Connect with us

Calédosphère

Actualité

Mission possible ?

La mission conjointe de la police nationale et de la gendarmerie annoncée par Manuel Valls est à pied d’œuvre. Elle a un mois pour rendre un rapport sur la situation de la délinquance en Nouvelle-Calédonie.

Trois axes prioritaires lui ont été fixés par le Premier ministre : les cambriolages, les actes de violence contre les forces de l’ordre et la lutte contre le trafic de stupéfiants. Les cambriolages ont augmenté de 18% d’une année sur l’autre, et 60% d’entre eux sont commis par des mineurs. Plus de 100 agressions, souvent violentes, ont été commises l’an dernier contre policiers et gendarmes, quant au trafic de stupéfiants, il atteint aujourd’hui des proportions inquiétantes. Mais dans tous les secteurs de la délinquance, qu’il s’agisse des violences volontaires ou de l’insécurité routière, les chiffres sont en hausse. La situation échappe à tout contrôle et c’est pour tenter de ramener un peu de sérénité dans la population que l’État, sollicité à plusieurs reprises, a décidé d’agir.

La stratégie de l’emploi des forces

La mission n’aura pas pour but de définir les causes de la délinquance, mais de dresser des constats et de proposer des solutions. Parmi celles qui sont les plus souvent soulignées : une augmentation des effectifs et la construction d’un centre éducatif fermé pour mineurs. Sur ce dernier point, le ministère de la Justice aurait donné un avis favorable au projet et pourrait participer au financement. Ce ne sont là que des pistes, car la mission pourrait redéfinir la stratégie d’emploi des forces afin de déterminer à quoi sont utilisés policiers et gendarmes dans la lutte contre la délinquance et en quoi cet usage est efficace. La mission aura peut-être des conséquences politiques en ce que l’État attend aussi des provinces, du gouvernement et des communes une stratégie cohérente tant en termes de prévention que de répression. À ce titre, les dernières propositions comme l’armement des policiers municipaux ou la création en province Sud d’une brigade de gendarmerie chargée des mineurs, ont retenu toute l’attention de l’État.

Les limites de la mission

Quels que soient ses résultats ou ses préconisations, la mission ne va pas régler une situation qui se dégrade d’année en année depuis au moins dix ans. Le manque de place au Centre pénitentiaire, l’impossibilité de sanctionner les mineurs, les lacunes du système scolaire qui laisse sur le côté chaque année des centaines de jeunes, la démission des parents ou le silence de la coutume, ont fait de la délinquance un phénomène durablement installé en Nouvelle-Calédonie. L’objet de la mission est tout à la fois d’améliorer les conditions de travail des forces de l’ordre et de ramener un peu de confiance et de calme au sein de la population. Une population confrontée où qu’elle se trouve en Nouvelle-Calédonie, à une délinquance de proximité contre laquelle il semble ne plus y avoir de réponse. C’est la première fois qu’une telle mission est conduite sur le territoire et tout le monde en attend beaucoup, mais c’est aussi la preuve que la situation a atteint des niveaux intolérables et que l’on a laissé filer les choses depuis bien trop longtemps. Il n’est pas encore trop tard pour un rétablissement, mais le travail ne va pas manquer et nécessitera des moyens humains et financiers d’importance.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

11 Commentaires sur "Mission possible ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Et qu’attend on pour faire rentrer les policiers Calédoniens qui sont pour certains, depuis des années en France ??… Sinon comme ministre de l’intérieur, il nous faudrait un …Poutine. Cà serait peut être un peu du “rentre dedans” mais y’aurait du résultat….. Sinon, besoin d’une prison rapidement et pas chère ??.. y’a qu’à récupérer les algecos des usines Nord et Sud, mettre des barreaux aux fenêtres et des portes en métal et en un mois, on a 100 cellules pour foutre 200 mecs. Voilà solution trouvée, quand on veut, on peut, question de volonté!

je suis aux antipodes du socialisme mais il faut reconnaître que la venue d’experts n’a pas tardé essayons de voir le verre à moitié plein plutôt qu’a moitié vide ….peut-être !

Mouais… le problème c’est que des statistiques sur l’évolution de la délinquance, c’est bon… on en a plus besoin. On aimerait bien des actions concrètes. Parce-que c’est bien joli les expert deumédeux qui vont nous pondre un mémoire de 500 pages sur la délinquance. Mais comme d’ici 1 an, le gouvernement Valls a toutes les chances de sauter, et emportera dans ses cartons le joli rapport, le nouveau gouvernement va nous envoyer sans tarder de nouveaux experts pour refaire le même rapport, etc, etc… Ras le bol de nous servir des verres à moitié plein ou vide d’ailleurs. A un… Lire la suite »
ditou
“MISSION POSSIBLE?” Heureusement qu’il y a un point d’interrogation. Ce qui veut dire que le titre est déjà en situation d’hésitation. Et l’on fait bien d’y mettre une interrogation, car le meilleur titre aurait été, sûrement MISSION IMPOSSIBLE. D’ailleurs c’est aussi le titre d’une série très connu et qui a eu grand succès auprès du public. Pourquoi n’en tirerons nous pas profit de cette idée, pour former une équipe qui s’occuperait des missions impossibles. Au vu de l’image du visage de Valls, je dirai que lui aussi n’est pas convaincu. C’est ce que je dirai trop d’indices négatifs pour pouvoir… Lire la suite »
ditou

“MISSION IMPOSSIBLE” j’ai bien fais d’écrire cela

Car la haine contre les policiers est en marche

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/05/18/la-police-manifeste-contre-la-haine-antiflic_4921582_1653578.html

Une équipe qui s’occuperait des missions impossible…? On en a déjà, et depuis longtemps d’ailleurs… une poignée de mecs au pouvoir, qui ne réussissent aucune mission, si ce n’est rendre impossible des trucs qui à la base l’étaient surement. Faire une île prison, l’idée est séduisante, je propose Walpole. Même avec une surveillance satellite H24 et un ravitaillement hebdomadaire par hélico, je suis sur que ça coûterait moins cher au contribuable que le système actuel. Le premier qui arrive à se barrer à la nage a gagné sa liberté ! Et franchement Ditou, y a pas que des Kanaks qui… Lire la suite »
ditou

tyty,

“y a pas que des kanaks qui mériteraient des vacances sur une île prison”.
Je crois que je ne me suis pas bien fais comprendre, excuse moi mais c’est pas cette image qu’il fallait comprendre. Je parlais des kanaks que nous évacuerons de l’île où ils se trouvent pour les recevoir sur notre grande île pour laisser la place à la prison et non ce que tu as compris mettre que les kanaks sur une île prison.

NoComment
“La mission n’aura pas pour but de définir les causes de la délinquance, mais de dresser des constats et de proposer des solutions” gnnnnnnn ………….c’est quoi ça? Si on ne s’attaque pas aux causes, c’est mort. C’est du politiquement correct pour ne dire pas ce que tout le monde sait déjà: – de nombreux parents gravement démissionnaires, violents et-ou kavaté/alcoolisé/stoned – des politiciens indépendantistes qui ont poussé a rejeter le système occidental – une tradition qui a perdu de sa valeur à cause du grand nombre d’abus de la part de coutumier – le silence assourdissant des polticiens sur ce… Lire la suite »
Encore un pansement sur une jambe de bois… L’identité des délinquants est archi connue, se sont toujours les mêmes. Les statistiques sur les cambriolages, les agressions, la délinquance routière, les incivilités… même un citoyen moyen est capable d’en faire, des statistiques, tellement le phénomène est devenu flagrant. Les délinquants sont inexorablement relaxés faute de place dans les prisons, faute de structure adaptée aux mineurs, faute de moyens tout simplement. Et on nous réchauffe encore une fois un baratin sur une coordination des forces de l’ordre, une plus grande présence sur le terrain, des efforts particuliers sur la prévention… Franchement si… Lire la suite »
Tu as bien résumé la situation tyty. Il n’y a rien a ajouter. Et NoComment a enfoncé le clou. Cette mission c’est du bidon elle va réinventer le fil à couper le beurre, faut arrêter l’enfumage, on va encore assister à une grande séance de brassage d’air, de verbiage et d’impuissance culturelle française en la matière. L’impunité, la bonne conscience, le politiquement correct, la déresponsabilisation (des parents), les grands principes nobles (=”l’excuse de minorité”) ont un coût, et il est devant nous. La Nouvelle-Calédonie est un peu symptomatique de cette grande remise en question dont le modèle français a besoin,… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top