Connect with us

Calédosphère

Actualité

Provinciales 2019 : analyses des résultats

Avec 26 élus contre 28, les indépendantistes resserrent encore leur écart au congrès avec les non-indépendantistes mais sans toutefois réussir à obtenir une majorité qui leur aurait permis de diriger le gouvernement. « 2nd tour du référendum », cette élection marque l’effondrement de Calédonie Ensemble de Philippe Gomes et la victoire sans conteste de l’Avenir en Confiance mené par Sonia Backes. Elle conforte également le Palika de Paul Néaoutyine dans le Nord et voit l’Eveil Océanien faire son entrée dans le sud et au congrès. Le roi est mort, vive la reine !

Les indépendantistes pas aussi mobilisés que pour le référendum

C’était l’une des grandes interrogations du scrutin : les indépendantistes qui s’étaient déplacés en masse lors du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie le 4 novembre dernier allaient-ils participer de la même manière pour les provinciales ? La réponse a été non, d’où en partie l’explication de la plus faible participation enregistrée depuis la création des trois provinces en 1989 (63%). Ainsi, alors qu’au référendum le OUI à l’indépendance avait récolté 60199 voix, ce dimanche, les partis indépendantistes n’ont récolté que 47000 voix. Un chiffre similaire à celui des précédentes élections provinciales. Ainsi, 22% des électeurs du OUI au référendum, soit un sur cinq, n’a pas jugé utile de se déplacer (même chose chez les partisans du NON). A noter que le ratio non-indépendantistes/indépendantistes est apparu dans cette élection à tout point identique à celui du scrutin référendaire : soit 57% contre 43% (62628 voix contre 47532 voix). Quoi que leurs leaders pourraient raconter, les listes du FLNKS n’ont donc pas réussi à convaincre au-delà de leur électorat traditionnel. En conséquence le congrès restera à majorité loyaliste (28 élus contre 26) et le plan du FLNKS visant à conquérir la présidence des institutions a du plomb dans l’aile. Reste qu’avec 43,1% des voix, les indépendantistes obtiennent 48% des sièges du congrès du fait de la surreprésentation des élus du nord et des îles. Il semble donc que si le mode de scrutin reste le même et si la migration des populations vers le sud perdure, aux prochaines élections de 2024, le congrès et le gouvernement seront vraisemblablement dirigés par les indépendantistes même s’ils sont minoritaires à l’échelle du pays. 

Effondrement de Calédonie Ensemble : un vote sanction contre Philippe Gomes ?

C’est l’un des faits politiques de cette élection. Alors que dans le camp non-indépendantiste l’ensemble des leaders politiques de sa génération ont décidé (ou ont été obligés) de se désister pour faire place au renouvellement, le député Philippe Gomes avait choisi de tirer lui-même, pour la troisième fois de suite, la liste de son mouvement. Un choix qui en tout état de cause ne s’est pas avéré judicieux puisque Calédonie Ensemble a subi une importante défaite dans l’ensemble des trois provinces. Le parti a en effet perdu 42% de son électorat passant de 27424 voix (en 2014) à 15948 désormais. Dans la Province Sud – que Calédonie Ensemble a dirigé durant 5 ans – le parti fait le pire score de toute son histoire et ne récolte que 18.49% des suffrages (contre 36.44% en 2014 et 23.6% en 2009). En Province Nord, la liste tirée par le sénateur Gérard Poadja ne passe pas la barre des 5% d’inscrits et sera absente de l’assemblée tout comme la liste présente aux îles. Symbole de cette dégringolade, en brousse, dans son fief de La Foa, CE perd plus de 20% de son électorat au profit de son adversaire, l’Avenir En Confiance. C’est ainsi qu’au congrès, Calédonie Ensemble perd 8 sièges sur les 15 qu’il détenait naguère. Au sein du parti, sonné par les résultats, quelques voix demandaient déjà dimanche soir que « les leçons soient tirées » suite à cette défaite qui, parmi les électeurs non-indépendantistes, a le parfum d’un vote sanction contre Philippe Gomes dont le positionnement et les discours ne semblent plus correspondre aux attentes des Calédoniens…

Le triomphe de Sonia Backes

Les mines étaient réjouies au QG de l’Avenir en Confiance et pour cause ! Avec près de 33000 voix obtenues sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, la liste issue de l’union des principaux mouvements loyalistes (LRC, Rassemblement, MPC) a fait un carton, récoltant 40.59% des voix en province Sud, ce qui lui permettra d’obtenir la moitié des élus de l’assemblée (20 sur 40). Un exploit que seul Jacques Lafleur avait su dépasser en son temps. L’Avenir en Confiance (AEC) s’offre même le luxe d’augmenter le nombre de ses sièges en province Nord en envoyant trois élus à l’assemblée. Et même si (une fois encore) Simon Loueckhote a échoué à dépasser la barre aux îles Loyauté, le mouvement de Sonia Backes a atteint son objectif d’obtenir 18 sièges au congrès, soit un tiers des élus de l’hémicycle. Un chiffre important puisqu’il permettra à ce groupe de pouvoir déclencher à sa convenance le second et le troisième référendum prévus par l’Accord de Nouméa. Reste que si l’Avenir en Confiance est devenu le premier parti du pays (il peut faire la charnière entre l’UC et le Palika en Province Nord) et qu’il est assuré de prendre la Province Sud, Sonia Backes aura besoin des voix des autres non-indépendantistes pour construire une majorité au congrès ainsi qu’au gouvernement. Réussira-t-elle à convaincre les nouveaux élus de l’Eveil Océanien et surtout ceux de Calédonie Ensemble ? Et si oui, quels seront les responsabilités de chacun au sein des institutions ? Des questions dont les réponses ne seront connues qu’après les tractations et les négociations qui auront lieu ces tout prochains jours.

UC et Palika : pas de bouleversement

Du côté des deux mastodontes du FLNKS, si l’objectif de réitérer le score du référendum a échoué, en revanche le Palika améliore légèrement son score dans le Nord et obtient un élu de plus (passant de 37.93% en 2014 à 38.5% en 2019), garantissant ainsi à Paul Néaoutyine l’avantage pour conserver son siège de président. De plus, dans les îles, la liste du Palika menée par Charles Washetine passe de 15% à 21% et du fait de la multiplicité des listes il double le nombre de ses élus (de 2 à 4). Du côté de l’UC c’est donc un peu la douche froide même si le plus vieux parti du pays se maintient. En effet, l’Union Calédonienne a encore échoué à dépasser son adversaire du Palika dans le nord en faisant à peu près le même score cette fois-ci qu’aux dernières élections (35.96% en 2019 contre 35.36% en 2014). Mais aux îles, la liste UC menée par Jacques Lalié a perdu des voix et, avec 6 sièges sur 14, elle est devenue minoritaire au sein de l’assemblée ce qui obligera l’Union Calédonienne à faire alliance avec le Palika et/ou le LKS (qui dispose de deux élus) si le parti souhaite conserver la présidence. Dans le sud, Roch Wamytan obtient un moins bon score qu’auparavant (15.88% en 2019 contre 18% en 2014) alors que les indépendantistes avaient réussi à se montrer unis (exception faite du Parti Travailliste qui a fait cavalier seul). Là encore, la personnalité de Roch Wamytan, sa volonté de surfer uniquement sur la vague du référendum et le faible renouvellement au sein des instances indépendantistes n’ont pas eu l’air de plaire aux électeurs indépendantistes dont la moitié d’entre eux ont préféré s’abstenir ce dimanche dans le sud. De son côté le Parti Travailliste continue sa lente agonie, disparaissant de l’assemblée de la province sud faute d’union avec le FLNKS et ne réussissant pas à revenir dans le nord. Au final, avec 2 élus aux îles, Louis Kotra Uregei sera dorénavant le seul représentant de son parti au congrès.

Les Wallisiens et les Futuniens conquièrent leur liberté

L’entrée de quatre élus du parti l’Eveil Océanien à l’assemblée de la province Sud sonne comme un séisme dans l’histoire de l’institution. Le parti qui, selon sa tête de liste, ne veut pas apparaitre comme « communautaire » (mais qui l’est totalement) a en fait démontré le ras-le-bol de nombreux citoyens calédoniens d’origine wallisiennes et futuniennes qui en avaient assez d’être – affirment-ils – « manipulés » et « utilisés » par certains partis loyalistes depuis la signature de l’accord de Nouméa. Envoyant 3 élus au congrès et souhaitant « s’émanciper politiquement », Milakulo-“le miraculé”-Tukumuli va donc devoir démontrer que cette nouvelle force politique a un projet et un discours lui permettant de redorer le blason d’une communauté souvent montrer du doigt pour son rapport à la chose politique. Reste que si ce parti est essentiellement composé de Wallisiens et de Futuniens, sa base électorale est concentrée sur les terres où vit précisément cette communauté, c’est-à-dire uniquement dans le Grand Nouméa. De fait, il apparait que les voix portées sur cette liste font partie de celles qui ont manqué à Calédonie Ensemble.

Les petites listes : un petit tour et puis s’en vont

L’Eveil Océanien ayant réussi à franchir la fameuse barre des 5% d’inscrits, il fait figure d’exception. Et comme il est d’usage, ce n’est en revanche pas le cas pour l’ensemble des petites listes qui se voyaient déjà faire leur entrée dans les assemblées de province. Ainsi, comme dans chaque élection depuis 1989, aucune des 10 listes créées à l’occasion du scrutin n’a réussi à rassembler suffisamment de voix pour envoyer des représentants dans les institutions. Le Rassemblement National ne franchit pas la barre mais grâce à sa tête de liste Alain Descombels, l’émanation locale du parti de Marine Le Pen a réussi à faire une voix de plus qu’il y a cinq ans (2706 bulletins ce dimanche contre 2707 bulletins en 2019, soit 3.81% au lieu de 3.97%). De son côté, en réunissant seulement 2.88% des voix, l’écologiste Martine-la-planète-est-foutue-Cornaille a elle aussi échoué à convaincre les électeurs vraisemblablement du fait de son comportement jugé pour le moins excessif durant ses différentes prises de paroles publiques. Avec 841 voix et 1.19%, la palme est cette année attribuée à Edouard Léoni qui a presque réussi à battre le record du plus faible score jamais enregistré depuis que Sosefo Polelei avait obtenu 0.57% lors des élections de 1995…

En définitive, dans le sud (où 11 partis étaient présents sur la ligne de départ) les petites listes n’ayant pas franchi la barre ont fait perdre au FLNKS environ 2500 voix et elles ont fait perdre aux loyalistes environ 9000 voix. Naturellement, lors des prochaines élections provinciales – et c’est le jeu démocratique ! – d’autres listes, d’autres partis et d’autres personnalités se lanceront quelques mois ou quelques semaines avant le scrutin pour en découdre. Mais leurs chances de succès seront vraisemblablement identiques !  

Le silence du média…

Depuis le référendum, la rédaction de Calédosphère avait choisi de garder le silence. Nous reviendrons dans les prochains jours sur les raisons de ce choix et sur les principaux enseignements politiques de ce scrutin provincial. Restez connectés et à très bientôt 😉

 

 

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



494
Laisser une réponse

avatar
54 Comment threads
440 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
XYY
XYY

En rapport avec le post de XXX 26 juin 2019 12:10, pour ceux que cela intéresse: comportement électoral – consultation du 4 Novembre

sur RRB:
https://rrb.nc/podcast/l-invite-du-matin-25-06-19

et sur NC1ere Radio (L INVITE DE LA MATINALE du 24.06.2019)
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/emissions-radio/invite-matinale-0

XXX
XXX

Cette semaine, se tient à l’université le Colloque PIPSA 2019: « Démocratie, souveraineté et autodétermination dans le Pacifique » Les journées de mardi et mercredi se concluent chacune par une conférence publique ; celle d’hier soir consacrée à une « Rétrospective des échéances de l’Accord de Nouméa » a vu l’intervention remarquée d’Isabelle Leblic (chercheur au CNRS). A l’issue de son intervention, la prise de parole rituelle du représentant patenté des Insoumis en Nouvelle-Calédonie est parue bien fade, toute en mesure. Et après la dernière intervention de cette spécialiste de « Kanaky-Nouvelle Calédonie », je me suis demandé si la… Lire la suite »

Floyd

L’analyse des résultats dans LNC de ce jour.
Nette régression du vote loyaliste (52,7%) contre le vote indépendantiste (47,3%).

Le vote « ni-ni » de l’EO (6000 voix) n’étant pas comptabilisé dans ce calcul.

On est bien loin du fameux rapport 60/40….

Visiblement, voter pour des élus indépendantistes n’est plus un tabou absolu, la preuve avec l’élection RW à la Prez du Congrès.

Floyd

On n’a pas entendu la moindre critique de la part des ultra loyalistes de l’AEC envers le vote « contre-nature » de l’EO en faveur de Wamy…. Et si ce vote en faveur des indépendantistes se confirme au niveau du Gvt, que va dire S.Backes? No Comment???
Je suis curieux là….

Rigoberto
Rigoberto

Je ne comprends pas pourquoi tu la ramènes encore, on en serait certainement pas là si ton Gomès n’avait pas torpillé les deux listes unitaires en PN et PI, tu ferais mieux de la mettre en sourdine, les calédoniens qui sentaient bien que cela être ardu si les loyalistes ne s’unissaient pas ont plébiscité les listes de l’AEC qui avaient joué le jeu de l’unité. Les loyalistes auraient 27 sièges, soit la moitié, les indépendantistes 24 et l’EO 3, cela aurait tout changé, tout cela à cause de l’égo d’un homme, lamentable . Les calédoniens ne sont pas près d’oublier… Lire la suite »

Rigoberto
Rigoberto

L’article des Nouvelles ne veut absolument rien dire alors que Tukumuli affirme que 90 % de ses électeurs sont non indépendantistes et ne sont pas comptabilisés, si c’était le cas on retrouverait 57 / 43

Floyd

La tartuferie continue…

Cornaille
Cornaille

Lire « foutue »…

NB: c’est l’humanité qui l’est

ditou
ditou

Cornaille
” « foutue »…
c’est l’humanité qui l’est”
On peut croire cela mais en réalité c’est nous qui vieillissons et qui croyons que l’humanité est foutue.
L’humanité elle se remet de tout.

Alikantitra

Ditou : “L’humanité elle se remet de tout.”

L’humanité, ou la planète ?

ditou
ditou

Alikantitra
“L’humanité, ou la planète ?”
Question stupide, car relis bien à aucun moment je n’ai mis le mot planète. Donc tu as ta réponse.
Et oui l’humanité se remet de tout, des guerres, des catastrophes etc…

Alikantitra

Ditou : “Question stupide”

Trop aimable.

Je souhaitais simplement élargir le débat.

Pour ne prendre qu’un exemple : la planète a survécu à l’impact de la météorite du Yucatan, la dinosaurité non, du moins selon l’une des théories les plus connues.

Autre exemple : si Noé n’avait pas été un excellent charpentier de marine, l’humanité eût disparu de la planète pendant le Déluge, mais la dite planète serait restée immobile, sous la course des planètes et des étoiles. Ceci du moins selon l’interprétation littérale des textes sacrés de quelques unes des religions les plus connues de la dite humanité.

ditou
ditou

Alikantitra “Je souhaitais simplement élargir le débat.” Et bien il faut le dire clairement, sinon tu passes pour un idiot. ” si Noé n’avait pas été un excellent charpentier de marine, l’humanité eût disparu de la planète” Oui mais ce ne fût pas le cas. Et pour les dinosaures ils n’ont rien d’humain. Dans humanité il y a la racine humain. Ne t’en fais pas la terre restera encore bien longtemps et avec des humains plus bêtes d’année en année. Car demande aujourd’hui à un homme de faire du feu sans allumette, sans briquet ou autres technologie. C’est extrêmement difficile… Lire la suite »

Alikantitra

Ditou : “Et bien il faut le dire clairement, sinon tu passes pour un idiot.” Permets-moi de te citer Courteline (si l’on en croit Internet) : “Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet” Il n’est guère qu’en mathématiques ou dans les domaines techniques (ou pratiques) que je m’exprime sans détours. “Et pour les dinosaures ils n’ont rien d’humain.” Raison pour laquelle j’ai osé “dinosaurité”. Si une cause naturelle a pu rayer les dinosaures de la surface de la planète sans détruire celle-ci, pourquoi une autre (ou la même) ne pourrait-elle pas faire disparaître… Lire la suite »

Cornaille
Cornaille

Non, je n’ai jamais dit que « la planète est fougue ». Penser savoir est pire qu’ignorer… Cela traduit aussi un égo hypertrophié. Mais rien d’étonnant chez Mr Derycke qui nous a si souvent montré qu’il ne doutait jamais ! Martine Cornaille

ditou
ditou

Je viens de voir au infos de 19H30, que les élections européennes tous les électeurs pouvaient voter, ce qui ne m’étonne pas. Mais que les européens sur l’île aussi le pourront.
Alors là, mystère.
Comment les mairies ont des cartes de votes et des listes de tous les européens sur notre territoire?.
Je tombe de haut.
Donc les italiens, les espagnols etc… on a les listes?.
Pas possible.
Comment ça marche alors.
On vient d’apprendre que nous aurons 14 listes ici en Calédonie et qu’il y aura Martine Cornaille sur l’une d’elle.

Alikantitra

Ditou : “Comment les mairies ont des cartes de votes et des listes de tous les européens sur notre territoire?.”

En bonne logique les citoyens de l’UE votent aux municipales et européennes.

A eux de se faire inscrire sur les listes :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1937

ditou
ditou

Alikantitra
D’accord pour la France mais la Calédonie qui n’est pas membre de l’UE, c’est aussi le cas?.

Alikantitra

Ditou : “D’accord pour la France mais la Calédonie qui n’est pas membre de l’UE, c’est aussi le cas?.”

Il l’ont dit à la télé, et tout ce qu’on dit à la télé, c’est vrai.

ditou
ditou

Alikantitra
“Il l’ont dit à la télé, et tout ce qu’on dit à la télé, c’est vrai.”
Et bien ce n’est pas l’avis d’Eric dans son commentaire du 20 mai.
Au JT on peut dire n’importe quoi.
Donc je me méfie maintenant, relis sa phrase.
“la révision de la TGC de 5 à 2 taux (contrairement à ce qui a été dit par SB hier au journal, la métropole à bien 5 taux)…”

Alikantitra

Ditou : “Et bien ce n’est pas l’avis d’Eric …
Au JT on peut dire n’importe quoi.”

N’importe quoi, c’est quand un politicien s’exprime.
Pas quand un journaliste développe une information.

Quant à l’avis d’Eric, ce n’est pas parole d’évangile, même s’il ne pratique que rarement le 2nd degré.

ditou
ditou

Alikantitra
Un journaliste est normalement au courant de tout. Donc s’il ne contredit pas l’invitée, c’est qu’il conçoit à donner de fausses informations.
Ou alors que le journaliste n’est journaliste que de nom.

Eric

Ditou,

Faux, la NC est membre de l’UE par le biais de son appartenance à la France et aussi parce qu’elle est un POM européen, comme bien des îles à travers le monde qui sont encore rattachés à un pays européen !!!

Alikantitra

Eric : “la NC est membre de l’UE par le biais de son appartenance à la France et aussi parce qu’elle est un POM européen”

Ce qu’a clairement expliqué le député européen sortant Maurice Ponga hier soir au JT de NC1ère.
Il en a profité (ça ne mange pas de pain) pour expliquer ce que deviendraient, selon lui, les rapports (administratifs) d’une KNC indépendante avec l’UE.

Eric

Alik,

En étant indépendant la K(je ne vois pas pourquoi tu ajoute NC…), pourrait recevoir plus d’argent qu’aujourd’hui de l’Europe…
Mais au total, bien moins que ce qu’elle reçoit de la Nation et de l’Europe actuellement !!!

Alikantitra

Éric : “En étant indépendant la K(je ne vois pas pourquoi tu ajoute NC…), pourrait recevoir plus d’argent qu’aujourd’hui de l’Europe…”

Pendant la campagne des provinciales, il me semble avoir toujours entendu les orateurs indépendantistes parler d’indépendance de la KNC.
Évidemment sur Radio Djiido …

Pour ce qui est des cadeaux qui viendraient de l’extérieur (je ne parle pas des prêts, notamment chinois), une petite idée dans ce document pour le Vanuatu, rédigé à Bruxelles en 2014 :
https://ec.europa.eu/europeaid/sites/devco/files/nip-edf11-vanuatu-2014-2020_en.pdf

Eric

Alik,

J’ai rapidement parcouru ton document et je vois qu’il est question de 31M d’€ soit 3.6MD en cfp !!!
Il y a sans doute d’autre sources mais pour le coup on est loin de 150MD que la NC reçoit annuellement…

Mais j’ai peut-être manqué quelques infos…

Alikantitra

Eric : “pour le coup on est loin de 150MD que la NC reçoit annuellement…”

CQFD.

Et en plus le PIB (par tête) du pays est peut être aussi pris en compte dans les dotations charitables.

ditou
ditou

Eric
Finalement Alikantitra a raison c’est toi qui véhicule de fausses informations.
La Calédonie n’est pas membre de l’UE seulement associée. Sinon on serait à la monnaie européenne et pas que cela.
Voici un lien qui t’ouvrira à la réalité.
http://uprnc.e-monsite.com/pages/textes-de-reference/la-nouvelle-caledonie-et-l-union-europeenne.html

Alikantitra

Ditou :
La Calédonie n’est pas membre de l’UE seulement associée. Sinon on serait à la monnaie européenne …”

Ditou, certains pays de l’UE n’utilisent pas l’euro :
Bulgarie, Croatie, République tchèque, Hongrie, Pologne, Roumanie, Suède.

“et pas que cela.”

C’est bien vrai, ça.

Eric

Alik,

Et l’Angleterre mon cher…!!!

Alikantitra

Eric : “Et l’Angleterre mon cher…!!!”

Je ne voulais pas tirer sur l’ambulance.
Le Royaume Uni est plus près de la sortie que de l’intégration monétaire …

ledzep
ledzep

@Alik “Je ne voulais pas tirer sur l’ambulance.”. Méfions-nous de la perfide Albion. D’ici qu’elle nous prépare un mauvais coup avec son “Commonwealth of Nations” histoire de raviver, d’exalter des mécanismes commerciaux dont souvent les Britanniques ont été novateurs et là… Selon St Wiki: “La reine [Élisabeth II] est également chef d’État des 16 royaumes du Commonwealth. Les autres États membres sont 32 républiques et cinq monarchies dont le monarque est différent.”. “Les États du Commonwealth couvrent 29 958 050 km2 de territoire sur les cinq continents habités. Sa population est estimée à 2,328 milliards d’habitants.”. Si jamais tout ce… Lire la suite »

Alikantitra

LedZep : “Méfions-nous de la perfide Albion.”

Pas faux.

D’autant que la plupart des pays de la région font effectivement partie du Commonwealth, et que tous sont officiellement anglophones.

Mais la KNC devrait pouvoir s’y intégrer facilement.
Même la coutume de démarrer les grandes réunions administratives par une prière œcuménique ne surprendra pas.

Au fait, qui représentera la NC au prochain forum ?

comment image

“se réveille histoire de faire la nique à la Chine”

Pas convaincu :

https://www.areion24.news/2019/01/31/la-chine-peut-elle-etre-la-bouee-de-sauvetage-economique-dun-royaume-uni-sorti-deurope/

ledzep
ledzep

@Alik “Pas convaincu [pour ce qui est de faire la nique à la Chine]”. Pour ce qui est de la Perfide Albion et du”Commonwealth of Nations”, pour l’instant certainement. En tout cas sale temps pour “Huawei”, leader mondiale de la téléphonie (smartphone) devant Apple, interdit de “Google” et toutes ses applications qui vont avec entre autres et non des moindres, son système d’exploitation “Android” qui pilote ses smartphones, tablettes et autres. http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/lache-par-google-huawei-touche-de-plein-fouet-par-la-guerre-commerciale-20190520 Pour ce qui est de l’état de l’économie de la Chine attendons la aussi, d’autres coups de Donald. https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/01/03/le-ralentissement-de-l-economie-chinoise-se-confirme_5404666_3234.html Sacré Donald (Trump), il fait ce qu’il dit malgré… Lire la suite »

ditou
ditou

Alikantitra
‘”Ditou, certains pays de l’UE n’utilisent pas l’euro :”
Oui et alors nous, nous sommes français et la France utilise l’euro même dans ses départements.

Alikantitra

Ditou : “Oui et alors nous, nous sommes français et la France utilise l’euro même dans ses départements.”

Effectivement, tu as raison, dans ses départements.

Mais la Calédonie n’est pas un département, c’est une communauté sui generis de la République, et elle ne fait pas partie de l’Europe (tu le rappelais toi-même) mais y est associée en tant que “pays et territoire d’outre-mer” (PTOM). Il n’y a donc eu aucune obligation pour la France lors du passage à l’euro d’éliminer le CFP.

ditou
ditou

Alikantitra “Mais la Calédonie n’est pas un département, ” Je le sais, qu’elle n’est pas un département, mais la Polynésie, Wallis et Futuna aussi ne sont pas un département. Pourtant ils envisageaient en 2016 de passer désormais à l’euros si la Calédonie passe à l’indépendance c’est non pas de changement. Mais si la Calédonie reste dans la France et bien là ils veulent l’Euros. Nous sommes les guides pour ces îles. Çà fait vraiment peur de savoir que tout dépend de notre île. Comme le lien parle seulement du référendum de 2018. Je me pose la question qu’attendent ils alors?… Lire la suite »

Eric

Ditou, Tu nous envois sur le site d’un parti politique, tu parles d’une réponse… Nous sommes un Territoire français qui participe à donner à la France sa zone d’exploitation maritime mondiale et qui l’a met en seconde position !!! Et ce n’est pas le fait de la monnaie qui fait notre appartenance ou pas à l’Euro”pe”… Nous ne sommes pas un Etat, mais bien une collectivité de la nation… Certes nous avons une particularité, mais nous sommes bien un bout de France à l’heure actuelle… Et oui nous sommes bien européen aussi… Il y a quelques années j’ai participé en… Lire la suite »

Alikantitra

Eric : “Nous sommes un Territoire français qui participe à donner à la France sa zone d’exploitation maritime mondiale” Zone qu’elle n’exploite pas. Et si un jour lointain, une exploitation (industrielle) avait lieu, ce serait au bénéfice de sociétés internationales dont les bases techniques avancées seraient probablement en Australie et qui verseraient en obole quelques royalties à l’autorité en place à Nouméa. Retombées pour la métropole : zéro multiplié par zéro. “Il y a quelques années j’ai participé en NC à une réunion des outre-mer de l’Europe…!!!” Chacun ses souvenirs. Vers 1990, j’ai passé une nuit à chanter en buvant… Lire la suite »

ditou
ditou

Eric
N’insistes pas. la Calédonie est bien qu’une associée à l’UE, que ce soit un parti qui le dit ou un notaire qui l’ explique. La Calédonie n’est pas membre.
Un exemple simple ;
Expatriation : les plus-values immobilières des non-résidents. Essayes donc d’expliquer pourquoi l’exonération de la plus valus pour les non résident en France donc résident en Calédonie n’est pas accepter.
Le notaire t’expliquera ainsi que la loi française que la Calédonie est une exception car elle n’est pas membre de l’UE seulement associée.
Ce n’est pas du bobard ce lien que j’ai mis.

ditou
ditou

BON, je n’ai pas bien expliqué ma phrase :
” pourquoi l’exonération de la plus valus pour les non résident en France donc résident en Calédonie n’est pas accepter.”
Donc je rectifie l’exonération de la plus valus pour les non résident en France donc résident en Calédonie n’est pas accepter si l’on ne prend pas un représentant fiscal. Tout cela parce que la Calédonie n’est pas membre. Donc ceux qui sont membres n’ont pas à payer un représentant fiscal.
Là c’est plus clair.

Alikantitra

Ditou : “N’insistes pas. la Calédonie est bien qu’une associée à l’UE” N’insiste pas, Ditou, la NC, comme tous les PTOM, fait partie de l’UE, avec bien entendu ces particularités. D’ailleurs, nous élisons des députés européens, et les citoyens calédoniens, fussent-ils de statut particulier, disposent, au jour d’aujourd’hui, d’un passeport européen et voyagent avec dans le monde. Les citoyens calédoniens sont des citoyens européens à part entière, même s’ils sont entièrement à part. Lis cette déclaration du commissaire chargé de la coopération internationale et du développement de l’UE lors du forum PTOM-UE qui s’est tenu en mars à Papeete :… Lire la suite »

ditou
ditou

Alikantitra
Toi tu ne tiens pas compte de ce que j’écris. On est associé que tu le veuille ou non c’est ainsi.
Surtout lorsqu’on a pas les même droits, que les membres de l’UE, tu dois te poser la question POURQUOI? parce qu’on est associé c’est tout.

Alikantitra

Ditou : “Toi tu ne tiens pas compte de ce que j’écris.” Mais si, mais si … et cela me vaudra un accès (sans escale) au paradis d’Allah, où le vin coule à flots. Il est de fait que les espaces géographiques PTOM, administrés par des pays de l’UE, y sont seulement “associés”, et conservent une certaine autonomie, notamment fiscale. Il est néanmoins de fait que tous leurs habitants, citoyens de l’état qui les administre, sont des citoyens européens, votant aux élections européennes. Et si le pays qui les administre venait à quitter l’UE, ils perdraient leur statut de PTOM… Lire la suite »

ledzep
ledzep

@ditou
“Surtout lorsqu’on a pas les même droits, que les membres de l’UE”.

C’est un peu moins binaire que cela, consulte déjà en premier cette page qui te donneras un autre aperçu bien réel celui-là:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Relations_entre_la_Nouvelle-Cal%C3%A9donie_et_l%27Union_europ%C3%A9enne

Eric

Ditou,

Les étrangers ont structures références en NC…
Consulat, représentants honoraires…!!!
Chaque étranger qui entre en NC est « listé » tout simplement, tu sais avec ce truc qu’on appel un passeport !!!

Et si il veulent voter cela se passe sous le contrôle de leur autorité référente tout simplement…

Alikantitra

Eric : “Les étrangers ont structures références en NC… Consulat, représentants honoraires…!!!” Combien de pays de l’UE ont un représentant, même honoraire, en NC ? Pour les autres (Estoniens, Slovaques, Maltais, …), s’ils le souhaitent (ce n’est pas une obligation), ils peuvent s’inscrire dans leur consulat le plus proche (en métropole ou en Australie). Mais pour ce qui est des élections (municipales et européennes), je suis convaincu que c’est à eux de faire la démarche de s’inscrire en mairie s’ils veulent participer. L’inscription au consulat, que j’ai pratiquée au siècle dernier en Afrique, présente l’avantage d’être connu des autorités françaises… Lire la suite »

Eric

Alik,

Combien ? J’en sais rien mais sans doute une dizaine…
Belge, Italien, Anglais, Hollandais, Allemand, Suisse “bon eux y votent pas”…
Et effectivement il y a les pays de la zone et internet pour se mettre en rapport avec une structures référente…

Omega

ditou

Moi aussi j’ai entendu parler des 14 listes en Calédonie mais je ne comprend absolument rien. Si tu as plus de renseignements rancarde-moi parce que je voudrais savoir ce que ça veut dire. Les listes de France Métropolitaine on ne les auras pas ? Merci à toi.

Julien
Julien

Depuis que je lis de blog, sans vous connaitre alors que probablement vous vous connaissez sur une petite ile, je me pose des questions, Ditou fait parti des plus bavards mais toujours à coté de la plaque, il ne pige pas les jeux de mots, ne voit pas l’humour, comprend à contre sens au point d’affirmer des fake news, mais il ne se décourage pas et repart pour affirmer ou contredire en tombant dans tous les biais cognitif possibles. Le fait il exprès pour lancer des polémiques, par manipulation de fake new seurs? je ne le pense pas, est il… Lire la suite »

ditou
ditou

Julien Ah toi tu en tiens une BONNE couche de conneries. “Ditou fait parti des plus bavards mais toujours à coté de la plaque” A coté de la plaque c’est toi qui l’es, car vois tu, tu ne lis rien du tout. Car sinon tu saurais que je suis une femme et mémé de surcroît alors pas bavard mais bavarde, mais pour une femme c’est normal. A mon avis ce qui te sert de cerveau a surtout enregistré ce que les autres diffusent sans vraiment prendre la peine de vérifier l’aboutissement final. Chacun défend ses opinions et s’il y a… Lire la suite »

Alikantitra

Omega : “je ne comprend absolument rien.”

Une fois n’est pas coutume.

En attendant Ditou :
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_de_2019_en_France

Pour résumer :
– la France n’est plus qu’une grande circonscription dans laquelle seront élus 79 députés en fonction du nombre de voix de leurs “partis”, avec une seule liste par parti sur l’ensemble du territoire français.
– Ces “partis” positionnent leurs candidats en fonction de leur notoriété. Autant dire qu’il ne devrait y avoir aucun élu originaire du Pacifique.

Omega

Alik,
Merci, merci, me voilà plus intelligent tout à coup !

josyppin

Il y a 34 listes en présence en NC comme en métropole. Seules 14 listes ont envoyé leurs bulletins ; faute de moyens, les autres listes demandent à leurs électeurs de les imprimer eux-mêmes.

Eric

T’as la liste des 14 qui sont présents ???

josyppin

14 c’est le chiffre annoncé. Je ne connait que : LO. UPR. PCF.LREM.EELV.RN.LFI.LR.DLF.UDI.PS.G.

Omega

Josyppin,

Merci à toi, je croyais que j’avais eu un problème d’oreillette ah ah ah !

ditou
ditou

Eric
Surprise j’ai reçu ce matin l’enveloppe pour les élections. Et bien grande surprise, il n’y a même pas 14 listes. J’en compte 12
Donc les listes sont :

Envie d’EUROPE ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE donc PS
LA FRANCE INSOUMISE
PRINTEMPS EUROPEEN
UDI les européens
liste EUROPE ECOLOGIE
DEBOUT LA FRANCE
RASSEMBLEMENT NATIONAL
PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS
LUTTE OUVRIÈRE
LES RÉPUBLICAINS
EN MARCHE
UPR.

C’est TOUT

ditou
ditou

josyppin
Merci, enfin la réponse à ces 14 listes seulement.
Quoi, on doit les imprimer nous même. Et bien rien du tout j’ai pas d’imprimante. Tant pis pour eux.

Alikantitra

Ditou : “Quoi, on doit les imprimer nous même. Et bien rien du tout j’ai pas d’imprimante. Tant pis pour eux.”

Surtout qu’il faut une imprimante 3D.

Yvan La Méche
Yvan La Méche

Gros vote sanction sur la vie chére ! Et apparement la population n’apprécie pas du tout, mais alors pas du tout que les perdants ne soient pas contents !! Pire, qu’ils viennent faire de la provocation sur les écrans TV en ricannant comme PG ou carrément menaçant comme PM… ils viennent finallement de montrer leur vrai visage, l’heure est au dégagisme comme FROGIER : dehors et ne revenez plus, traversez la route pour chercher un job de l’autre côté de la rue !!!

Omega

Yvan la Mèche

Tu t’égares copain !

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top