Connect with us

Calédosphère

Actualité

Référendum en 2016 : un pas vers l’indépendance ?

Un élu du congrès a très récemment fait une découverte qui pourrait mettre du plomb dans l’aile à toute idée de référendum avant 2018. En effet, il apparaît que plus de 12.000 électeurs loyalistes ne sont pas encore inscrits sur la liste référendaire… ce qui diminue d’autant le poids électoral des partisans de la Nouvelle-Calédonie dans la France. Aller-simple vers la Kanaky ?

L’information fait frémir d’appréhension les militants loyalistes qui en ont eu connaissance. Relevée avec circonspection, une donnée commence en effet à faire le tour des discussions au sein du Landerneau politique, notamment du côté des non-indépendantistes. Car, si quelques responsables loyalistes demandent avec force un référendum d’autodétermination « le plus tôt possible » (à savoir dès 2016) afin de clarifier la situation et de démontrer qu’une majorité de Calédoniens souhaitent bien conserver la Nouvelle-Calédonie au sein de la République, un fait découvert récemment met à mal leur stratégie. Et c’est un élu du congrès qui a mis le doigt dessus et qui a ensuite fait partager sa réflexion sur les réseaux sociaux en fin de semaine dernière :

« Cet après-midi, lors d’une réunion au Haussariat sur le vademecum pour les IMM du Référendum, l’Etat nous a informé que ce sont seulement 2500 dossiers d’inscription de gens non-inscrits d’office qui ont été déposés. Il va donc manquer entre 7000 et 12000 électeurs majoritairement loyalistes pour la liste référendaire de 2016 (vu sur FB, le 14/04/16) »

Car, là où le bât blesse, c’est que concernant la liste référendaire (c’est-à-dire la liste des 150.000 personnes qui pourront participer au futur référendum) environ quinze mille d’entre eux devront faire des démarches dans leur mairie afin de s’y inscrire. Cette liste étant différente de celle des provinciales, il appartiendra à ces milliers d’électeurs de se déplacer pour prouver qu’ils remplissent bien les conditions définis par la Loi Organique. A noter que les personnes ayant, par exemple, voté la consultation sur l’accords de Nouméa ou qui ont bénéficié du statut coutumier, ou encore qui sont nés sur le territoire, sont eux, inscrits d’office et n’ont aucune démarche à faire. Ces conditions sont donc évidemment plus avantageuses pour les électeurs indépendantistes, à majorité kanak puisqu’ils ont toutes les chances d’être nés sur le territoire ou bien d’avoir eu le statut civil et coutumier à un moment ou à un autre. Ainsi, il est quasi-certain que ces 15.000 électeurs « qui manquent » sont en très grande partie loyalistes. Or, cet élu du congrès a révélé que seulement 2.500 parmi eux se sont inscrits cette année, entre le 1er janvier et le 15 avril (date de clôture des inscriptions). Les autres devront le faire début 2017 et début 2018… mais d’ici là, ils n’ont de facto pas le droit de voter au référendum.

Moins on attend, plus le risque augmente ?

L’élu loyaliste en question n’en reste pas là puisqu’il soutient dans un écrit diffusé sur Facebook que cette impossibilité de s’exprimer pour ces milliers d’électeurs pourrait faire la différence en cas de référendum et faire pencher la balance :

« Ces voix manquantes font la différence entre l’indépendance et le maintien dans la France lors du futur référendum. Ceux qui proposent d’aller au référendum tout de suite devraient nous expliquer ce qu’ils pensent de cette information (vu sur FB, le 14/04/16) »

Pour l’heure, cette stratégie d’aller « le plus tôt possible » au référendum est soutenue par une frange minoritaire des Républicains emmenée par Harold Martin et Isabelle Lafleur ainsi que par les opposants du rapprochement Frogier/Gomes. Si ces derniers sont en opposition avec la ligne de Pierre Frogier (qui désire toujours aller vers un troisième accord, espérant ainsi éviter un « référendum couperet » qui selon lui « ne résoudrait rien ») ces personnalités ont été rejointes par l’ancien élu Didier Leroux. L’homme d’affaire milliardaire s’est ainsi prononcé la semaine dernière pour aller au référendum le plus tôt possible. Mais ne faisant plus partie des discussions avec l’Etat sur l’avenir institutionnel, l’homme sait-il qu’il manquera alors aux partisans de la Nouvelle-Calédonie dans la France plusieurs milliers de voix ? Rien n’est moins sûr. C’est d’ailleurs une volonté affichée des indépendantistes les plus radicaux qui, à l’instar de Mathias Chauchat, livrent actuellement un combat juridique et politique acharné pour empêcher le maximum d’électeurs loyalistes d’être inscrits sur les listes.

Entre abstention et non-inscription

Du reste, la population étant de plus en plus critique vis-à-vis de la vie politique, on assiste en Calédonie comme dans de nombreuses démocraties à travers le monde à une hausse de l’abstention élection après élection. Le constat est donc sévère : si une partie non négligeable des électeurs non-indépendantistes qui se disent dégoûtés de la chose publique se détournent du vote en s’abstenant le jour J, et si dans le même temps plusieurs milliers ne peuvent pas voter car n’ayant pas eu le temps pour s’inscrire, il existe bel et bien un risque de voir le référendum perdu par le bloc loyaliste… Dans le débat qui a commencé sur les réseaux sociaux, Gil Brial, un élu de l’UCF fustige donc de façon ironique les partisans du référendum « le plus tôt possible » :

« Les mêmes qui nous avaient dit qu’on n’avait plus rien à craindre, que le litige électoral était politiquement clos ? Ils vont te dire qu’on en a pas besoin de ces 12000, pourquoi tu t’inquiètes ? (Gil Brial, 14/04/16 ; sources : FB)

Il s’avère donc que cette volonté de se précipiter dans le référendum et de ne pas attendre le second semestre 2018 pourrait être un piège et un pas de plus vers l’indépendance du territoire. En fin de compte, et comme souvent, le plus grand adversaire de la cause loyaliste, ce sont peut-être les non-indépendantistes eux-mêmes.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

89 Commentaires sur "Référendum en 2016 : un pas vers l’indépendance ?"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
ditou

Heureusement, que je ne vous attends pas pour avoir une réponse, car de toute évidence vous ne la connaissez pas.
Dans mon commentaire 19 avril 2016 à 17h 55, je vous écrivais :
“c’est les 3 votes, je ne sais pas si tous les 3 seront dans la même année ou séparé 1 chaque année.
De toute évidence le destin me répond par l’intermédiaire, de ce lien, il faut aller dans Processus de consultation pour avoir la réponse. Il parait que cela peut aller jusqu’en 2023.

http://www.la-croix.com/France/L-avenir-incertain-de-la-Nouvelle-Caledonie-2016-04-27-1200756200

Clark qui pleurniche parceque ces comneries ne sont pas publiees ahahaha

Ah putain, v’là aut’ chose !!?…

caledovrais

vivement le vote que l’on passe à autre chose !!!!!!!!!

Floyd, vous criez victoire tout en envoyant des communiqués remplis
de crainte, criant à l’injustice, faudrait savoir , vous pensez gagner en plus ?
pourquoi les loyalistes ne sont pas si sereins? je me le demande…

Tema

Ah la blague, Seleone Tuulaki qui précédemment se revendiquer d’être de la lignée des sous-fifres du roi, s’octroie le titre de roi aujourd’hui. Surement que le mec imagine éviter la taule en s’autoproclamant roi.
T’inquiètes, on te reconnais tous le titre de roi des c….

eric, pas besoin de test adn , les statuts coutumiers suffisent, je parle d un point de vue logique…quand a la chienne de Tema, continue a lecher mes souliers …warf !
(Au vue de la resolution 1514 de l onu ainsi que du conseil d etat de janvier 2015)

Non l’ami c’est d’injustice dont il est ici question…

Non John l’injustice c’est d’exister sur le dos des autres… Ben pour aller au bout de la démarche John, au bout de ta démonstration… Le plus logique se serait qu’un mec comme toi ne s’implique pas finalement, aussi bien dans un sens que dans l’autre… T’es pas d’ici, tu n’as donc pas à donner ton avis et encore moins à être actif, en tous les cas c’est le sens de ton propos puisque selon toi seul les méla et j’imagine seul ceux qui peuvent le prouver devraient pouvoir voter… Du coup je me dis que nous devrions faire des test… Lire la suite »
Clark

Voilà: Le racisme, un vote ethnique, serait la justice selon Joe-la-Savate..

Tous les autres, lui y compris, sont des sous-hommes. Pour lui on le savait, remarquez…

Injustice Eric? L injustice fondamentale. C est de faire voter les non kanaks..

ditou
Mon commentaire a disparu, juste au moment ou l’ancien modèle avec code à tapé est revenu. Donc je reprends, ce que j’avais mis à peu près. En regardant l’image sur l’article, une main qui tient un bulletin indiquant le oui, ainsi que le titre “Référendum en 2016”. J’ai la conviction que ce n’est pas de la Calédonie dont il s’agit, car nous n’avons pas de référendum de prévu pour l’instant en 2016. Pour moi, c’est un indice qui concerne le référendum de l’Angleterre qui devrait se dérouler le 23 juin 2016, qui concerne la sortie de l’Union Européen. Donc nous… Lire la suite »
ditou

“J’ai la conviction que ce n’est pas de la Calédonie dont il s’agit, car nous n’avons pas de référendum de prévu pour l’instant en 2016”

Résultat final, aujourd’hui 27 décembre 2016. Il n’y a pas eu de référendum pour la Calédonie en 2016. Donc vu juste.

ditou

On dirait bien que d’autre pense aussi à l’indépendance. A lire :

https://francais.rt.com/international/19224-cas-brexit-lecosse-pourrait-tenir

Clark
Encore une fois, ditou n’a rien compris! Le titre fait allusion à Harold Martin, qui veut précipiter le référendum en Calédonie, et l’avancer le plus tôt possible. A cela, Gil Brial et Philippe Blaise (non cité pour des raisons glauques), répondent par leurs constatations: le corps électoral est , pour l’instant, tronqué! Aller aujourd’hui au référendum pour voter avec, d’office, 15000 électeurs non (encore) inscrits par l’Etat, tous obligés de faire des démarches, donc non-kanak (automatique statut coutumier et inscrits d’office), et non-natifs, donc potentiellement très majoritairement “loyalistes”, c’est dangereux! Il faut attendre que les listes soient correctement remplies, avec… Lire la suite »

Zavez rien compris… Hubert B, le rédacteur de cet article fait parti des Illuminatis. Il a également assimilé les codes des Templiers et soutient l’ordre maçonnique.
Hubert passe au travers du titre de cet article des messages sur l’avenir du monde et de l’Europe. Observez comme le ‘:’ est séparé du 6 de 2016. Cet espace a une signification bien particulière sur l’issue du référendum.
Merd’… je clavarde, et mon pétard s’est éteint…
Bon, allez, je retourne à mon infusion de clochettes ++

ditou
Franchement Clark, tu crois qu’ils vont nous lancer une date comme ça de suite, mais un référendum c’est comme une élection, on est obligé de le savoir longtemps à l’avance. Donc j’y crois pas et je t’ai toujours écris, que si le titre ne correspond pas à la réalité c’est que la vérité est ailleurs. Là le titre ne dit pas qu’ils voudraient faire le référendum en avance, mais c’est une affirmation “Référendum en 2016” et non pas autre chose. Le seule que je connaisse c’est celui de l’Angleterre. Arrête de croire que nous sommes des illettrés, je sais lire… Lire la suite »
Clark

Et si ça arrive avant 2018? On peut te faire une tounga, ditou?

ditou

Clark
Cela n’arrivera pas avant 2018, car dés septembre c’est le début des meetings pour les présidentiels. Les politiques seront entrain de défendre leur famille politique, donc pas le temps.
La seule chose que j’ai réellement pas compris, c’est les 3 votes. Je ne sais pas si tous les 3 seront dans la même année où séparé 1 chaque année.
Mais il est dit que si la Calédonie arrive en 2018 sans avoir mis de date de référendum, c’est la France qui le fera.

3 référendums. Le premier au plus tard en 2018 et les autres étalés sur plusieurs années…
Au plus tard en 2022 ou 2023 je ne sais plus.. Mais ce n’est pas 1 par an..

Tema

A l’école j’étais le meilleure en volley, c’est pas pour autant que je suis une star du volley maintenant.

“les codes cachés de la vie” : manu point de départ sort du corps de Ditou.

ditou

Tema,
Tu étais la meilleure en volley, mais c’est pas pour autant que tu ne connais pas les règles de ce sport, ou je me trompe?, sans être une star. C’est comme le vélo une fois que tu sais en faire, c’est pour toute ta vie.

Clark

“A L’école j’étais la meilleure en explication de texte.”.. C’était il y a looooooongtemps alors!

ditou

Clark,
Je prends cela très bien, c’est comme une super flatterie, car je te souligne, que maintenant les élèves sont bons à rien, ils ont des calculettes mais ne savent pas calculer de tête.
Le français n’en parlons même pas le gouvernement Hollande a dit qu’il allait simplifier l’orthographe car trop compliqué pour nos jeunes.
Dans le temps c’était tu marches ou crèves, maintenant c’est attends on va faire plus facile.
Cela ne m’étonne pas que tu ne me comprennes pas.

Clark

Blaaablaaaablaaaaaaaaaaah

Je te comprends très bien: je comprends surtout que tu es en permanence à coté, juste à coté de la plaque!

ditou
Clark, non, je ne suis pas à côté de la plaque, vu que l’article, j’ai donné mon point de vu sur le commentaire du 18 avril à 15H34. Mais celui d’aujourd’hui à 9 h 52 est une analyse du titre et de l’image. Donc différent car le titre ne correspond pas à la réalité. Si le titre correspondais à l’ensemble de l’article alors vous auriez eu qu’un seul commentaire. C’était aussi le cas de Nouméa Bagdad, j’ai mis un commentaire et plus haut j’ai parlé du titre qui ne correspondait pas lui aussi à la réalité. Dois je te rappeler… Lire la suite »
Clark

http://www.autrementjouet.com/boutique/images_produits/img_5541-z.jpg

Pour toi ditou: puisque tu aimes les images…

L’auteur nous parle du référendum d’auto-détermination, cite des hommes politiques calédoniens, et toi tu nous fais un raccourci avec un référendum en Angleterre.
Pour info, il n’y a pas de référendum prévu spécifiquement pour l’Angleterre, mais un référendum sur le maintien au sein de l’union européenne de la Grande-Bretagne. Rien à voir avec une quelconque indépendance. Je ne sais pas ce que tu fumes mais c’est fort…

ditou

Mouton Noir,
Tu t’es trompé de pseudo, tu ne devrais pas t’appeler Mouton Noir, car cela indique une personne qui ne rentre pas dans la norme, et ce n’est pas le cas ici, vu que tu suis le chemin des autres.

ditou
Mouton Noir Donc partir de l’UE, n’est pas prendre son indépendance, selon toi? Oui il y a bien un référendum sur le maintien au sein de l’union européenne ou non. Ici le titre sur notre article nous dit “indépendance”, je considère que si le référendum dit non au maintien au sein de l’UE, cela revient à dire oui pour une sortie donc indépendant de l’UE; Est ce que tu comprends mon raisonnement. J’ai déjà fait un commentaire sur le référendum de Nouvelle Calédonie, il est ici en bas et date du 18 avril 2016 à 15H34. Donc pourquoi veux tu… Lire la suite »

ditou est à l’origine des nouveaux épisodes d’X-Files…

Clark

C’est fatiguant, hein? Mouton noir!

ditou

Mouton Noir,
Bravo, parce que les machinations on a vu, et je dirai même, mieux que sur X Files d’ailleurs
J’ai pas vu les nouveaux, je vais les visionner, dés fois que cela nous donnerai des idées.

didou

Plus je regarde cette image, avec le oui tenu par cette main, ainsi que le titre “Référendum en 2016”. Ma certitude est que ce n’est pas de la Nouvelle Calédonie dont il s’agit, c’est un indice qui se dévoile, concernant l’Angleterre qui a son référendum le 23 juin 2016, me semble t il? pour sortir de l’Europe.
C’est une évidence pour moi, car nous n’avons pas de référendum prévu pour l’instant en 2016.
Ce qui voudrait dire que le oui l’emportera. Donc nous verrons.

ditou

Alors, il s’agissait bien de la sortie de l’Angleterre.
Nous en avons la preuve aujourd’hui le oui pour la sortie de l’Angleterre l’emporte et donc elle prend son indépendance au niveau de l’Europe.
Comme quoi, un titre peut être révélateur, si on le resitue à la bonne place.

Donc c’est Hubert le voyant malgré lui ??

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top