Connect with us

Calédosphère

Actualité

Le projet de Saint Quentin ne se fera pas !

Le 8 novembre prochain, la SIC (Société Immobilière Calédonienne) va procéder à la destruction de deux tours du vieux quartier de Saint-Quentin. Mais ça risque de ne servir à rien, car le projet de construction d’un nouveau quartier a du plomb dans l’aile…

Les responsables de la SIC, le bailleur social à l’origine du projet, sont abasourdis. Lors du dernier conseil syndical du SIGN (Syndicat intercommunal du Grand Nouméa), les communes de l’agglomération ont décidé de se retirer financièrement du projet de rénovation de Saint-Quentin. Ce désistement met en péril un projet urbain de grande ampleur sur lequel travaillent l’État, la province Sud, les communes, la SIC, le SIGN et le SMTU (Syndicat mixte des Transports Urbains) et dont l’objectif n’était pas seulement de détruire puis de reconstruire, mais de créer un véritable centre urbain à la périphérie des communes de Nouméa, du Mont-Dore et de Dumbéa.

Peuvent-ils revenir sur leur décision ?

La SIC et l’État, notamment, s’interrogent sur les motivations qui ont conduit les maires de l’agglomération à prendre une telle décision lourde de conséquences. Un responsable de la SIC n’a pas mâché ses mots

Cette décision incompréhensible pour réaliser des économies de bouts de chandelle met en péril un projet structurant majeur qui doit bénéficier aux populations et profiter au BTP

Réunis en conseil d’administration, les administrateurs de la SIC ont fait part de leur stupéfaction, tout autant que le personnel, mais ne veulent pas croire au fait que les enjeux et le travail déjà réalisé, ne feront pas revenir les maires de Dumbéa, Nouméa et Mont-Dore sur leur décision.

Le PRU de Saint-Quentin

La décision de rénover ce quartier créé dans les années 70 remonte au début des années 2000. Et c’est en 2008 que les études ont été lancées, elles ont abouti à la définition du projet de Rénovation Urbaine (PRU) de Saint Quentin. Un projet établi en concertation avec les habitants et visant à améliorer le cadre de vie par la réalisation ou l’amélioration d’équipements, de services et de commerces de proximité, mais aussi d’un accompagnement social et économique de familles en difficultés. Au fur et à mesure les tours ont été vidées de leurs habitants qui ont été relogés, puis détruites l’une après l’autre. Cette phase de destruction qui doit s’achever début novembre devait laisser place à la construction du nouveau quartier. Mais sans le financement des communes concernées, que va devenir le projet ? La SIC, l’État et la province Sud, accepteront-ils d’assurer seuls le projet ? Il y a là un sérieux motif d’inquiétude.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

19 Commentaires sur "Le projet de Saint Quentin ne se fera pas !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Zebruche
Je ris (jaune!) … Alors voilà! Abandon du projet de StQuentin, qui a été élaboré en concertation avec la population (si j’ai bien lu!) qui aurait permis – qui permettrait de faire enfin que les gens s’en sortent… Pffff… Par contre! Un Neobus qui coûte autant qui sera fait – ou qui est dans les tuyaux, SANS CONCERTATION avec la population: ha ca : la mairie de Noumea achete !! Oui: il est temps de se mobiliser vraiment pour que la vox populi se fasse entendre, pour que les gens puissent enfin vivre décemment dans ce si beau pays qu’est… Lire la suite »
à force de continuer leurs conneries, leur gaspillage, leur foutage de gueule, peut être que les gens finiront pas se réveiller (un jour ?) et arrêter de voter pour les uns ou les autres qui sont tous les mêmes ? pour que ce pays vive dans une vraie démocratie et que tout ne profite plus qu’à certains nantis du pays, qui nous méprisent en +………un bel exemple encore ici, c’est lamentable d’en arriver là (surtout quand on voit que les motifs complètement absurde) on dirait des enfants de 5 ans “moi je veux que la maison de quartier elle reste… Lire la suite »
Manu

“…arrêter de voter pour les uns ou les autres qui sont tous les mêmes…”
Ah ça, je suis bien d’accord, et j’ose espérer que de plus en plus de gens se rendent compte qu’il n’y en a pas beaucoup pour rattraper les autres.

Bon, mais alors on fait quoi ? Dictature ? Moi j’veux bien mais il a intérêt à être balèze le coco…

Oups ! J’ai du faire une mauvaise manip’ ! Je recommence : Le projet de renouvellement urbain de St Quentin a été regardé par le petit coté de la lorgnette. Il n’a été utilisé que pour “servir la soupe” au TCSP. Mais ça n’est pas d’un TCSP dont avaient besoin les habitants de St Quentin, mais d’une opération progressive de déconstruction – reconstruction d’un quartier de tours inadapté au contexte calédonien, issu des réflexions “universalistes” et non contextuelles des maîtres d’ouvrages et architectes des années 60. Ce renouvellement progressif aurait du mettre la “proximité” et l’environnement socio-économique au centre de… Lire la suite »
memory

Dans les années 60, les tours étaient bien venues, pleines et tout le monde était heureux.. Mais tu n’étais peut être pas encore là…. Comme dirait mon vieux:” c’était fin bien à l’époque…

le gone

il y a de la place dans la banlieue ! il faut améliorer le transport et ne pas entasser les gens comme dans un poulailler ! seulement là on touche aux grands propriétaires et le bas blesse !

Vu la conjoncture actuelle, je me dis des fois que démolir ces tours est un luxe.

Je crois que c’ est 300 millions le pétard …. Folie des grandeurs !!! le milliard et des ligots pour la piscine DEMAGO MAGENTA …. le 1,5 milliard de l’ ADCK ! ….300 à 700 pour le couvre CHEF ( tête vide) d’ ATAI . OU trouve -t on le fric ?? Qui se goinfre ? Allons -nous encore financer les conneries de ces clowns? Ne peux t on pas faire dans l’ utile ? l’ indispensable ? Et le nouvel hôpital ? JAMAIS FINI PAYER ?
Papy du Sud

et que ne parle t-on pas de ce que va devenir l’ancienne université qui tombe en ruine, ni de ce que l’on envisage de faire de l’hôpital de Nouméa une fois que le nouveau sera en activité ? … gouverner c’est prévoir parait il ………………….. mais à part “magouiller” nos élus ne semblent pas vouloir anticiper et nous informer ……. souvenons nous en au moment des élections.

memory

Voila des bonnes questions… Les réponses ne seront peut être pas du même goût..
En attendant, les brochettes de cerf…. j’te raconte pas!!!

gil

Lol arreter de faire du populisme a 2 balles. Nos elus ne sont pas si pourris que ca

Manu

Je commencerai à y croire quand leurs priorités seront de montrer pattes blanches.
Celui qui commencera pas prouver qu’il n’est pas là pour gagner des sous directement, en cumulant des fonctions, ou pour favoriser ses entreprises ou celles des copains, celui-là peut-être que je commencerai à écouter ses idées.

Etre politicien, me semble-t-il, est une vocation, pas un passe-temps lucratif.

julienscz

Non ils sont pires !!

C’est vrai que pour l’uni à Magenta “c’est plus de son, plus d’image” depuis un bon moment et c’est bizarre, voir pas claire…

X
Nos “responsables” sont vraiment des moins que rien pour avoir laissé pourrir un bâtiment qui n’était pas en mauvais état, avant d’être carrément offert sur un plateau d’argent aux squatteurs. Je suppose que des charognards de promoteurs ont dû faire jouer leurs relations, pour essayer de récupérer le foncier… Quelqu’un a des infos? L’abandon du projet de Saint Quentin semble démontrer que ces mêmes “responsables”, après avoir dépensé sans compter, se rendent compte que la récréation est terminée. Faut dire qu’avec les déficits qu’ils collectionnent (20 milliards au Gouvernement, 10 à la CAFAT, je ne sais combien à la CLR… Lire la suite »
gil

Si il y a unanimité des maires de l’agglomération, il doit bien y avoir une raison 🙂
A mon avis, les bouts de chandelle doivent se compter en milliards!
Je comprends parfaitement les maires que dans cette période tres difficile financièrement pour les communes se retirent de ce projet.

tu comprends parfaitement mais tu te dis qu’il doit y avoir une bonne raison…allez rebranche tout là haut et cherche encore……

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top