Connect with us

Calédosphère

Actualité

Lagarde vote socialiste… pour avoir sa piscine !

Se désolidarisant de ses collègues de droite, la députée-maire de Nouméa n’a pas voté la motion de censure contre le Gouvernement de Manuel Valls. Son soutien s’est en fait échangé contre la promesse du financement d’une nouvelle piscine municipale qu’elle souhaite faire construire. Bonjour les convictions…

La députée-maire de Nouméa ne censure jamais le gouvernement socialiste. Ainsi, elle n’a pas voté la récente motion de censure déposée par l’opposition Les Républicains-UDI à laquelle pourtant elle appartient, pas plus qu’elle ne s’était prononcée en faveur de la précédente. Le fait qu’elle n’ait pas été présente à Paris lorsque le vote est intervenu n’empêchait rien, mais elle n’a jamais répondu aux sollicitations du groupe UDI à l’Assemblée qui la pressait pourtant de se conformer aux consignes et de donner une procuration de vote en faveur de la motion. Le groupe UDI, que préside le député Philippe Vigier, s’est donc interrogé sur les raisons qui poussent la députée calédonienne à protéger le pouvoir socialiste, d’autant que dans le même temps, son collègue Philippe Gomes a voté en faveur de la motion de censure de l’opposition justement pour faire tomber le Gouvernement suite à son passage en force (grâce au 49.3) lors du vote de la loi-Travail.

Un prêté pour un rendu ?

A Paris, l’UDI s’interroge sur le positionnement de Sonia Lagarde, mais, informé du dossier calédonien, les députés de l’opposition ont bien leur petite idée. La députée-maire estimerait en fait préférable pour elle de ne pas « fâcher » le pouvoir en place, voire de le contenter, au moment où François Hollande engage justement les discussions sur l’avenir du territoire. Écartée dans un premier temps par l’État des réunions du groupe de travail sur les convergences et les divergences, elle y a finalement décroché une place. De là à penser qu’entre un siège à la table du haussariat et une motion de censure, un échange était possible, il n’y a qu’un pas. Parallèlement, elle mouline en fait auprès de l’État pour qu’il consente à verser le financement de l’intégralité des contrats de développement pour la ville… au seul futur centre nautique de Magenta. Une manne dont elle a grandement besoin, faute de quoi la municipalité devra assumer à sa seule charge le financement de la future piscine de 50 m (et des toboggans), estimé entre 1,3 et 1,5 milliard de francs ! Dans un troisième temps, la députée-maire a également levé le pied sur ses critiques envers l’Etat suite à la montée de la délinquance dans la ville de Nouméa. Ainsi durant plusieurs semaines, Sonia Lagarde avait répété que le fameux « Plan Marshall » qu’elle avait proposé lors de la campagne électorale pour lutter contre la délinquance ne pouvait pas être applicable à cause du Haut-commissariat ; mais ses critiques ont cessé tout dernièrement.

Et la prochaine ?

La loi-Travail va maintenant passer devant le Sénat avant de revenir en seconde lecture à l’Assemblée nationale. Le contexte actuel de forte contestation, dans la rue comme dans l’hémicycle, conduit à imaginer que le gouvernement n’aura d’autre alternative que d’engager à nouveau sa responsabilité, s’il veut faire passer sa loi. Auquel cas, l’opposition déposera à son tour une motion de censure et même si cette dernière n’aura pas plus de chance de passer que les précédentes, il sera intéressant de voir quelle sera cette fois l’attitude de la députée. Ce sera peut-être d’ailleurs le dernier vote (ou la dernière absence de vote) de la part de Sonia Lagarde puisqu’elle devra obligatoirement laisser son siège vacant avant la fin de l’année du fait de l’application de la loi anti-cumul.

La motion de censure (engageant la responsabilité du Gouvernement) a été votée par 246 députés : 196 Les Républicains, 27 UDI, 11 Front de Gauche, 2 FN, 2 ex-PS, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, et le centriste Jean Lassalle. Les « frondeurs » ne l’ayant finalement pas votée, il manquait donc 42 voix pour faire tomber le Gouvernement de Manuel Valls, dont celle de Sonia Lagarde.

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

77 Commentaires sur "Lagarde vote socialiste… pour avoir sa piscine !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Politique politicienne… Cette motion de censure était vouée à l’échec. Vivement une 6° République avec moins de députés et de politiciens véreux ainsi qu’une participation + importante de la société civile dans nos institutions !

ne rêves pas Rigolo Sonia ne démissionnera jamais de CE elle est loin d’être suicidaire et sait que son intérêt n’est pas de quitter son parti elle ne l’a jamais dit et Gomez lui à bien répondu sur tout les points qu’elle invoquait , Ah ! CE n’est pas LR qui récupère Backes et ses dents qui rayent le plancher et la fille de Jacko qui se croit investie mais qui n’a rien de son père sinon le nom !

et Rigo lui fait partie des LR ( les raclures) , (les rats ) , (les racailles ) , (les repoussoirs ) , (les riches ) , (les ringards ) , ‘ les rognures ) , (les rouspéteurs ) , (les rançonneurs ) et j’en passe !

Elle c’est bien faite recadrer par Gomez dans les Nouvelles ! Mais elle n’est pas folle elle ne démissionnera jamais de CE

Et l’anti CE primaire le rigoLOberto qui remet le couvert ! Il y a tellement de ménage à faire chez LR , fait toi discret pour une fois tu feras plaisir à tout le monde

Les masques tombent avec la réponse de Gomez à l’interview à la députée maire aux nouvelles calédoniennes ! Elle ne démissionnera jamais de CE seule elle ne représente que peanuts ! Il faut reconnaître que c’est un bon maire mais l’ambition et la volonté de pouvoir peuvent être destructives

Rigoberto

Sonia va monter un nouveau parti l’ADCPTE, l’Avenir Dans la Calédonie Pour Tous Ensemble, Gomès va changer le nom du parti, ce sera CPE, Calédonie Pas Ensemble.

Et toi Rigo ce sera CTS ? (Con Tout Seul)

Rigoberto

Je suis pas tout seul, t’es là mon con d’Oméga à lire ma prose.

YESSSS !

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top