Connect with us

Calédosphère

Actualité

NC1ere vs NCTV : le clash des Loosers ?

Le présentateur du journal de NC1ère a reproché ce soir à NCTV de ne pas encore avoir de journal télévisé et de ne pas « faire de l’info ». Selon Alexandre Rosada, la chaîne du Nord devrait s’inspirer de ce que fait la station du Mont-Coffyn… “Gros-nul 1 et gros-nul 2 sont sur le bateau de l’info”

Ce week-end deux Calédoniens sont morts sur les routes. L’un, un septuagénaire tranquillement assis sur un banc au Ouen Toro, a été fauché ce samedi par une Ford MUSTANG conduite par un chauffard d’une vingtaine d’années. L’autre, un jeune de 25 ans, est tombé au volant de sa voiture dans la rivière sur la route de Yaté, au niveau du Pont d’Unia. Deux victimes, un chauffard, deux drames et deux familles endeuillées qui viennent s’ajouter à toutes celles qui presque chaque semaine voient un de leur proche disparaitre à cause de comportements inconscients ou carrément délinquants sur les routes du caillou. Mais ce soir, le journal de Nouvelle-Calédonie 1ère n’a évoqué l’un des deux faits qu’en une seule phrase sibylline. Sans reportage et sans chercher le moins du monde à en savoir plus ou à informer les téléspectateurs sur les causes de ces drames. Non, à la place, à la Une du journal télévisé, l’ex-chaîne-RFO a mis en avant des informations à sa sauce. Dans l’ordre : l’ouverture de deux salles de cinéma à Koné, le marché Broussard, une chasse aux trésors à Paita et l’annonce d’un invité politique… Pas vraiment de « l’information collée à l’actu ». Reste que cela n’a pas empêché le présentateur Alexandre Rosada d’émettre des critiques sur la seule chaîne concurrente de la sienne : à savoir la chaîne du Nord, NCTV.

Quand le camembert-NC1ère dit au Roquefort-NCTV : « tu pues ! »

Dans le rôle de donneur de leçon on a ainsi vu la chaîne de télévision publique locale (qui coute chaque année au contribuable 2,8 milliards de francs pour 15 minutes « d’info » par jour). Dans le rôle de la coupable : la chaîne de télévision publique du Nord (qui coute chaque année au contribuable 400 millions de francs pour 0 minutes « d’info » par jour). En effet, lancée à tout berzingue l’année dernière par la volonté des responsables de la Province Nord, et bien qu’ayant déjà sa place sur la TNT, la chaîne de la collectivité dirigée par les indépendantistes n’a pas encore mis en place de journal quotidien d’information dans sa grille de programme alors que ce critère figurait pourtant dans son cahier des charges. Mais, ce qu’Alexandre Rosada a mis en avant c’est surtout que NCTV « coutait cher », (ce qui est d’ailleurs parfaitement vrai !) Pour autant, l’ineffable présentateur a surtout oublié de préciser aux spectateurs que sa propre chaîne coutait 7 fois plus cher au contribuable… Dans un rapport confidentiel daté de 2014, le ministère de la Culture avait en effet précisé que la chaîne calédonienne était la plus chère de tout le groupe Outre-mer 1ère. De plus, avec 2.189 milliards de francs dévolus chaque année uniquement pour les salaires (indexés) des personnels de NC 1ère, c’est près de 80% de son budget qui sert à payer les 162 salariés de la station du Mont-Coffyn. Ainsi, en moyenne, chacun d’entre eux est payé 1,12 millions/mois… Mais pour faire quoi ?

Des militants politiques cachés sous le costume de journalistes

Car si cet argent utilisé pour payer grassement les journalistes de NC1ère ne sert pas à financer la production audiovisuelle locale (NC 1ère n’en a pas les moyens vu que son budget part dans les salaires…), reste à voir ce qu’en fait sa rédaction. Eh bien, pas grand-chose. Jugeons plutôt : dans les journaux télévisés calédoniens de NC1ère il n’y a plus ni enquête, ni interrogation, ni mise en perspective, ni analyse ni même de recherche. Cela fait des années que Nouvelle-Calédonie 1ère n’a pas « débusqué» un scoop ou encore moins sorti une « exclue ». D’ordinaire, les spectateurs calédoniens ont déjà appris durant la journée – notamment grâce aux réseaux sociaux – la plupart des informations que les reportages télés évoquent (ou non) tardivement le soir. En définitive, ce n’est pas sur NCTV qu’un Calédonien apprend des choses, mais ce n’est pas sur NC1ère non plus ! Mais cela n’empêche visiblement pas ses journalistes de faire la leçon aux autres. De plus, chacun sait qu’à la rédaction de NC1ère, chacun fait aujourd’hui ce qui lui plait. L’absence de ligne éditoriale et de directives déontologiques permet même à ses journalistes de mettre en avant leurs propres affinités politiques : parfois au bénéfice des indépendantistes, d’autre fois à celui de Calédonie Ensemble, ou encore – comme ce soir avec Alexandre Rosada – en soutien aux Républicains.

Quoi qu’il en soit, étant donné d’une part le budget faramineux alloué à cette chaine de télévision et d’autre part l’incapacité de ses dirigeants à en faire autre chose qu’une simple rétrospective télévisuelle des principales animations culturelles ayant lieu sur le territoire, il faut s’interroger sur la plus-value d’un éventuel transfert de la chaîne publique locale à la Nouvelle-Calédonie. Car l’article 27 de la Loi Organique qui définit les derniers transferts (optionnels ?) de l’accord de Nouméa inclue le transfert de la communication audiovisuelle et donc de NC1ère. La question à laquelle devront donc bientôt répondre les élus du congrès est donc : veut-on vraiment se coltiner NC 1ère et son cortège de « journalistes » sur-payés ? D’autant plus que, conformément aux résultats de la dernière enquête Médiamétrie, les Calédoniens – et particulièrement les plus jeunes d’entre eux – regardent de moins en moins l’ex-RFO et ce au bénéfice d’internet.

[poll id=”7″]

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

30 Commentaires sur "NC1ere vs NCTV : le clash des Loosers ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tof

Attention, 1,12 MF par mois c’est la masse salariale mensuelle par tête de pipe il me semble. Ce n’est pas réellement ce que touche chaque salarié. Si je ne me trompe pas, une fois qu’on enlève les charges patronales et salariales, le salaire moyen mensuel par salarié de la chaîne avoisine plutôt 680 KF… Ce qui reste incroyablement élevé au vu de la “production” audiovisuelle qui nous est fournie! Je comprends que 1.12 MF par mois ça fait plus sensationnel, mais il faut quand même savoir rester objectif.
Que quelqu’un me corrige si je me trompe dans le calcul.
Cordialement

quel gaspillage d’argent toutes ces chaîne de tv pour un petit pays alors que tant de choses manquent pour des populations en difficultés (pers âgées, hand, enfants….)……………et on s’en fout de vos avis les culs bénis et grassement payés de NC1ère, perso je ne regarde plus la tv, trop de la m…vive internet pour choisir en conscience ce que je veux regarder !

Schmoldu
Excellent article plutôt bien fouillé. Il est vrai que NC 1ère se goberge de paroles et de débats sans fin, comme la télévision d’antan aimait à les faire pour être au centre des discussions. Mais les discussions ne sont plus là, elles sont on-line désormais et sur les réseaux sociaux. C’est ce que n’a toujours pas compris NC 1ère. En bref, une télévision ennuyeuse tenue par des “Vieux” qui protègent leur place au lieu de faire preuve de sagesse en se retirant ou en promouvant de plus jeunes. Quant à la Rédaction, pitié ne tirez pas sur l’ambulance. 50 personnes… Lire la suite »
protch

il faut conserver NC1ere aussi précieusement que l’on conserve le Suaire de Turin : au musée ! C’est quand même une des dernières télévisions d’Etat servilement soumise aux impératifs politicards, locaux comme nationaux. Ne ratez pas ce soir leur enquête exclusive et sans concession sur le ramassage des crab’mous en Province Brousse, suivi de la dénonciation sans concession de l’abus de Tulem chez les collégiens de Maré.

Étonnant constat que celui de ROSADA… A l’heure où l’information d’un journal où rien ne se passe et surtout où rien ne transpire, reste désespérément plate et fade, on ne peut que s’étonner de tels propos. Donner la leçon, c’est bien… Encore faut-il être en mesure de la donner et là franchement NC 1ère est loin très loin de pouvoir exprimer à ce sujet. La jeune télévision NCTV débute et ne se débrouille pas si mal… Pour l’information, la vraie, il faut se retourner vers la radio. RRB radio partisane certes et OCEANNE, sont les deux médias qui expriment au… Lire la suite »

J’avais complètement oublié que j’avais une TV chez moi…
Je ne l’ai plus allumé depuis que… elle s’est éteinte lors du passage au numérique, vous dire a quel point elle me manque.
Par contre, l’info sur le net me parait indispensable et pleine d’avis (politiques ou pas) different qui permettent de se faire une vrai idée.

C’est mort la télé, même ici…

surtout ici !!

badi
En tout cas la télé du Nord tout doucement évolue et on sent les animateurs de plus en plus à l’aise, quand je vois ces jeunes qui font des reportages qui touchent toutes les communautés du Pays profond, je me dis que c’est là son coeur de métier, faire de la proximité, qu’entre l’agriculteur du champ d’ignames et le producteur de squach, il y a des gens qui aiment cette terre et ce Pays. Ca contribue à poser un autre regard sur chacune des communautés du Pays et forger une identité partagée. On attend toujours que la TV d’Etat nous… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top