leurs actes à mettre en danger un outil essentiel comme la clinique KUINDO MAGNIN.

Un peu d’histoire

Il y a quelques années, sous l’égide du gouvernement Martin, l’exécutif avait pressé les trois anciennes cliniques privées calédoniennes à se regrouper et à se moderniser pour faire face à l’augmentation du nombre  d’actes   médicaux   que  connaissait   le  territoire.   Il  était   ainsi exigé des promoteurs un élargissement des secteurs d’intervention de la  future structure unique (service d’urgence plus important, création d’un centre de cancérologie, construction d’un Centre de Soin et de Réadaptation, etc…), le tout afin d’obtenir un établissement médical moderne et flambant neuf. Cahin-caha, ce projet jugé grandiose a donc pu voir le jour après que Cynthia LIGEARD (ex-présidente du gouvernement) ait consenti un bail (qui avait créé la polémique*) sur un terrain de la presqu’île de Nouville dans la ville de Nouméa. L’octroi de ce bail ayant été retardé de par les interventions de différentes personnalités pseudo-coutumières (soutenues par le clan WAMYTAN) qui souhaitaient – c’est une habitude – être intéressées financièrement au projet. Une structure a ensuite été créée  pour l’occasion : le Pôle Hospitalier Privé (PHP}, en charge de la construction et propriétaire des murs. Cette société regroupe actuellement les médecins (à hauteur de 12.7% des parts), des investisseurs locaux dont le groupe Dang (34.2%), la CDC (pour 32.1%} et enfin la société lie NOU MAGNIN (INM} qui possède 21% de PHP. Cette dernière société est, elle, chargée de l’exploitation de la clinique (puisqu’elle possède le matériel et facture les actes). Cette dernière est elle-même détenue à 50% par la famille MAGNIN et à 50% par les actionnaires de l’ancienne clinique de la Baie Des Citrons (celle-ci étant détenue pour partie par les médecins).

Cliniques : ça eu payé, mais ça ne paie plus

Si vous avez du mal à suivre c’est normal : c’est parce que c’est très compliqué. L’important est de comprendre que les anciens propriétaires des cliniques, la CDC et une partie des médecins sont tous intéressés dans le fonctionnement et dans les résultats financiers de la structure. Et c’est dans ce schéma qu’un investissement de 13,6 milliards de francs (113 millions d’euros) a été consenti : 10 milliards prêtés par les banques qui, soit-dit en passant, avaient bien pensé à leurs profits en proposant un crédit à un taux fort (entre 3,5 et 4% sur une courte durée de 17 ans !) et 3 milliards sous forme de fonds privés. La Caisse des Dépôts a donc participé au projet à hauteur d’un peu moins de la moitié de cette  somme  (1,16  milliards  de  francs  exactement)  en  versant  cette  somme  « cash »  dès  le commencement. C’est donc cette participation-là dont la Caisse des Dépôts et Consignations souhaite aujourd’hui se  débarrasser,  attendu  qu’elle  estime  ne  plus croire au  projet et donc  à  d’éventuels dividendes ou à un quelconque  retour sur investissement. Parce que si la polyclinique est bien sortie de terre, l’ensemble des acteurs s’est rendu compte – mais un peu tard – qu’elle coutait beaucoup plus chère qu’avant et que dans le même temps, le RUAMM (qui doit en partie rembourser les actes médicaux) était sans le sou et criblé de dettes. Les comptes sociaux étant ce qu’ils sont, c’est-à-dire déficitaires et l’augmentation des dépenses  de santé étant impactée  par le vieillissement de la population et le coût des prestations médicales qui ne font que s’accroitre, la polyclinique ne risque pas de faire des bénéfices avant la Saint-Glinglin. Or, si chacun le comprend désormais, les investisseurs locaux et les médecins ne peuvent pas se barrer du projet puisqu’ils en sont maintenant les otages. En effet qui pourrait bien leur racheter leur part s’il s’avère que le projet n’est pas suffisamment rentable ? Une question que ne se pose plus la CDC, puisqu’elle a choisi la désertion en rase campagne.

Caisse des Dépôts : Courage, fuyons !

La CDC est en métropole un investisseur institutionnel habituel de ce genre de projets à la limite entre le public et le privé. L’organisme investit, il est vrai, dans des cliniques, des écoles supérieures de formation ou encore dans des aéroports. Mais, dotés, semble-t-il d’un courage et d’un sens de l’intérêt général similaires à ceux d’une cuillère en bois, les représentants de l’institution financière française ont dressé depuis le 5 novembre dernier un bilan plus que mitigé de leur implication et de leur présence à long terme sur le territoire calédonien. En effet, le protocole d’accord conclu avec le gouvernement avait prévu la baisse du loyer, la diminution du taux de retour en investissement et l’augmentation du délai de remboursement des prêts (en échange, INM pouvait bénéficier d’une faible revalorisation des actes médicaux, même si celle-ci était en deçà des attentes de la clinique). Pas suffisant pour la Caisse des Dépôts ? Voire. Reste que, douchée par le référendum et surtout par le fait que deux autres consultations auront vraisemblablement lieu en 2020 et en 2022, la CDC estime que ses actifs ne sont plus en sécurité sur le caillou et notamment ceux de la clinique . On évoque également dans les allées du pouvoir l’inquiétude de l’organisme national de voir les indépendantistes remporter les prochaines élections provinciales (ce qui les amènerait à diriger le congrès et le gouvernement). Or, la CDC garderait un très mauvais souvenir des « négociations » avec les leaders indépendantistes et coutumiers proches de l’Union Calédonienne qui ont par le passé cherché à rentrer (de force) dans le projet de la polyclinique. La devise du clan WAMYTAN ressemblant étrangement à la maxime populaire « ce qui est à moi est à moi et ce qui est à toi est négociable », l’organisme financier préfère vraisemblablement vendre  ses  actifs  aujourd’hui  que  risquer  de  se  les voir  « voler »  demain ;  les  revendications « coutumières » (et surtout financières)  étant reparties à la hausse depuis le référendum.

Qui-qui va racheter ?

Il va bien falloir tirer les conséquences de l’instabilité institutionnelle liée à ces référendums successifs étalés sur une période aussi longue. La Nouvelle-Calédonie pourrait être amenée à demander l’aide de l’Etat pour créer un outil financier local qui aura pour objectif de se substituer à ces institutions financières désormais frileuses. Pourquoi  ne pas installer une Agence des Participations Calédoniennes ? On imagine aisément que la CDC et l’AFD accepteront de le financer pour lui transférer leurs risques sur la clinique.

* L’ancien Haut-commissaire Vincent Bouvier avait à l’époque osé signer au nom de l’Etat le fameux « protocole d’accord secret » liant le gouvernement de Cynthia Ligeard et le Clan Wamytan afin que celuici obtienne des « compensations financières » ainsi que des terrains à Nouville en échange de l’arrêt du blocage des travaux de la pol yclinique. On ignore toujours aujourd’hui les implications qu’a eues ce protocole d’accord dans les déboires vécus actuellement par la clinique.

Afficher la suite

Jeune entrepreneur originaire de la brousse, énergique, impliqué dans la vie associative, Mc Clane partage désormais ses coups de gueule et ses réflexions dans Caledosphere.



331
Laisser une réponse

avatar
33 Comment threads
298 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
XXX
XXX

“Un autre référendum, et VITE” titrent les Nouvelles. Comme pour s’en débarrasser… Les Nouvelles auraient aussi bien pu titrer “Vite fait et qu’on n’en parle plus !” J’aurais pour ma part préféré un message plus politique. La demande officielle par l’Avenir en Confiance de l’organisation de ce second référendum aurait pu être l’occasion d’affirmer que : – ces référendums demandés initialement par les Indépendantistes Kanak au nom du droit du peuple colonisé (message qui fut au cœur de la campagne de l’UC-Flnks et Nationalistes pour le premier et relayé aujourd’hui à l’envie par le tout nouveau président de la province… Lire la suite »

Floyd

Simple écran de fumée des AEC. Un joli arbre pour cacher une forêt de mimosas. Sur la photo de LNC, ils m’ont l’air paumés toute la bande.
C’est inquiétant.

L’’actualité brûlante et cruciale est de savoir comment le camp loyaliste va faire face au chantage et autres ultimatums des EO pro indépendantistes?

XXX
XXX

@Floyd- “EO pro indépendantistes” n’est pas sans rappeler le tristement si célèbre ” CE Nationalistes”.

C’est aussi con dans un cas, comme dans l’autre !

Floyd

Sauf que maintenant c’est à votre tour d’être qualifié de AEK (Avenir En Kanaky)…..mdr.
Paraît que sur FB les insultes et autres noms d’oiseaux envers les pieds nicklés de Santa-Backes vont bon train, suite à leur coalition contre nature avec les girouettes New Dealers de l’EO.

Alikantitra

XXX : “C’est aussi con dans un cas, comme dans l’autre !”

Mais il peut se trouver, ici ou ailleurs, quelques innocents pour y croire si on le leur répète dix fois par jour (et même pour faire passer le message !).

Il en est bien pour croire que le niveau actuel de développement de la France (et plus généralement de l’Europe) est dû exclusivement au pillage éhonté du reste du monde, et cela sur l’ensemble du dernier millénaire.

Alikantitra

XXX : “Les Nouvelles auraient aussi bien pu titrer …”

Le titre à la une est accrocheur et réducteur.
Mais l’article en lui-même reste modéré et “factuel”, avec les points de vue des quatre “partenaires”, avec un brin de malice chez R. Wamytan et L. Mapou, et un brin de dépit chez Ph. Michel (mon opinion).

XXX
XXX

Au fil du net…

France Info, à propos de la tête de liste LREM aux européennes:

“(…)Depuis New York, où il enseigne désormais à l’université, le philosophe Souleymane Bachir Diagne, ancien conseiller culturel du président sénégalais Abdou Diouf, abonde :

“Elle a une gourmandise de la culture du pays où elle vit, s’intéresse aux langues qui y sont parlées, parle elle-même plusieurs langues. Et le multilinguisme, je crois, produit cette capacité de décentrement.(…)”

Alikantitra

XXX : “France Info, à propos de la tête de liste LREM aux européennes:” Je ne voudrais pas avoir l’air de me répéter, mais chez les journalistes (et chez les érudits), on cite ses sources, quand elles sont publiques : – https://actudaily.com/index.php/2019/04/06/nathalie-loiseau-une-surdouee-aux-idees-rafraichissantes-et-en-meme-temps-technocrate-a-letat-pur/ J’avoue, XXX, ne pas trop comprendre la raison pour laquelle vous mettez ce (trop) court extrait de ce (trop) long panégyrique. Je vais partir du principe que vous avez voulu mettre l’accent sur son multilinguisme. Mais je voudrais attirer votre attention sur le fait que les langues qu’elle maîtrise sont parlées par des populations très importantes (l’anglais, le… Lire la suite »

Inforétif

“Dans l’absolu, elle aurait fait une très bonne sous-préfète de Koné …” C’est surtout une parfaite énarque, capable de dire une chose puis son exact contraire le lendemain. Vraiment un cas. Par contre SBD est intéressant et on apprend des choses sur l’islam avec lui : https://lelephant-larevue.fr/thematiques/international/grand-temoin-souleymane-bachir-diagne/ Par exemple c’est l’intention qui compte : “Oui, j’utilise là un concept difficile qui est celui d’intention. Il faut pouvoir poursuivre l’intention de la religion. Par exemple, on entend dire aujourd’hui que l’islam permet d’avoir quatre épouses : on a l’impression que c’est, par rapport à la situation normale d’avoir une femme, une… Lire la suite »

Inforétif

“C’est surtout une parfaite énarque” Très bonne catholique, très humaine. https://mondafrique.com/nathalie-loiseau-tuer/ Et cette brave dame a aussi écrit : “Pourquoi notre société se fixe-t-elle si ardemment sur et surtout contre le voile des musulmanes? Avons-nous tant de leçons à donner, nous qui couvrions la tête des femmes dans les églises il n’y a pas si longtemps? (…) Pourquoi le foulard islamique nous dérange-t-il davantage que le voile de mère Teresa ou de sœur Emmanuelle?” Ne pas voir de différence entre un “voile” porté seulement dans une église (il fut un temps, plus maintenant, et pas porté par le “clergé” musulman,… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif [citant Nathalie Loiseau] : “le voile de mère Teresa ou de sœur Emmanuelle …”

Emmanuelle portait le voile ?
Pas à la sortie du film :

comment image

Je parie que tu ne connais pas la chanson de la grande sœur à Garfouillat, dans “Sainte Colline”.

Inforétif

“Pas à la sortie du film”

Je ne voyais pas sœur Emmanuelle comme ça, mais si tu l’écris, je te croix. Dans ce cas, la crise des vocations est terminée, moi-même je vais me faire nonne si tu me donnes l’adresse de son couvent.

XYY
XYY

Alik. « J’avoue, XXX, ne pas trop comprendre la raison pour laquelle vous mettez ce (trop) court extrait ». C’est très simple. Ce (trop) court extrait contient le mot « décentrement » ( qui est le synonyme de « décentration ») mot lui-même utilisé par l’inénarrable XXX, qui ne s’est plus senti pisser quand il a vu ce mot utilisé par le très honorable Souleymane Bachir Diagne. Pour rappel, XXX : « Par ailleurs et indépendamment des terminologies, je pense que les efforts de décentration sont aussi nécessaires à l’intérieur du groupe composite “citoyens français nés sur le sol calédonien… Lire la suite »

Alikantitra

XYY : [citant S.B. Diagne] “décentrement”

Pour le vulgum pecus, ne pourrait-on pas traduire “décentrement” par “marcher à côté de ses pompes sans se prendre les pieds dans le tapis” ?

Sans transition : si vous avez beaucoup de temps à perdre, je vous conseille cette thèse (que je lis ces jours-ci) sur un peuple peu connu de Madagascar :
http://etheses.lse.ac.uk/2610/

XYY
XYY

Alik.
“temps à perdre”. Quand mon job de marchand de sommeil me laissera du répit (Inforétif doit savoir à quel point ce job requiert totale abnégation et don de soi absolu) je ne manquerai pas de m’informer sur ce peuple du Sahafatra. Mes connaissances sur Madagascar sont quasi nulles.
En attendant, puisqu’il est question de multilinguisme:
https://www.youtube.com/watch?v=27azIOCnh2s

Alikantitra

XYY : [les Surfs]

J’étais allé les applaudir à la kermesse de la bière de Maubeuge en juillet 1966, à l’époque où je m’initiais à la technique du “float glass” :
https://www.youtube.com/watch?v=ig4G5WbOMLc

J’ignorais encore que j’irais sévir sur la terre de leurs ancêtres.

Un petit détail sur la présentation du cadre géographique du territoire des Sahafatra et de leur capitale : la situation de bien-être qu’auraient décrite en 1998 les habitants au jeune chercheur comme étant celle du “temps des Français” (1958) durait encore au moment de la chute du président Tsiranana (1972). Effet du politiquement correct, ou oubli sélectif ?

Floyd

Euh franchement XXX, on a strictement RAB.

XYY
XYY

Une autre grande manœuvre de Jupiter ?
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/03/12/caisse-des-depots-un-plan-de-departs-vise-une-centaine-de-personnes_5434944_3234.html
http://www.rallumerlesetoiles.com/2018/10/la-caisse-des-depots-happee-par-le-capitalisme-de-la-barbichette.html

Décidément, après les concessions d’autoroutes, la privatisation de la Française des jeux, la vente future d’Aéroports de Paris, la boite des bijoux de famille va sonner désespérément creux…
Et après ça, on va s’étonner que des gens à moins de 800 euros/mois enfilent un gilet jaune…

XXX
XXX

“Plus d’un an après la polémique née de l’organisation de stages interdits aux blancs, le syndicat d’enseignants de Seine-Saint-Denis propose une nouvelle séance de formation reprenant tous les fondamentaux de la pensée indigéniste. Au programme notamment : déconstruction des mécanismes d’une école “raciste”. Sud-Education 93 s’est surpassé cette année.(…) Le stage de “pédagogie antiraciste” de 2019, organisé à la Bourse du travail de Saint-Denis, compile en effet plusieurs obsessions de la pensée “décoloniale”. Prudents, les syndicalistes ne font pas référence au racisme d’Etat dans la plaquette du stage mais le fil conducteur n’a pas changé : le stage se fixe… Lire la suite »

Inforétif

“réserver un traitement particulier aux élèves “racisés” (non-blancs) et à leurs parents.”

Et oui, c’est un comble : maintenant des non-blancs se mettent à revendiquer ouvertement l’existence de races humaines et le traitement ségrégationniste, avec discrimination positive, qui, selon eux, devrait en découler …
Tomber ainsi dans ce qui était jusqu’à maintenant à leurs yeux la manifestation suprême du racisme, fallait oser !

Karina
Karina

Il n’y a qu’une race chez les sapiens : la race humaine !

ditou
ditou

Toujours au point mort.
Il faut apprendre à passer les vitesses. Sinon, on n’avance pas. C’est bien d’avoir une caisse. Mais si c’est pour faire du surplace, là elle est bonne pour être dans un dépôt, c’est sûr.
Pas étonnant que la Caisse des dépôts existe encore, pour l’instant, il n’y a qu’elle. Elle prend toute la scène. Mais il faudrait laisser la place aux nouvelles vedettes qui rêvent de prendre sa place.
Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, en visite officielle en Nouvelle-Calédonie, durant cinq jours, de jeudi à lundi.

ditou
ditou

J’oubliais, le seul dépôt que le ministre Darmanin va faire c’est :
dépôt de gerbe au monument aux morts, place Bir-Hakeim.

Karina
Karina

Arrêtez de mendier !

Gazaouette
Gazaouette

Vraiment pauvre en article caledosphere peut être nous preparent ils des bons sujets Ce soir pauvre Toussaint tué une deuxième fois puisque le jeune sort tranquillement chez lui après 48 heures de garde à vue. Paix à son âme. Les commentaires partent en sucette aussi. Peut être que nous reviendrons sur la caisse des dépôts après le jugement du tribunal le 18 février mais’pour le moment l’argent rentre à la pelle à la clinique avec des services qui ferment au Medipole. Poker menteur Wamytan doit se frotter les mains et tante yvone aussi les caisses vont se remplir et demander… Lire la suite »

dawamama
dawamama

Tu as bien raison Gazaouette : les commentaires partent en sucette . Au lieu de parler par exemple de ces grévistes de la SLN qui refusent les 147 heures alors que les 3/4 des employés sont d’accord . Sont-ils conscients que l’heure est très grave et que ce n’est pas le moment de se tirer des balles dans le pied ? Sont-ils conscients du fait que cette année est une année cruciale pour la SLN ? On fait quoi si celle-çi ferme les portes ? plusieurs milliers de personnes sont sous-traitants , la Cafat en pâtirait forcément , ce serait… Lire la suite »

janloupe Pahune
janloupe Pahune

On a l’impression que les “administrateurs” sont partis et on laissé la femme de ménage s’occuper du blog…

.ditou
.ditou

janloupe Pahune
“On a l’impression ”
Oui c’est ton impression, et le ménage les femmes n’aiment pas aussi le faire.

.ditou
.ditou

janloupe Pahune
” les “administrateurs” sont partis et on laissé la femme de ménage s’occuper du blog…”
Qui est la femme de ménage?
ouah , ne me dis pas que c’est moi.
Je serais l’élue?.
Pourquoi je suis pas au courant avant les autres?.
Main non, c’est une impression fausse.

.ditou
.ditou

dawamama Ce n’est pas le niveau qu’il faut relevé. Mais les articles doivent parvenir régulièrement. Car le niveau excuses moi mais c’était bien pire les années précédentes, tu devrais y jeter un coup d’œil de temps en temps. Je suppose que tu dois y travailler à la SLN ou un membre de ta famille. Car moi n’ayant personne à la SLN, je ne suis pas plus préoccupée que ça. Maintenant c’est vrai que s’ils n’y a pas d’article à la rentrée scolaire ça peut être signe d’une fin. Mais pas forcément, c’est une année morte ou presque car la littérature… Lire la suite »

Inforétif

“𝙑𝙧𝙖𝙞𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙥𝙖𝙪𝙫𝙧𝙚 𝙚𝙣 𝙖𝙧𝙩𝙞𝙘𝙡𝙚 𝙘𝙖𝙡𝙚𝙙𝙤𝙨𝙥𝙝𝙚𝙧𝙚 𝙥𝙚𝙪𝙩 𝙚̂𝙩𝙧𝙚 𝙣𝙤𝙪𝙨 𝙥𝙧𝙚𝙥𝙖𝙧𝙚𝙣𝙩 𝙞𝙡𝙨 𝙙𝙚𝙨 𝙗𝙤𝙣𝙨 𝙨𝙪𝙟𝙚𝙩𝙨 𝙏𝙪 𝙖𝙨 𝙗𝙞𝙚𝙣 𝙧𝙖𝙞𝙨𝙤𝙣 𝙂𝙖𝙯𝙖𝙤𝙪𝙚𝙩𝙩𝙚 : 𝙡𝙚𝙨 𝙘𝙤𝙢𝙢𝙚𝙣𝙩𝙖𝙞𝙧𝙚𝙨 𝙥𝙖𝙧𝙩𝙚𝙣𝙩 𝙚𝙣 𝙨𝙪𝙘𝙚𝙩𝙩𝙚 .” Gazaouette, dawamamachin, il suffirait que calédosphère, à côté des articles de ses “journalistes”, ouvre un fil d’expression libre, un fourre-tout initié informellement par n’importe quel lecteur sur les sujets qui lui tiennent à cœur. Bien entendu quand le fil est devenu trop long (le robot ne retrouve alors même plus la page du commentaire recherché par le lecteur), Calédosphère en met un second en place, intitulé libre-fil 2, et ainsi de suite. On n’a pas… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : “il suffirait que calédosphère, à côté des articles de ses “journalistes”, ouvre un fil d’expression libre …” Première question : qui est Calédosphère ? En d’autre termes, qui (individu ou entité) est propriétaire du domaine, et paie son hébergement et la licence du logiciel. Accessoirement qui perçoit les recettes des pubs qui sont apparues depuis quelques années (plutôt en diminution actuellement). J’approuve des deux mains l’idée des fils libres. Yapluka qu’à convaincre “la rédaction” de Calédosphère. “On n’a pas besoin forcément 𝗾𝘂𝗲 d’articles plus ou moins pros et chiadés” D’autant qu’ils ne sont pas toujours très pros ni… Lire la suite »

.ditou
.ditou

Gazaouette “Vraiment pauvre en article caledosphere” Pauvre en article riche en commentaires. “commentaires partent en sucette aussi” Ce n’est pas la première fois et certainement la dernière. Repars en arrière et tu constateras que c’était déjà le cas. “En espérant que vous allez nous pondre enfin du bon et pas des inepties” Mais franchement c’est vraiment pas la phrase qu’il fallait mettre. Un manque de diplomatie. Tu crois qu’en écrivant ainsi “pas des inepties” ça va leur donner l’envie d’écrire autre chose? Non, moi si j’étais à la rédaction, je me dirai : hein des inepties et bien allez vous… Lire la suite »

Inforétif

” Wamytan doit se frotter les mains ”

Merci pour la perche tendue, je vais être en plein dans le sujet …. : Wamytan c’est pas un de ceux qui attendent après la Chine dont “il ne faut pas avoir peur” ?

Faudrait quand même ouvrir plus grand les yeux du peuple premier sur la vraie nature de ce pays coercitif , avant qu’il ne soit trop tard.
Après la mise au pas des Tibétains, les Ouigours, un million en camp de concentration quand même, et un paquet qui en ressort les pieds devant:

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/repression-des-ouigours-en-chine-rendez-moi-ma-mere_2058783.html

Karina
Karina

Demandez à la Province Nord ,elle a bien les moyens de se construire une tour à l’Ase Vata, alors pourquoi n’investirait-elle pas dans la clinique de Nouville qui est aussi pour tous les gens du nord dont la résidence secondaire est à Nouméa.

.ditou
.ditou

Après avoir fait une pause médicale, surtout avec la douleur qui n’existe pas et qui choque dawamama. Je voudrai lui parler et vous parler d’une autre chose qui n’existe pas. Qui est virtuelle et qui rentre directement dans notre sujet d’article. Notre société est magnifique, elle vit dans le virtuel tous les jours et tout le temps. Exemple précis les banques. Depuis l’informatisation, ces dernières vivent d’argent virtuel. Nous faisons des virements, des chèques qui ne sont pas des monnaies mais des substitues. Nos banques n’ont pas l’argent versés, c’est du virtuel. Ils n’ont que des données informatiques. Mais leur… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top