Connect with us

Calédosphère

Actualité

Didier « Panoramix » Raoult va-t-il tous nous sauver ?

Comme les guerres, les crises, sanitaires ou non, sont propices à l’émergence de personnalité vers lesquels les peuples se tournent. Le professeur Didier Raoult était jusqu’alors totalement inconnu du grand public, et le voilà qui pourrait nous sauver du coronavirus.

Didier Raoult c’est avant tout un physique et une histoire, celle d’un jeune cancre devenu médecin puisque les études de médecine étaient les seules qu’acceptait de financer son père ! Didier Raoult a un physique et une trogne de druide, à tel point que les chroniqueurs l’ont surnommé Panoramix, créateur aujourd’hui d’une potion magique destinée à combattre le coronavirus. L’homme est loin d’être un charlatan ou un illuminé, c’est même l’une des plus grandes sommités mondiales dans le domaine biomédical ! Il totalise plus de 2000 publications scientifiques à lui seul, et fait partie des 400 auteurs les plus cités du domaine biomédical. Il a reçu le prestigieux Grand Prix INSERM en 2010 pour l’ensemble de sa carrière. Car aujourd’hui, Didier Raoult est un éminent infectiologue, professeur de microbiologie spécialisée dans les maladies infectieuses tropicales. Il est au cœur du sujet.

La polémique

La polémique est née qu’en pleine épidémie, le professeur Raoult déclare que les essais de traitement qu’il a réalisé à l’hôpital de la Timone à Marseille, avec la Chloroquine, un antipaludique, donne d’excellents résultats. Ces déclarations reçoivent un écho mondial jusqu’à Donald Trump qui annonce vouloir commander des centaines de milliers de dose pour les Américains. Mais Didier Raoult est une personnalité contestée, en particulier dans la communauté scientifique, sans doute parce qu’il défend entre autres des thèses climato-septiques. L’efficacité des essais qu’il réalise est mise en doute notamment en raison des effets secondaires de la chloroquine, pouvant provoquer des troubles cardiovasculaires. De plus, l’étude lancée par le professeur Raoult ne porte que sur un très faible nombre de cas, néanmoins le gouvernement peine à autoriser les praticiens hospitaliers qui le souhaitent, et dans des conditions de contrôle médical très strict, à traiter les cas les plus graves avec la préconisation thérapeutique de Didier Raoult.

Un remède sinon rien

Alors que plusieurs pays étrangers, comme le Maroc hier, ont décidé d’instaurer un protocole de soin à base de chloroquine pour leur population, en France, on assiste à des guerres picrocholines sur le sujet. Elles opposent, d’un côté, les bobos parisiens incultes qui dirigent ce qui reste de l’Etat et, de l’autre, un médecin marseillais à grande gueule qui semble être le seul à avoir trouvé un remède contre la pandémie de COVID19. Pour ce dernier, le confinement mis en place aujourd’hui est un remède du moyen-âge, attendu que c’était déjà la méthode utilisée lors des grandes épidémies de peste… Dans les jours qui viennent, alors que la population aura tout le temps de prendre connaissance des travaux du docteur Raoult, nul doute que la grande bataille qui se jouera sera celle de l’opinion publique. Une grande partie du monde étant désormais à l’arrêt, les citoyens – et particulièrement les Français qui depuis quelques jours ont tous semble-t-il obtenu leur diplôme de médecine avec une spécialisation en virologie – ces citoyens donc, vont se faire un avis et juger sur pièce les résultats du traitement Raoult. Reste que si celui-ci apparait efficace et que les « plus hautes autorités sanitaires » ont eu tort de s’y opposer, alors nos gouvernants auront des comptes à rendre….

Retrouvez ci-dessous l’entretien avec le Pr Raoult du Parisien- Aujourd’hui en France, lequel juge « immoral » de ne pas administrer la chloroquine aux malades du Covid-19 dès maintenant.

LP : Le gouvernement a autorisé un essai clinique de grande ampleur pour tester l’effet de la chloroquine sur le coronavirus. C’est important pour vous d’avoir obtenu cela ?

Pr Raoult : Non, je m’en fiche. Je pense qu’il y a des gens qui vivent sur la Lune et qui comparent les essais thérapeutiques du sida avec une maladie infectieuse émergente. Moi, comme n’importe quel docteur, à partir du moment où l’on a montré qu’un traitement était efficace, je trouve immoral de ne pas l’administrer. C’est aussi simple que ça.

LP: Que répondez-vous aux médecins qui appellent à la prudence et sont réservés sur vos essais et l’effet de la chloroquine, notamment en l’absence d’études plus poussées ?

Pr Raoult: Comprenez-moi bien : je suis un scientifique et je réfléchis comme un scientifique avec des éléments vérifiables. J’ai produit plus de données en maladies infectieuses que n’importe qui au monde. Je suis un docteur, je vois des malades. J’ai 75 patients hospitalisés, 600 consultations par jour. Donc, les opinions des uns et des autres, si vous saviez comme ça m’est égal. Dans mon équipe, nous sommes des gens pragmatiques, pas des oiseaux de plateau télé.

LP: Comment en êtes-vous arrivé à travailler sur la chloroquine en vous disant que cela pouvait être efficace pour traiter le coronavirus ?

Pr Raoult: Le problème dans ce pays est que les gens qui parlent sont d’une ignorance crasse. J’ai fait une étude scientifique sur la chloroquine et les virus il y a treize ans qui a été publiée. Depuis, quatre autres études d’autres auteurs ont montré que le coronavirus était sensible à la chloroquine. Tout cela n’est pas une nouveauté. Que le cercle des décideurs ne soit même pas informé de l’état de la science, c’est suffocant. L’efficacité potentielle de la chloroquine sur les modèles de culture virale, on la connaissait. On savait que c’était un antiviral efficace. On a décidé dans nos expérimentations d’ajouter un traitement d’azithromicyne (un antibiotique contre la pneumonie bactérienne, NDLR) pour éviter les surinfections bactériennes. Les résultats se sont révélés spectaculaires sur les patients atteints du Covid-19 lorsqu’on a ajouté l’azithromycine à l’hydroxychloroquine.

LP : Qu’attendez-vous des essais menés à plus grande échelle autour de la chloroquine ?

Pr Raoult : Rien du tout. Avec mon équipe, nous estimons avoir trouvé un traitement. Et sur le plan de l’éthique médicale, j’estime ne pas avoir le droit en tant que médecin de ne pas utiliser le seul traitement qui ait jusqu’ici fait ses preuves. Je suis convaincu qu’à la fin tout le monde utilisera ce traitement. C’est juste une question de temps avant que les gens acceptent de manger leur chapeau et de dire, c’est ça qu’il faut faire.

LP : Sous quelle forme et pendant combien de temps administrez-vous la chloroquine à vos patients ?

Pr Raoult : On donne de l’hydroxychloroquine à raison de 600 mg par jour pendant dix jours (sous forme de Plaquenil, le nom du médicament, NDLR) sous la forme de comprimés administrés trois fois par jour. Et de l’azithromycine à 250 mg à raison de deux fois le premier jour puis une fois par jour pendant cinq jours.

LP : Est-ce un traitement qui peut être pris en prévention de la maladie ?

Pr Raoult : Nous ne le savons pas.

LP : Lorsque vous l’administrez, au bout de combien de temps un patient atteint du Covid-19 peut-il guérir ?

Pr Raoult : Ce qu’on sait pour l’instant, c’est que le virus disparaît au bout de six jours.

LP : Comprenez-vous néanmoins que certains de vos confrères appellent à la prudence sur ce traitement ?

Pr Raoult : Les gens donnent leur opinion sur tout, mais, moi, je ne parle que de ce que je connais : je ne donne pas mon opinion sur la composition de l’équipe de France enfin ! Chacun son métier. La communication scientifique de ce pays s’apparente aujourd’hui à de la conversation de bistrot.

LP : Mais n’y a-t-il pas des règles de prudence à respecter avant l’administration d’un nouveau traitement ?

Pr Raoult : A ceux qui disent qu’il faut trente études multicentriques et mille patients inclus, je réponds que si l’on devait appliquer les règles des méthodologistes actuels, il faudrait refaire une étude sur l’intérêt du parachute. Prendre 100 personnes, la moitié avec des parachutes et l’autre sans et compter les morts à la fin pour voir ce qui est plus efficace. Quand vous avez un traitement qui marche contre zéro autre traitement disponible, c’est ce traitement qui devrait devenir la référence. Et c’est ma liberté de prescription en tant que médecin. On n’a pas à obéir aux injonctions de l’Etat pour traiter les malades. Les recommandations de la Haute autorité de santé sont une indication, mais ça ne vous oblige pas. Depuis Hippocrate, le médecin fait pour le mieux, dans l’état de ses connaissances et dans l’état de la science.

LP : Quid des risques d’effets indésirables graves liés à la prise de chloroquine, notamment à haute dose ?

Pr Raoult : Contrairement à ce que disent certains à la télévision, la Nivaquine (le nom d’un des médicaments conçus à base de chloroquine, NDLR) est plutôt moins toxique que le Doliprane ou l’aspirine prise à forte dose. En tout état de cause, un médicament ne doit pas être pris à la légère et toujours prescrit par un médecin généraliste.

LP : Avez-vous conscience de susciter un immense espoir de guérison pour les patients atteints ?

Pr Raoult : Je vois surtout qu’il y a des médecins qui m’écrivent du monde entier tous les jours pour savoir comment on traite des maladies avec l’hydroxychloroquine. J’ai reçu des appels du Massachusetts General Hospital et de la Mayo Clinic de Londres. Les deux plus grands spécialistes mondiaux, l’un des maladies infectieuses, l’autre des traitements antibiotiques, m’ont contacté pour me demander des détails sur la manière de mettre en place ce traitement. Et même Donald Trump a tweeté sur les résultats de nos essais. Il n’y a que dans ce pays qu’on ne sait pas très bien qui je suis ! Ce n’est pas parce que l’on n’habite pas à l’intérieur du périphérique parisien qu’on ne fait pas de science. Ce pays est devenu Versailles au XVIIIe siècle !

LP : Qu’entendez-vous par là ?

Pr Raoult : On se pose des questions franco-françaises et même parisiano-parisiennes. Mais Paris est complètement décalé du reste du monde. Prenez l’exemple de la Corée du Sud et la Chine, où il n’y a plus de cas. Dans ces deux pays, ils ont décidé depuis longtemps de faire des tests à grande échelle pour pouvoir diagnostiquer plus tôt les patients infectés. C’est le principe de base de la gestion des maladies infectieuses. Mais on est arrivé à un degré de folie tel que des médecins sur les plateaux télé ne conseillent plus de faire le diagnostic de la maladie, mais disent aux gens de rester confinés chez eux. Ce n’est pas de la médecine ça.

LP : Vous pensez que le confinement de la population ne sera pas efficace ?

Pr Raoult : Jamais on n’a pratiqué ainsi à l’époque moderne. On faisait ça au XIXe siècle pour le choléra à Marseille. L’idée du cantonnement des gens pour bloquer les maladies infectieuses n’a jamais fait ses preuves. On ne sait même pas si ça fonctionne. C’est de l’improvisation sociale et on n’en mesure pas du tout les effets collatéraux. Que se passera-t-il quand les gens vont rester enfermés chez eux, à huis clos, pendant 30 ou 40 jours ? En Chine, on a rapporté des cas de suicides par peur du coronavirus. Certains vont se battre entre eux.

LP : Faut-il, comme le réclame l’Organisation mondiale de la Santé, généraliser les tests en France ?

Pr Raoult : Ayons le courage de le dire : la tambouille à la française, ça ne marche pas. La France n’en est qu’à 5000 tests par jour quand l’Allemagne en effectue 160 000 par semaine ! Il y a une espèce de discordance. Dans les maladies infectieuses, on effectue le diagnostic des gens et, une fois qu’on a obtenu le résultat, on les traite. D’autant que l’on commence à voir des personnes porteuses du virus, apparemment sans signes cliniques, mais qui, dans un nombre non négligeable de cas, ont des lésions pulmonaires visibles au scanner montrant qu’ils sont malades. Si ces gens ne sont pas traités à temps, il y a un risque raisonnable qu’on les retrouve en réanimation où on ne les rattrapera pas. Ne tester les gens que lorsqu’ils sont déjà gravement malades est donc une manière extrêmement artificielle d’augmenter la mortalité.

LP : Et faut-il généraliser le port des masques ?

Pr Raoult : C’est difficile à évaluer. On sait qu’ils sont importants pour les personnels de soin, car ce sont les rares personnes qui ont vraiment des rapports très, très proches avec les malades lorsqu’ils les auscultent, parfois à 20 cm de leur visage. On ne sait pas très bien jusqu’où volent les virus. Mais certainement pas à plus d’un mètre. Donc, au-delà de cette distance, ça n’a peut-être pas beaucoup de sens de porter un masque. En tout cas, c’est vers les hôpitaux qu’il faut envoyer en priorité ces masques pour mettre les soignants à l’abri. En Italie et en Chine, une partie extrêmement importante de malades s’est révélée au final être des personnels de soins.

Afficher la suite

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



1564
Laisser une réponse

avatar
220 Comment threads
1344 Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récents plus anciens plus de votes
Alikantitra

L’audition du jour (les fédérations de médecins libéraux) : – http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9337894_5f06d2e98a5d8.impact-gestion-et-consequences-de-l-epidemie-du-covid-19–table-ronde-reunissant-les-organisations-9-juillet-2020 Plus j’en entends, plus je suis convaincu que les responsables administratifs dans le ministère et les agences gouvernementales n’ont pas vraiment été très efficaces (pour dire les choses avec ma pondération habituelle). Mais il me semble évident que les trois plus récentes auditions (personnels soignants, gérants de structures hospitalières privées, médecins libéraux) n’auront aucun écho dans la presse dominée, qui préfère s’intéresser aux écarts de langage du professeur Raoult ou de l’ex et à nouveau ministre Bachelot, ou à la dernière goualante de Renaud. Faudrait quand même pas remuer… Lire la suite »

Alikantitra

L’audition du jour à l’assemblée nationale (les fédérations d’établissements de santé) :

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9327934_5f05c12782196.impact-gestion-et-consequences-de-l-epidemie-du-covid-19–audition-de-la-fhf-de-la-fhp-et-de-la-f-8-juillet-2020

Et spéciale dédicace pour cette vieille brêle (au sens original : بغل) d’Inforétif :

https://www.lepoint.fr/culture/corona-song-renaud-sort-un-titre-sur-le-covid-19-et-defend-didier-raoult-08-07-2020-2383666_3.php

Et tant qu’à faire, un lien sur un article particulièrement documenté :

https://www.financialafrik.com/2020/07/08/hydroxychloroquine-versus-remdesivir-la-guerre-du-medicament-nest-pas-terminee/

Alikantitra

L’audition du jour à l’assemblée nationale, celle des syndicats de soignants, et là on quitte les fauteuils ministériels, les bureaux des directeurs d’agence, et même ceux des grands professeurs, pour mettre les mains dans la merde, et ce n’est pas vraiment agréable. Bonne écoute : – http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9319108_5f048bc9c3264.impact-gestion-et-consequences-de-l-epidemie-du-covid-19–table-ronde-reunissant-les-organisations-7-juillet-2020 Et tant que j’y suis, la dernière intervention hebdo du professeur Raoult sur la chaîne Youtube confidentielle de l’IHU Marseille (rien à voir avec les grands plateaux télé parisiens) : – https://youtu.be/og7doP37AI8 J’y ai relevé une petite erreur (faite, j’en suis sûr, en toute bonne foi) : “… plus personne ne dit que… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@Alikantitra “Et tant qu’à faire, il devrait [Didier Raoult] aussi s’intéresser au Victoria…“. En tout cas, je ne sais “s’il lit” dans les fonds de “Bécher”, notre professeur, qu’avait-il dit sur un éventuel rebond du Virus dans l’hémisphère sud ? Certes il faisait allusion à la NZ mais bon, de la NZ à l’Australie il n’y a qu’un peu de mer. Extrait de “La Provence” du 16 juin dernier (https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6019363/coronavirus-didier-raoult-redoute-une-nouvelle-epidemie-si-un-rebond-a-lieu-en-nouvelle-zelande-cet-ete.h) : “Coronavirus : Didier Raoult redoute une nouvelle épidémie si un rebond a lieu en Nouvelle-Zélande cet été. Le pays est dans l’hémisphère sud, il a des conditions climatiques proches… Lire la suite »

Inforétif

““Coronavirus : Didier Raoult redoute une nouvelle épidémie si un rebond a lieu en Nouvelle-Zélande cet été.” Quand même pas de quoi crier au génie pour si peu, en dehors de ses groupies qui apprennent quand même quelque chose à cette occasion, pour celles qui ont compris : l’inversion des saisons d’un hémisphère à l’autre. Néanmoins la question du caractère saisonnier de la covid-19 continue évidemment à se poser, ne serait-ce qu’en voyant sur la même zone longitudinale les 2 Amériques actuellement en pleine recrudescence bien qu’en saisons contraires : la connerie de 2 grands dirigeants américains a suffi à… Lire la suite »

Fermela
Fermela

“Ce monde ne tourne plus rond sous l’ère Raoult”

Pourquoi ne pas proposer votre traitement et même votre vaccin ? Ah non merde… vous n’êtes qu’un vulgaire prof de SVT (et non de médecine hein 😉 ) retraité qui n’a découvert que frustration et amertumes de n’avoir pensé qu’au confort et à une retraite (âge ?) de fonctionnaire surpayé (tout le monde sait qu’agrégation = moins d’heures de cours et plus de pognon 😉 ) alors que d’autres (ex : Raoult, 68 ans) bossent encore pour tenter de sauver des vies…

XYY
XYY

Fermela.
“et à une retraite (âge ?) de fonctionnaire surpayé”.
Non là, vous déconnez, à l’Ile Bourbon, ils n’ont droit qu’à un 1.35 plafonné. Comparé à un gougnafier comme moi qui ai droit à un 1.73 urbi et orbi et ad libitum *…
* Ça compense mon anomalie chromosomique…

Alikantitra

XYY : “… moi qui ai droit à un 1.73 urbi et orbi et ad libitum …”

À la lanterne !

XYY
XYY

Inforétif. “essais récents en preprint qui n’auraient pas dû être publiés à ce stade”. Hydroxychloroquine with or without azithromycin and in-hospital mortality or discharge in patients hospitalized for COVID-19 infection: a cohort study of 4,642 in-patients in France <— étude APHP * – https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.06.16.20132597v1 Mân dieu, qu'est qu'on voit-y pas ? This article is a preprint and has not been peer-reviewed … It reports new medical research that has yet to be evaluated and so should not be used to guide clinical practice. Nb Inforétif, fin du papier: Yet, causal interpretation of our findings relying on retrospective evaluation of medical… Lire la suite »

Alikantitra

XYY : “… faisant fi d’une maxime de Michel Audiard …”

comment image

Inforétif

XYY, je n’ai plus aucune envie de discuter méthode Raoult avec le roquet que tu es devenu, je m’en tiens à la position de Futura : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-chloroquine-futura-choisit-ne-plus-parler-80151/ Je t’ai déjà exposé les incohérence de la récente étude américaine : – recherche d’un effet de la bithérapie Raoult en phase avancée de la maladie, alors que même Raoult nie que cet effet positif puisse exister en cas de prise en charge tardive par HCQ + AZT, rejoignant jusqu’alors les conclusions de tous les autres checheurs, – grave biais de sélection des groupes de malades (l’âge médian des malades qui ne reçoivent… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@Inforétif “je n’ai plus aucune envie de discuter méthode Raoult“. Sage résolution. Mais, je ne peux m’empêcher de remettre une pièce “dans le biniou”. Pendant ce temps là, au CNRS on travaille, on laisse de côté la science spectacle pour oeuvrer dans l’ombre, à bon escient. Pas mal d’articles, de vidéos “pointés” par ce lien http://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/coronavirus-sur-le-front-scientifique Une vidéo, assez technique dans son contenu mais abordable il me semble pour le commun des mortels, que je suis, ayant quelques notions primaires de biologie https://lejournal.cnrs.fr/nos-blogs/covid-19-la-parole-a-la-science/comment-le-sars-cov-2-perturbe-t-il-notre-systeme Vers les 6′ 10” une évocation de l’hydroxychloroquine. Son action in vitro semble être efficace, in vivo,… Lire la suite »

XYY
XYY

Inforétif. 1.”XYY, je n’ai plus aucune envie de discuter méthode Raoult” Je n’ai jamais discuté de méthode Raoult…au contraire d’un agrégé résident de l’Ile Bourbon. 2.”avec le roquet que tu es devenu””. Référence à un vieux cador ? Respect au vieux cador… 3.”recherche d’un effet de la bithérapie Raoult”. Combien de fois “Raoult” est-il cité dans l’article en question (parmi 41 références bibliographiques) ? 4.”grave biais de sélection des groupes de malade”. Dans une étude rétrospective, vous ne sélectionnez rien, vous écartez simplement ce qui est hors champs d’étude . 5.”qu’aune correction mathématique ne peut compenser”. Il est vraiment évident… Lire la suite »

Inforétif

XYY, le roi de l’élusion. “Je n’ai jamais discuté de méthode Raoult…” Pas grave, ne te fais pas de bile, j’ai cessé depuis un bon moment d’essayer de savoir de quoi tu parlais, ou si même tu parlais de quelque chose, quand tu écrivais. “recherche d’un effet de la bithérapie Raoult”. Combien de fois “Raoult” est-il cité dans l’article” Ben, si une étude portant sur l’efficacité ou pas d’un traitement revendiqué par le seul Raoult ne parle pas du dit Raoult, là non plus je ne peux rien pour toi. Tu es quand même étrange parfois. “Dans une étude rétrospective,… Lire la suite »

XYY
XYY

Inforétif. “XYY, le roi de l’élusion”. On doit à la vérité de dire qu’en ce domaine, il a affaire à un empereur, doublé d’un Grand Maitre de la projection (10e dan au moins ?). “j’ai cessé depuis un bon moment d’essayer de savoir de quoi tu parlais, ou si même tu parlais de quelque chose, quand tu écrivais” Symptôme évident d’une carence en sel. Mais le plus grave c’est de répondre à quelqu’un dont on ne sait même pas de quoi il parle. “Ben si. Même et y compris dans une étude rétrospective.” Éclats de rire dans la secte des… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : “je m’en tiens à la position de Futura”

La position du démissionnaire ?
Kolere en ferait des gorges chaudes …

Alikantitra

Inforétif : “ses groupies qui apprennent quand même quelque chose …” Il faut quand même mettre un peu en perspective. De mon point de vue, les vidéos d’amateur que fait Yannis Roussel (1) sont destinées à faire de la vulgarisation, et accessoirement à fournir de la matière aux vautours et autres hyènes (8) des grands medias (à la solde du grand capital qui soutient notre charmant président). Ce sont des extraits judicieusement choisis que l’ont retrouve aussi bien sur les sites Web que dans les JT et autres émissions dans lesquelles les “journalistes scientifiques” des chaînes donnent leur interprétation (je… Lire la suite »

Inforétif

“J’aurais plutôt tendance à dire que notre pays (restons modestes) ne tourne plus très rond sous l’ère Macron” Un peu marre des stats à la con de XYY… A mon avis il n’y a plus rien à dire sur Macron, je reste sur le très signifiant, sociétalement parlant, Raoult avec ce que je n’aurais jamais pu aussi bien dire que ce philosophe il y a pourtant plus de deux mois et qui n’a fait que se confirmer depuis : https://www.liberation.fr/france/2020/06/01/didier-raoult-general-boulanger-de-la-medecine_1789960 Fais-en de la bouillie si tu veux, peu me chaut. PS Diffamer c’est au minimum mentir, ce que je ne… Lire la suite »

Fermela
Fermela

Alikounet,
“les “journalistes scientifiques” des chaînes”
Et de certains sites comme le fameux futura-sciences.com de notre âne préféré : bio du grand expert qu’il suit aveuglément : “Julien Hernandez : […] Après une formation de trois années en nutrition humaine et sportive […] Julien n’oublie pas de suspendre son jugement lorsqu’il s’estime incompétent sur une question”
😆 😆 😆

Alikantitra

Dernière audition sous la présidence de B. Bourguignon, nommée ministre délégué auprès d’O. Véran.

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9316822_5f033a58c5197.impact-gestion-et-consequences-de-l-epidemie-du-covid-19–m-martin-hirsch-directeur-general-de-l-6-juillet-2020

Va probablement falloir désigner un.e. nouve.au.lle président.e. de commission avant de reprendre le cours des auditions.

Soit dit en passant, Dupond-Moretti à la justice, ça doit amuser Balkany.
Quant à Roselyne à la culture, on voit la prééminence de l’audiovisuel sur les arts et lettres classiques.
Mais ce n’est que mon point de vue.

P.S. : en parlant de P. Balkany, la preuve irréfutable de l’efficacité de l’HCQ :

https://nordpresse.be/p-balkany-le-professeur-raoult-ma-sauve-la-vie/

(d’autres “infos exclu'” sur cette page …)

XYY
XYY

Alik.
“video-…-martin-hirsch”.
J’ai trouvé que Hirsch avait joué petit bras contre Raoult (“laisser entendre que”, “sous-entendu”). Attendons le set suivant ?
Quant au taux de mortalité en réa, il faudrait que Hisrch, Caumes et Constantin accordent leur crincrin. Ça fait un peu désordre et cacophonie.

Alikantitra

XYY : “Hirsch avait joué petit bras” Il n’a pas été trop dur … Une remarque intéressante sur le nombre de postes non pourvus et le côté peu attractif d’un emploi à Paris. Il faudrait peut-être envisager des indexations différenciées pour les salariés du public suivant le lieu de travail. Un groupe d’étude pourrait venir étudier la situation en NC (1.73 – 1.94) et s’en inspirer pour la métropole. Je me demande quand même si la nomination de Brigitte Bourguignon comme “adjointe” d’Olivier Véran ne va pas “ralentir” les travaux de la commission. Cette nuit (pour nous), pas d’audition, mais… Lire la suite »

Rigoberto
Rigoberto

Les essais sur l’HCQ reprennent.

https://www.bbc.com/afrique/monde-53251621

Les essais sur l’HCQ en préventif vont être décisifs.

L’étude de l’hôpital Ford prouve que l’HCQ donnée suffisamment tôt, à la phase virale permet de diminuer la mortalité par deux, 15 000 morts évitables en France, comme le disait Raoult, ça va saigner !

Inforétif

“L’étude de l’hôpital Ford prouve que l’HCQ donnée suffisamment tôt, à la phase virale permet de diminuer la mortalité par deux” Que nenni, Rigoberto : l’hôpital Ford a testé (n’importe comment) l’HCQ en phase terminale inflammatoire, après la phase virale (tes liens de 5 juillet 2020 10:54) et inutilement puisque Raoult en personne reconnait qu’à ce stade cela ne marche pas et n’a cessé de vilipender ceux, nombreux, qui tentaient l’aventure. (même si par pur opportunisme et en se déjugeant ainsi du tout au tout, certain(e)s de sa bande, dont la perfide Violaine Guérin, se raccrochent à cette branche pourrie… Lire la suite »

XYY
XYY

Alik @ Inforétif. Inforétif : “Donc un conseil … arrêtez de sauter sur chaque article scientifique qui sort … et attendez au moins 1 à 2 semaines …” 6 dernieres lignes de l’article donné en lien par Inforétif: Malgré tout, «l’étude est trop petite pour être irréfutable», prévient Martin Landray, un professeur de médecine et d’épidémiologie à l’université d’Oxford, qui n’a pas participé à la confection de l’étude. Plus d’études seront nécessaires pour savoir de façon certaine si l’hydroxychloroquine peut ou non avoir un effet positif modéré, estime l’expert. Inforétif, l’agrégé qui dactylographie plus vite que son ombre et qui… Lire la suite »

Rigoberto
Inforétif

“Une nouvelle étude américaine valide l’efficacité de l’HCQ.” Rigo, on a déjà dit à toi que c’est nimport’quoé. Ce qu’on peut tirer de cette étude est résumé dans la réaction d’un des lecteurs : “clad 3 juillet, 2020 at 10:11 “Une étude qui change tout”… quelle naïveté d’écrire ça…. Surtout que c’est exactement l’inverse de ce que disait raoult qui préconisait l’HCQ + azithromycine UNIQUEMENT en début de traitement, contrairement a cette étude qui étude la mortalité sur des cas sévères. Mais c’est vrai qu’il change d’avis comme de chemise cet escroc mythomane… Cette étude ne change rien, le soufflé… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : “Donc un conseil … arrêtez de sauter sur chaque article scientifique qui sort … et attendez au moins 1 à 2 semaines …”

C’est de l’article des Pieds Nickelés du Lancet dont on parle, là ?
Et c’est une recommandation pour les Pieds Nickelés du conseil scientifique “installé” par le ministre de la santé ?

Rigoberto
Rigoberto

Difficile de faire boire un âne qui n’a pas soif…

XYY
XYY

Inforétif.
“Voir aussi la réaction de Claude : …….
PS: le lien vers la source de l’étude que vous donnez, est déjà mort…”.
Le mec, il est même pas capable de corriger un lien défectueux
***https://www.ijidonline.com/article/S1201-9712(20)30534-8/fulltext%20o
Suffit d’enlever le %20o en bout de lien. MdR…
Vous pariez combien sur le mec ?
Autant que sur Thomas, Arnaud, Martin et Eric* ?

* pas le notre de calédosphère, non, l’autre, de la Pitié…

LedZep
LedZep

@XYY
Allez, pour calmer un peu le débat, d’où nous viens ce maudit SARS-CoV-2. De quoi parle-t-on finalement.

https://www.youtube.com/watch?v=cziuxZePCRk

ditou
ditou

LedZep ” d’où nous viens ce maudit SARS-CoV-2. De quoi parle-t-on finalement.” Quand on ne sait pas d’où vient l’ennemi, alors on ne peut pas déjouer son plan. J’ai presque envie de dire, que le confinement avait du bon. Moins d’accident de la route, moins d’agression, moins de vol, moins de pollution etc. C’est dire, que peut être ce virus est là, pour nous montrer un chemin possible dans nos vies futurs. Celui de l’enfermement. Oui, nous y arrivons petit à petit. Déjà l’outil informatique a été inventé pour cela. Se connecter et ne plus se déplacer. Passer la plus… Lire la suite »

Alikantitra

Parait que le vaccin russe est au point :

https://francais.rt.com/international/76435-covid-19-russie-envisage-exportation-de-son-premier-vaccin

Le professeur Karine Lacombe pourrait peut-être lancer un grand test international sur les deux rives du Maroni chez les habitants traditionnels, avant de vacciner les techniciens de haut niveau du centre spatial.

Ah, le carnaval de Cayenne …

https://www.youtube.com/watch?v=c0zk8XkXXl8

Mais les masques de touloulous, que conseillait la DG de l’ARS, c’est plutôt pour le soir.

LedZep
LedZep

@Alik
Parait que le vaccin russe est au point“.

Et que même, son conditionnement est déjà trouvé :
comment image

Conditionnement adapté au contexte local, chez “Didier” ce sera sans aucun doute comment image

XYY
XYY

LedZep.
“vaccin russe Poliakov” chuis preneur même si ca soigne pas..

Inforétif

“Parait que le vaccin russe est au point”

Parait aussi que mon ami très cher, Olivier BLANC (pas facile à porter en ce moment un nom pareil), acceptera enfin de se faire vacciner puisque c’est du russe garanti pur Poutine.

LedZep
LedZep

@Alik “Parait que le vaccin russe est au point [suite]“. Un qui n’a aucun d’état d’âme pour tester son futur vaccin contre le Covid-19, c’est bien Xi Dada. Le “concert des nations”, va t-il d’un geste pudique se voiler la face, se boucher les oreilles ? Sait-on jamais, si ça marche. Extraits d’un article de “Libération”. https://www.liberation.fr/planete/2020/07/03/en-chine-un-vaccin-contre-le-covid-19-teste-sur-des-militaires_1793127 “Pékin a autorisé fin juin la distribution aux soldats chinois d’un vaccin expérimental contre le coronavirus. Toujours en phase d’essai, ce médicament pose des questions éthiques, notamment sur le principe de consentement.“. “L’absence supposée de consentement des militaires soumis aux tests constituerait-elle une… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@Alik
Parait que le vaccin russe est au point”.

Et à Madagascar, Nôtre Président Andry Rajoelina a enfin son remède miracle, qu’il soit béni entre tous.

https://www.youtube.com/watch?v=geIdg4r2w30

https://www.youtube.com/watch?v=YSR5MHjU4u0

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top