Connect with us

Calédosphère

Actualité

Pau-Langevin ne comprend pas grand chose

Il est de notoriété publique que dans leur grande majorité, les responsables politiques métropolitains de droite comme de gauche, n’ont qu’une connaissance très partielle du dossier calédonien. On s’en acclimate, mais cela devient problématique lorsqu’il s’agit du ministre des Outre-mer.

Entre Mata-Utu et Port Moresby, George Pau-Langevin fait une halte de quelques heures en Nouvelle-Calédonie. La brièveté de cette visite, la première depuis longtemps, fait s’interroger sur l’appréhension de la situation calédonienne par la ministre des Outre-mer. Le pays sort pourtant de trois semaines de conflit des rouleurs qui auront des prolongements politiques dont on ne mesure pas encore bien les conséquences. À plusieurs reprises, des responsables calédoniens dont Pierre Frogier, Philippe Gomes, Daniel Goa ou encore Paul Néaoutyine ont assuré que le dossier nickel – dont le conflit des rouleurs était les prémices – déterminerait les discussions sur l’avenir, d’autant que rôde autour cette affaire le spectre d’un préalable minier… La Nouvelle-Calédonie est donc bien là au cœur du débat sur l’avenir, cependant George Pau-Langevin ne veut voir dans cette crise qu’un soubresaut social et économique

Les difficultés qu’a connues la Nouvelle-Calédonie au cours du mois d’août ont une forte coloration socio-économique (LNC, 9 septembre)

À l’évidence, et dans un dramatique hors sujet, la ministre a traité le sujet comme si le conflit des rouleurs n’était que l’avatar calédonien de la grogne des éleveurs bretons. Le conflit des rouleurs dans lequel la non-implication de l’État, notamment en matière d’ordre public, a été sévèrement jugée par les Calédoniens. Il faut dire que, depuis Paris, elle affirmait que cette affaire n’était pas du ressort de l’État.

Manifestement, ce sont des décisions qui appartiennent au gouvernement local et sur lesquelles nous avons finalement peu de prise (…/…) Il s’agit de décisions qui sont prises par le gouvernement local, décisions sur le nickel qui ne sont pas de la compétence du Gouvernement (RNC, 19 aout)

Ce qui n’empêchera pas George Pau-Langevin, lors de cette visite nouméenne, de recevoir à déjeuner les rouleurs et les mineurs, comme si elle cherchait à tirer quelques dividendes de la signature du protocole d’accord.

Une ministre décalée

D’ailleurs, George Pau-Langevin enfonce le clou puisqu’interrogée sur le dossier calédonien dont le gouvernement français se préoccuperait actuellement en priorité, elle répond :

Bien évidemment, c’est le développement socio-économique qui est au cœur de nos priorités (LNC, 9 septembre)

Une réponse de l’État pour le moins surprenante à quelques mois du terme de l’accord et alors que le comité des signataires, dont la ministre annonce la tenue avant la fin de l’année, se penchera sur des dossiers éminemment, voit exclusivement, politiques. Mais George Pau-Langevin est coutumière de ces décalages. On se souvient du débat majeur engagé entre toutes les formations politiques calédoniennes et entre ces dernières et l’État sur la question du corps électoral pour le référendum de sortie et des natifs. Un motif d’inquiétude pour les Calédoniens et un dossier pour le moins politique, en ce qu’il engageait directement l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, que George Pau-Langevin n’a abordé que d’une manière technique. Ainsi le 7 juillet dernier lors de son audition par la commission des lois de l’Assemblée Nationale

Le projet de loi organique sur la Nouvelle-Calédonie, sous des dehors techniques, voire austères, marque une étape significative dans le processus de sortie de l’Accord de Nouméa 

Déclaration qui avait conduit en commission le député René Dosière, grand connaisseur du dossier calédonien, à recadrer la ministre :

Pour être technique, ce texte n’en est pas moins d’une grande importance politique pour la Nouvelle-Calédonie 

Clairement, la rue Oudinot semble n’avoir pas pris la mesure des enjeux calédoniens, en dépit des avertissements des uns et des autres. Comme si l’État, 3ème partenaire de l’accord, ne comprenait rien ni des enjeux ni de ce que l’on attend de lui. Une attitude qui pourrait pousser ceux qui du côté de Matignon et de l’Elysée s’intéressent au caillou à prendre bientôt le dossier en main afin de préparer au mieux le prochain comité des signataires.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

17 Commentaires sur "Pau-Langevin ne comprend pas grand chose"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Plus de 50 centrales …. avec la corruption généralisée , les règles de base négligées … Cela risque d être CHAUD dans les prochaines années dans l’ empire du milieu En 1950 lors du GRAND BOND EN AVANT , MAO voulait 1 000 Hauts-fourneaux, cela a donné des mensonges ( car fusillade si les chiffres pas atteints ) avec en plus ;de l’ acier médiocre…. ” Donner” la latérite pour concurrencer les travailleurs du nickel de notre ile ( qui eux ne font pas de la Merde) QUESTION ; T ‘es abruti ? T ‘es ( encore) sous alcool ,… Lire la suite »

2025, il est prévu 150 centrales au total (avec la coopération CEA/AREVA/SUEZ). Oh Arrêtes de délirer tu sautes sur l’info comme un clébbard, je disais que c’était pas une bonne idée d’exporter le minerai, relis Abruti toi même, et arrêtes tes questions de névrosé, t’es con ou tu fais exprès ?

Toujours aussi C… ou ivre LAX ATIF .TU oublies le prix d’ une centrale , construction entretien …..
Sans parler des risques !!!
Nous sommes en milliards d’ euros .
Plus arrivée massive d’ ouvriers hautement spécialisés
Retombes sur terre ! DECUITE un peu !!

Plus d’une cinquantaine de centrales sont prévues pour la Chine, t’en fais pas pour la main d’oeuvre, et puis ‘ils achetent pas le minerai pour le Ni, ils comptent bein valoriser le Co, Fer et reste de de Sc même e, n très faible teneur, et puis arrêter de t’âbetir avec ton souhait que je suis alcoolo, je vais commencer à être certain que tu es con , desseres le manche aussi toi , pine va!

Pas pire que l’autre pine de Bernard Pons !

XXX

Je me demande parfois si ce sont les ministères parisiens qui ont du mal à comprendre la Calédonie ou si ce ne sont pas les Calédoniens qui, parce qu’ils se pensent le centre du monde,(au moins francophone) ont du mal à concevoir que quelqu’un puisse les comprendre.

Et le pire, c’est que ce “syndrome” touche très rapidement également nombre d’expatriés.

A première lecture en diagonale, il ne me semble pas que la Ministre ait été encore traitée de “vieille peau”. Un signe que nous sommes peut-être en progrès.

Jibene

On peut juste dire qu’elle comprend “Pau de balle”..

Yvan La Méche

Quels niveaux ces “comments”….vous feriez mieux de la fermer, c’est une femme cool et non agréssive; c’est aussi un pot de fleur…..ce n’est pas elle qui va dcter quoi que se soit ici , chez nous…l’UC est là depuis Jean Marie pour ça….

Méditer….méditer….

Martin

Une visite de quelques minutes en Calédonie et HOP elle a fait gagner plusieurs milliards a ses amis! (les banquiers).
Que ces cons de politiciens arrêtes de faire les toutous bien dressés des Bourses et arrête de nous prendre pour des Cake

MJ

comme disait Tutu, “juste le temps de pisser et redémarre en PNG”

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top