Connect with us

Calédosphère

Actualité

Philippe Gomes : « Un échec majeur »

Cette semaine, les commissions de révision des listes électorales se réunissent dans les mairies. Une session de révision différente de celles que nous avons connues par le passé en raison du fait que l’UC mène à nouveau son combat pour radier plusieurs milliers d’électeurs calédoniens des listes. Une actualité sur laquelle réagit Philippe Gomes.

Pour le député de la 2ème circonscription, qui s’exprime au micro de Koodji TV, cette affaire est un « échec majeur ». Comment comprendre, explique-t-il en effet, que quinze ans après la signature de l’accord de Nouméa, nous ne soyons toujours pas en mesure de dire qui peut ou non voter aux provinciales ? Et Philippe Gomes voit dans le traitement de cette affaire « un échec collectif ». Il dénonce cependant l’attitude de l’UC-FLNKS qui, à l’heure de la construction du destin commun, préfère mener un combat pour exclure et non pas pour rassembler. Et ce combat, Philippe Gomes le juge perdu d’avance. Il n’empêche qu’il voit dans cette affaire de radiation, un vrai danger pour la cohésion de la société calédonienne, pour la construction de ce « peuple calédonien » qu’il appelle de ses vœux et sur laquelle il fonde sa politique.

Pour Philippe Gomes, toutes les initiatives pouvant conduire à contrer cette offensive de l’UC-FLNKS doivent être prises en considération, néanmoins il annonce que c’est au congrès de la Nouvelle-Calédonie, mais aussi et surtout à l’Assemblée nationale où il entend « porter le fer », qu’il faudra agir. Philippe Gomes s’adresse également aux électeurs concernés par ces demandes de radiation, déclarant « comprendre la brûlure qu’ils ressentent à l’idée qu’on puisse leur retirer un droit qu’ils ont déjà exercé ». Et il précise que des mesures seront prises pour apporter aux électeurs concernés « une aide de proximité » afin de les soutenir dans les démarches qu’ils pourraient être amenés à entreprendre.

Bien évidemment, Philippe Gomes commente l’actualité liée à la crise institutionnelle. Au sujet des propositions formulées ces derniers jours par Pierre Frogier et Roch Wamytan, il déclare « ne pas les comprendre » ! Et il s’amuse de Pierre Frogier qui réclame un comité des signataires extraordinaire mais boycotte les comités des signataires ordinaires. Évoquant la collégialité et le consensus prônés désormais par Pierre Frogier, Philippe Gomes est plus critique au sujet du président du FPU dont il dit qu’en la matière, « il n’est pas un exemple en terme de respect de l’esprit de l’accord ». Quant à la proposition d’unité calédonienne avancée par Roch Wamytan, Philippe Gomes assure que si c’est un « joli concept », il faut d’abord que chaque camp trouve en lui ses équilibres.

Le leader de Calédonie Ensemble détaille ensuite ses propositions de réforme du mode de scrutin, en insistant sur le nécessaire respect du suffrage universel : « le scrutin proportionnel, dit-il, a ses vertus dès lors que le suffrage universel est respecté ».

Enfin, Philippe Gomes revient longuement sur la question de l’achat des armes et des munitions en Nouvelle-Calédonie. Pour lui, le décret ministériel du 4 février dernier, organisant la vente d’armes en Calédonie, est « une très mauvaise réponse ». Il y voit un décret technocratique qui ne prend pas en compte l’avis des élus calédoniens ni même la réalité calédonienne, « est-ce le nombre d’armes qu’il détient qui fait la dangerosité d’un homme ? », s’interroge-t-il.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

65 Commentaires sur "Philippe Gomes : « Un échec majeur »"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
abdul

pour sortir de la crise, je propose que les membres du gouv “collegiale” soient elu pour  4 ans renouvelable 1 fois (comme yen a qui  ont deja fait leurs quotas, allez oute, a la porte), cela permettrait d’avoir un renouvellment de la classe politique en evitant  d’avoir des elus a “vie” qui ne savent meme plus pourqoi ils sont elus….. , je propose egalement que le president soit elu pour 1 an et que cette presidence soit tournante et faite par tous les groupes politiques sans exeptions….qui sait yen a peut etre un qui sortirait du lot……….

Bonjour, Voulant me faire ma propre opinion sur le contentieux des listes électorales, en consultant les documents à la source (www.legifrance.gouv.fr) j’arrive à une conclusion rigolote que je vous propose de partager: La remise en cause du corps électoral glissant est le résultat de la loi du 19 février 2007, adoptée par le Parlement en Congrès à Versailles. Il y a un article unique qui modifie l’article 77 de la constitution, lequel ne traite que du corps électoral pour les assemblées délibérantes de NC, comme il n’y aura à priori pas de nouvelles élections provinciales, cela ne sert plus à… Lire la suite »
Merci pour ce rappel très clair. Et on se demande bien pourquoi les conditions pour être électeur aux provinciales sont plus restrictives que pour le(s) référendum(s) d’autodétermination !!! (mais l’ami Chauchat doit être en train de chercher la faille juridique…) Quant à votre “comme il n’y aura à priori pas de nouvelles élections provinciales, cela ne sert plus à rien de continuer d’essayer de savoir qui y est et qui n’y est pas inscrit.” il est tout à fait judicieux, 2019 étant en principe postérieur à 2018 et la majorité des leaders indépendantistes ne souhaitant pas prendre 2 vestes supplémentaires.… Lire la suite »
georges

BONJOUR

BONSOIR euh BONNE NUIT

georges

popol   21h07 moins 10h  =  11h …. heures ou  je me lève  alors  bonjour .aujourd’hui  encore  bonjour .  6h17

Bravo Mr le deputé  elu du peuple fr  ,vous abandonnez vos electeurs. vous et tout les autres  elus vous vous  en foutez vous avez  deja preparé  votre maison  et vos bien a l’exterieur. Ainsi  vous allez abandonnez  les 25500 +5500 meteques  sans compter les caledoniens  fidele a vous  dans la nouvelle kanaky populaire et democratique .Mr Gomez n’avez vous pas peur  de contribuer indirectement  d’un futur remake Oran 5 juillet62   en NC a la sauce vauato papuo fidjienne apres l’independance.  Bon nous aurons toujours  l’armée fr entrainné a l’exercice croix du sud  pour nous refugier.

Claude Victor

Il est fort ce Gomès. 57 ans et pas un cheveu blanc sur la tête. Pourtant quand on regarde la moustache…

Tema

Excellent, bien vu !!!

Matteï

Normal pour un “black foot”!!!mdr

Matteï, t’as pas remarqué que personne sur Calédosphère ne se moque des origines ethniques ou culturelles de ses concitoyens Calédoniens…………. sauf toi. En général les internautes ne qualifient pas nos citoyens de pied-noir, zoreille, juif, wallis ou autre, mais visiblement toi tu y trouve plaisir. Vieux, on n’avancera pas dans la citoyenneté calédonienne avec des propos xénophobes comme les tiens. 

Claude Victor

Parce qu’il le vaut bien pitète

Bon c’est sur, si, lorsqu’il était président de la PS, Gomès avait bien voulu faire ce vote pour affirmer le souhait des loyalistes de ne pas voir le corps électoral être gelé, il aurait pu ne pas contribuer allègrement à cet échec majeur. 

Le gel du corps électoral c’est Chirac et Lafleur. 

Tema

Le pire c’est que tu y crois à tes mensonges. Le gel du corps électoral, c’était la punition de Chirac pour le soutien de Jacquot à Balladur.

Alors tu vois, Gomès, Didou et Harold n’ont RIEN à se reprocher, quand à Sonia Lagarde, elle avait voté CONTRE l’AdN. , 

georges

ET    SIMON         LOUHEKOTTE  COMME  SENATEUR   ET  FROGIER  COMME   DEPUTE  .

Claude Victor

Vilain petit révisionniste. lafleur, Loueckhote et Frogier étaient contre. Ils sont même allés se fâcher avec l’ump à Paris.C’est l’Avenir Ensemble de Martin, Leroux, et Gomès qui a dit ok et cautionné le gel.

Tema

Alors dans le même raisonnement ton patron aussi.

Ils n’ont pas dit OK, Sarko avait validé le gel, l’affaire était pliée, les clowns du Rump n’ont fait que de l’enfumage devant le médias, mais ils étaient 100% d’accord avec Sarko, même encore aujourd’hui.

Et Gomès. Parce qu’il n’a pas levé ne serait ce que le petit doigt pour s’y opposer alors même qu’il était à la tête de la plus puissante des 3 provinces. Mais bon, il est gentil en ce moment il bosse pour l’intérêt général avec les commissions électorales. Ca change. 

En parlant d’un “échec majeur” PG pointe du doigt la politique débile et destructrice de la terre brûlée mis en oeuvre par les partis qui ont perdu les dernières élections. Ces partis “perdants” ne proposent RIEN à part purger les listes pour l’UC ou boycotter (bouder) à tout va en attendant le retour de Godot Sarko pour le FPU. On le constate, l’action néfaste de ces partis de loosers est une immense fumisterie sans nom qui plonge tout le Pays dans une voie sans issue. Seule solution est le nettoyage des écuries. “Yes We Can”.

Oui floyd  c’est des partis de loosers  il ont de la chance  qu’il ne sont pas en France  car la bas  leurs freres métro UMPS sont carrement débordés par le peuple et les twitters hastags  et a cause de leurs mensonges et trahison le peuple de gauche et de droite votent MLP

Victor

Le nettoyage c’est par la cellule juridique ou au napalm ?

Le nettoyage des écuries (au Karcher) se fera avec de nouvelles élections. 

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top