Connect with us

Calédosphère

Actualité

Collision de l’îlot Canard : comment c’est possible ?

Alors que les Calédoniens ont appris avec stupeur la mort de deux personnes et la disparition d’une autre après une violente collision entre deux Taxi-Boat de l’Anse-Vata, des soupçons se portent sur les pilotes qui auraient pu être ivres au moment des faits… Que dira l’enquête ?

Au lendemain du drame, c’est Simon Loueckhote qui a rapidement jeté un premier pavé dans la mare. Dans une publication sur son compte officiel, l’ancien sénateur a en effet révélé que la collision mortelle ayant eu lieu durant la nuit de vendredi à samedi pourrait être dûe aux pilotes des deux taxi-boat bien connus des Calédoniens. Car, selon lui, à l’heure de l’accident, ces derniers auraient consommé de l’alcool :

L’ancien élu du congrès explique fataliste que désormais « même en mer, l’alcool tue » faisant le lien avec le nombre important d’accidents de la route provoqués par la consommation excessive d’alcool sur le territoire. Si les autorités judiciaires ont déjà fait savoir qu’une enquête était diligentée, il est vrai que beaucoup se demandent comment un tel accident a pu se produire. En effet, lors des soirées organisées sur l’îlot Canard, généralement, seulement deux bateaux sont présents devant la plage de l’Anse-Vata et les choses sont organisées de telle sorte qu’aucun incident n’avait encore jamais eu lieu. Comme le gérant de l’entreprise l’a signalé dans un communiqué, c’est la première fois qu’une telle catastrophe advient et l’ensemble du personnel et des habitués de l’ilot sont accablés « d’incompréhension » et dans le deuil.

Un point sur l’accident

Hier soir, des centaines de personnes étaient, comme souvent, réunies à l’ilot Canard, face aux plages de Nouméa. Mais vers 1 heure du matin, les deux navettes – dit Taxi-Boat – qui assuraient la liaison avec le rivage sont entrées en collision à très grande vitesse pour une raison pour l’instant encore inconnue. L’un des bateaux n’avait que le pilote à bord puisqu’il se dirigeait vers l’îlot, mais le second transportait 6 passagers qui repartaient vers la terre ferme. Le pilote de la première navette est décédé sur le coup et une femme passagère de l’autre bateau a trouvé la mort. Son mari est quant à lui toujours porté disparu. Les quatre autres passagers ont tous été blessés à des degrés divers. Un important dispositif de sécurité et de recherche a été déployé dès 2 heures du matin. Un hélicoptère a ainsi recherché sans succès à l’aide d’un projecteur la personne disparue durant toute la nuit et tôt ce matin. En raison de ce drame, « l’Île aux Canards » sera fermé durant tout ce week-end.

Choqués suite à l’annonce de ce drame, la rédaction de Calédosphère, ses chroniqueurs et ses contributeurs présentent leurs plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes.

 

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



53
Laisser une réponse

avatar
12 Comment threads
41 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
17 Comment authors
Janloupe PahuneditouYvan La Méche Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
ditou
ditou
Inforétif

Cet accident a porté ses fruits, la vitesse de certains bateaux en baie de l’Orphelinat a sanzé : au moins trente nœuds hier soir pour 3 débiles sur un bateau entrant, moteurs et musique à fond, jusqu’à la digue du CNC, avant de virer à gauche à 15 nœuds pour Port du Sud.
Gendarmerie maritime, faites quelque chose SVP !

simla

“au moins trente nœuds hier soir pour 3 débiles sur un bateau entrant, moteurs et musique à fond, jusqu’à la digue du CNC, ….”

Et ça te surprend ? Et ce matin encore un excité derrière moi ..enfin derrière ma voiture 😉 qui roulait comme un dingue, et pourtant il y a eu plusieurs morts la semaine dernière…tu crois quoi ? Que ça effraie les gens ? Ca n’a d’impact que sur les gens prudents pas sur les autres.

ditou
ditou

Pour moi la thèse que les deux pilotes soient ivres au moment des faits, ne me parait pas plausible. Car je suppose les les pilotes ne sont pas des nouveaux venus à ce poste. Donc ils connaissent forcément le trajets par cœur et même je dirai les yeux fermés. Ce qui me fait pencher plus vers de l’insomnie, fatigue, manque de visualisation et appréciations des distances. Car si la thèse de l’alcool est retenu, donc il y aurait automatiquement poursuite pour ceux qui savaient que les pilotes étaient hors d’état de piloter et qui n’ont rien fait pour les empêcher… Lire la suite »

Yvan La Méche
Yvan La Méche

INADMISSIBLE…j’ai ma petite idée, mais on verra ça après les analyses…..ce n’est pas le moment.HRRPu

ditou
ditou

Yvan La Mêche
Pourquoi, tu ne veux pas dire ton idée?
Si c’est celle que je pense : suicide du pilote seul. Cela ne m’étonnerait pas.C’est vrai que dis comme ça c’est choquant, mais une thèse plausible.
Mais enfin, comme tu dis attendons les analyses.

ditou
ditou

Comme je vous le disais sur mon commentaire plus haut la thèse de l’alcool ne me paraissait pas plausible aujourd’hui, nous en avons la preuve. Mais mon soupçon d’un suicide fait son chemin, vu cet article ci dessous, il s’avère que le pilote n’avait pas allumé ses feux.Le pilote qui était seul. Donc intentionnel, car un oubli pour un pilote expérimenté, me semble vraiment pas possible.

http://www.lnc.nc/article/pays/choc-mortel-un-des-deux-taxi-boats-n-avait-pas-allume-ses-feux

John_Lax

La Calédonie est un grand théâtre pour inconscients , il manquerait plus que les “cowboys” de l’espace aérien !

Paul Ethos

Vitesse, ô vitesse…

ditou
ditou

Paul Ethos
Tu as dit vitesse. Mais, ne sais tu pas qu’il faut avoir de la compassion.
On dirait que les maître d’Alikantitra. Au zut non, c’est Chum, sont complètement anéantis par le comportement des policiers.
http://www.journaldemontreal.com/2017/04/06/vitesse-au-volant-ils-se-defendent-en-invoquant-une-crise-depilepsie-de-leur-chien

Eliot Nenesse

Va y avoir des poursuites en justice de la part des familles des victimes.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top