Connect with us

Calédosphère

Actualité

Pour Roch Wamytan, le COVID19 est un “virus européen” !

Roch Wamytan s’est exprimé récemment en tant que président du congrès et chef coutumier sur la crise liée au coronavirus. Puisqu’il est apparu en Nouvelle-Calédonie via des voyageurs en provenance de Paris, pour l’ancien président du FLNKS le Covid-19 est un « virus européen ».

Si Roch Wamytan se présente volontiers dans les médias comme un « Français par accident », il conserve néanmoins dans son tempérament et dans ses prises de position les traces d’une attitude extrêmement française. Et puisqu’en France, face à un problème, on s’intéresse généralement davantage aux responsables du problème plutôt qu’à lui trouver une solution, le président du congrès a choisi de désigner l’entité qui serait, selon lui, responsable de la propagation de l’épidémie de COVID19 dans le monde et qu’il faudrait donc blâmer. Il faut dire que Roch Wamytan a pu s’inspirer de Donald Trump qui, il y a quelques jours, a choisi de rebaptiser le coronavirus et de le désigner sous l’appellation « virus chinois », attendu qu’il provenait de Chine. Des propos qui ont naturellement fait bondir Pekin dont l’ambassade aux Etats-Unis a condamné les propos du président américain comme étant « racistes et xénophobes » et faits « pour rejeter la responsabilité de l’épidémie sur d’autres pays ». Reste que malgré la guerre d’influence que se livrent les USA et la Chine, la majorité de la planète a compris que l’origine du virus était chinoise, puisqu’en état, c’est le cas. Mais cet excès de bon sens n’est semble-t-il pas partagé par l’ancien président du FLNKS. Car pour Roch Wamytan, le coronavirus « vient d’Europe » :

« Attention ! Nous avons payé cher l’arrivée des virus en provenance d’Europe, parce qu’il ne faut pas oublier que près de 80% de la population kanake a été éradiquée à partir de 1774 avec l’arrivées des navires en provenance d’Europe (…) Le virus européen, les Kanaks ils l’ont payé le prix cher, au plus fort, au prix le plus fort (…) Donc ça veut dire qu’on ne rigole pas avec ça nous. C’est pour ça d’ailleurs que, qui c’est qui réagit le plus promptement, avec des mesures radicales, par rapport à ce virus qui vient d’Europe ? Bon, il est venu de Chine, mais il est entré en Nouvelle-Calédonie par la France, il est venu par Paris ! (Roch WAMYTAN, 16/04/20 ; sources : RDK) »

En vérité, comme chacun sait, ce virus provient de Chine mais a « transité » avec plus ou moins d’effets par de nombreux pays pour se propager sur l’ensemble de la planète, notamment dans l’hémisphère nord. Alors pourquoi cette volonté de la part de Roch Wamytan de lui trouver une autre origine et donc un autre responsable de l’épidémie ? Tout simplement parce que l’élu de l’Union Calédonienne a compris – comme d’autres responsables politiques indépendantistes – que sans l’aide et les moyens de l’Etat, c’est-à-dire de la France, la Nouvelle-Calédonie n’avait aucune chance de traverser cette crise sans sombrer. Or, en pleine période référendaire, il s’agit là d’un argument qui risque de mettre à mal le discours indépendantiste selon lequel la Nouvelle-Calédonie, sans lien avec la France ou tout du moins sans son aide, pourrait parfaitement se débrouiller seule.

Jacques Lalié déplore que l’aide de l’Etat soit « Une démonstration que la Nouvelle-Calédonie a besoin de la France »

Au lendemain de cette déclaration fustigeant le « virus européen » de la part de Roch Wamytan, le président de la Province des îles Loyauté (UC) a quant à lui donné une interview aux Nouvelles Calédoniennes dans laquelle il sermonne certains élus indépendantistes (du Palika ?) qu’il juge, semble-t-il, trop reconnaissants envers l’Etat et son plan d’aide à l’économie calédonienne :

« Au regard de toutes les mesures prises par l’Etat – comme les mesures de soutien à l’économie -, si on ne sensibilise pas les gens, ce serait une démonstration que la Nouvelle-Calédonie a besoin de la France. Ces opérations et le discours confinent la conscience politique. Il faut ouvrir le débat. Nous sommes dans ce cadre-là parce que des décisions ont été prises en retard. (Jacques LALIE, 17/04/20 ; sources : LNC) »

En bon indépendantiste, Jacques Lalié regrette également que la Nouvelle-Calédonie soit « traitée au même titre que les autres Dom-Tom au niveau du soutien de l’Etat ». Un regret qui prend sa source au niveau politique et symbolique. En effet, la crise actuelle est tellement grave qu’elle a, en quelques semaines, fait table rase des constructions juridiques ou institutionnelles apparues comme étant déconnectées des réalités ou simplement inutiles, aussi complexes fussent-elles. Ainsi en est-il du fameux statut original et « sui generis » de la Nouvelle-Calédonie : malgré des décennies de réformes institutionnelles, lorsqu’une catastrophe advient, la Nouvelle-Calédonie – et ses pléthores d’institutions toutes pleines de compétences – sont traitées par l’Etat comme toutes les autres collectivités ultra-marines françaises. Et c’est au prorata de la population de chaque territoire que l’Etat accordera un soutien financier et sa caution. Ce que Jacques Lalié regrette c’est donc que les Français de Calédonie seront traités comme les Français de Guyane, de la Réunion ou de Polynésie. Or, le discours indépendantiste repose – aussi – sur un poncif selon lequel l’Etat aiderait moins les Calédoniens que d’autres populations d’outre-mer. Une façon de dire aux loyalistes qu’ils finiraient par être « abandonnés » pa         r la France… Mais ce que la crise révèle aussi, c’est que si les transferts financiers de l’Etat vers la Nouvelle-Calédonie s’amenuisent depuis quelques années, c’est aussi le cas partout sur l’ensemble du territoire national ! Le caillou n’est pas une exception car l’Etat est endetté jusqu’à l’os, et bientôt jusqu’à la moëlle.

Le virus chinois qui devient européen et qui finit français

Si la situation sanitaire est préoccupante et que le souci du moment consiste à empêcher le virus de se propager, reste qu’au niveau politique les élus indépendantistes n’ont pas beaucoup de marges de manœuvre alors que se profile un autre référendum sur l’indépendance. Les voici en effet coincés d’une part entre une gestion institutionnelle jugée responsable et efficace mais qui, pour l’UC, a le défaut d’être initiée et garantie par l’Etat et, d’autre part, par la nécessité de faire jouer la solidarité nationale et donc de leur point de vue, de tendre la sébile à la France. Raison pour laquelle, pour décrédibiliser cette dernière auprès de ses électeurs, Roch Wamytan parle désormais du COVID19 comme du « virus européen » et fait le comparatif avec les épidémies apparues après l’arrivée des européens dans le Pacifique et la mortalité qui en a suivie au sein des peuples autochtones… Pour le président du congrès, à l’instar de Donald Trump vis-à-vis du « virus chinois », le fait de désigner le virus comme « venant d’Europe » et « arrivant de Paris », lui permet de donner en pâture à ses militants le nom du responsable de la crise, des malheurs qui en découleront et donc de l’ennemi de son peuple : à savoir, comme toujours, la France. Pratique n’est-ce pas !

Afficher la suite

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



1047
Laisser une réponse

avatar
167 Comment threads
880 Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récents plus anciens plus de votes
Rigoberto
Rigoberto

En PNG, à Port Moresby, trois nouveaux cas autochtones de Coronavirus sont apparus chez des militaires, c’est l’affolement généralisé. Le pays ayant une frontière terrestre avec l’Indonésie (La Papouasie Occidentale indonésienne a annoncé 1750 cas), on peut penser que le virus emprunte cette voie pour pénétrer dans le pays.

https://www.rnz.co.nz/international/pacific-news/419895/eleventh-covid-case-in-png-army-barracks

Rigoberto
Rigoberto

Cela va très mal à Fidji, une crise humanitaire due au Coronavirus s’installe. Des milliers de personnes licenciées du tourisme n’ont plus accès à la nourriture, la santé ou l’éducation. Des familles entières retournent à la terre et une augmentation considérable de vols de tubercules a été constatée. On a vu une augmentation des violences faites aux femmes de 200 % et une accroissement considérable de grossesses non désirées.
La situation ne peut qu’empirer d’ici les prochains mois.

https://www.rnz.co.nz/international/pacific-news/419871/humanitarian-crisis-growing-in-fiji

Eric

Rigo,

Quand on vous dit qu’il faut avoir une économie très diversifiée et surtout endogène, c’est pas juste pour rigoler…

Les rois du tourisme qui nous expliquaient il y peu encore qu’il fallait tout miser sur l’industrie du tourisme, comme à Fidji par exemple !!!???

Ça donne quoi maintenant !?!?!?

Et c’est pas un hasard si c’est à toi que je fais cette remarque…

Rigoberto
Rigoberto

“Les rois du tourisme qui nous expliquaient il y peu encore qu’il fallait tout miser sur l’industrie du tourisme, comme à Fidji par exemple !!!???”

Rigo : Tu veux parler de Jacques Lalié ? Lui ferait mieux de garder la perfusion métropolitaine afin de diversifier son économie. On comprend mieux le “ce n’est pas parce qu’on vote oui qu’on ne veut pas rester français.”

Alikantitra

Eric : “Quand on vous dit qu’il faut avoir une économie très diversifiée et surtout endogène” Et surtout une économie visant à assurer en premier lieu l’autosuffisance alimentaire, ceci pas à l’échelle de la famille, mais à celle du pays : la “campagne” nourrissant la ville, et en tirant ses moyens d’existence. Il est aberrant que les gosses de Ouégoa achètent des pommes de NZ plutôt que des bananes lokales (et qu’il faille, dans un pays de pâturages, importer de la viande). Sans même caricaturer, on peut dire que la NC marche grâce à deux béquilles : le nickel et… Lire la suite »

XYY
XYY

Alik.
“Il est aberrant que les gosses de Ouégoa achètent des pommes de NZ plutôt que des bananes lokales”.
A se demander contre quoi je pourrai troquer mes cocos et mes citrons…

XXX
XXX

A quoi reconnait-on une télévision Pays ?

Elle transmet la conférence de presse du président du gouvernement en direct !

Et dans un pays où les symboles sont si importants, Caledonia s’affirme par rapport à son concurrent direct, la (de plus en plus) vieille dame du Mt Coffyn. .

LedZep
LedZep

@XXX « A quoi reconnait-on une télévision Pays ? Elle transmet la conférence de presse du président du gouvernement en direct ! ». Une chaine d’information partisane je dirai, au vu de ce qui s’est passé cet après-midi. Sauf, à ce qu’il y ait eu incompréhension entre le responsable de la communication du Gouvernement et celui, en charge des retransmissions en direct des prises de paroles du Président du Gouvernement, comment interpréter autrement cette absence de retransmission, prévue certainement depuis plusieurs jours déjà, que par une volonté délibérée de nuire à son bon déroulement. D’autant plus que les mesures annoncées,… Lire la suite »

Rigoberto
Rigoberto

En Polynésie pas de critiques à propos de la relève des gendarmes, à la Réunion ou la Martinique non plus. Il est donc clair que le discours local relève de la plus pure propagande avant le référendum.

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/5e-vol-continuite-territoriale-gendarmes-personnels-soignants-835592.html

Les protocoles sont exactement les mêmes sur les deux territoires, ils sont efficaces au vu de ce qui se passe en NC. Les choses semblent être transparentes puisque les cas sont annoncés à la population alors qu’ils auraient pu être dissimulés.

D’ailleurs Temaru ne critique absolument pas la gestion de la crise par l’état.

XXX
XXX

@ Riberto – C’est évident !

Reste qu’il est toujours dangereux de laisser cette suspicion se développer, voir s’installer.

C’est toujours dangereux quand la rumeur devient plus crédible que la réalité.

Eric

XXX,

La campagne a commencé depuis un bon moment et la COVID c’est un des outils du moment…
Tout ceci est à mon sens bien misérable, mais c’est pourtant la méthode de com choisie par certains pour gagner des électeurs..

Rigoberto
Rigoberto

C’est justement en montrant à la population comment cela se passe chez nos voisins que la rumeur peut être démontée. C’est aux médias de faire leur travail.

XXX
XXX

@Eric- C’est bien pour cela qu’il faut prendre toutes ces rumeurs et autres insinuations très au sérieux.

LedZep
LedZep

@Eric « La campagne a commencé depuis un bon moment et la COVID c’est un des outils du moment… ». Les indépendantistes utiliseront tout et n’importe quel événement, pour justifier la cause qu’ils défendent. Ce jour, le FLNKS aurait organisé une manifestation devant le Haut-Commissariat soi-disant en mémoire de cet Afro-américain tué par un policier au cours d’une arrestation mouvementée, George Floyd. Selon RRB, cette manifesttaion aurait rassemblé environ 50 personnes ce qui est loin, même pour la bande de terre que nous représentons, très significatif. Nous verrons bien comment cette manifestation sera traitée au JT de NC la Première,… Lire la suite »

Clark
Clark

Je pense néanmoins que faire les relèves de fonctionnaires a été une connerie de plus.
C’était tout, sauf indispensable! laisser quelques mois de plus ceux en place, et faire attendre la relève, c’était tellement simple que ce n’est venu à l’idée d’aucun technocrate.

On a quand même un beau tas de cons dans notre administration… Vivement qu’on dégraisse le mammouth…

olivier blanc
olivier blanc

Clark, depuis quand tu sais penser ? Quelle est ta définition du con ?
Tu continue à insulter derrière ton pseudo ? tu sais entre nous l’histoire n’est pas terminé si tu voit ce que je veut dire ! Je trouve que tu à la mémoire courte et que tu fanfaronne assez facilement ! 😉

Nogius
Nogius

Je me trompe ou vous êtes fâché avec à peu près tout le monde sur ce site ?

XXX
XXX

Bien maladroite, ces dernières communications sur le Covid 19 avec ces deux gendarmes, certes testés positifs, mais “faiblement positifs”. Si faiblement positifs, qu’on se demande même s’il fallait vraiment en parler !! Et qu’est-ce qu’on en parle ! Il suffisait d’écouter ce matin l’émission “Coups de gueule, coups de cœur” sur NC1ère en radio pour s’en convaincre. Avec une question de fond : Est-ce que les gendarmes mobiles sont effectivement ou non en quarantaine en arrivant en Nouvelle-Calédonie ? La suspicion se développe et valide mieux que tout discours, les interrogations et inquiétudes énoncées par Daniel Goa dans sa lettre… Lire la suite »

ditou
ditou

Je sens, que ce mois de juin risque d’être très mouvementé. Non seulement les indépendantistes, qui criaient NON à l’arrivée de la relève de gendarmes, viennent d’avoir raison. Puisque un gendarme arrivée le 19 mai vient d’être testé positif seulement hier le 1er juin. Nous allons droit vers encore plus de demandes des indépendantistes voire même l’annulation de vols de rapatriés. On ne va pas de sitôt rouvrir les aéroports comme prévu. Puisque certains ont déjà programmé leur vacances en juillet pour la France. Je crains, que tout ceci ne soit qu’un rêve de plus. Et ce sera ainsi jusqu’à… Lire la suite »

Eric

Ditou,

Les indépendantistes n’ont pas eu raison…???
C’est ridicule comme remarque…
Personne na jamais dit qu’aucun arrivant ne pourrait être positif… C’est bien pour cette raison qu’il y a une quarantaine et un contrôle en fin de confinement des arrivants pour s’assurer du fait que ces arrivants ne soient pas porteur du virus…!!!

Quand à l’ouverture de Tontouta, il n’y a pas d’ouverture pour le moment, mais là aussi c’est pas prévu depuis et pour un bon moment…

ditou
ditou

Eric
“Les indépendantistes n’ont pas eu raison…???
C’est ridicule comme remarque…”
Le ridicule se nomme Eric.Ou as tu lu, que j’ai mis cette phrase?
Non voici ce que j’ai mis :
“Non seulement les indépendantistes, qui criaient NON à l’arrivée de la relève de gendarmes, viennent d’avoir raison.”
Donc changes tes lunettes
“Personne na jamais dit qu’aucun arrivant ne pourrait être positif…”
Je ne l’ai pas dit, non plus.

LedZep
LedZep

Sur RRB, ce jour, ce midi, Victor Tutugoro président de l’UPM (L’Union progressiste en Mélanésie), a déclaré qu’il n’est pas contre le référendum reporté au 4 octobre prochain bien qu’il eut préféré qu’il le fut au 25 comme proposé par le FLNKS. Par contre, sur l’utilisation du drapeau républicain, par les non indépendantistes pour la campagne du référendum prochain, il est contre parce que, en substance a t-il dit, le référendum sur l’accès à l’indépendance, n’est pas un vote contre la France mais un vote pour revoir les liens avec elle ! D’autant qu’il ne sait pas ce que veulent… Lire la suite »

XXX
XXX

@LedZep – Tout comme vous, l’interview de Victor Tutugoro sur RRB m’a interloqué. Dans le fond, c’est simple, si personne n’est contre la France autant se mettre autour d’une table tout de suite pour parler de ces nouvelles relations entre la Calédonie et la France. Mais ce n’est pas l’UNI qui donne le ton au FLNKS, c’est l’UC et l’Etat associé, si l’UC en avait voulu, nous le saurions. Reste un autre tour de passe-passe pour les semaines à venir : jouer entre période de transition en cas d’indépendance et projet d’Etat associé. Ce sera tout aussi délicieux ! Alosio… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@XXX “Reste un autre tour de passe-passe pour les semaines à venir : jouer entre période de transition en cas d’indépendance et projet d’Etat associé. “. Sans doute cette tripoté d’hommes politiques indépendantistes, dont nombre de “Boomers” frustres et incultes, totalement dépassés par le monde qui les entoure vont-ils, sous la houlette de certains conseillers occultes soixante-huitards vieillissants tout aussi dépassés, tenter d’utiliser cet artifice. Néanmoins, n’oublions-pas que depuis la Table ronde de Nainville-les-Roches jusqu’aux accords de Nouméa, il n’est question que de se prononcer pour l’accès à la Souveraineté, à l’indépendance et rien d’autre. Il faudra donc, que ces… Lire la suite »

XXX
XXX

Parlons clair en cette période où le “contre la France, n’est pas contre… si le pour n’est pas pour”. Une affaire de fous, cette affaire de drapeaux. Au delà les arguties du camp indépendantiste, la question centrale est celle de la loi fondamentale : Pensons nous qu’il soit possible de construire la Calédonie de nos enfants dans le cadre la loi fondamentale de la République française ou pensons nous que ce projet est impossible et qu’en conséquence, il faut une autre loi fondamentale plus conforme aux réalités sociales et économiques de ce pays ? C’est l’enjeu central des référendums. Et… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@XXX “Pensons-nous qu’il soit possible de construire la Calédonie de nos enfants dans le cadre la loi fondamentale de la République française ou pensons-nous que ce projet est impossible et qu’en conséquence, il faut une autre loi fondamentale plus conforme aux réalités sociales et économiques de ce pays ? “. Cette question de l’accès à l’indépendance, telle que vous la formulez, ne peut s’adresser qu’à une certaine partie de la population. Celle qui relève d’une certaine “culture”, qui s’intéresse au monde devenu globalisé, qui a une connaissance historique de l’évolution de ce monde, de ce qu’est une économie insulaire etc.… Lire la suite »

XXX
XXX

@LedZep- Il suffit qu’un peu plus de 50% des citoyens Calédoniens qui iront voter, votent en faveur du maintien dans la République. Et, ce qui est vrai pour les uns, l’étant probablement pour les autres, si comme vous le dites : “La grande majorité de nos compatriotes suivent en cela leurs leaders politiques et leurs font une totale confiance./…), est vrai chez les indépendantistes Kanak, c’est probablement vrai également chez les Loyalistes. Reste aux loyalistes à faire une bonne campagne. Avec une interrogation : Le vote loyaliste peut-il progresser dans les provinces Îles et Nord ? Car pour le FLNKS,… Lire la suite »

Alikantitra

XXX : “Car pour le FLNKS, c’est clair, c’est dans le grand Noumea que ça va se jouer.”

En particulier dans les bureaux décentralisés, qui permettent à des Loyaltiens de bénéficier à la fois de la continuité pays et des facilités de la Province Sud.
Curieusement ces Loyaltiens ne tiennent pas à accroître l’influence de leur communauté dans les conseils municipaux et à l’assemblée de la PS.

Au fait, comment voteront (comment ont voté en 2018) les Calédoniens de l’étranger ?
Y aura-t-il un bureau décentralisé à la Maison de la Calédonie à Paris ?
Une idée à suggérer au président du CA.

LedZep
LedZep

@XXX, @Alik “Avec une interrogation : Le vote loyaliste peut-il progresser dans les provinces Îles et Nord ?“. Il faut, me semble t-il, analyser le tableau des résultats consolidés du référendum de 2018, par commune, pour en déduire des tendances. http://www.nouvelle-caledonie.gouv.fr/content/download/5128/39668/file/R%C3%A9f%C3%A9rendum%202018%20-%20R%C3%A9sultats%20consolid%C3%A9s%20-%20communes%20-Suffrages%20V07%2011%202018.pdf Ce qui est notable, c’est qu’aux Îles Loyauté les taux d’abstention, toute proportion gardée, sont les plus élevés du territoire. A Ouvéa 42,62%. A Maré 39,39%. A Lifou 37,73%. Ce qui fait un total de 8.311 électeurs qui, compte-tenu du contexte, celui de Terres Coutumières, auraient du respecter la consigne de vote indépendantiste. A rapprocher des 9.989 électeurs de… Lire la suite »

ditou
ditou

LedZep “Victor Tutugoro président de l’UPM (L’Union progressiste en Mélanésie), a déclaré qu’il n’est pas contre le référendum reporté au 4 octobre prochain bien qu’il eut préféré qu’il le fut au 25 comme proposé par le FLNKS.” Ce monsieur à perdu son chapeau?,tant qu’il ne perd pas la tête çà va. Mon cher LedZep, vous nous écrivez ” qu’il n’est pas contre”. Mais je trouve que ces indépendantistes ne sont contre rien finalement. Car ils sont : pour l’indépendance, pour prendre le pouvoir, pour gouverner seul, pour faire leur propre loi, pour voyager sans augmentation de prix, pour avoir des… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@ditou “Surtout lorsqu’ils sont dos au mur, ils ne peuvent qu’être que pour le POUR. “. Depuis les accords de Matignon-Oudinot, dos au mur ils le sont nos compatriotes indépendantistes et quelque peu assoupis ces dernières 32 années, « aux manettes » de deux provinces, gavées de milliards de francs CFP grâce à cette sacro-sainte clé de répartition budgétaire au détriment désormais de plus en plus de la Province Sud. Le réveil survenu le 4 novembre 2018, je n’irai pas jusqu’à dire en fanfare mais en tous cas, bien revigorés ils le furent nos séparatistes du fait du score inattendu… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top