Connect with us

Calédosphère

Vu sur le Web

Le oui l’emporte à Dublin

Avec plus de 62% des voix, les Irlandais on dit « oui » au mariage gay, vingt ans après avoir dépénalisé l’homosexualité. Suffrage historique

Ce vendredi 22 mai, 3,2 millions d’Irlandais étaient appelés à répondre oui ou non à la question : « Le mariage peut être légalement contracté par deux personnes sans distinction selon leur sexe. » C’est un « oui » historique qui l’a emporté, dans cette Irlande ultra catholique, qui devient ainsi le 19e pays en Europe, à légaliser le mariage gay, mais le seul à l’avoir fait par voie référendaire, les autres états l’ayant adopté par voie législative.

Aujourd’hui l’Irlande a écrit une page d’Histoire (Enda Kenny, Premier ministre d’Irlande)

À l’annonce de ce résultat et même avant la fin du dépouillement, les rues de Dublin ont été investies par des habitants en liesse. Cette victoire du « oui » est le résultat d’une longue marche initiée par le sénateur David Norris en 1977, pour la reconnaissance du mariage homosexuel au pays du trèfle, qui en 1993 au travers de son parlement dépénalisa l’homosexualité. À la suite de ce vote, le grand défi qui attendait l’Irlande était le passage de ce texte devant la société civile, chose faite ce vendredi 22 mai 2015. Et David Norris a remercié les électeurs sur son compte twitter, pour ce vote historique au pays de la Saint-Patrick.

Du côté du non, l’un des principaux responsables de la campagne contre ce mariage gay, David Quinn, a concédé la défaite de son camp « c’est une claire victoire pour le camp du oui » et adressé ses « félicitations » aux partisans du oui.

La participation qui a frôlé les 60%, du jamais vu depuis des années pour une consultation référendaire, dont les résultats ont dépassé les frontières de l’Irlande, pour être l’un des sujets les plus commentés sur les réseaux sociaux. Le vice-président américain, Joe Biden, d’origine irlandaise, a salué l’issue du référendum par un tweet : « l’amour a gagné ».

Des centaines de pancartes « Votez oui », avaient été accrochées dans les rues de la ville d’Oscar Wilde, emprisonné au 19ème siècle pour son homosexualité. « Un jour, on comprendra ce que cela veut dire. On ne saura rien de la vie avant cela. » Des lignes écrites durant son séjour carcéral par le célèbre auteur dans sa longue lettre (De Profundis) à son jeune amant, lord Alfred Douglas. Des lignes comme le un triomphe posthume de l’écrivain maudit.

Continue Reading

Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".



Laisser une réponse

10 Commentaires sur "Le oui l’emporte à Dublin"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

L’amour l’emporte toujours, au final, et ce sera pareil avec notre AMOUR de la FRANCE !

Jibene

Attention, l’amour rend aveugle…

Clark

L’un des pays les plus catholiques d’Europe vote oui à un référendum sur le mariage gay… Peut-être que la “culture” catholique est plus ouverte qu’on pourrait le croire…

Jibene

Le problème n’a jamais été la religion. C’est l’interprétation qu’en font les homme qui l’est…

abram

Ou va le monde bientot on légalisera le mariage avec les chiens ou des chats ou autres, à vous de choisir …

Ha…Ha…Ha… très marrant.

Jack

Quel rapport entre une relation amoureuse des êtres humains et des ébats avec des animaux ?! Tu as une drôle de conception de l’humanité… En tout cas, tu viens de te décrédibiliser tout seul avec des propos aussi ridicules.

abram

Bon, la vraie question à se poser est : Est-ce qu’un couple d’individus de même sexe peut-elle fonder une famille parce qu’au dernière nouvelle, du sperme dans un anus ou un gode dans un vagin n’a jamais donner de résultat concret, sinon par miracle ‘/’, je parle bien sur de reproduction naturelle et non d’insémination artificielle et je pense qu’à l’époque Moyen âge, ils avaient pas recours à se genre de moyen vue le prix “/”. Si c’est pas la vérité alors moi je préfère avoir recours au clonage si c’est pour faire n’importe quoi avec l’amour.

En Ireland ils font un référendum et le débat est clos. En France, ça fait 2 ans que la loi est passée et il y en a encore pour se torturer l’esprit dessus. On a vraiment des choses à apprendre de nos amis anglo-saxons 🙂

memory

En Irlande, la décision est vox populi, chez nous, Moije a décidé; voila pourquoi….

wpDiscuz

Voir plus dans Vu sur le Web

Tendances

Les derniers comm’s

To Top