Connect with us

Calédosphère

Actualité

Listes référendaire : le FLNKS a compté près de 10 000 centenaires kanak !

Le Haut-commissaire a expliqué comment de 89 000 personnes kanak inscrites sur la liste référendaire, le FLNKS était arrivé à en compter 106 000. Les leaders indépendantistes ont en effet pris en compte les personnes décédées depuis des années : avec leur calcul, un kanak sur 10 serait centenaire…

Si les indépendantistes ont raison, alors, à quelques semaines du référendum,  tous les Calédoniens ont une bonne raison de se réjouir, car on vit semble-t-il super-vieux en Nouvelle-Calédonie. Est-ce grâce à notre système de santé odieusement copié sur celui de la métropole ou alors à cause de ces affreux médecins envoyés par la fourbe puissance colonisatrice? Est-ce dû à notre art de vivre ? Ou est-ce à cause du climat ? Voire. C’est ainsi que parmi la liste fournie par le FLNKS figure en fait 9 901 personnes qui ont – d’après leurs dates de naissance – la chance d’avoir dépassé l’âge de 100 ans. Un exploit que l’ensemble des nations du monde pourraient prendre en exemple puisqu’il signifierait que la Nouvelle-Calédonie compterait près de 10 000 personnes ayant fêté leur centenaire, soit 4% de notre population totale. Un chiffre impressionnant qui nous rapprocherait du Japon ou de la France (qui en compte seulement 16 000). C’est en tout cas ce qu’a dénoncé à mots couverts le Haut-commissaire de la République ce dimanche soir. Invité de Politique Directe, le représentant de l’Etat répondait en effet aux attaques et aux critiques de Roch Wamytan qui, à l’instar des autres élus indépendantistes, continue de soutenir que l’Etat n’a pas bien fait son travail au sujet des inscriptions et qu’il y aurait 106 000 personnes (et non pas 89 000) sous statut coutumier et en âge de voter.

“Je crois aux forces de l’esprit, et je ne vous quitterai pas

Suite à l’annonce du FLNKS selon laquelle une majorité d’électeurs calédoniens seraient d’origine kanak, l’ensemble des observateurs de l’actualité politique locale se sont perdus en conjectures pour savoir d’où venaient les quelques vingt mille personnes non-inscrites que le FLNKS a souhaité rajouter sur les listes mais que personne n’a encore réussi à trouver. Une incapacité que Roch Wamytan a placée sous la responsabilité de l’infâme Etat colonial, qui aurait choisi de faire disparaitre ces personnes :

« Ce que nous sommes en train de faire, c’est de dire à l’Etat d’arrêter de nous manipuler sur les chiffres, d’une part, et d’arrêter d’instrumentaliser tous ces chiffres-là comme les Etats colonisateurs ont toujours fait dans le passé, et de nous dire enfin, de nous donner enfin les véritables chiffres, et les personnes de statut coutumier, et les personnes de statut de droit commun. Or, ces chiffres qui viennent de nous êtres affirmés par l’ISEE, ils sont faux, ils sont faux ces chiffres-là (Rock WAMYTAN, 23/09/18 ; sources : NC1ère) »

Parce que là où le bât blesse, c’est que le corps électoral référendaire est constitué d’environ 46% de personnes d’origine kanak. Or, les leaders du FLNKS souhaitaient trouver un chiffre qui montrerait que les kanak sont majoritaires parmi les 175 000 électeurs pouvant voter le 4 novembre prochain, ce qui leur aurait permis de relancer une campagne pour le « OUI » jugée aujourd’hui plutôt atone. Sortant de sa pré-retraite, le représentant de l’Etat a donc dû revenir sur la polémique :

« Rock Wamytan n’a pas formulé de chiffres différents de ceux qui ont été donnés, j’ai essayé de comprendre ce qui se passait. La base dont il part, implicitement, c’est le nombre de personnes adultes, de statut coutumier figurant sur le fichier d’état civil coutumier. Ce fichier était à 89 mille personnes au début de l’année, lorsque nous avons commencé à accomplir les croisements qui ont permis les inscriptions d’office. Il est à 106 258 aujourd’hui, il faut donc m’expliquer d’où viennent ces 18 000 personnes qui sont apparues dans ce fichier de l’état civil coutumier au cours des derniers mois (Thierry LATASTE, 30/09/18 ; sources : NC1ère) »

Armé de sa seule calculatrice, Thierry Lataste a donc effectué ce que beaucoup avaient déjà fait, à savoir comparer les statistiques de l’ISEE issues du dernier recensement à la liste fournie par le FLNKS en regardant les dates de naissance. C’est ainsi qu’il s’est aperçu que près de 10 000 personnes figurant encore sur les listes du registre coutumier approchaient de l’âge de Jeanne Calment ou de Mathusalem :

« Je me suis intéressé à la répartition par tranche d’âges des personnes qui sont sur l’état civil coutumier. Il y avait, en Nouvelle Calédonie, au recensement de 2014, 567 personnes de plus de 90 ans. Dans l’état civil coutumier, il y a plus de 12 mille Personnes de plus de 90 ans. Dans le fichier de l’état civil coutumier, il y a 9901 centenaires. C’est à dire qu’un Kanak sur dix a plus de 100 ans en fonction de cet état civil. (…) Il y a beaucoup de gens décédés qui n’ont pas été manifestement radiés de l’état civil et qui apparaissent donc comme vivants. Je vous rappelle qu’il y a 16 mille centenaires dans toute la France, il n’y en a pas 9900 en Nouvelle Calédonie aujourd’hui. Et donc, les extrapolations qui en ont été faites sont hasardeuses (Thierry LATASTE, 30/09/18 ; sources : NC1ère) »

Il existe donc deux solutions : soit une dizaine de milliers de centenaires kanak se cachent quelque part sur le sol calédonien et n’ont pas donné de nouvelles depuis une vingtaine d’années (en ce cas, le FLNKS a raison mais faudrait quand même envoyer des équipes de secours pour les retrouver…) soit, les leaders indépendantistes ont compté les morts et nous prennent tous pour des débiles. Chacun jugera !

L’idée du jour :

Afin que les disparus calédoniens puissent voter, il serait bon que l’Etat mette en place un bureau de vote pour les morts dans chaque commune. Ainsi Tardy de Montravel pourrait voter au bureau 1 de la mairie de Nouméa avec Roger Laroque. Maurice Lenormand et Rock Pidjot devraient être inscrits d’office au Mont-Dore, Maurice Leenhardt à Houaïlou, la reine Hortense à l’île des Pins et Gaston Bourret à Dumbéa (tout près du médipôle). En revanche, selon nos informations venant tout droit de l’au-delà, James Cook, le grand chef Ataï, Henri Sautot et Louise Michel ne rempliraient pas les conditions pour être inscrits sur les listes électorales, chacun d’eux ayant été absents du territoire durant de trop nombreuses années (ce qui comme chacun sait est puni par l’article 212.b alinéa 6, tiret 7 de la loi organique).

Quant à Jacques Lafleur et à Jean-Marie Tjibaou, les deux hommes n’ont pas souhaité faire de commentaire sur la question, semble-t-il atterrés par le niveau intellectuel de leurs successeurs. Qu’ils reposent en paix…

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



115
Laisser une réponse

avatar
21 Comment threads
94 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Floyd

Le 4 nov prochain, un boycotte surprise de la part du FLNKS n’est pas a exclure suite à un événement “false flag” qui mettrait en cause le camp loyaliste.

Un effet de blast médiatique assuré…

Alikantitra

Floyd : “suite à un événement “false flag” qui mettrait en cause le camp loyaliste.”

En français basique, ça veut dire quoi ?

Floyd

Terme de la Marine de Guerre. : « false flag event » = un événement sous faux pavillon.
Ex : la fausse attaque du USS Maddox dans le Golf du Tonkin qui déclencha la guerre du Vietnam pour les américains.

Alikantitra

Il n’y a pas que les Kanak qui vivent très vieux.
Emission “Itinéraires” ce soir sur NC1ère : “l’Archipel des sabots rois” sur le cheval en Calédonie.
Avec cette affirmation :
“ils sont 10 000 et il en naît 200 par an”
En première approximation, cela voudrait dire qu’ils vivent en moyenne 50 ans, ce qui est quand même beaucoup.
Encore une spécificité ?

XYY
XYY

Alik.”Encore une spécificité ?.” Je me suis laissé dire qu’il y avait 5000 équidés de statut coutumier ( Asinus Nengonensis compris).

ditou
ditou

Les squatters sont au nombre de 10 000 en Calédonie.
https://www.youtube.com/watch?v=55Kya2owdMU

ditou
ditou

Ce chiffre me parle beaucoup aujourd’hui.
Ils partirent 10 000 et peu en revinrent.
http://www.orbitbooks.fr/articles/ils-partirent-10-000et-peu-en-revinrent-000359

ditou
ditou

10 000 me dit surtout que c’est le code postal de TROYES.
C’est sûr, c’est un cheval de Troyes

ditou
ditou

“Listes référendaire : le FLNKS a compté près de 10 000 centenaires kanak !”
Le FLNKS est le seul à compter, nous on se laisse conter.

Floyd

Ping!
Le ministre de l’interieur qui démissionne un mois avant notre référendum…….pas cool.

Alikantitra

Floyd : “Le ministre de l’interieur qui démissionne un mois avant notre référendum”

Au fait, pendant combien de mois faut-il s’accrocher à son fauteuil pour bénéficier des avantages reconnus aux anciens ministres ?

Erwann
Erwann

Edouard sera là pour montrer les poings !

ditou
ditou

Floyd
Super, il se protège en cas de dérapage au référendum. Une chose que l’on ne pourra jamais lui reprocher.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top