Connect with us

Calédosphère

Actualité

Les indépendantistes font bonne mine

Réunis ce week-end à Kaala-Gomen sur les terres de l’UC, le bureau du FLNKS a adopté sa « doctrine nickel ». La résolution élaborée sera soumise le 7 février prochain lors du congrès du front. Ya-plus-qu’à ?

Tous les cadres du FLNKS s’étaient réunis ce week-end à la tribu de Gamaï dans la commune de Kaala-Gomen, village passé en mars dernier sous drapeau UC grâce au jeune maire Hervé Tein-Taouva. Et si depuis 33 jours les loyalistes n’arrivent pas à trouver une entente quant à la présidence du gouvernement, le monde indépendantiste cherche lui à faire preuve d’unité en partageant une seule et même vision de la gestion des mines et de la métallurgie. Depuis les dernières provinciales ce dossier était une source de divergence entre les deux principales mouvances indépendantistes, Palika et UC. Les deux partis n’ayant pas réussi à se mettre d’accord sur le membre du gouvernement en charge des mines et sur le choix d’un vice-président.

« L’Union sacrée »

C’est un secret de polichinelle, mais depuis des années la lutte fratricide entre l’UC et le Palika ne semble avoir qu’une seule cause : « l’or vert ». Le nickel qui représente 94% des exportations et près de 13% du PIB néo-calédonien est devenu au fil des années, et ce malgré des cours en yoyo, une source d’appétit pour certains et principalement pour le plus vieux parti local. C’est donc dans un contexte institutionnel plutôt instable que le FLNKS a décliné sa « doctrine » nickel pour les années à venir, ou la vision nationaliste prend tout son sens avec la volonté de prise de contrôle majoritaire de la « vielle dame » (SLN). Une prise de contrôle qui n’est pas au goût de tout le monde, notamment chez les non-indépendantistes. L’ancien président de Promosud, Pierre Bretegnier criant haut et fort dans tous les médias locaux, que ce ne serait que pure folie, les risques financiers étant selon lui trop importants pour les comptes du territoire. Au contraire, pour Gérard Régnier, le secrétaire Général de l’UC, cela permettrait « de créer une mutualisation sur le terrain » entre les industriels.

Les autres pistes de cette doctrine tournent principalement autour de la maîtrise de la richesse et des exportations offshore. Maîtrise qui pour certains cadres du front permettrait de « maximiser la plus-value et les retombées économiques pour le pays ». Des retombées pécuniaires qui doivent avant tout, d’après le secrétaire générale de l’UC, « profiter aux populations locales ». Un programme en total opposition avec le projet d’usine au Vanuatu proposé il y a quelques mois seulement par la société de Wilfried Maï.

Un « monsieur mine » ?

Après les provinciales de 2014, le secteur de la mine se retrouvait orphelin, sans « ministre » de tutelle. Gilbert Tyuienon qui détenait auparavant ce portefeuille payait-là ses discours farouchement anti-Palika de la campagne des provinciales et perdait par ailleurs la vice-présidence du gouvernement. Au cours de ce bureau élargi du FLNKS il a donc aussi été question de l’attribution de ce secteur lors de la future répartition des postes de l’exécutif. Si pour Gérard Régnier, l’intérêt général prime sur la répartition des postes, deux tendances au sein de l’UC prédomineraient : l’une soutenue par l’UC du Mont-Dore et les représentants de l’aire Xârâcùù souhaitant que Gilbert Tyieunon obtienne le portefeuille tant désiré et l’autre, soutenu par l’UC du Nord et Daniel Goa préfèrerait – en accord avec le Palika – attribuer le secteur à un autre élu indépendantiste que le maire de Canala.

Pour l’heure, l’union des indépendantistes reste donc à l’état de posture et de promesse. Seul le choix du futur vice-président et du responsable des mines au gouvernement permettront de savoir si la hache de guerre est enterrée entre le Palika et l’Union Calédonienne. Reste qu’il y a peu de chance que Paul Néaoutyine soutienne son adversaire Gilbert Tyuienon sans condition ou pour le simple plaisir d’apparaitre unis sous les objectifs des photographes.

Continue Reading

Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".



Laisser une réponse

14 Commentaires sur "Les indépendantistes font bonne mine"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Edou
Je suis étonné de constater qu’aucune allusion ni mise en parallèle n’est faite dans cet article par son auteur vis à vis de la stratégie nickel de Calédonie Ensemble ! Pourquoi ? Tout simplement car ces stratégies pour l’avenir de notre nickel sont semblables en tous points. Ce que souhaitent les indépendantistes pour l’or vert du Caillou, Calédonie Ensemble le veut également à l’identique !Prise de contrôle majoritaire par le Territoire de l’outil de production SLN/Eramet (privatisation des profits et mutualisation des risques) et bien entendu mettre la main sur les 55% du domaine minier Calédonien détenus par la “Vieille… Lire la suite »
Rigoberto

C’est ça Floyd, mais tu n’as pas encore compris que les indépendantistes ne veulent rien changer au statuts de la STCPI, tu rêves tout éveillé, ils veulent 51 % pour eux seuls point barre ou alors démontre moi le contraire

Dans ce cas CE est contre, simple non?

La position de CE sur le patrimoine minier de la SLN est que celui-ci pourrait être valorisé de concert avec la SMSP, mais seulement dans le cadre d’accords où chaque partie trouverait son intérêt.Quant aux 51% dans la SLN, ils nous auraient par exemple permis d’éviter la distribution de 100 milliards de dividendes, qui manquent cruellement aujourd’hui pour acter le remplacement de la centrale électrique actuelle.En outre, cette montée au capital de la SLN ne pouvait intervenir que lorsque deux conditions préalables relatives à la gouvernance seraient remplies :- La première, que la STCPI soit co-dirigée par le Nord et le… Lire la suite »

Salut Edou, peux-tu me dire ce qui te parrait très très inquiétant dans le fait que la NC (donc nous) pourrait être propriétaire de son sol ???J’espère que tu ne fais pas partie de ceux qui pensent que le simple fait d’être majoritaire de son outil minier est de nature à faciliter l’indépendance de la NC…???Il me semble en ce qui me concerne que c’est exactement l’inverse…En effet, je pense que c’est même le meilleur moyen de démontrer que l’indépendance est impossible parce que le minerais n’est pas éternel…!!!

@DegaulleCagou69: Je ne vois pas exactement la même chose que vous… Les responsables hexagonaux privatisent des entreprises rentables pour les intérêts de leurs copains, et gardent sous le coude celles qui perdent des ronds, tout en changeant les règles pour leur en faire gagner, avant de les vendre a leurs copains. Tant que la SLN risque de perdre des ronds, ils vont nous la laisser…

Edou
Salut Eric,Dans le cadre de la rétrocession des compétences à la NC qui constitue le corollaire de la plus grande autonomie institutionnelle et financières qu’est aujourd’hui celle du Caillou; nos liens avec la Maison Mère (l’Hexagone) deviennent moins étroits !La France est moins présente aujourd’hui chez nous qu’elle l’était hier et ce constat est amené à devenir plus marqué avec le temps… La SLN (donc Eramet) fait partie de la sphère des intérêts économiques de l’Hexagone en NC. Nous sommes toujours (et espérons le encore pour longtemps) dans le giron Français notamment de par l’existence de ces intérêts dans le… Lire la suite »

Edou la France vend ses bijoux de famille, le dernier exemple Alstom. 

Comme à droite, chez les indépendantistes y’a aussi des affairistes néo-coloniaux qui sont sans scrupules dans le montage de leurs projets privés. L’affaire Maï & friends avec les chinois, nous montre un visage de capitalisme sauvage (évasion fiscale) à la russe où les nouveaux oligarques seront kanaks et à l’UC.

Vous avez déjà vu les indépendantistes partager leurs jouets quand ils leurs rapportent de l’argent, du prestige et flattent leur EGO? Personnellement, jamais. Cela pue l’arnaque à plein nez. Ils veulent ramener la problématique minière au niveau de la Nouvelle Calédonie pour partager les pertes abyssales de leurs projets pharaoniques. 51% des projets, laissez moi rire aux éclats. C’est un petit peu comme quelqu’un qui se vente d’être propriétaire d’une maison dont il n’arrive plus à payer les traites ou à financer les travaux qu’il faut faire pour l’entretenir. Ah, c’est sur, pour les financiers (glencore & co), c’est le… Lire la suite »
georges

article  lu  dans les  nouvellesQue la SMSP paye déjà ses impôts comme tout le monde et après on verra pour que la Calédonie soit majoritaire à 51 %. Mettre le rééquilibrage à toutes les sauces quand ça les arrange, faut pas nous prendre pour des demeurés non plus ! N’importe quelle société ou n’importe qui aurait un redressement fiscal, ça m’étonnerait qu’on prenne autant de gants ;  ce qui est dû est dû . Le pays en a besoin dans ses recettes budgétaires et tout est redistribué ensuite. Point barre !

georges

   article   lu dans les nouvelles  Que la SMSP paye déjà ses impôts comme tout le monde et après on verra pour que la Calédonie soit majoritaire à 51 %. Mettre le rééquilibrage à toutes les sauces quand ça les arrange, faut pas nous prendre pour des demeurés non plus ! N’importe quelle société ou n’importe qui aurait un redressement fiscal, ça m’étonnerait qu’on prenne autant de gants ;  ce qui est dû est dû . Le pays en a besoin dans ses recettes budgétaires et tout est redistribué ensuite. Point barre !

Heu j’ai bien tout lu et je ne crois pas avoir compris le plus important…???Qui sera Vice-Président ?Qui aura la mine ?Qui sera soutenu par les indépendantistes ???Donc une union sacré sur quoi ????Dire que la mine doit appartenir au Pays et profiter aux Calédoniens, faut pas être indépendantiste pour dire çà ???Mise à part un Bretegnier pour dire le contraire, c’est à peu de chose près l’avis de tous les Calédoniens, la mine c’est notre richesse à tous et çà c’est incontournable…Donc Rita, merci de bien vouloir nous dire quelque chose de précis qui puisse nous éclairer d’un fait… Lire la suite »

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai un comme un doute …      En effet c’est cette phrase qui me pose problème :  “les retombées pécuniaires doivent avant tout profiter aux populations locales” …      C’est qui les populations locales ?     c’est locales très locales ou bien indifféremment tout le pays, non parce que ça fait une grande différence …      J’ai aussi entendu parler des usines coréennes et chinoises …     pourquoi ?      Tout ça était un peu trouble et on a pas tout saisi …   c’est que c’est tout un art de dire tout et n’importe quoi  !    

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top