Connect with us

Calédosphère

Actualité

Dimanche, un pas vers l’indépendance ?

Le candidat du FLNKS peut-il être battu dimanche prochain au second tour des législatives dans la 2ème circonscription ? Oui, à condition que… mais les conditions sont telles qu’il est fort possible qu’un indépendantiste siège à l’Assemblée nationale, ce qui à un an du référendum change la donne. Divisions et calculs.

D’abord, il ne faut pas négliger la capacité de mobilisation des indépendantistes qui sont majoritaires dans cette circonscription. Certes, l’Union Calédonienne a choisi la non-participation à ces élections nationales, mais il n’est pas dit qu’à quelques encablures d’un succès, l’Union Calédonienne maintienne sa position et déjà quelques sections du plus vieux parti calédonien souhaitent revenir sur la décision du dernier comité directeur. Il faut d’ailleurs noter qu’avec 11 262 voix dès le 1er tour et en l’absence d’un soutien de l’UC, Louis Mapou a réussi un score plus qu’honorable. Une mobilisation FLNKS pour le second tour est donc très envisageable, n’oublions pas à cet égard qu’en 2012, Jean-Pierre Djaiwé avait amélioré son score au 2ème tour de 10 000 voix, sorties de nulle part et venues à l’appel des sections indépendantistes de la brousse. Louis Mapou pourrait faire mieux encore.

Le report des voix

L’autre condition sine qua non pour que Louis Mapou ne l’emporte pas, c’est le meilleur report des voix des non-indépendantistes possible sur Philippe Gomès. Et ça n’est pas franchement gagné. Harold Martin a fait campagne sans projet ni programme, hormis celui de faire battre le candidat investi par les Républicains contre lequel il a dit pis que pendre durant des semaines. Ça a été son crédo durant toute la campagne, pourquoi en changerait-il alors que son hypothèse de départ peut se réaliser ? Si Gil Brial de l’UCF a pris fait et cause en faveur d’un report de ses voix sur Gomès pour empêcher l’élection d’un indépendantiste, les positions de Pascal Vittori sont par exemple bien moins arrêtées. De même, dans la 1ère circonscription, des élus loyalistes, mais adversaires de Calédonie Ensemble, se gardent bien de donner des consignes de vote à leurs électeurs, souhaitant par leur silence ou en coulisse la victoire de Louis Mapou. Pour tenter de convaincre les électeurs, Philippe Gomès n’a d’autre solution que de se présenter comme le seul en mesure de faire barrage à la présence d’un indépendantiste à l’Assemblée.

Et l’abstention ?

65 748 électeurs sur les 104 636 que compte la seconde circonscription, ne sont pas allés voter ce 11 juin. Parmi eux, il y a les électeurs UC mais pas qu’eux. Bon nombre de loyalistes n’ont pas pris position et ont préféré aller à la pêche, notamment les électeurs de l’agglomération. Conscients subitement de l’enjeu, vont-ils se réveiller ce 18 juin et se rendre aux urnes ? C’est l’un des challenges qui se posent à Philippe Gomès. Or il est évident que l’abstention, c’est-à-dire une non-mobilisation des non-indépendantistes, profite clairement à Louis Mapou. En clair, s’il manque une voix : le candidat du FLNKS sera élu député de la plus grande circonscription de Nouvelle-Calédonie dimanche prochain.

Un indépendantiste à l’Assemblée

Louis Mapou élu, ce serait en effet un séisme politique qui change radicalement la donne à dix-sept mois du référendum. Le signal adressé à cette occasion par la Nouvelle-Calédonie à la métropole sera disséqué et examiné par le nouveau pouvoir en place et la presse, qui y verra – et comment en serait-il autrement ? – une nouvelle attitude des Calédoniens face à leur avenir. L’option de l’indépendance prenant place à l’Assemblée, c’est une caisse de résonnance inouïe à quelques mois du référendum. Comment expliquer à la France et aux Français que les Calédoniens sont contre l’indépendance, s’ils envoient un indépendantiste au Palais Bourbon pour les représenter ? On mesure la taille de l’enjeu. Et pourtant, il n’est pas certain que tout le monde l’ait compris. Le camp loyaliste pourrait donc se réveiller lundi prochain, avec une sacrée gueule de bois.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

61 Commentaires sur "Dimanche, un pas vers l’indépendance ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
serpentar
Pour avoir un député Kanak (ou pourquoi pas deux ? … çà serait rigolo dis donc !) … Il faudrait que le découpage géographique électoral pour les législatives soit la copie conforme de celui des provinces actuelles. On pourrait même créer une autre circonscription, par exemple, celle des îles Loyautés a part entière. Ce n’est pas un mais 2 députés (province nord et îles) que les indépendantistes auraient eus. Du coup cela me fait penser au FN qui a eu 12 millions de voix lors du second tour de la Présidentielle et seulement 8 représentants à l’Assemblée Nationale (à cause… Lire la suite »
josé Paldir
je lis et relis les interventions des uns et des autres ,finalement les histoires des décolonisations ratées d’Indochine et ‘Algérie n’auront toujours pas été assimilées et celles réussies de l’Afrique noire non plus.(cad sans guerre massive) N’ayant jamais réussi à faire entendre un autre son de cloche ( normal) que la vieille rengaine loyaliste contre indépendantiste,je suis curieux de voir le résultat de tout cela. j’ y ai cru à cette possibilité de faire changer les mentalités calédonienne ,il me semble bien ,40ans après , que j’avais tort …le court terme,le manque de confiance en soi , l ‘erreur de… Lire la suite »
José Paldir : ” les histoires des décolonisations … réussies de l’Afrique noire ” José, je serais plus réservé. Réussies, oui, en ce sens que la France s’en est tiré les plumes sèches, au moindre coût financier et humain, et à conservé ses positions diplomatiques et commerciales globalement jusqu’à nos jours, au prix de compromissions que le Français moyen ignore, ou dont il se fout. Mais qu’en est-il pour les populations locales ? Je pense bien entendu à Madagascar, qui continue lentement mais sûrement à s’enfoncer dans la misère et l’anarchie. Mais on pourrait dire la même chose de la… Lire la suite »
josé Paldir
Madagascar ruiné encore une fois par le marxisme … le Vietnam au départ même Hoh Chi minh n’était pas contre la rupture totale avec la France ,mais à chaque fois le dirigeants français furent pour une solution acceptable qui était celle d’hier pour les tonkinois. la copie du modèle chinois amène le vietnam vers le développement tant ce peuple est courageux et intelligent l’Algérie ,les pieds noirs ,ne voulurent rien lâcher ils étaient plus français , soit disant ,que les français eux mêmes sauf que l’image qu’ils se faisaient de la France était erronée.Ils étaient restés au modèle d’avant guerre… Lire la suite »

“économiquement une non compétitivité dans le Pacifique pour cause de copie du modèle français qui lui même plombe l’Hexagone.”

Oui, je suis d’accord, je pense la même chose depuis longtemps j’ai certainement moi aussi déjà écrit quelque chose de semblable sur ce site.

Raison pour laquelle je suis contre la départementalisation. Mais malheureusement connaissant le peu d’imagination de nos politiques on ira pas plus loin, le copié-collé c’est tout ce qu’il savent faire.

J’ai toujours apprécié ce type d’intervention venant de toi, ces fenêtres sur l’Histoire, je les lis avec beaucoup d’intérêt.

José Paldir : “Madagascar … le Vietnam … l’Algérie … l’Afrique noire … la Calédonie …” José, excellent tour d’horizon qui nous élève un peu au-dessus de ce nid de scorpions. Tu as sûrement vu ça : quand tu attrapes un scorpion, tu le gardes dans un bocal et quand tu as des visiteurs de marque, tu leur offres le spectacle d’un combat à mort entre deux scorpions. Mais ici les duels s’arrêtent au premier sang. Je connais peu le Vietnam, pays où existait avant l’annexion une élite raffinée de culture chinoise (et qui utilisait les idéogrammes chinois, notamment dans… Lire la suite »
josé Paldir
merci de ta réponse courtoise, je finis par être surpris tant, pour beaucoup, le débat consiste à s’invectiver et à faire du Psittacisme. je voudrais juste répondre sur quelques détails 1: l’Indochine ce que j’en connais ce fut par des lectures ,bien entendu ,(donc sujettes à caution) mais aussi par des témoignages d’un oncle paternel ,l’oncle Albert parti s’installer au Tonkin pour survivre à une Calédonie d’une pauvreté inimaginable ,la bas il avait une petite plantation d’hévéas ,Le tout fut emporté par l’Histoire et il finit désargenté dans une banlieue de Marseille. Autre témoignage celui de mon associé à Nouméa… Lire la suite »
José Paldir : “l’influence du communisme dans la pensée globale française” Bien, maintenant que John_Lax (qui n’écrit pas que des âneries) se coltine cette chère Kolère (qui … non, rien), revenons à nos moutons des années ’60. L’Indochine, je n’ai pas connu. A Madagascar, j’étais proche d’un groupe d’anciens d’Indochine, recyclés après 1954 dans la Coopération (agriculture), dont un couple de Viets plutôt du genre grands bourgeois. C’est chez eux que j’ai appris à manger avec des baguettes. Evidemment l’ambiance n’était pas vraiment pro-Vietminh (le père du mec était colonel). Un autre de mes potes, ancien légionnaire d’origine croate, et… Lire la suite »

On a fait la guerre au Vietnam pour protéger les plantations de caoutchouc de Michelin, les pneus n’ étaient pas encore synthétiques à l’époque….
les Américains s’éternisaient en France après la libération est en devenaient impopulaire, de Gaulle a du les virer!

josé Paldir : “merci de ta réponse courtoise”

Mais mon cher, vous en êtes un autre.

Cette chère Kolere a épuisé mon temps de cerveau disponible pour ce jour, mais j’ai mis ton message dans un coin, et je vais préparer une réponse étayée, notamment sur le rôle des communistes tel que je l’ai ressenti et sur les différences entre les études de droit à Marseille et celles de sciences à Grenoble.

Si toutefois Mister Eric ne juge pas ces discussions trop excentrées par rapport aux problèmes calédoniens.

Non, dans la mesure où elles offrent un parallèle historique avec l’Histoire –à venir– de la NC.

Lire JP est toujours intéressant, il est de ceux qui tirent ce site vers le haut, tu es d’accord ?

balayeur
Puisque l’on parle de destin commun, de projet de société etc.. je trouve tout a fait normal que les deux tendances siègent à l’assemblée nationale. Tout le monde parle du référendum de 2018 ou 2020 ou encore 2024 on a juste oublié le préambule de cette lois organique votée à 72% avec un fort taux de participation pour une fois et qui met le peuple originel au centre du système. C’est la cheville ouvrière!! Comment voulez vous bâtir quelque chose de viable et durable si vous museler le peuple originel? Non seulement museler mais PG, sa bande et les dissidents… Lire la suite »

Ne faudrait-il pas attendre les résultats du 1er référendum avant de s’emabarquer dans de telles considérations, balayeur?

XXX
Louis MAPOU et l’UNI, font une excellente campagne sur la Grande terre. Cette campagne toute ciblée sur la citoyenneté, évite le piège de la revendication Kanak versus ethnique. Les propos tenus et les valeurs défendues sont républicaines, puisque pour l’essentiel, elles visent à rassembler plutôt qu’à opposer. La République, c’est avant tout les règles du “vivre ensemble”, ici, comme ailleurs. La laïcité n’en est qu’un outil. Elle s’inscrit dans le droit fil de ce que fût l’UC, avant qu’elle ne “perde le nord” sous les coups de boutoir combinés des ambitions personnelles et de ceux qui pensent que l’intérêt général… Lire la suite »

@XXX,

LM et l’UNI derrière lui ont authentiquement fait une bonne campagne, dans le ton (humble et calme), sur le fond (interrogatif et ouvert): cela sera porté au crédit d’une frange anti-extrêmiste des indépendantistes et suscitera peut être un changement de paradigme dans cette partie de l’électorat calédonien (sans lequel rien d’abouti ne pourra se construire). Mais la recomposition n’est pas achevée et le changement de paradigme non plus. Quoiqu’il en soit, c’est un gage d’optimisme pour l’avenir même si LM est battu par PG.

Manu Point de départ
La situation ou nous a mené le truand Gomès est claire: Choisir un député indépendantiste dans la 2° circonscription ou le seul loyaliste en course, c’est à dire lui. Le problème, c’est que Gomès est ce qu’il y a d’extrêmement pire pour la NC. Gomès patauge dans le sang des victimes de la route. C’est le salaud qui a détourné l’argent public qui devait servir à lutter contre la mortalité routière et qui s’en est servi pour corrompre les crapules qui dirigent les Nouvelles calédoniennes et les faire taire pour cacher l’unique action qui sauve des vies sur nos routes.… Lire la suite »

+1 : la moitié de l’électorat de Manu vient de le plusuner.

Manu, T’es gentil, mais rien que sur le sujet des Nouvelles, c’est justement pas le meilleur exemple que tu aurais du prendre pour développer ta com… En effet, tout le monde sait que les actionnaires de ce journal sont loin d’être à la botte de PG…!!! Que tu sois colère parce que les média ne t’écoutent pas je peux le comprendre, mais ne te trompe pas de bouc émissaire…!!! En même temps franchement tu manques un peu de crédibilité… Cela dit, j’ai toujours pas compris comment “techniquement” tu pensais t’y prendre pour sauver la NC si tu étais élu. Mais… Lire la suite »

“Que tu sois colère parce que les média ne t’écoutent pas je peux le comprendre”

C’est surtout que LNC lui ont toujours probablement refusé la publication (gratuite ) d’un publi-reportage vantant ses dons prodigieux.
Le Manu, pas si fou qu’on le croit, s’est dit que se présenter aux législatives lui ferait de la pub pour son cabinet de divination, pas gratuit, lui.
Mais au vu de ses résultats électoraux … que manifestement il n’avait pas prévus aussi ridicules … c’est pas une pub pour l’efficacité prédictive de son pendule, même aidé par dieu.

apox

Si le résultat du 2ème tour montre autant d’abstention, le seul “JUGE” sera le référendum de 2018 (si il est maintenu). Et à l’issue de ce dernier on saura les sentiments de la population calédonienne! Pour moi il n’y a pas de référendum couperet, c’est un faux problème car les indépendantistes qui ont signé l’accord de 1998 savaient, et qu’on ne dise pas le contraire, que la majorité en NC veulent rester Français!

balayeur
Il y a de forte présomption qu’il soit maintenu ce référendum!!Tu veux faire de la concurrence a Manu? Aurais tu le même répertoire téléphonique que Manu? LOL!! Juste pour te rappeler qu’en 1998 quelle qu’en soit la signature apposée en bas de cette feuille. Celle-ci a été ratifiée par une très large majorité si tu étais électeur à cette époque tu y as participé. Il faut juste assumer!! Il est également vrai que la mémoire de l’être humain est très sélective quand cela l’arrange. Si tu fais une petite rétrospective de ces années écoulées tu verras que tous parties confondus… Lire la suite »
Gazaouette
Si il est maintenu! Pouvez vous préciser le sens de la phrase. C’est écrit est signé voulez vous une révolution? De toute façon photo et titre pour allumez la mèche. “La majorité veut rester Française ” C’est votre point de vue qui est tout à fait honorable et démocratique mais ne vous inquiétez pas le jour J du Référendum de Grands moyens seront déployés par les indépendantistes pour faire voter tous le monde même au fin fond de la Tribu. Conférer le Référendum d’autodétermination en Algerie. Même les illettrés avaient été bien éduqué pour reconnaître le bulletin oui et le… Lire la suite »
balayeur
Hé cacacouette!! si cela peut te rassurer en nouvelle calédonie kanaky ou kanaky nouvelle calédonie peu importe entre les cartons de poulets et les enveloppes pas besoin de savoir lire, le bulletin était fournie avec. C’était juste pour faire gagné du temps à l’électeur bien sûr!!. J’oubliais le transport domicile mairie ou bureau de vote et retour dans des véhicules berlines si ou plait, inclus. Il me semble qu’au dernière élection municipale d’une des communes de ce pays on en a usé encore de ce droit. A une époque ici toujours même certains morts ont voté. Ne soit pas “béniwiwi”… Lire la suite »
Gazaouette

Excusez fautes orthographes ne me suis pas relu avant de publier

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top