Connect with us

Calédosphère

Actualité

Nickel : le congrès dit oui à la Chine

Une majorité d’élus du congrès s’est prononcée pour que le schéma minier n’interdise pas de nouvelles exportations de minerais vers de nouveaux clients, dont la Chine. Dans des conditions à définir par les élus, le gouvernement devra donc maintenant se prononcer sur ces autorisations.

Le 26 septembre, en vertu de l’article 66 de la loi organique, le Haut-commissaire de la République avait demandé au président du congrès de convoquer une session extraordinaire du congrès sur la question de l’exportation de minerai de nickel vers la Chine. Il s’agissait hier après-midi pour les 54 élus du Boulevard Vauban de répondre en tout et pour tout à trois questions posées par le représentant de l’Etat. La première d’entre elles, et la plus attendue par les acteurs du dossier, demandait aux conseillers si les dispositions du schéma minier interdisent, par principe, toute exportation de minerai vers d’autres pays que “les clients traditionnels” (à savoir principalement le Japon et l’Australie). A cette question 27 élus ont répondu « non » dans un vote à main levée quand 25 ont voté le contraire. Deux élus du nord s’étant abstenus, cette réponse ouvre la voie aux exportations vers la Chine. Pour autant, ces exportations devront être encadrées par les critères suivants : premièrement, toutes les demandes formulées depuis le 1er janvier devront être examinées. Deuxièmement, la durée maximale ne pourra pas excédée 18 mois. Et enfin, troisièmement, les minerais devront être d’une teneur inférieure ou égale à 1,65% de Nickel.

1ère question :
Contre : 13 UC, 10 LR, 3 UCF, 1 LKS
Pour : 16 CE, 9 UNI
Abstention : 2 UC
2ème question :
Contre : 13 UC, 10 LR, 3 UCF, 1 LKS
Pour : 16 CE, 9 UNI, 2 UC
3ème question :
Contre : 15 UC, 10 LR, 3 UCF, 1 LKS
Pour : 16 CE, 9 UNI

Peu après, les élus se sont exprimés sur la seconde question formulée par le haussaire à savoir « si le schéma minier interdit toute augmentation du niveau des exportations ». Cette fois-ci, le congrès s’est scindé en deux parts égales. 27 voix contre et 27 voix pour. Mais, dans ce cas d’espèce, Thierry Santa détient la voix prépondérante puisqu’il est le président de l’institution. Ayant voté « contre », c’est-à-dire pour l’augmentation du volume des exportations, Thierry Santa a ainsi fait pencher la balance en la faveur des demandes du syndicat des rouleurs et des mineurs. Ensuite, par 29 voix contre 25, le congrès s’est enfin exprimé pour que le gouvernement inscrive à son ordre du jour l’examen des autorisations d’exportation. A la demande du congrès, Philippe Germain aurait donc une quinzaine de jours pour inscrire ce projet de texte à l’occasion d’une séance du gouvernement.

FLNKS : la division

Politiquement, cette séance marque une toute nouvelle phase de la mandature. En effet, au-delà du dossier du nickel et des demandes des sociétés minières (qui sortent grandes gagnantes de ce débat) plusieurs enseignements peuvent d’ores et déjà être tirés suite au positionnement des différents mouvements politiques. Tout d’abord, même si elle n’est pas nouvelle, du côté des indépendantistes la rupture totale entre l’UNI-Palika d’une part et l’Union Calédonienne d’autre part est désormais consommée. Si on les savait opposés quant à l’avenir institutionnel du territoire et à la stratégie de sortie de l’accord de Nouméa, on observe que sur le sujet central de la politique nickel plus rien ne rassemble le parti de Paul Néaoutyine et celui de Daniel Goa qui ont chacun voté hier de façon diamétralement différente. Mise à part le drapeau du mouvement qui les unie, d’aucun pourrait se demander ce qu’il reste de commun aux deux grands partis membres du FLNKS…

Une nouvelle majorité

A fortiori, Philippe Germain s’affiche comme le grand perdant de cette séquence. Depuis plusieurs semaines et après un imbroglio politico-juridique, le président du gouvernement avait mis tout son poids afin qu’il n’y ait pas de nouvelles exportations de minerais pauvres vers la Chine ou d’autres pays, considérés par son mouvement comme n’étant pas des « clients traditionnels » de la Nouvelle-Calédonie. Évoquant une « dilapidation des ressources » du fait du doublement du volume des exportations servant, selon lui, uniquement des « intérêts privés », pour Philippe Germain le vote de ce mercredi 14 octobre marque surtout pour son gouvernement la perte de sa majorité au congrès. Car, pour ses adversaires, le compte a été vite fait. En s’unissant, le Parti Travailliste, l’UCF, les Républicains et l’Union Calédonienne disposent désormais d’une majorité qui pourra rejeter tous les textes proposés à l’avenir par le gouvernement Germain. Comme un air de déjà-vu ?

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

105 Commentaires sur "Nickel : le congrès dit oui à la Chine"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
XXX
Que restera -t-il de ce conflit politico-économique ? Sans doute une politique minière qui ne pourra que confirmer la hiérarchie des priorités entre les usines métallurgiques implantées en Nouvelle-Calédonie, celles représentant des intérêts calédoniens implantées à l’étranger et l’exportation de minerai brut à des intérêts métallurgiques (et financiers) concurrents de ceux de la Calédonie. Faut-il réserver à terme la totalité de l’extraction de minerai brut à la seule métallurgie comme le prévoyait l’UC lors de son dernier congrès de Tiaoué ? Pourquoi se priver de la variable d’ajustement qui, soumise à autorisation, ne viendrait qu’en complémentarité de la priorité donnée… Lire la suite »
Abdul

Nos politiques agissent comme des petits épargnants qui vendent leurs actions alors que le cours est au plus bas et qu’ils ont peur de perdre encore de l’argent,……mais c’est justement maintenant qu’il faut préserver la ressource et ne pas vendre…….car ce qui est vendu est définitivement perdu……mais c’est pas grave, les rouleurs pourront payer les traites des camions, les mineurs pourront continuer à se goinfrer, le pays à se vider de ses ressources et nos élus continuer à se chamailler au lieu de bosser pour nous……..apparement ça ne gêne plus personne……..DEGOUTÉ……

Lassitude

Quelqu’un peut m’expliquer svp la lettre de P. Michel à Eramet? La decision d’Eramet n’est elle pas, dans le fond, l’occasion de reconsiderer l’option charbon pour envisager une centrale moins polluante? Y’a quand meme d’autres possibilités en 2015 que ces technologies dignes du XIXe, non?

Rigoberto

HASTA LA MIERDA SIEMPRE !
No a la Marxisacion rampante de la NC, del Félipé Chavez, con el Félipé Miguel y el Félipé Duglando.
No al Paulo barbudo du nord y al Chino.
No a la colectivisacion, la nacionalisacion , la confiscacion de la Nueva Caledonia.
LA MISERIA Y LA MUERTE GRACIAS CALEDONIE ENSEMBLE

memory

Y tu, otro tonto de mas! tu dois sûrement faire partie des “petits mineurs” pour tenir ce propos.
Moi, ça ne m’en touche pas une, par contre les enfants des “petits Mineurs” n’auront pas de soucis quand le reste de la Calédonie n’aura plus rien à exporter, que la connerie d’aujourd’hui.
Avé Cesar, ……..

Tu me fais toujours rire Rigoberto 🙂 , bien au delà du contexte. Bon We à toi. Affûtes bien ta plume, tu gagneras pas toujours hahahah

Beru
Les 2 PG sont dans la panade. Avec leur casque de chantier sur la tronche, on dirait des vrais angry birds. Ca rigole moins. Et pour cause… Ils ont feinté tout ce qu’ils ont pu pour échapper à la juste demande de mineurs qu’on voulait foutre à poil. Ils ont réclamé le congrès en espérant faire basculer à l’arrache. Raté ! Ils vont maintenant être observés à la loupe par l’opinion publique. Ca va être très compliqué pour eux d’assumer les promesses faites ailleurs. Ca va pas être simple de rafler tous les gisements qu’ils n’avaient pas quand ils se… Lire la suite »
XXX

@Beru – Salut le franchouillard : “De toutes les façons si va mal; demain je retourne chez moi”
Putain qu’est-ce que j’aurai bien rigolé. Y’a bon la colonisation tout pendant que c’est bon pour nous.

memory

….. Et tu peux ajouter la sln…. tu parles comme si nous n’étions pas tous concerné par la suite..
Toute cette merdaille politique me fait gerber, je ne me réjouis pas .Toi tu joues aux Dames les autres aux Echecs… Tu comprendras plus tard.

Allez une motion de censure pour faire plaisir à Rigo et Beru.

quoi de constructif ?

tigrou
Bonjour a tous, je me permet de contribuer à cet article pour poser une question. Voilà la chine est très intéressée par la mise en place de l’exportation des richesses du sous sol calédonien pour exploité une terre à faible concentration de nickel. Mais quelqu’un a t il déjà réfléchi aux éléments naturell presents dans la terre que nous exportons, je pense particulièrement au thorium car la chine est en train de monter un projet d’autonomie énergétique pour supprimer ces centrales a charbon trop polluantes et d’un autre age au benefice de reacteurs au thorium. L’australie dispose d’un sous sol… Lire la suite »

A savoir : le thorium dont la France dispose sur son territoire métropolitain pourrait lui permettre de produire à lui seul toute son électricité pendant deux siècles !
La technologie des centrales au thorium (qui seront bcp plus performantes, sures, économiques et bien moins polluantes que les actuelles centrales atomiques) n’est, hélas, pas encore au point.

memory

C’est peut être basique comme réponse, mais pourquoi ne pas le garder pour nos enfants au lieu de le vendre à 2 balles la tonne?
Comme toujours, en Calédonie on ne vois pas plus loin que le bou— chon de la bouteille carrée.
On joue le coup, et on sourie béatement; les autres à trois coups d’avance. Si vous ne comprenez pas …. vaut mieux retourner à la pêche..

Bonne question.

La belle unité de façade entre le Contrakmine et l’UC risque de se fissurer très bientôt. Hier soir au JT, Maxou Foucher a laissé entendre qu’une révision du schéma minier risque fort de pénaliser encore plus les petits mineurs et c’est aussi ce qu’on a compris dans les déclarations de Wamy mercredi au Congrès. En effet, en réécoutant ses propos sur le sujet, notamment sur l’arrêt prochain des exportations de minerais, on se dit que le futur schéma minier sera encore plus restrictif que celui qu’on connait aujourd’hui. Mais bon, connaissant les aptitudes de RW au double langage, tout ça… Lire la suite »
memory

Faudra changer les trucs là: “Petits Mineurs”, on a l’impression qu’ils habitent au Caillou Bleu! Arrêtons ! ILS ont, maisons chez les pokens, des piaules au Ouen -Toro avec piscine, leur bagnioles, j’te racontes pas, j’avais oublié les hélicos , oui mon frère, les hélicos ; alors arrêtons de protéger ces nantis. Ce sont des mineurs, pas des gosses, des MINEURS!!!!!!!

X

Petits mineurs, mais gros la cale…

Et la caisse!

Alouette!

Et le compte!

Alouette!

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top