Connect with us

Calédosphère

Actualité

Le référendum ou le crépuscule des leaders indépendantistes

Empêtrés dans des discours surannés, et alors que nous sommes à moins de 100 jours du scrutin référendaire, les principaux responsables indépendantistes multiplient les postures et les discours incohérents. A mesure que le jour du vote approche, leur impéritie éclate aux yeux de tous. Revue d’étape.

Certains nient, d’autres menacent, d’autre encore appellent au boycott du vote. Pour certains leaders indépendantistes, le « OUI » à l’indépendance va gagner alors que tous les sondages et toutes les élections de ces quarante dernières années prouvent le contraire. Pour d’autres, le « NON » va gagner de peu et annonce de « prochaines victoires » et pour d’autres encore, quel que soit le résultat, l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie commencera le lendemain du scrutin et peu importe le choix des électeurs… Il ne faut en vérité pas être grand clerc pour comprendre que la désunion, l’absence de travail (on attend encore le projet indépendantiste qui devait être présenté aux Calédoniens l’année dernière…) ou encore les joutes politiciennes ou coutumières propres au monde indépendantiste ont tué toute possibilité de victoire pour cette sensibilité politique, laquelle rassemble plus d’un tiers des citoyens du territoire qui méritent certainement davantage de considération.

Les menaces de Daniel Goa

Empêtrés dans une campagne atone, c’est en trainant des claquettes que les leaders de l’Union Calédonienne essaient vaille que vaille de convaincre à quelques maigres troupes sur le terrain que leur projet pour l’indépendance est viable. Des réunions qui ne remuent pas les foules et où les médias ne sont tout simplement plus autorisés. Il faut dire que lorsqu’une équipe de Nouvelle-Calédonie 1ère avait suivi des leaders du FLNKS dans un meeting de Lifou, les militants avaient tous critiqué devant les caméras le manque de préparation de leurs élus ainsi que l’absence de réponses concrètes sur le projet indépendantiste… Mais pas de quoi inquiéter (du moins officiellement) le président de l’UC. Celui-ci a en effet déclaré le 24 juillet dernier que, quoi qu’il arrive, « l’indépendance elle commence en 2018 ». Une méthode Coué qui ne fait d’autant plus la blague auprès de personne que l’heure des menaces semble avoir sonné. C’est ainsi que Daniel Goa a dernièrement exercé un chantage sur l’Etat, expliquant que si une majorité d’électeurs votaient « NON » à l’indépendance, il ne serait pas en mesure « d’assurer la sécurité » des Calédoniens :

« Nous sommes capables d’assurer la sécurité des gens si la réponse est oui, si la réponse est non, et c’est l’État qui assume la sécurité des gens (…) eh ben, c’est l’État qui assurera, mais contre le peuple kanak (Daniel GOA, 24/07/18 ; sources : RRB) »

De même, comprenant que l’Etat n’interviendrait en faveur d’aucun camp durant la campagne, Daniel Goa en est venu à critiquer l’action du Président de la République lui-même, alors qu’il avait encensé son discours lors de sa venue sur le territoire :

« (Emmanuel Macron) a été bon pour servir la salade à tout le monde. Mais, on a tous trouvé de quoi se satisfaire. Mais, quand on regarde les messages qu’il passe, ben, il veut que la Calédonie reste française. Et quand on va un peu regarder autour dans la région Pacifique, ben, on voit bien que c’est l’Australie qui est la plaque tournante de la région et non pas la Calédonie. Donc, il veut qu’on reste français (Daniel GOA, 24/07/18 ; sources : RRB) »

L’homélie des apôtres de Paul

De son côté, l’UNI-Palika, autre tendance du FLNKS, est confrontée à une usure du pouvoir bien réelle. Comme le souligne le journal satirique le Chien Bleu dans son édition de juillet (n°246), Paul Néaoutyine ne « gère plus grand-chose » et, au sein de la province Nord qu’il dirige « l’ambiance est de plus en plus pourrie » notamment du fait des baisses drastiques des budgets. Absent du congrès (avec un taux d’absentéisme de 96% cette année), le chef du Palika est également aux abonnés absents dans sa mairie de Poindimié. Empêtré dans la gestion de l’usine du nord et dans une affaire de détournement de fonds due à une erreur de gestion comptable, il laisse à des seconds couteaux le soin de le représenter dans les médias. Et le moins que l’on puisse dire est que ce n’est pas fameux. Pour preuve, la présidente du groupe UNI à l’assemblée de la province Nord n’a su fournir lors de sa dernière intervention télévisée aucune réponse sur le projet que les leaders indépendantistes entendent proposer à leurs électeurs :

« C’est une indépendance que l’on qualifie toujours de viable, fiable, et que nous portons durant cette campagne pour le OUI (…) Je réaffirme ici que c’est une indépendance viable, parce que nous avons prouvé, par notre gestion des compétences qui nous sont dévolues, que nous sommes capables maintenant de gérer nous-mêmes notre pays (Nadia Heo, 29/07/18 ; sources : NC1ère)

Assurant, entre autre, que « jusqu’à preuve du contraire, c’est nous qui finançons les prestations sociales : 80 % proviennent de la population calédonienne », l’élue du Nord a démontré un déni de la réalité bien inquiétant. En effet, (et ceci s’appelle une preuve du contraire) comme le relevait l’ISEE-CEROM en début d’année, sur les quelques 350 milliards de Fcfp que coutent les services publics en Nouvelle-Calédonie, la moitié est payé par les contribuables métropolitains et donc par l’Etat (soit 155.3 milliards de francs par an). Ainsi, sur l’aspect financier stricto sensu, la « viabilité » d’une indépendance serait assujettie de facto à un appauvrissement de la population ou à une détérioration de nos services publics. Ce qui n’a pas empêché le leader du Palika de se rendre chez le 1er ministre il y a quelques semaines pour lui demander de l’aide dans sa campagne pour le “OUI” à l’indépendance… et de trouver face à lui une fin de non-recevoir.

Wamytan : entre la peur et le déni

Sur radio Djiido ce dimanche, Roch Wamytan a quant à lui affirmé ne pas avoir validé la rédaction finale de la charte des valeurs calédoniennes alors même qu’il avait – avec Daniel Goa – signé quelques heures plus tôt le communiqué du Haut-commissariat (Cf ; Doc mis en ligne par le haussariat) qui expliquait le contraire. Ce communiqué faisait état de la fin des travaux sur cette charte à portée politique et hautement symbolique. Le texte signé par Roch Wamytan de sa main est ainsi très clair :

« Cette réunion avait pour objectif de finaliser la proposition de charte des valeurs calédoniennes, élaborée à partir du rapport de la mission d’écoute et de conseil, lui-même issu des contributions des groupes politiques au congrès (…) Le texte ainsi complété a été adopté par le groupe de dialogue qui a « décidé d’établir, de porter et de partager la présente charte des valeurs calédoniennes pour mettre en évidence ce qui rassemble et unit les Calédoniens dans leur diversité (Communiqué du haut-commissariat de la République, 27/07/18 ; sources : gouv.fr) »

Quand bien même, Roch Wamytan n’a pas hésité à attaquer le lendemain la rédaction des Nouvelles Calédonienne, laquelle avait publié un article sur le sujet. Le président du groupe UC-FLNKS a en effet déclaré que le quotidien “s’était trompé” et qu’il n’avait rien validé du tout… n’ayant, selon ses dires, pas de mandat pour le faire (mais alors que représente-il ?). Il apparait en l’occurrence que Roch Wamytan a menti comme un diable. Comme le suggère très bien les Nouvelles Calédoniennes dans un article en forme de droit-de-réponse paru ce jour, l’élu indépendantiste a tout simplement été critiqué au sein de son mouvement suite à sa signature qu’il n’a alors plus assumé (comme d’autres avant lui), d’où ce pitoyable retournement de veste. Il s’avère que le grand chef de Saint Louis est depuis plusieurs années obnubilé par une peur primaire : celle de payer de sa vie – à l’instar de feu Jean-Marie Tjibaou et de Yeiwéné Yeiwéné – la signature d’un accord qui maintiendrait la Nouvelle-Calédonie au sein de la République. On se rappelle que Roch Wamytan avait demandé il y a plusieurs mois à Edouard Philippe une protection du GSPR afin d’assurer sa sécurité personnelle durant la période charnière que va connaitre le territoire. Preuve qu’au sein du clan Wamytan, on a peut-être davantage confiance envers les services de sécurité et de protection de la « puissance coloniale » que dans ses propres camarades de lutte… Une façon de rappeler aux observateurs de la vie politique calédonienne que les actes ont parfois plus de valeur que les paroles ou que les signatures de certains élus locaux.

La défaite du « OUI » sera celle des leaders indépendantistes

Il est évident que la perte tragique en 1989 du leader historique du FLNKS n’est pas sans rapport avec la confusion existant actuellement au sein de la mouvance indépendantiste. Aucun leader indépendantiste actuel n’osant se projeter vers l’avenir et assumer le refus par le peuple calédonien d’une séparation d’avec la France. On se rappelle que s’agissant des autres référendums optionnels prévus par l’accord de Nouméa (en 2020 et en 2022), l’Union Calédonienne ne voulait tout d’abord pas en entendre parler :

« En 2018, nous partirons aux élections pour la première et dernière fois. Nous n’irons pas nous faire ridiculiser en 2020 et en 2022 (Daniel Goa, 27/09/2014 ; sources : discours d’ouverture du congrès de l’UC) »

Mais ce discours a (encore) changé puisque désormais le porte-parole du FLNKS se dit prêt à participer et à perdre les trois référendums :

« S’il y a un NON massif, on va jusqu’au terme de l’Accord de Nouméa et puis on s’assoie et on reste (…) nous serons encore là après les non au référendum (Daniel GOA, 24/07/18 ; sources : RRB) »

Rester pour proposer quoi ? Nul ne le sait et peut-être pas non plus les leaders indépendantistes. Certains à l’instar de Louis Kotra Uregei ont convenu qu’ils allaient certainement perdre le scrutin, d’où l’appel à un boycott et le R.I.N (Rassemblement des Indépendantistes et Nationalistes) a lui déclaré qu’ils espéraient que le « NON » à l’indépendance ne dépasserait pas les 55% :

« On se bat pour que la mouvance indépendantiste ait un score honorable. Parce qu’avec ce score honorable si on n’a pas les 50%, il nous permettra de mieux travailler par rapport au deuxième référendum qui est fixé en 2020 (…) Un score honorable, c’est entre 40 et 45% (Sylvain PABOUTY, 30/07/18 ; sources : RRB) »

Autrement dit : chez les responsables indépendantistes, certains axent leurs discours pour que leurs électeurs boycottent le vote, d’autres sur le fait qu’ils vont gagner à la surprise générale, d’autres encore espèrent ne pas trop perdre et les derniers expliquent que, quel que soit le résultat, la Nouvelle-Calédonie sera indépendante… et puis c’est tout. Ces différents discours mis bout à bout démontrent cependant par leurs aspects incohérents, irrationnels ou simplement absurdes que – comme disent les broussards – les leaders indépendantistes sont désormais tous « dans la nasse » : c’est-à-dire prisonniers de leur déni et incapables de voir plus loin que la fin de l’accord de Nouméa. Mais l’histoire a démontré que lorsqu’un responsable politique ne voit pas plus loin que cela, c’est que son temps est terminé. Alors à quand la relève au sein du FLNKS ?

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



864
Laisser une réponse

avatar
58 Comment threads
806 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Rigoberto
Rigoberto

Alors que le FLNKS soutient mordicus les “pauvres” palestiniens colonisés, leurs alliés du gouvernement de Vanuatu font des courbettes devant les Israéliens afin d’obtenir une aide financière (Interdépendance) et sont même prêts à reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël. Une petite leçon de réalisme politique pour le FLNKS, il faudra bien baisser le froc et tendre la main afin d’obtenir cette fameuse aide internationale, vive l’indépendance.
http://dailypost.vu/news/israel-seek-vanuatu-s-unwavering-position-to-recognise-jerusalem-as/article_bc92b11c-6dc5-5a78-a562-39894afe2099.html

ditou
ditou

Rigoberto “vive l’indépendance” Ah, oui je vois cela, tu as choisi l’anglais vu ton lien. Dommage je ne comprends pas l’anglais. C’est pas grave, les “courbettes” tout le monde en fera un jour ou l’autre. Que se soit la France ou autres pays. Tiens toi qui aime l’anglais, ce lien t’en dit plus en matière de courbettes” ” “Mais si Meghan traverse seule un couloir, et qu’elle tombe sur la princesse Béatrice, qui est de sang royal, alors c’est à Meghan de s’incliner.” https://www.parismatch.com/Royal-Blog/Royaume-Uni/Mariage-avec-Harry-A-qui-Meghan-Markle-devra-t-elle-faire-des-courbettes-1520204 Dans le même article, il n’y a pas d’émotion dans ce pays sauf pour : “et… Lire la suite »

seb
seb

ditou.
C’est au-delà de la probabilité grammaticale et orthographique …Comment peut-on écrire un texte aussi long , sans aucun sens et sans aucun argument ?

Alikantitra

Seb : “C’est au-delà de la probabilité grammaticale et orthographique”

Bienvenue dans la 4ème dimension.

LedZep
LedZep

@seb
Comme nous le dit @Alik et je le confirme aussi “Bienvenue dans la 4ème dimension.” : https://www.youtube.com/watch?v=tJxW9MviNPc&list=PLvwLzDJRa0zUwrraxdyN03fWtUlGMS4_z&index=9&t=0s

Mister Eric

“La souveraineté” version FLNKS, ce sera baisser son froc et vendre son cul au plus offrant.

Voilà ce que “La Kanaky souveraine” du FLNKS apportera au Kanak.

ditou
ditou

Mister Eric
Il ne faudrait pas les énerver, avant le référendum avec cette image de prostitué.
Ne trouves tu pas?.

LedZep
LedZep

@ditou Il faut relativiser les choses quand même ! Nous avons tendance les uns les autres y compris moi-même, de part nos échanges à faire monter la pression. Il en ait ainsi sur la majorité des blogs. C’est inhérent à leur mode de fonctionnement. De là à croire que tout ce qui s’y publie peut avoir une incidence sur le comportement, pour ce qui nous concerne au premier chef, de la société calédonienne, j’en doute. Un blog, certes accessible à tout internaute, reste une sorte de « micro-sphère médiatique ». Plus conséquent sur l’opinion calédonienne, me semble t’il, sont les déclarations publiques et… Lire la suite »

ditou
ditou

LedZep “la situation qui se produira inévitablement si un jour” Ce qui est vraiment incroyable, c’est que les loyalistes voient dans l’indépendance le futur, coté sombre. Ainsi les indépendantistes eux voient aussi le coté sombre mais de la disparition un jour de leur tradition culture, etc pour leur descendants. Jamais, je n’ai vu un commentaire être optimiste de l’un ou l’autre camps. Donc on diabolise des situations qui ne sont pas encore arrivés, pour favoriser l’un ou l’autre camps. Les exemples donnés dans les commentaires tournent presque toujours sur le Vanuatu et l’Algérie. Mais ces pays dont personnes ne veut… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@ditou Je ne répondrai qu’à ce propos : « “« l’axe du mal » ” parlons en de l’axe du mal. Là aussi tout dépend ou se trouve une personne si elle est du coté occidental, l’axe du mal existe bien, mais si elle est du moyen orient, là c’est les occidentaux l’axe du mal. ». Pour ce qui des allégations précédentes de ton commentaire, j’avoue que çà me laisse pantois ! Revenons à ce concept « d’axe du mal » auquel se référait Daniel GOA au cours d’une de ses déclarations, relatée par tous les médias du territoire. Ce rappel de ma part avait pour… Lire la suite »

XYY
XYY

LedZep.
“ce concept d’Axe du mal avait déjà été évoqué dans les heures sombres de la guerre mondiale de 39-45 au sujet de la coalition Allemagne-Italie-Japon.” Vos profs d’histoire du Lap’ doivent se retourner dans leur plumard ou leur tombe. “L’Axe” a été le surnom donné à l’accord bipartite (Allemagne-Italie) puis tripartite (Allemagne-Italie-Japon) par les signataires de ces accords. Un bon article de wiki
https://fr.wikipedia.org/wiki/Axe_Rome-Berlin-Tokyo

LedZep
LedZep

@XYY Exact pour les pays de l’Axe, mes excuses à tous. @Ditou itou. Il ne reste plus à nos partisans de “l’Axe du mal” désignés par Daniel, que les armes de destruction massive et le terrorisme! C’est déjà beaucoup. Chers partisans de « l’Axe du mal », laissez dans votre placard, à l’abri des « mythes » pour l’instant, jusqu’à la prochaine incartade de Daniel vos autres attributs guerriers. Quant à mes professeurs d’histoire de la belle époque du LP des années 70, j’en connais un qui officie chaque vendredi après midi sur RRB, dans la repentance perpétuelle, dans une émission intitulée il me… Lire la suite »

ditou
ditou

LedZep J’ai surtout compris que j’avais raison en écrivant “Là aussi tout dépend ou se trouve une personne” Goa pour lui l’axe du mal c’est les anti indépendantistes.”«Il faut diaboliser le non», a lâché à la presse Daniel Goa, le patron du plus vieux parti calédonien, comparant les anti-indépendantistes à «l’axe du mal».” tiré de ce lien :http://www.lefigaro.fr/politique/2018/10/21/01002-20181021ARTFIG00136-referendum-la-nouvelle-caledonie-entre-dans-le-vif-du-sujet.php mais il va de soit qu’il y a un autre son de cloche pour l’axe du mal et toujours par GOA “L’axe du mal, ce n’est pas l’État ni les anti-indépendantistes, c’est le système qui a été mis en place et qui… Lire la suite »

Mister Eric

Non.

Et puis un peu de franchise pour “éclairer” le référendum – ça fera pas de mal
– ça equilibre et fait contre-poids aux sottises qu’on entend.

Inforétif

“leurs alliés du gouvernement de Vanuatu […] sont même prêts à reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël” C’est fait depuis mai 2017, l’article date un peu. Et le Vanuatu n’a pas peur des arguments tirés par les papillotes : “Le Premier ministre Salwai a ajouté que la constitution du Vanuatu reconnaissait le christianisme et que, par conséquent, en tant que pays chrétien, il est indéniable que Jérusalem est la capitale d’Israël.” Autrement dit, Israël, état non chrétien, se doit d’avoir comme capitale Jérusalem, le berceau du christianisme, l’argument est impayable …euh, imparable. ” l’assistance d’Israël au fil des années dans le… Lire la suite »

Gazaouette
Gazaouette

Pour nos leaders indépendantistes à méditer
https://youtu.be/AaDcGiVIjBo

XYY
XYY

Pour information. Ça m’avait échappé.
par Mathilde Munos
Le référendum pour l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, avec Philippe Gomès
https://www.franceinter.fr/emissions/le-5-7/le-5-7-19-octobre-2018
de 1:19:30 à 1:27:20
Clark, par pitié, vous savez que je ne suis ni gomèsien, ni gomèsiste (encore que j’estime la personne redoutable d’efficacité dans son auto-promotion).

Alikantitra

XYY : “par Mathilde Munos … Le référendum … avec Philippe Gomès”> [France Inter du 19/10]

Je rappelle le JT de Polynésie 1ère du mercredi 17/10 (mis en ligne le 17/10, donc du 16/10 ?) :
https://www.france.tv/france-o/journal-polynesie/747801-journal-polynesie.html
de 06:40 à 12:50
Curieux que NC1ère, qui nous passe complaisamment des reportages touzazimut sur la PF, n’ait pas sélectionné celui-ci sur le référendum, vu de Papeete.

Inforétif

“journal-polynesie/747801-journal-polynesie.html”

Alik, tu es sûr qu’on a parlé du référendum NC dans ce JT ?

A titre de lot de consolation, à 07mn 40 la marche pour Jésus :
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/emissions/19h30

On a bonne mine après ça de protester contre les prières de rue par la concurrence dans les villes métros.

https://www.marianne.net/debattons/tribunes/je-suis-un-mecreant-et-je-l-assume

XYY
XYY

Alik.”le JT de Polynésie 1ère”. J’ai eu du mal à retrouver le reportage: je l’ai débusqué dans le journal -Polynésie la 1ere édition du 9 Octobre avec Louis Aliot en “prime”. J’ai trouvé aussi quelque chose dans l’édition du 19 Octobre (8:00 – 12:10), le référendum vu par un tahitien et un wallissien.
https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions/journal

Alikantitra

Alik : “le JT de Polynésie 1ère”

@ XYY @ Inforétif
Visiblement je me suis planté.
C’est dans celui-ci :

JT-PF.GIF
Inforétif

“@ XYY @ Inforétif Visiblement je me suis planté.”

C’est pas trop grave. XYY est d’accord avec moi : l’indemnisation exigée pour le temps que tu nous as fait perdre sera raisonnable.

Clark
Clark

J’ai rien dit… C’est une info comme une autre: Gomès fait du parisianisme, mais il est député pour cela.

XYY
XYY

Clark.
“J’ai rien dit…” C’est ce que je souhaitais. Tinkiou.

jose paldir
jose paldir

il est député pour cela certes mais pas dépité pour autant

Inforétif

“incapables de voir plus loin que la fin de l’accord de Nouméa. Mais l’histoire a démontré que lorsqu’un responsable politique ne voit pas plus loin que cela, c’est que son temps est terminé.” Heureusement l’histoire, ça peut toujours se rebricoler, un festival dans ce domaine mercredi soir: https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/referendum-2018/politique/les-tenors-en-conference-pour-le-oui Extraits choisis : “Caroline Machoro s’est chargée de rappeler l’histoire et les souffrances des Kanak sous la colonisation jusqu’à la tragédie d’Ouvéa.” Certes mais historiquement la dite tragédie a été provoquée par un massacre insensé de gendarmes parfaitement innocents suivi d’une prise d’otages toute aussi absurde. “« Au XIXe siècle, la colonisation… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@Inforétif Concernant ces propos : “« Au XIXe siècle, la colonisation menée par les différents pays d’Europe a brisé les liens et les échanges qui existaient entre les îles du Pacifique et de Mélanésie. ” . Comment peut-on réinventer, déformer l’histoire d’une telle manière ! La Nouvelle-Calédonie à un bon millier de Km des côtes Australiennes, Néo-Zélandaises et même le Vanuatu à un peu plus de 500 Km, qui peut prétendre que des échanges culturels, économiques, de toutes sortes entre ces pays et la Nouvelle-Calédonie ont pu se faire  avant l’arrivée des européens dans le pacifique océanien ? En pirogue ? Bien courageux voire inconscient… Lire la suite »

Alikantitra

LedZep : “En pirogue ? Bien courageux voire inconscient celui qui aurait entrepris un tel voyage pour se rentre où… nulle part !”

Vérité en Mélanésie, erreur en Polynésie …

Inforétif

“erreur en Polynésie …”

Sans doute … Mais les distances étant ce caleçon et le pouvoir de remonter le vent relativement limité en pirogue ancienne, devaient quand même pas aller tous les 1° dimanche du mois après la grand-messe faire leur marché sur l’île “voisine” située sous l’horizon donc invisible du point de départ, même si ils l’avaient localisée ainsi que la “route” à prendre.
Plutôt tous les 3 à 5 ans et en grandes pirogues permettant d’embarquer bcp de noix de coco, donc d’eau douce surtout.

LedZep
LedZep

@Alik
“Vérité en Mélanésie, erreur en Polynésie …”.
Sans aucun doute, des “Pyrénées Subaquatiques” nous séparent de la Polynésie !

Inforétif

” Déjà au sein même d’une peuplade autochtone c’est-à-dire, aucun en fait.”

Aucun ça semble exagéré. Il y avait des alliances et donc des échanges (alimentaires par exemple, les ressources étant différentes entre les régions côtières et l’amont des vallées). De préférence évidemment entre mêmes locuteurs puisque les frontières entre aires linguistiques ont persisté, malgré l’absence de l’écrit qui est un puissant stabilisateur.
Par contre le tourisme Nord-Sud-îles devait être un tantinet moins développé qu’aujourd’hui, avec un personnel de piroguecal fort restreint donc moins revendicatif.

LedZep
LedZep

@Inforétif
Certes, parfois des échanges mais souvent à l’appui de “casse-têtes” comme argument “massue”.

Inforétif

“à l’appui de “casse-têtes” comme argument “massue”.”

Avec le mérite d’être moins sournois que d’ajouter discrètement la TGC à 22 % au passage en caisse.

jose paldir
jose paldir

Wamytan intéressé par des accords sur les Maseratis?

LedZep
LedZep

@Jose Je suppose que tu fais allusion à la quarantaine de Maserati achetées dernièrement par la gouvernement de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, pour véhiculer les représentants de l’APEC (Coopération économique pour l’Asie-Pacifique, Asia-Pacific Economic Cooperation en anglais) qui vont participer à un « sommet » qui se tiendra prochainement en Papouasie. Ce fameux gouvernement a remis çà en achetant 3 Bentley (selon l’article du Figaro ci-après) à 200.000 EURO pièce ! A rajouter aux 5,8 millions d’Euro pour ce qui est des Maserati ! Ce qui nous fait en CFP : 763.712.000 de francs ! L’article du Figaro http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/10/16/97002-20181016FILWWW00095-apres-les-maserati-la-papouasie-s-offre-des-bentley-pour-le-sommet-de-l-apec.php Les « Nouvelles Calédoniennes » ont avait fait un article (un… Lire la suite »

jose paldir
jose paldir

autre sujet
j’ai lu quelque part qu’il y aurait dans la zone KONE /VOH plein de bâtiments vides construits avec des fonds publics par la PN.est exact,?En dehors de la direction de Caledosphere quelqu’un peut il confirmer? aurions nous un classique exemple de la gestion socialiste ?

Mister Eric

Il y a déjà un bel exemple de gestion kanako-socialiste de l’économie par la Province Nord : ce qu’est devenu le Surf Novotel. Quel gâchis, un si beau site, un hôtel de style. Mais bon, il y a dans ce pays de dangereux idéologues qui sont encore en 2018 con-vaincus que le politique fait mieux que le privé dans l’économie. Même si les exemples du contraire abondent, même si eux ont rajouté un exemple à la liste. Et ils veulent l’indépendance et “gérer” ce pays…. non merci. Leur “socialisme” n’est qu’une imposture, une accaparation de l’économie et la confiscation de… Lire la suite »

Gazaouette
Gazaouette

Hors sujet mais bon peut être un petit article sur ce sujet serait intéressant

Laisse les gondoles à Venise…. Elle tangue notre plateforme à la veille du scrutin.
Elle pleure notre grande papesse de l’information objective sur RRB. Plus de subventions
Il faudrait lui rappeler les tours de Girouette depuis qu’elle est devenue grand reporter et comme ils disent ” tout le monde se dit premier mais c’est RRB qui est en tête de l’information”.
Ces chroniques certains valent leur pesant de cacahouètes.
Elle devrait lire plus souvent les fables de la fontaine ……
Bonne journée à tous

Clark
Clark

En attendant, la Province Sud réutilise les “non-subventions” à la seule radio “loyaliste” pour la radio clairement indépendantiste, et la télé “du Nord”, alors que la Province Nord du copain Popaul, blindée de pognon grâce au rééquilibrage, ne bouge pas le petit doigt… Donc chers amis: Calédonie Ensemble règle ses petits comptes, et veut faire taire la radio “historique” loyaliste. Au passage ils favorisent le camp adverse, lui aussi au bord de la faillite. C’est aussi minable que les chroniques de la noiraude. Et surtout c’est à la limite de la légalité. Comme le sucrage des collaborateurs des groupes d’opposition,… Lire la suite »

Mister Eric

Moi aussi, je me disais, “cette histoire de radio djiido, exsangue financièrement, où est-ce que ça en est ?”

Parce qu’on entendait plus rien sur cette affaire… passée à la trappe.

En tant que loyaliste, sachant tout ce que cette radio a vomi de haine sur les autres, j’espérais qu’on la laisserait se demerder; et si elle coule tant pis.

Alors comme ça Calédonie Ensemble vole au secours de la radio k qui pourra continuer à attiser les antagonismes ? Et leur accorder une subvention ?

Dites-moi que c’est pas vrai !

LedZep
LedZep

@Gazaouette
A quand la reprise de cette chanson très « kitch » mais, en pirogue !

https://www.youtube.com/watch?v=jQyjEaoUPvg

Inforétif

“.youtube.com/watch?v=jQyjEaoUPvg”

Merci LedZep, grâce à ta vidéo des 2 tourtereaux qui se balancent en cœur, je ne mourrai pas idiot* : je sais enfin ce que c’est que le mal de mer.

* 5 francs cinq que Fermela va saisir la perche

LedZep
LedZep

@Inforétif
Dans le genre kitch des années 70, mais plus “ma tasse de thé”
https://www.youtube.com/watch?v=ikGyZh0VbPQ&list=PLw6p6PA8M2mjjF4eKbEKdcKVb72FAbAUZ

Un monde quand même entre les gondoles de Venise et de la fumée sur le lac de Montreux !

Inforétif

Ah l’indémodable Smoke On The Water !
Une version actuelle réanimée par la batterie joliment rythmée d’une prometteuse petiote pas manchote du tout.

https://www.youtube.com/watch?v=d33x1HyJZ10

LedZep
LedZep

@Inforétif
Pas mal, mais un cran au dessus si je puis me permettre, l’un des meilleurs batteur actuel https://www.youtube.com/watch?v=igDSyZMy8_E

Inforétif

” l’un des meilleurs batteur actuel ”

Indéniablement un battant… La maturité et la virilité au service de la puissance.
Mais la sensibilité à venir, Ledzep, en vérité je te le dis, ce sera ça :

https://www.youtube.com/watch?v=_q8s93klams

Et la batterie dansait…

Pandora
Pandora

Superbe cette petite

Alikantitra

Pandora : “Superbe cette petite”

Et qui visiblement a tapé dans l’œil de ce vieux madré d’Inforétif.
D’où le peu d’intérêt qu’il manifestait pour ma fin de conte.

Inforétif

“Et qui visiblement a tapé dans l’œil de ce vieux madré d’Inforétif.”

Meuh non !
Puisque c’est comme ça, je te la mets en version moins décorative, quand elle comprend que son casque peut aussi servir d’attache-chevelure et que voir ses caisses la rend encore plus efficace :

https://www.youtube.com/watch?v=2g1ySx-bcA4&list=PLflbtPAWh7ioJwjbff3E_bbNrwQThGfwU

LedZep
LedZep

@Inforétif
Dans le genre décoratif mais des plus efficaces,
Nos voisins australiens ne nous donnent pas que des “guitar hero” en culotte courte (AC-DC) ! https://www.youtube.com/watch?v=Gy0JJH1Rj2g

Pandora
Pandora

Moins 16 jours..

ditou
ditou

Pandora
Çà ne sert à rien de compter, c’est une évidence que c’est les indépendantistes qui comptent. Du moins jusqu’à présent.

Inforétif

Moins quinze jours trois quarts..

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top