Connect with us

Calédosphère

Actualité

Une sulfureuse association d’amitié sino-calédonienne en soutien de l’indépendance

Ces derniers jours, de nombreux internautes ont fait état de la publication par l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (Irsem) d’un volumineux rapport sur les activités de la Chine. Ils s’y sont intéressés car il y est fait mention de la Nouvelle-Calédonie et en particulier de l’association d’amitié sino-calédonienne. 

Ce rapport de 650 pages est le fruit d’un impressionnant travail de recherche et d’analyse mené par Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer directeur de l’institut et de Paul Charon, directeur du domaine « renseignement, anticipation et menaces hybrides ». Quant à l’IRSEM, il s’agit d’un institut de recherche du ministère des Armées et créé en 2009, principal centre de recherche en études sur la guerre, et regroupant une cinquantaine de personnels tous titulaires d’un doctorat. Ce rapport rendu public par France Inter, met en lumière les réseaux chinois de par le monde et dissèque la stratégie de la Chine en vue d’accroitre par tous les moyens son influence sur la planète. Ce qui nous intéresse en premier lieu, c’est évidemment le fait que la Nouvelle-Calédonie est une des cibles de la République Populaire de Chine et qu’elle y compte de solides appuis.

Sous couvert d’honorabilité

Durant les campagnes référendaires de 2018 et 2020, les mouvements non-indépendantistes ont souligné le risque qu’en cas d’indépendance, la Chine s’implante massivement et durablement en Nouvelle-Calédonie. Ils n’avaient pas tort, mais en même temps étaient très en deçà de la vérité. « De nombreux liens existent entre les indépendantistes et la Chine et aujourd’hui, certains dirigeants indépendantistes se sentent proches de Pékin, déclarait Bastien Vandendyck, expert en relations internationales, dans un entretien à NC 1ère en janvier de cette année. Cela pour diverses raisons. Idéologiques d’abord, car ils partagent une certaine vision de la société et de l’économie, bien qu’il soit évident que la Chine n’est plus marxiste depuis longtemps. Diplomatique et stratégique ensuite, parce que la Chine est la superpuissance de demain, donc un allié de poids. » L’hypothèse selon laquelle la Chine pourrait remplacer la France comme puissance de tutelle est donc une option très sérieusement envisagée par les indépendantistes. C’est dans ce but qu’ils ont créé « l’association d’amitié sino-calédonienne » dont les deux principaux dirigeants sont Karine Shan Sei Fan et Juanito Wamytan, anciens collaborateurs de Roch Wamytan et militants actifs de l’UC. L’association professe comme objet de « développer des liens d’amitié entre les peuples, les associations, les autorités et les institutions de la Nouvelle-Calédonie et de la Chine. » Elle s’est montrée particulièrement active peu après sa création et très rapidement s’est mise en relation avec l’APCAE. L’Association du peuple Chinois pour l’amitié avec l’Étranger est depuis soixante ans, le bras armé du parti communiste chinois en vue d’accroitre l’audience de la Chine à travers le monde. Avec leur vernis de respectabilité, les deux associations ont vite posé des jalons en Nouvelle-Calédonie et c’est dans ce cadre qu’en décembre 2016, une délégation de l’APCAE menée par son vice-président Xie Yuan est reçue par un certain nombre d’institutions, dont le gouvernement, et d’organisme comme le MEDEF. A l’époque en effet notamment en matière de tourisme, d’aérien et de développement des échanges commerciaux, la Nouvelle-Calédonie lorgne vers la Chine. L’association chinoise est si satisfaite du travail de l’association d’amitié sino-calédonienne qu’en juin 2017, les deux entités signent un protocole d’accord afin de « renforcer la compréhension mutuelle et l’amitié entre les deux peuples, et de fonder le socle des échanges de la coopération dans les domaines culturels, scientifique, touristique, éducatif, commercial et économique. » Si quelques mois plus tôt à Nouméa, il avait été essentiellement question de tourisme et de liaisons aériennes, les échanges visent cette fois la mine, la culture, l’agriculture, l’éducation, l’agroalimentaire, les énergies renouvelables.

Ingérence politique

Les choses se compliquent à l’approche du référendum de 2018 et le ministère français des Affaires Étrangères commencent à tendre l’oreille et ses radars sur ce qui se passe entre Pékin et la Nouvelle-Calédonie. En effet, en octobre 2017 l’association d’amitié sino-calédonienne invite Zhai Jun, ambassadeur de Chine en France, son épouse et des conseillers à venir passer une semaine en Nouvelle-Calédonie. Une telle visite par son caractère exceptionnel n’a pu s’organiser sans l’aval direct du chef de l’état et du parti communiste chinois Xi Jinping. Le député Philippe Gomès, cité dans le rapport de l’IRSEM se rappelle que l’ambassadeur et sa délégation « ont vu tout le monde, ils demandaient de quoi nous avions besoin : tourisme, aquaculture, tout ce qui était susceptible d’intéresser, ils le proposaient. » Mais on se doute qu’il a aussi été question de politique entre la délégation chinoise et les responsables politiques indépendantistes qu’elle a rencontrés. « La Chine fonctionne en noyautant l’économie, en se rapprochant des responsables tribaux et politiques parce que c’est la méthode la plus efficace et la moins visible. Sa stratégie est parfaitement rodée et elle a fonctionné ailleurs dans le Pacifique » explique Bastien Vandendyck, cité par le rapport. Grâce aux bons offices de l’association d’amitié sino-calédonienne, la Chine a donc mis un pied dans la porte en tissant des liens avec certains responsables indépendantistes. « Si Pékin suit de très près la progression du camp indépendantistes confirmé par le référendum de 2020, explique les deux auteurs du rapport, c’est parce qu’une Nouvelle-Calédonie indépendante serait de facto sous influence chinoise. »

La Mélanésie chinoise

Il est évident que l’affaire de la vente manquée de sous-marin français à l’Australie et la création d’un axe USA-Grande-Bretagne-Australie dans le Pacifique, va pousser la Chine à accroitre son action en Nouvelle-Calédonie auprès des tenants de l’indépendance. Pour contrer ce front anglo-saxon en Océanie, la Chine s’appuie sur la Mélanésie où elle est particulièrement agissante, finançant massivement la Papouasie, les Salomon, les Fidji et le Vanuatu. Tous les Calédoniens qui ont pu se rendre chez nos voisins de Port-Vila, c’était le cas notamment lors des mini-jeux du Pacifique en 2015, ont pu constater de visu toutes les infrastructures modernes créées par la Chine en échange du contrôle de pans entiers de l’économie locale. En Nouvelle-Calédonie, ça n’est un mystère pour personne qu’en cas d’indépendance, la Chine mettrait la main sur le nickel assurant ainsi son approvisionnement en minerai, mais également sur les formidables richesses halieutiques de la Zone Économique Exclusive (ZEE) de la Nouvelle-Calédonie. Les choses sont maintenant un peu plus claires, même si des zones d’ombre demeurent. On est ainsi en droit de se demander dans quelle mesure la Chine, via le parti communiste et l’Association du peuple Chinois pour l’amitié avec l’Étranger ne financent pas les campagnes référendaires des indépendantistes. Contentons-nous de ce que présuppose le rapport de l’IRSEM, soulignant « qu’il y a eu des soupçons d’ingérence chinoise dans le référendum de 2018 sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. »

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

3.7 3 votes
Évaluation de l'article
guest
191 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Alika-antitra
Alika-antitra
8 octobre 2021 20:22

Quelle est l’opinion du ministre chinois de l’enseignement (et celle de notre vice-présidente) ?

https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo36/MENE2128373C.htm

Et celle de l’ex-prof de SVT qui “mange des rats” (faute d’une indexation suffisante) à l’Île Bourbon ?

https://www.algerie360.com/ils-mangeaient-des-rats-la-reponse-de-belmahdi-aux-propos-de-macron/

Le ministre des waqfs !
Ça existe encore, ces trucs-là ?

Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   alika-antitra
8 octobre 2021 20:33

Alik, as-tu déjà entendu parler de “la connerie nationale” ?

Inforétif
Inforétif
Répondre à   alika-antitra
9 octobre 2021 03:28

ils-mangeaient-des-rats-la-reponse-de-belmahdi-aux-propos-de-macron/

Suffit de lui rétorquer avec un dossier de ce genre, à Bel Mahdi :

https://theconversation.com/ce-qui-se-passe-en-algerie-le-peuple-ecoeure-detre-pille-par-des-bandits-veut-renverser-le-systeme-113841

Rien ou presque ne « va » dans ce pays devenu, après une cinquantaine d’années d’indépendance, moins que l’ombre de ce qu’il était avant.
Une mainmise, dès l’indépendance, en 1962, d’une junte militaire sur le pouvoir politique et économique, aura tôt fait de faire de ce pays, pans après pans, une sorte d’énorme république bananière.”

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
ditou
ditou
8 octobre 2021 17:17

En parlant d’indépendance, en voilà une, que j’ai souvent écrite ou prédit sur ce blog. C’est celle de la disparition de l’UE et même prédit une guerre pour l’union européenne en 2022.
Le résultat ne s’est pas fait attendre, le lien ci dessous parle d’une déclaration de guerre contre l’UE, et d’un possible retrait de la Pologne.

https://www.liberation.fr/international/europe/pologne-apres-le-brexit-le-polexit-20211007_ARR3QIHLFVAHRKDWZ4MUBDO52E/

LedZep4096
LedZep4096
8 octobre 2021 15:36

Il faut espérer que les futurs (a minima disponibles dans 10 ans) sous-marins nucléaires australiens (plus précisément américano-britishs) ne seront pas confrontés au genre d’incident qui s’est produit le 2 octobre dernier pour l’un de ceux de la Marine Yankee dans la Mer de Chine [ https://www.lecourrieraustralien.com/un-sous-marin-americain-heurte-par-un-objet-non-identifie-en-mer-de-chine/ ] : “Un sous-marin américain heurté par un objet non identifié en mer de Chine“. “Un sous-marin nucléaire américain a heurté un objet non identifié alors qu’il patrouillait le week-end dernier en mer de Chine méridionale, une région largement revendiquée par la Chine, selon des informations de l’US Navy et de source indépendante.”.… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   LedZep4096
8 octobre 2021 16:08

LedZep : “Il y a une solution pour naviguer sous l’eau, sans danger, cocorico elle est française”

Tu parles !
Nos services secrets (bien implantés également en Australie) ont tout simplement réussi à se procurer les plans du “planeur” Haiyi chinois.

http://www.opex360.com/2020/12/30/un-planeur-sous-marin-presume-chinois-a-ete-recupere-par-des-pecheurs-indonesiens/

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   alika-antitra
8 octobre 2021 19:20

Alik “Nos services secrets (bien implantés également en Australie 👀) ont tout simplement réussi à se procurer les plans du “planeur” Haiyi chinois.“. Et ils ont intérêt à faire fissa désormais nos ingénieurs sous-mariniers pour mettre à sous l’eau ces planeurs submersibles d’un nouveau genre car, selon nos amis australiens (chance would have it) [ https://www.theguardian.com/australia-news/2021/oct/05/will-all-submarines-even-nuclear-ones-be-obsolete-and-visible-by-2040 ] : “Tous les sous-marins, même nucléaires, seront-ils obsolètes et « visibles » d’ici 2040 ?“. “Les technologies pourraient rendre l’océan transparent au moment où les nouveaux sous-marins australiens seront prêts, selon certains experts”. “Les sous-marins à propulsion nucléaire proposés par l’Australie pourraient être obsolètes… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
LedZep4096
LedZep4096
8 octobre 2021 15:35

.

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
Naif
Naif
6 octobre 2021 14:50

J ai fait un rêve et le president en avril 2022 élu est mr Zemmour. Le referendum a ete decale en sept 2022 et le oui passe La fr part de ce beau pays en 6 mois car le president refuse toute association avec kanaky Ceci n est qu un rêve. Mais je dis aux independantistes attention si la date est décalée votre interlocuteur sera different a partir de mai 2022. Apres avoir eu un centriste mou europeiste ils seront en face d un patriote dont la devise sera france d abord et la donne sera differente. Zemmour a le… Lire la suite »

Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   Naif
6 octobre 2021 15:27

Naif : “La fr part de ce beau pays en 6 mois

Pas de problème.
Le jour de la proclamation de l’indépendance, la Chine installe provisoirement son ambassade dans une villa de Tina Golf (voir épisode précédent du consulat à Taïna, Punauïa), et tout aussi provisoirement un Institut Confucius dans l’un des hôtels (vides) de la ville.
Et tout ça sans poser la moindre condition.
Après quoi une équipe de professeurs (francophones) de haut niveau remet en service l’université (et des toubibs le Médipole dans la foulée).

https://www.lapresse.ca/international/europe/2021-10-05/influence/la-chine-a-penetre-l-universite-francaise.php
(même pas mal, a dit la ministre).

Naif
Naif
Répondre à   alika-antitra
7 octobre 2021 08:31

Si le oui passe la chine s installera zemmour ou pas. Dernier sondage Zemmour est au 2 nd tour de la présidentielle. Il y a par ailleurs 4600 electeurs sup sur la liste electorale du referendum qui sont évidemment les nouveaux votants ayant eu 18 ans depuis le dernier referendum. Pas besoin d avoir fait sciences po pour savoir qui sont les nouveaux electeurs en grande majorité. De plus les natifs de statut coutumier sont automatiquement inscrits sur la liste du referendum contrairement aux autres. Les independantistes ont intérêt à faire decaler le référendum d un an, cela resserrera l… Lire la suite »

chessmaster
Reef
Répondre à   Naif
13 octobre 2021 11:11

pas forcément non car tous les kanaks ne votent pas en faveur de l’indépendance

ditou
ditou
Répondre à   Naif
6 octobre 2021 17:15

Ton rêve ne semble pas prémonitoire. Pour la simple raison actuelle, que monsieur Zemmour ne s’est toujours pas déclaré candidat à l’élection présidentielle. Mais surtout tous ceux qui détestent le RN, ne vont pas voter pour lui car Eric Zemmour a le soutien de Jean Marie Lepen à priori. Je crois qu’il n’est là, que pour faire diversion de la vaccination et surtout pour attirer les français sur le thème des élections, car qui porte un intérêt sur ce sujet six mois avant?. En tous cas pas la Calédonie. On entend rien à ce sujet. Je pense qu’il doit certainement… Lire la suite »

Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   ditou
6 octobre 2021 19:46

 “Eric Zemmour a le soutien de Jean Marie Lepen à priori”

oui, j’ai aussi entendu ça ce soir; intéressant.

En même temps, c’est peut-être aussi un cadeau empoisonné qui pourrait faire tâche sur sa candidature.

Pierre
Pierre
6 octobre 2021 03:33

 Nouvelle-Calédonie: 271 407 habitants lors du recensement de 2019  Taiwan: 23 584 865 habitants en 2018 Taiwan présente une population 87 fois plus nombreuses que la Calédonie Superficie de Taiwan: 36 197 km2 avec 651 hab / km2 Superficie de la Nouvelle Calédonie:18 580 km² avec 15 hab/km2 Je rappelle ces chiffres car des collègues calédoniens m’affirment que la Chine aura peur de la Nouvelle Calédonie, plus que de Taiwan sur laquelle elle est entrain d’accentuer sa pression. Certes les historiques sont très différents mais de temps en temps la mégalomanie calédonienne devrait se calmer et relativiser par rapport au reste… Lire la suite »

Mister Eric
Mister Eric
5 octobre 2021 13:10

Ben ça alors ! ze savais pas !
https://youtube.com/watch?v=LHy1AAlIn-Q

Voir plus dans Actualité

Top du moment

Commentaires récents

To Top