Connect with us

Calédosphère

Actualité

Menaces, violences et exactions : les bonnes manières de l’ICAN

Le dossier du rachat de l’usine du Sud est loin d’être clôt. Il a investi les champs politiques, économiques et industriels, mais il alimente aussi les pages des faits divers. Sous couvert de revendication, l’ICAN et le collectif usine du Sud-Usine Pays devront assumer les exactions, menaces, insultes et violences perpétrées qui relèvent du droit pénal.

Au sortir d’un référendum dont la tenue notamment à Nouméa a été marquée par des intimidations et des caillassages pour lesquels le Conseil d’État a été saisi, la rue continue d’être un champ de bataille pour les partisans du dossier Sofinor-Korea Zinc. En tête de cortège on trouve donc une association illégale, l’ICAN qui se pare d’ornements coutumiers, et un collectif aux contours mal définis, mais dont les moyens d’action rappellent les pires heures des contestations politiques ou syndicales. Et tous les moyens sont bons…

Un climat d’insécurité

Travailler aujourd’hui à l’usine de Vale n’est pas une sinécure. Le site, comme la mine ou la base vie, font l’objet de blocages réguliers plongeant les salariés et leur famille dans l’inquiétude et l’insécurité. D’autant que ces blocages s’accompagnent de violences, comme les menaces de mort proférées à l’encontre d’Antonin Beurrier, l’attaque du ferry de Vale à coups de hache, après que la passerelle ait été jetée à la mer et les haussières coupées. De la même manière que sont menacés tous ceux qui à Yaté comme à Goro ne prennent pas parti publiquement en faveur de l’ICAN et du collectif. Ces comportements impactent le quotidien des Calédoniens, et ce ne sont pas les habitants du Mont-Dore Sud qui nous contrediront, ni les salariés des centres SLN de Thio, victimes collatérales de cette affaire par le blocage du chargement des minéraliers.

Des élus agressés et menacés

On doit à l’État, qui a agi sans retard, d’avoir mis le holà aux actions les plus violentes. « J’ai donné des instructions de grande fermeté au haut-­commissaire, déclarait ainsi le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, je n’aime pas le bazar, je ne souhaite pas le bazar, et je ferai tout pour qu’il n’y ait pas le bazar. » Une intervention nécessaire lorsque le bazar prend des proportions démesurées. La presse traditionnelle ne s’est pas fait l’écho de l’agression dont ont été victimes un membre du gouvernement, une élue de la province Sud et du Congrès et un collaborateur, lors de la manifestation de l’ICAN devant le siège des institutions gouvernement et province Sud. Victime d’un jet de pierre qui l’a atteint au genou, le collaborateur a dû être hospitalisé, et pour sa part, après avoir été coursée par une véritable meute, Naïa Watéou a été menacée de viol, le tout sous l’œil de membres de l’ICAN hilares qui filmaient la scène à l’aide de leurs smartphones [La raison de cet acharnement ? Peut-être doit-on la chercher dans le fait que la jeune élue originaire d’Ouvéa représente tout ce que déteste les membres les plus actifs de ce collectif : elle est républicaine, métisse, loyaliste et… c’est une femme ? Voire. Il est vrai que Naia Wateou a un passif avec certains indépendantistes, notamment la section du FLNKS d’Ouvéa. C’est en effet elle qui, il y a quelques années, avait déposé une plainte pour usurpation d’identité lors des élections provinciales de 2009. L’enquête provoquée avait mis à jour des fraudes électorales commises dans son île d’origine puisque le tribunal avait alors comptabilisé 699 votants de plus que la population recensée à Ouvéa…] Quant à Christopher Gygès, c’est pourchassé et sous les insultes qu’il a pu récupérer son véhicule et exfiltrer l’élue et le collaborateur.

Anthony Lecren : El Nino, the come-back

A noter que ces actions commises par l’ICAN se sont radicalisées et ont fait montre des premiers faits de violences lorsqu’un revenant de la politique locale s’est positionné comme l’un des meneurs : l’ancien membre UC du gouvernement Anthony Lecren. En pointe durant les blocages, il signe, en effet, avec cette affaire son grand retour sur le devant de la scène après avoir été écarté de la politique par son parti pour ses démêlés judiciaires dans l’affaire du meurtre de Guy Tamaï et pour avoir été ensuite condamné en 2016 à 6 mois de prison avec sursis pour violences conjugales. Et voici donc le porte-étendard que l’ICAN et le collectif se sont choisis, ce qui donne une indication sur les motivations et les moyens de ces deux groupuscules d’ici les prochaines semaines….

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
245 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Alika-antitra
Alika-antitra
12 mars 2021 16:26

Je ne sais pas trop où mettre ça. Sur les Nouvelles de ce jour, long entretien avec A. Digoué. Extraits : LNC : ” Voyez-vous Trafigura comme un super-vendeur de NHC ?” AD : “Trafigura reste un grand commerçant. Avec sa présence, le produit est assuré d’être placé sur le marché. Il amène son expertise.” LNC : “Comment la base réagit-elle ?” AD : ” Durant trois ans, Trafigura devra nous prouver, avec son partenaire industriel Terrafame [entreprise métallurgique finlandaise dont Trafigura est actionnaire, NDLR] qu’il est en mesure de faire fonctionner l’usine et d’équilibrer les comptes en vendant le… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par
LedZep
LedZep
Répondre à   alika-antitra
12 mars 2021 17:44

Alik “Sur les Nouvelles de ce jour, long entretien avec A. Digoué. [https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/politique/mines/nickel/adolphe-digoue-signataire-de-l-accord-politique-pour-le-collectif-usup-durant-les-trois-ans-nous-jugerons]” “Je laisse à chacun le soin d’interpréter à sa façon.” Une photo, qui a sans doute dû fait le tour de cette bande de terre (ailleurs, je n’en ai aucune idée), pour illustrer ma pensée : Cet homme, comme d’autres de l’USUP, de l’ICAN du “Front” bref de toute cette mouvance indépendantiste maîtrise, à la perfection, l’art de “retomber sur ses jambes”, après un échec cuisant. Machiavélique au possible. Il a dû lire “Le Prince”, de Nicolas Machiavel, Adolphe. “Chacun comprend combien il est louable pour un prince d’être… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep
LedZep
LedZep
15 décembre 2020 12:21

Et pendant ce temps-là (source https://www.lnc.nc/article-direct/nouvelle-caledonie/politique/contrat-de-developpement-un-coup-de-pouce-de-9-milliards) : “Contrat de développement : La rallonge consentie par l’Etat avoisine les 9,4 milliards.” “Ce mardi matin, Thierry Santa, président du gouvernement, et le haut-commissaire Laurent Prévost ont signé un avenant au contrat de développement entre l’Etat et la Nouvelle-Calédonie. Ce contrat portait initialement sur les années 2017 à 2021. Il est prolongé jusqu’en 2022 et les opérations nouvelles qu’il autorise bénéficieront aussi à l’année 2023 (*). Cette rallonge consentie par l’Etat avoisine les 9,4 milliards. C’est également une bonne nouvelle en vue de la préparation du budget 2021 de la Nouvelle-Calédonie. Parmi les opérations que ce… Lire la suite »

Dernière modification 4 mois plus tôt par LedZep
Eric
Eric
Répondre à  
10 décembre 2020 17:26

Alik,

Non c’est pas vrai…
Quelle surprise

Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   Eric
10 décembre 2020 17:31

L’armée y est. L’hélico vient de se poser. cette bande d’enculés à Mapou vont pouvoir pleurer qu’ils sont opprimés par l’armée colonialiste.

Et pendant ce temps les bureaux, et surtout la caserne de pompiers avec tout le matériel antipollution sont en train de cramer.

XYY .
XYY
Répondre à   Clark
10 décembre 2020 18:12

Clark.
” Et pendant ce temps les bureaux, et surtout la caserne de pompiers avec tout le matériel antipollution sont en train de cramer. ”
Il semble que moult non -indépendantistes, non- kanaks ont du mal à percevoir la capacité de “résilience – fatalisme ” des indépendantistes kanaks.
Cf le post d’Alik 9 décembre 2020 10:38

JT de 19:30 de NC 1ère du 08/12 (à 07:00)
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/emissions/19h30

NC 1ère : “et si jamais Vale s’en va et décide de tout fermer ?”
Victor Tutugoro : “Ben, tant pis”

………

Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   XYY
10 décembre 2020 18:31

XYY : la capacité de “résilience – fatalisme ” des indépendantistes kanaks.

Y compris celle des expulsés de Roh relogés dans les tours de Magenta (voir reportage NC 1ère).

On peut dire la même chose des germanophones qui ont dû migrer vers l’ouest en 1944-45, ou des Pieds-Noirs en 1962.

Lucie
Lucie
Répondre à  
12 décembre 2020 20:12

Mais que dit de tout cela le clan Attiti ? Pourquoi les journalistes ne demandent pas à Attitti de se positionner, à lui et à ses amis dont toute la fortune dépend uniquement du job qu’ils font sur Vale NC? Et tous les employés Vale NC USTKE sont ils prets à perdre leur job, leur maison, l’education de leurs enfants, juste pour que le clan Mapou s’en fiche plein les fouilles ? Ils leur a redistribué quelque chose le clan Mapou ? Et pourquoi les journalistes n’interrogent ils pas les ONG comme EPLP et l’OEIL qui critiquuent Vale NC obsessionnellment… Lire la suite »

XYY .
XYY
10 décembre 2020 15:12

Précédent post mis en attente pour une raison inconnue (de moi). Je réitère.
https://www.facebook.com/FLNKSOfficiel/photos/a.142994783059136/666640590694550/
Victor s’adressant aux journalistes au début du point presse:
Voilà. Mesdames et messieurs les élus….Eh! kicéki parle…Oh, la, la, ça commence mal.” mdr

Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   XYY
10 décembre 2020 17:24

XYY : “Précédent post mis en attente pour une raison inconnue (de moi)

Robot rigoriste quant à la concordance des temps au subjonctif ?

Meeting la Conception, version longue :

XYY .
XYY
10 décembre 2020 15:06

comment image Confèrence de presse collectif #USUP comment image
10.12.2020 | Tribu de Conception

https://www.facebook.com/FLNKSOfficiel/photos/a.142994783059136/666640590694550/

Victor s’adressant aux journalistes au début du point presse:
Voilà. Mesdames et messieurs les élus….Eh! kicéki parle…Oh, la, la, ça commence mal.” mdr. ????

Nogius
Nogius
Répondre à  
10 décembre 2020 13:20

Mapou veut précipiter la partition de l’île ?

XYY .
XYY
Répondre à   Nogius
10 décembre 2020 14:50

Nogius.
“partition”.
Dans vos rêves…

JFG
JFG
Répondre à  
10 décembre 2020 14:35

Mapou, par ses propos inadmissibles, cherche certainement à devenir le prochain martyr de la cause et ainsi rejoindre Machoro en enfer!

LedZep
LedZep
Répondre à  
10 décembre 2020 15:23

@Alik “Ils sont bons, sur Libé(https://www.liberation.fr/france/2020/12/09/en-nouvelle-caledonie-le-conflit-se-durcit-autour-de-la-vente-de-l-usine-de-nickel_1808169)“. En espérant que ce ne soit pas une phrase, prononcée par Rapaël Mapou, tirée “hors du contexte” dans lequel elle a été émise ! ???? Extrait : “L’intervention rapide de l’Etat est probablement l’unique demande qui fasse l’unanimité, du côté kanak et de l’autre. «On est prêts à la guerre civile s’il faut, déclare Raphaël Mapou, chef de clan, docteur en droit public et porte-parole de l’Ican. Chez nous, la maîtrise du sol ne se négocie pas. Seul l’Etat peut arrêter tout ça en trouvant un autre repreneur pour l’usine. Trafigura ne s’installera pas ici.»”.  En “bon”… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Top du moment

Commentaires récents

To Top