Connect with us

Calédosphère

Actualité

Ballande menace le gouvernement de représailles !

Un courriel relayé par les services administratifs fait actuellement le tour des boites mails. Dans celui-ci, le groupe Ballande menace ouvertement le gouvernement de représailles. Ballande n’aurait pas apprécié qu’un article publié dans nos colonnes et relayé sur internet fasse état de l’enquête menée actuellement par une compagnie d’assurance à son encontre. Les méthodes de barbouzes au grand jour ?

C’est le genre de courrier écrit sous la colère que son auteur apprend vite à regretter. Car quelques jours après la diffusion dans Calédosphère d’un article récapitulant les principaux sinistres et dégradations qu’a connu le groupe spécialisé dans la mine et le commerce, Hubert Bantegny (son Directeur Général) a fait savoir bien maladroitement qu’il n’avait pas apprécié que soit révélée l’enquête en cours commanditée par une importante compagnie d’assurance. Il faut dire que depuis onze ans (davantage si l’on ajoute l’incendie du centre Barreau dans les années 90) le groupe présidé par Louis Ballande a vu se multiplier les incidents, les incendies et les dégradations commis par des tiers et donc, les indemnisations de la part de différentes compagnies d’assurance. Or, les sommes obtenues se chiffrent à plusieurs milliards de francs et des experts des assurances de métropole ont dernièrement été mandatés pour enquêter sur les causes exactes de l’incendie de Ducos qui a ravagé en tout début d’année plusieurs magasins de la zone commerciale. Et ça, le groupe Ballande ne voulait semble-t-il surtout pas que cela se sache.

« Il faut faire attention… »

Car, pour Hubert Bantegny, ces informations sensibles émaneraient forcement des services du gouvernement. Dans un mail envoyé la semaine dernière et qui a depuis fait le tour des administrations, l’homme – visiblement énervé – a donc oublié toute prudence et comme au bon vieux temps de la coloniale, il a menacé directement :

« Dur, dur d’avoir des porte-paroles de ce type à vos côtés… Ou même drivés par vous… Il faut faire attention au retour de balancier ! (Hubert Bantegny, Directeur Général du groupe Ballande) »

Le numéro deux du groupe Ballande se permet donc, rien de moins, que de menacer des haut-fonctionnaires de l’exécutif local prenant pour acquis que les informations mises en ligne sur les réseaux émaneraient de leurs services… (Pourtant, en ce qui concerne Calédosphère, c’est un assureur de la place ayant pignon sur rue qui avait informé la rédaction à propos de l’enquête en cours) Mais il fut un temps où, il est vrai, c’était le pouvoir économique – c’est-à-dire une dizaine de milliardaires de la place – qui fixait l’agenda médiatique mais aussi les principales réformes économiques du territoire. Cependant, la signature des derniers accords économiques et sociaux et surtout la défaite aux provinciales du « RPCR-de-papa » auront eu pour répercussion une perte majeure d’influence des grands lobbys économiques au sein des administrations et des institutions locales.

La loi compétitivité les rend fou

Il faut comprendre que derrière cette colère malencontreusement relayée (sic), Louis Ballande fait partie de ceux qui luttent en ce moment d’arrache-pied pour empêcher le vote au congrès de la loi compétitivité liée elle-même à la mise en place de la future TGC. Car, en assurant la transparence des prix et en faisant, pour la première fois de leur histoire, travailler les entreprises locales hors-taxe, suite à son application, les Calédoniens pourraient directement observer dans les magasins du territoire le coût initial des produits qui leur sont proposés, et donc les différentes marges appliquées par les opérateurs, dont le groupe Ballande. De plus l’article 12 de la future loi compétitivité doit permettre au gouvernement d’imposer la limitation des marges brutes mais aussi des marges-arrière, particulièrement élevées en Nouvelle-Calédonie*. Difficilement contestable pour éviter une inflation due à la mise en place de la TGC, pour l’heure seuls deux élus se sont exprimés contre et devrait ferrailler pour son annulation : d’une part un élu LR : Grégoire Bernut, d’autre part un élu de l’UCF : Philippe Blaise, un banquier d’affaire, cadre de la BCI en disponibilité depuis son élection au congrès.

En coulisse, tapis derrière le MEDEF, Louis Ballande et quelques autres grandes fortunes du territoire useraient depuis plusieurs semaines de toute leur influence afin d’empêcher le vote de cette loi. Leur dernière trouvaille reposant sur un chantage à l’emploi à savoir que si le congrès votait le texte permettant au gouvernement de garantir la limitation des marges, les entreprises licencieraient à tout-va. Preuve qu’ils n’ont peut-être plus grand-chose à mettre dans la balance pour conserver les fondations de ce que certains appellent encore « une économie de comptoir ».

NDLR : La rédaction de Calédosphère se réjouit néanmoins d’avoir mis le doigt où ça fait mal. N’en déplaise à Hubert Bantegny ou à Louis Ballande, nous continuerons donc d’enquêter sur les flux financiers très discrets reliant les entreprises Ballande à d’autres sociétés du groupe situées semble-t-il dans des paradis fiscaux et ne manqueront pas d’informer nos lecteurs quant à d’étranges stratégies d’optimisation fiscale organisées ces dernières années. Peut-être du côté de la FIGESBAL** à Wallis, peut-être même aussi du côté de Monaco… Louis, dis-nous, “il faut faire attention” à quoi exactement? Et surtout…pourquoi tu tousses ?

*Selon les dernières enquêtes de UFC-QUE-CHOISIR, le panier de la ménagère est en Nouvelle-Calédonie deux fois plus cher qu’en métropole, et cela ne cesse de s’aggraver…

**La FIGESBAL (pour Finance-Gestion-Ballande) est une Société Anonyme au capital de 543.213.000 Fcfp présidée par Louis Ballande.

DG

Continue Reading

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

42 Commentaires sur "Ballande menace le gouvernement de représailles !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Yvan La Méche

L’argent de tous ces groupes à l’économie de comptoir fout le camp du pays….ces eux qu’il faut dégager(les économistes de comptoir !), et donner le travail à de nouveaux qui s’engagent par écrit à laisser les gains sur le territoire.

Qu’ils dégagent tous ! On ne les retient pas.

Giorgio

Attention au novlang.
S’il s’agit d’évasion fiscale, on le dit sans crainte.

Il y a à boire et à manger dans tout cela. Les riches ne sont pas riches par hasard. A quand un système où tout le monde y trouvera sa place et son compte ? Marx a prôné la révolution du prolétariat, on a bien vu ce que cela a donné, même les chinois l’ont abandonné depuis longtemps, quant au libéralisme à outrance, il suffit de regarder l’Amérique d’Obama, c’est loin d’être le paradis. “Mon ennemi c’est la finance ! “qui disait le président normal, aujourd’hui il court derrière les investisseurs pour faire baisser le chômage et ainsi honorer sa… Lire la suite »
serpentar

Il est grand temps, enfin, de planter les jalons d’une ligne de démarcation nette et sans ambiguïté, entre, d’une part, les affairistes et leurs insatiables esprits de lucre (normal pour un système capitaliste), et de l’institution politique qui, par le biais de son exécutif désigné, a, la charge de la conduite du pays.
Et, de ce point de vue, il me semble que les mentalités évoluent dans le bon sens et c’est tant mieux.
Mais le sentier à débrousser de ses mauvaises herbes sera un long chemin de croix.

le groupe Ballande requins à l’origine classé dans les 200 plus grandes fortunes de France leur progéniture le vice des vieux mais l’intelligence acquise dans les plus grandes écoles pour continuer à sucer le pauvre calédonien Ballande synonyme des colons écrases de dettes déseperes de sueur et de pleurs et saisies de leurs terres Quel impact sur l’emploi ? des franchises avec des employés payés au smic et des rouleurs qui transportent le minerai qu’ils exportent !Quels sont les sociétés créatrices d’emploi qu’ils ont créés pour participer au développement de l’économie locale ?

JeanCulasec

Pour te répondre: plus de 200 Personnes (soit autant de familles!) sur la coté Est vivent directement (et quasiment autant d’indirect et autres sous-traitant) des mines Ballande…Et toi Maire d’aucon, combien d’emploi as tu créé sur la cote Est?

max

Patrice on t’a reconnu

ben voyons , jean t as qu a aller travailler pour ballande toi .
sur monéo au chargement tu gagnes a peine le taux horaire d une femme de ménage
je comprends pas que les syndicats ont pas mis leur nez la dedans depuis le temps .

obelix

Comme Juda, tu vendrais ta conscience pour 30 deniers. Il est vrai que ton pseudo correspond à l’image de ceux que tu défends. C’est toi qui l’a choisi! Bravo, Vive la colonie et l’exploitation des uns par les autres.Tu as le mérite des paillassons sur lesquels on s’essuie les pieds plein de m….. Tu devrais changer ton pseudo et te dénommer “sans vaseline”….Ce serait plus proche de la vérité.

Ah ah ah, et combien ça leur a rapporté tout ça ???
Et combien ça nous a coûté à nous ???

JeanCuleQuijeveux la question n’est pas la bonne, la question c’est combien ils n’investissent plus ici depuis toutes ces années…
La gestion façon grand papa des affaires n’a plus court aujourd’hui…
Il ne s’agit pas juste de créer des emplois, il faut aussi utiliser la richesse créée sur place, pas envoyer son fric à l’extérieur…!!!

JeanCulasec

Acharnement, dénigrement gratuit, théorie du complot, accusations fallacieuses…bref Rita vous avez mis Figesbal en pétard et jetant ces accusations en pâture aux différents “balbuzards” qui se feront une joie de manifester leurs gourmes sur Calédosphére. même si le courrier “sanguin&épidermique” d’H.Bantegny peut être discutable sur la “forme” il n’en demeure pas moins la traduction d’un réel écœurement des employés de cette maison…et je les comprends et je les soutiens.

Mouaaaahhhh, “un réel écœurement des employés de cette maison”…???
J’ai bien peur mon cher JeanCulasecDesmouches que tu sois très seul sur ce coup…
Tous les gens qui bossent où on bossé chez Ballande connaissent très bien la mentalité et la radinerie du groupe…
Mais soyons juste et magnanime. Fais-nous donc suivre les courriers et/ou les milliers de réactions de soutien aux Ballande par les employés de cette maison et de tous ceux qui n’y travaillent et les soutiennent…!!!

En tous les cas tu m’as bien fais rire et c’est chouette pour démarrer une bonne journée de rire un bon coup…

JeanCulasec

Bah! tu sais Eric, c’est comme tous:Tu n’entendra jamais les 90% de la “Majorité silencieuse”, mais tu verras (sur)réagir, sur ce type de sujet, que les 10% d’ aigris, les frustrés, et surtout les jaloux qui, pour la majorité d’entre eux eux sont bien plus “carnassiers”, “radins” et “profiteurs” que la famille Ballande.
Je maintiens que bon nombre des employés de Figesbal (en métropole, à l’étranger ou en Calédonie)sont plutôt attachés a leur entreprise.
Et les “critiqueurs thuriféraires professionnels” d’aujourd’hui sont pour certain d’entre eux, les mêmes qui profitaient (et profitent toujours d’ailleurs!) allégrement du système…et j’en connais moi même personnellement!

Ah ben c’est sûr qu’entre profiteurs ils savent quoi se dire ou quoi se reprocher, ils se ressemblent beaucoup.
Mais STP, ne nous fais pas l’article c’est pas de cela dont il est question, il est question de ceux qui ont pompé le pays et les gens du pays au-delà de l’entendement…!!!

Je peux comprendre qu’on soit attaché à son entreprise, mais ce n’est pas le sujet, on ne parle pas des gens mais de la façon de faire de certains patrons et pour le coup c’est du groupe Ballande dont il est question…

obelix
Eric, ne te fatigues pas répondre à ce SDB (suceur de b….) il n’est pas assez intelligent pour comprendre qu’il y a beaucoup de gens bien en NC, travailleurs et honnêtes, qui n’apprécieront jamais la façon dont le Groupe Ballande a fait sa fortune (et d’autres grandes famille également) sur le dos des autres grâce à la colonisation de ce beau pays. C’est un peu en raison de ces arriérés que le pays avance peu, et est au bord du gouffre. Ce sont les mentalités qui doivent changer. En France, il y a eu l’abolition des privilèges, En Calédonie, on… Lire la suite »
Scrogneugneu

Quelle réponse parfaite ! Dans mes bras mon Obelix !

c-asterix-obelix.jpg

No comment ..seul un Ballande pige ce que cela veut dire

1920541_10203935098916240_8880876050270399656_n.jpg
wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top