Connect with us

Calédosphère

Actualité

Nouvelle-Calédonie : les ventes d’alcool ont diminué de 20% au 1er semestre 2018

Lors de la dernière séance du congrès au cours de laquelle ont été votées de nouvelles restrictions sur la consommation d’alcool, le gouvernement a fait savoir que suite à l’augmentation de la taxe (TAT3S), les ventes de boissons alcoolisées avaient diminué de 20% au cours des six derniers mois. Changement de comportement ?

Contrairement à ce qu’avaient annoncé certains représentants des alcooliers, au premier rang desquels la GBNC (groupe Heineken) et la société Le Froid, l’augmentation du prix de l’alcool a – en Nouvelle-Calédonie, comme partout ailleurs – un impact sur les ventes de boissons alcoolisées. Chargée de récolter les produits de la taxe sur les alcools en faveur du secteur sanitaire et social (TAT3S), la Direction des Services Fiscaux est en effet en mesure de connaître le volume des importations et des ventes des boissons alcoolisées et de les comparer aux exercices précédents. C’est ainsi que lors de l’examen au congrès ce mercredi d’un projet de délibération relative à la lutte contre l’alcoolisme, un élu a souhaité connaitre l’impact de l’augmentation de 20 à 25% de l’alcool votée en fin d’année dernière et c’est le président du gouvernement qui lui a répondu :

« On constate aujourd’hui une baisse de 20% des ventes d’alcool sur le premier semestre (Philippe GERMAIN, 01/08/18 ; sources : congrès.nc) »

Une baisse qui démontre que, à l’instar du tabac, l’augmentation du prix à la vente est l’un des moyens les plus sûrs de faire baisser la consommation d’un produit. Pour autant, le président de l’exécutif a insisté sur le fait que cette baisse devait encore être analysée pour en connaitre ses causes profondes, le recul sur celle-ci étant insuffisant en la matière. En effet, informés en fin d’année dernière de l’augmentation de la TAT3S, certains fabricants et distributeurs d’alcool ont pu l’anticiper en important davantage de produits alcoolisés avant le rehaussement de la taxe :

« On a une difficulté, c’est que l’espace ou le recul n’est pas suffisant (…) On pourrait être satisfait en disant que l’objectif est atteint puisqu’il y a eu une diminution des ventes d’alcool, mais on sait aussi qu’il y a eu un phénomène d’anticipation sur 2017 et que, bien entendu, les professionnels, ayant eu connaissance de la future augmentation de la TATSSS, ont commandé et ont acheté de l’alcool avant le 1er janvier 2018 et donc on a constaté à ce stade qu’il y a avait eu une suractivité d’importation avant la date du 1er janvier (Philippe GERMAIN, 01/08/18 ; sources : congrès.nc) »

Interrogé par les conseillers de la Nouvelle-Calédonie, taquin, le président du gouvernement a révélé la teneur des échanges qu’il avait eu avec les professionnels du secteur, en mettant en avant le discours des alcooliers et notamment celui de la GBNC :

« Sur l’augmentation du prix de vente de l’alcool (…) les fabricants d’alcool nous avaient prévenus que si on augmentait au 1er janvier l’alcool de 20 à 30%, l’ensemble des sociétés fermeraient leur porte du fait des conséquences de cette augmentation, et jusqu’à aujourd’hui nous avons la chance de ne pas constater ces faillites collectives… (Philippe GERMAIN, 01/08/18 ; sources : congrès.nc) »

Votée à l’unanimité des élus du congrès, l’augmentation du prix de l’alcool (de 20 à 25% selon les produits) faisait partie d’un train de mesures inscrites dans le plan de prévention de la délinquance. Il faut dire que sur le territoire, ces dix dernières années, l’Agence Sanitaire et Sociale (ASS) relevait une augmentation de 23% de la consommation d’alcool par habitant de plus de 15 ans, alors qu’en métropole la consommation continue à s’inscrire dans une tendance lourde à la baisse. Or, la consommation excessive d’alcool est mise en cause dans 91% des accidents mortels de la route, dans 75% des agressions sexuelles et dans 50% des cambriolages commis par des mineurs… Mais selon le président du gouvernement, les alcooliers avaient soutenu l’ensemble du plan de lutte contre la délinquance, à l’exception justement des mesures contre la consommation d’alcool :

« Quand j’ai reçu les acteurs concernés qui sont les vendeurs d’alcool, et principalement les fabricants locaux, ils m’ont dit qu’ils étaient satisfaits et qu’ils soutenaient la totalité du plan de prévention de la délinquance à l’exception de trois mesures : l’augmentation de la taxe, l’interdiction de publicité et l’interdiction de promotion. Mais c’est normal, ils sont dans leur rôle, ça gène leur activité économique puisque la publicité et la promotion ont pour objectif unique d’augmenter la consommation d’alcool des Calédoniens, ce qui est exactement le contraire de la politique que nous souhaitons porter ici au congrès et au gouvernement (Philippe GERMAIN, 01/08/18 ; sources : congrès.nc) »

Habitués depuis de longues années aux actions commerciales destinées à faire consommer davantage les Calédoniens (désormais interdites), certains alcooliers auraient ainsi utilisé une faille dans la loi, en signant des devis d’importation avant sa mise en application. Une loi ne pouvant être rétroactive, certains ont donc importé davantage au cours des derniers jours de décembre de l’année dernière, la loi n’étant applicable que depuis le 1er janvier 2018. Raison pour laquelle il faudra certainement attendre la fin de l’année pour connaitre la mesure exacte de cette diminution constatée de la consommation d’alcool par les Calédoniens.

Baisse de consommation chez les océaniens et les revenus modestes

Si les études d’impact n’ont pas encore été enclenchées par les services administratifs, une large étude réalisée en 2015 par l’ASS renseignait déjà sur les comportements des Calédoniens face à l’augmentation des tarifs de l’alcool. Dans celle-ci, il était indiqué que 23% des Calédoniens diminueraient leur consommation en cas de hausse des prix de l’alcool de 25% (ce qui correspond bien aujourd’hui au chiffre de 20% de baisse constaté). Les deux-tiers, soit 67% des buveurs, déclaraient en revanche, que « cela ne changerait rien » à leurs habitudes. Mais parmi celles et ceux qui modifient leurs habitudes en cas de hausse des prix, on retrouve les populations polynésiennes et mélanésiennes, les jeunes et bien sûr les personnes aux revenus plus modestes. En effet, parmi ces populations, un consommateur habitué à dépenser une certaine somme pour, par exemple acheter de la bière dans un commerce, continue à n’utiliser que ce budget-là, même après la hausse de la taxe. De facto, sa consommation baissera peu ou prou dans les mêmes proportions que la hausse de la taxe… Une baisse de la consommation qui est justement, désormais, l’objectif affiché par le gouvernement et par l’ensemble des élus. Pour l’heure, sans étude réalisée, on ignore encore dans quelle mesure les changements de comportement des Calédoniens à travers la diminution de leur achat d’alcool pourraient aussi être dus à une prise de conscience générale de l’impact de la surconsommation des boissons alcoolisées.

Pour en savoir plus : avec plus de 15 milliards de chiffres d’affaire annuel, le secteur des distributeurs d’alcool était ces dernières années en constante progression.

Parmi ses principaux acteurs, deux groupes sont leaders en Nouvelle-Calédonie :

La GBNC (Grande Brasserie de Nouvelle-Calédonie, groupe Heineken, 153 salariés) a enregistré en 2016 un chiffre d’affaire de 5,843 milliards de francs en augmentation de 5.24% par rapport à l’année précédente (l’évolution du CA de la GBNC a été de 68.94% entre 2010 et 2015)
La société Le Froid (184 salariés) a quant à elle présenté l’année dernière un chiffre d’affaire de 6.264 milliards de francs en augmentation de 10.81% sur trois ans (2013-2016).

Entre 2013 et 2016, les sociétés Le Froid et GBNC ont distribué à leurs différents actionnaires pour exactement 4.687.372.000 Fcfp de dividendes (3.18 milliards pour la GBNC et 1.5 milliards pour Le Froid) En moyenne, les actionnaires de la société Le Froid récoltent environ 300 000 Fcfp (en dividendes) par jour ouvré au cours d’une seule année d’exercice.

Sources : chiffres DAE.

NB : Suite au vote de la loi contre la consommation d’alcool votée par les élus du congrès et après le scandale lié à l’implication de sa société dans le marché noir, Philippe Caillard (le principal actionnaire de la société Le Froid) aurait fait savoir qu’il souhaitait vendre ses parts de la société Le Froid et se concentrer sur ses intérêts économiques extérieurs à la Nouvelle-Calédonie, en particulier au Vanuatu. La philosophie managériale de certains grands chefs d’entreprise calédoniens peut donc se résumer ainsi : d’abord on se goinfre, ensuite on se tire… Mais bon, certains appellent ça avoir « l’esprit pionnier »…

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



101
Laisser une réponse

avatar
19 Comment threads
82 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
José paldir
José paldir

nouvelle pas très gay
un sexagénaire français apparemment porté sur des plaisirs “arc en ciel” s’est farci un étudiant indien ,mauvaise pioche il en a vu de toutes les couleurs et finalement a été retrouvé dépecé par son petit copain d’un jour…

y a plus de respect sur cette terre

Alikantitra

José Paldir : “un sexagénaire français …”

Ces jeunots, on ne les tient plus.

Il aurait quand même pu se contenter de faire comme tout le monde :
http://www.linfo.re/monde/asie/inde-huit-hommes-recherches-pour-l-agression-sexuelle-d-une-chevre

A ce sujet, tu connais l’histoire de l’aumônier du bat’ d’Af’ qui, ayant confessé un certain nombre d’hommes du rang …

Inforétif

“se contenter de faire comme tout le monde”

A ce sujet, une bonne nouvelle pour les chèvres afghanes : certains talibans, en plein laisser-aller, ne tuent plus les civils coupables d’adultère.
De là à ce que les Afghans aient un jour le droit de niquer en dehors des liens du mariage entre adultes humains consentants, y a pas loin. … Tout fout l’camp, j’vous l’dis:

http://observers.france24.com/fr/20180702-taliban-afghanistan-adultere-couple-execution-communication-strategie

José paldir
José paldir

la seule histoire de légionnaire dont je me rappelle ,que tu dois connaitre aussi est celle ci c’est un mec qui s’est engagé dans la légion il est perdu dans un coin complètement paumé ,au bout de 3 mois il demande à un autre légionnaire mais comment faites vous pour baiser ;l’autre lui dit ben on utilise le chameau dans l’enclos non se dit le nouveau je ne vais pas descendre aussi bas 6 mois plus tard , tant pis, il se confectionne un escabeau pour se mettre à hauteur du chameau et là l’autre légionnaire lui dit mais qu’est… Lire la suite »

Alikantitra

José Paldir : “la seule histoire de légionnaire …”

Meuh non.
L’aumônier, donc, va voir le chef de bataillon, et, sans enfreindre le secret de la confession, lui laisse entendre que la mascotte de l’unité ferait régulièrement l’objet de sévices …

kaya
kaya

baisse des achats mais augmentation des vols c’est une bonne mesure à 2 mois du référendum pour exciter un peu plus les indépendantistes et les jeunes à être encore plus contre la société d’aujourd’hui si c’est pas calculer tous ça, ils nous prennent vraiment pour des cons !! tant qu’ils s’en prennent au grande surface tant mieux mais après ce sera le tour de qui ??? cette mesure c’est rendre une partie de la population encore plus marginalisé rendre envieux les pauvres par rapport au gens qui auront les moyens de s’en procurer c’est à dire une partie de la… Lire la suite »

SCFX
SCFX

La plupart des grandes fortunes quasi séculaires de Nouvelle-Calédonie n’ont aucune vision. Ils sont pratiquement tous nés riches grâce à des rentes de situation (protections de marché, positions dominantes, duopoles, etc.) et ne gèrent pas grand chose : ils délèguent et encaissent. Pour eux, se développer c’est acheter une boite qui marche déjà, en jouant de leur surface financière et de connivences politiques. Le business de l’alcool se complique ? Il faut maintenant gérer avec les mêmes contraintes qu’un pays développé ? On vend. Forcément, c’est dans la contrainte que se révèle le talent. La plupart des vrais pionniers calédoniens… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@SCFX Je vois que cette « légende urbaine » concernant le poids des “grandes familles Calédoniennes” dans l’économie de notre pays a encore du crédit auprès de certains d’entre-nous. Il y a belle lurette que ce n’est plus le cas. Quelques exemples. Dans le secteur de l’automobile : Le groupe CFAO (présent en Afrique et l’Outre-mer français): Ménard automobiles, Almameto, Prestige Motors Représentation des Marques : PEUGEOT, CHEVROLET, ISUZU, SSANGYONG, CITROEN, MERCEDES, SUBARU, GREATWALL, BMW, MINI Le Groupe Jeandot : Renault, Dacia, Suzuki, Kia, Ford… (en aparté Il possède aussi Les nouvelles Calédoniennes, Le Gratuit). Pour ce qui est de grande la Distribution : Le groupe… Lire la suite »

SCFX
SCFX

Merci de ces précisions Robert Plant mais c’est exactement ce que je dis si vous me lisez attentivement. Dès que le business passe une certaine taille, les “grandes familles” vendent tout ou partie à d’autres grandes familles ultramarines (Hayot) ou à des groupes internationaux. Ils ne gèrent plus mais monnayent leur influence local auprès de leurs nouveaux partenaires internationaux. Elle conserve donc du poids. Pensez-vous que l’implosion de la plateforme loyaliste et les restrictions sur l’alcool sont des évènements déconnectés ? Le déclencheur de cette crise est notamment l’implosion du MPC et le ralliement de Brial au Rump. Gil Brial… Lire la suite »

XYY
XYY

SCFX.”Jeandot” Sauf erreur de ma part les Jeandot sont calédoniens certes mais pas natifs. Je crois qu’ils sont arrivés fin des années 70. A confirmer ou infirmer.

Pandora
Pandora

Bien sûr il a débuté avec la distribution d essence dans quelques station services début années 70 . C’est un zoreille des années 70!
Chapeau pour le parcours

LedZep
LedZep

@SCFX si je vous ai vexé, mes excuses. Ce n’était pas le but recherché. Merci pour ces précisions. “Jeandot, jusqu’à preuve du contraire c’est un calédonien self made man qui pour moi n’entre pas dans la catégorie “grandes familles calédoniennes” mais “pionnier”. Jacques Jeandot s’est installé en Nouvelle-Calédonie,en provenance de Métropole il me semble, lors du fameux boom du Nickel dans les années 70. Ceci dit, sa réussite est exemplaire.Chapeau bas pour cet Homme. Pour l’anecdote, l’une de ces premières réalisations fut l’ouverture d’un parking de voitures d’occasion Place Bir Hakeim à Nouméa. Ce qui est incontestable, et vous l’avez… Lire la suite »

SCFX
SCFX

Merci pour votre commentaire Jimmy Page et excuser mon enthousiasme. Je ne pense pas que les grandes fortunes calédoniennes ont cédé le contrôle de leurs entreprises pour des questions de surface financière. Je crois que c’est plus par frilosité, par manque de confiance dans le pays et parce que la relève n’est pas assurée. Combien ont des enfants qui ont fait des études excellentes ? Henri Lafleur, ses enfants ont fait polytechnique. le fils Guesdon a fait HEC mais ce sont des exceptions dans un océan de gosses de riche qui, pour beaucoup, ont fait des écoles de commerces courtes,… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@SCFX « Il est dit que lorsque quelqu’un a commis une erreur, il ne doit pas hésiter à faire le nécessaire pour se corriger lui-même. S’il apprend à se corriger dans l’instant, ses erreurs disparaîtront très vite. Mais, s’il tente de dissimuler une erreur, cela risque de devenir des plus gênant et pénible. Lorsque les mots dépassent sa pensée, s’il clarifie sa pensée rapidement et efficacement, ses premières paroles n’auront plus aucune conséquence et il ne ressentira aucune gêne. ». Hagakure, « Le livre du Samouraï ». Nous avons fait, chacun de nous deux amende honorable ! Effectivement n’est pas pionnier qui veut. C’est souvent… Lire la suite »

Pandora
Pandora

Jacques Lafleur avait fait polytechnique ?( c était bien le fils d Henry le sénateur )
Mdr 😜

Alikantitra

SCFX : “N’oublions pas que derrière chaque vieille famille calédonienne, il y a un ancêtre zoreille !”

Et parfois deux, ou quatre …

Mais, au fait, à partir de quelle date les Français arrivés de métropole ont-ils eu droit au qualificatif (flatteur) de “Zoreille” ?

LedZep
LedZep

@Alikantitra Sans doute une fois la population “migrante” d’origine française en NC, bien installée dans le pays. au début du 20ième siècle dernier (?). Wikipédia nous en donne la définition suivante: “Zoreilles Dans les départements, régions et collectivités de la France outre-mer (DROM-COM), le terme Z’oreille (qu’on peut aussi orthographier Zoreilles, Z’oreil ou encore Zorey) désigne un Français métropolitain. Le vocable provient d’un usage culturel originaire de l’île de La Réunion, département et région d’outre-mer (DROM) situé dans le sud-ouest de l’océan Indien. Il s’est ensuite exporté en Nouvelle-Calédonie, dans le sud de l’océan Pacifique, puis vers d’autres départements, régions… Lire la suite »

Jibene
Jibene

Evidemment, les groupes internationaux ne sont pas cons, ils n’investissent que s’ils sont sûrs de gagner de l’argent, et ce n’est certainement pas dans dans les hôtels d’ici qu’ils le feront. Les locaux qui se sont engagés à les construire, Ramada et La Promenade, ne l’ont fait que pour bénéficier de la défiscalisation et les transformer en appartement ensuite. Belles combines, comme toujours.

Mister Eric

Et tout cela SCFX donne de l’argument aux Kanak qui veulent l’indépendance… on peut leur asséner “La France, la France”, leur dire “qu’ils n’ont pas de projet”, eux vous répondront que “La France” c’est bien ça, c’est le pays qui crée et entretient ce système qui de plus a à sa botte la petite droite locale… Et cette richesse du pays qui nous est confisquée par les monopoles et marges abusives de ces salopards, ces grandes familles qui ne roulent que pour elles-mêmes. Après les arguments classiques sur l’argent de la France pour payer ceci ou cela, ça leur en… Lire la suite »

SCFX
SCFX

Je vois pas trop ce que l’indépendance vient faire là dedans d’autant que les indépendantistes n’ont jamais vraiment défendu un système économique plus sociale ou plus compétitif. Ils se sont contenté de critiquer de temps en temps pour nous faire croire qu’ils sont progressistes. Par contre, ils ont souvent fait des ponts d’or à ces “grandes familles” quand elle investissaient dans leurs provinces. N’oublions pas non plus ceux du genre LKU qui voudrait bien qu’il y ait des “grandes familles” kanak, puissance d’argent. A commencer par la sienne ! Mister Eric, arrêtez la parano. C’est pas parce qu’avec l’indépendance on… Lire la suite »

GOSSE
GOSSE

je vais me faire l’avocat du diable mettez vous à leurs places il sont riches pour 3 générations ( Dang aussi) l’avenir calédonien envisageable est il si rose que cela..? Depuis 1978 aucune solution politique n’a été trouvée juste des rustines pour laisser du temps au temps :si vous aviez tous vos biens en calédonie que feriez vous à leurs places ? Fiscalement le tonneau des Danaïdes est en place; le modèle de politique sociale est celui de l’hexagone avec les conséquences que l’on connait :plus aucun budget à l’équilibre depuis 1974 et un pays qui s’effondre économiquement accablé par… Lire la suite »

Pandora
Pandora

Petites recommandations culturelles
A lire de Marie Minelli
Oser les sexfriends
Comment transformer votre mec en Brad Pitt en 30 jours
Les filles bien n’avalent pas ( hum)

Peut être vous connaissez sinon
Cete charmante jeune auteur est aussi ministre de Macron
Qui est ce?

Pandora
Pandora

Pas d amateurs de porn ?
Osez les rondes …

Alikantitra

Pandora : “Pas d amateurs de porn ?”

Ose citer tes sources, hypocrite !
https://www.lexpress.fr/actualite/politique/marlene-schiappa-a-t-elle-ecrit-des-livres-erotiques-sous-pseudo_1925515.html

Pandora
Pandora

Heu non j ai lu cela ailleurs mais est ce important ? Vrai ou faux c est cela l important
Surtout pour une dame qui veut faire poursuivre pénalement pour regards trop appuyes😀
J ai pensé à l adage faites ce que je dis pas ce que je fais mais en fait je m en fous de comment elle aime jouer à la bête a 2 dos . C’est juste cynique

LedZep
LedZep

@tous Si je puis me permettre. Revenons à l’alcool, ce qui fait le sujet de ce thème, quand même  ! Une phrase que j’ai relevée de cet article  : «  Il faut dire que sur le territoire, ces dix dernières années, l’Agence Sanitaire et Sociale (ASS) relevait une augmentation de 23% de la consommation d’alcool par habitant de plus de 15 ans, alors qu’en métropole la consommation continue à s’inscrire dans une tendance lourde à la baisse.  ». Pourquoi depuis tout ce temps, nos gouvernements successifs locaux ne se sont-ils pas attaqués aux racines du mal  ? En analysant les… Lire la suite »

ami
ami

Pouah, la propagande à deux balles. C’est l’ensemble de l’économie calédonienne qui à regressé, du coup il fallait titrer ; “les ventes d’alcool ont, ELLES AUSSI, diminué….”. A moins que notre gouvernement, trop occupé à préparer l’état fédéré du jour d’aprés, ne voie pas les magasins qui ferment, les entreprises qui font faillite, et prefere se concentrer sur des considérations futiles, qu’est ce qu’on s’en fout que le pdg de je ne sais quelle société vende ses parts. Je rêve, ce gouvernement est de plus en plus en décalage des réalités. les biéres calédoniennes ont le plus fort taux d’alcool,… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@tous Si je puis me permettre. Revenons à l’alcool, ce qui fait le sujet de ce thème, quand même ! Une phrase que j’ai relevée de cet article : « Il faut dire que sur le territoire, ces dix dernières années, l’Agence Sanitaire et Sociale (ASS) relevait une augmentation de 23% de la consommation d’alcool par habitant de plus de 15 ans, alors qu’en métropole la consommation continue à s’inscrire dans une tendance lourde à la baisse. ». Pourquoi depuis tout ce temps, nos gouvernements successifs locaux ne se sont-ils pas attaqués aux racines du mal ? En analysant les causes profondes de cette dérive,… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top