Connect with us

Calédosphère

Actualité

Feux de brousse : des actes criminels ?

Alors que depuis un mois 161 départs de feux ont été signalés en brousse, les responsables de la sécurité civile pointent des faits de malveillance mais aussi des actes criminels. Les mentalités ne changent pas et le pays brule… Brasier ?

D’après les constats de la DSCGR (Direction de la Sécurité Civile et de la Gestion des Risques) et les prévisions de Météo France, le risque d’incendie est particulièrement alarmant sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Sur les communes de Voh, Koné, Pouembout, Poya, Bourail, Moindou, Farino, Sarraméa, Houaïlou, Kouaoua, Canala et Thio la prévision est jugée « Risque extrême ». Pour autant, les feux se multiplient. Rien que le week-end dernier on a signalé 26 départs de feu et près de 400 hectares sont partis en fumée. En fait, depuis le 1er septembre, c’est 161 incendies qui ont été observés et pour une part circonscrits sur l’ensemble du territoire et c’est ainsi plus de 1600 hectares qui sont partie en fumée, ce qui correspond au tiers de la superficie de Nouméa. Raison pour laquelle le gouvernement a pris un arrêté pour interdire l’usage du feu dès le début du mois :

En vertu d’un arrêté du 2 octobre 2015, il est interdit tout usage du feu à des fins non domestiques sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, et ce jusqu’à nouvel ordre (Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie) 

En début de week-end, un incendie a pourtant brulé une centaine d’hectares sur la commune de Koné et un autre qui menaçait le collège de Ouégoa a heureusement été circonscrit.

Ignorance ou volonté de nuire ?

Si le Haut-commissariat ne s’épanche pas sur la question dans les médias, en coulisse, on affirme au gouvernement et à la DSCGR que la quasi-totalité de ces incendies sont d’origines humaines. Reste à déterminer si ces faits sont dus principalement à des actes criminels ou bien à des mauvaises habitudes prises par certains habitants de ces communes. En effet, en brousse, l’écobuage est souvent utilisée. Avec celle-ci, les champs sont défrichés par le feu ce qui permet un transfert de fertilité. Ils sont ensuite cultivés pendant une période brève pour être ensuite abandonnés. Ce modèle conduisant malheureusement à une dégradation durable des sols et à la baisse des réserves d’eau ce qui augmente d’autant à l’avenir les risques de sècheresse et donc de propagation des feux ! A ce phénomène se rajoute les règlements de compte entre voisins, des « techniques de chasse » dans lesquelles le feu est également mis à contribution… Reste que, depuis six semaines, des millions ont été dépensés afin d’éteindre les incendies et deux sauveteurs ont trouvé la mort dans le crash de l’hélicoptère de dimanche dernier. Des plaintes ayant été déposées par le gouvernement, si les enquêteurs retrouvent l’auteur de l’incendie de Voh et démontrent son implication, le pyromane risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

8 Commentaires sur "Feux de brousse : des actes criminels ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Quelques criminels , un tas d’ abrutis
Les mots de R. FRERE ” Il y avait des incendies avant les blancs …. ….. Les pompiers ont peut s’ en passer “

Abdul

Trêve de plaisanterie, il faut avant tout remercier nos soldats du feu qui se dépensent sans compter, qui risquent leurs vie pour sauver notre pays et ses enfants des conneries d’abrutis…….bravo à eux….

Abdul

Après la “conduite comme un abruti”, et ” la bouteille carré “, on a maintenant la ” green light” qui devient culturel……

Abdul

Il faudrait déjà que l’interdiction de feux soit respectée par tous…..passez simplement du côté du squat Sakamoto déjà le soir, vous verrez qui sont ceux qui respectent cette interdiction….

RAS c’est comme d’hab…
Tant qu’on ne sera pas particulièrement intransigeant avec çes gens rien n’avancera…

ENI ANA

C’est bien beau de prendre des arrêtés pour interdire l’usage du feu, encore faut-il les faire respecter. Car il semble que dans le pays on n’a pas vraiment pris conscience des conséquences néfastes qui peuvent en résulter pour notre patrimoine naturel si les feux de brousses perduraient. Des sanctions exemplaires doivent être appliquées envers les coupables d’incendies criminels.

X

Hélas, une fois de plus, des textes existent pour sanctionner, mais certains sont au dessus des lois, et comme par hasard, c’est en grande partie à cause d’eux que les textes ont justement été adoptés!

Bref, c’est le serpent qui se mord la queue…

http://www.orgysteria.com/wp-content/uploads/2014/01/ouroboros-tintin-web-905×1024.jpg

Anonyme

Pour ma part à Pouembout ce sont des départ d’incendies criminels, pas de chasse pas de champs et 4 fois en 2 semaines, j’ai réparé une conduite d’eau 3 fois en 2 jours, je trouve cette personne je ne sais pas ce qui va lui arrivé.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top