Connect with us

Calédosphère

Actualité

Elections au MEDEF : le sauve-qui-peut d’Ochida

Ce que l’intersyndicale n’est jamais arrivée à obtenir malgré une lutte acharnée menée depuis 2006, un virus transmis en Chine par un pangolin va y parvenir. On va enfin lancer le débat sur la nécessaire refondation de l’économie calédonienne ! Le tour de force tient en ce que le patronat réclame lui-même cette révolution, voilà même le MEDEF changé en sans-culotte…

C’est le président de la FINC, Xavier Benoist, qui a donné le ton en publiant une lettre ouverte dans laquelle il appelle de ses vœux la refonte d’un système qu’il juge trop ancien et dépassé. « Nos administrations, écrit-il alors, nos entreprises, le CESE, l’Autorité de la Concurrence, le Conseil du Dialogue Social devront faire leur révolution et se réinventer. Se réinventer ou disparaitre. » Cette lettre a eu un certain écho dans le monde politique et la sphère économique, suffisamment pour contraindre le MEDEF, ou tout du moins son président à lui emboiter le pas. « Cette pandémie, déclare ainsi Daniel Ochida aux Nouvelles-Calédoniennes, a été révélatrice des faiblesses de notre modèle sociétal, qu’il faut revisiter. Au-delà des salariés, au-delà des actionnaires. Il faut que l’on apporte quelque chose à notre société. » Autant le dire tout de suite, cette prise de position a étonné, tant jusqu’alors le MEDEF et son président tenaient des positions fortes contre toute remise en cause du fonctionnement du système économique calédonien. Alors tout le monde s’interroge : qu’est-ce qui explique ce revirement ?

Manœuvre électorale ?

L’inquiétude que suscitent la crise sanitaire et ses conséquences n’est peut-être pas la seule raison qui conduit Daniel Ochida à réclamer l’union des fédérations patronales ou à prendre subitement la défense de la production locale contre les importations. Dans quelques semaines en effet, le MEDEF va réunir ses instances afin de procéder au renouvellement de son bureau et de son président. Et Daniel Ochida se retrouve fragilisé par cette crise que le gouvernement a complètement géré tant sur le plan sanitaire qu’économique. Le gouvernement qui en retour des efforts consentis attend un geste des fédérations patronales. Ça n’est pas pour rien que Sonia Backès, invitée de NC1ère et interrogée sur ce qu’il conviendra de faire pour sortir de la crise, répond « je crois qu’il va falloir miser sur la consommation, miser sur les salaires, peut-¬être alléger la fiscalité́ et miser sur la consommation, miser sur les salaires. » Il faut dire que l’enquête CEROM s’inquiète des conséquences de la crise sanitaire en Nouvelle-Calédonie, soulignant que l’étendue et la profondeur de cette crise « dépendront notamment des tensions sur la chaine d’approvisionnement, de l’évolution des prix, ainsi que des comportements des différents agents économiques après le confinement. »

CAFAT: la chambre des comptes saisie !

Daniel Ochida est donc peut-être contraint de manger son chapeau s’il veut pouvoir être réélu, voire même s’il veut pouvoir se représenter ! Car l’homme est fortement contesté en interne par une nouvelle génération de chefs d’entreprise qui lui reproche ses prises de position, mais aussi et surtout ses méthodes et ses pratiques. Toutes ces années le caractère fonceur du président du MEDEF a souvent été mis en avant. Et parfois, ça lui a porté tort ! Récemment, la chambre des Comptes aurait été saisie par l’État pour qu’elle se penche sur la gestion du parc immobilier que la CAFAT détiendrait en Australie (via une SCI mise en place par certains de ses administrateurs). Les conditions et les raisons pour lesquelles la CAFAT aurait investi dans des biens immobiliers sur la côte australienne ont en effet attiré l’attention des services de l’Etat. Cette saisie ferait suite à la fameuse mission de l’IGASS (Inspection générale des Affaires sanitaires et Sociales) venue en Nouvelle-Calédonie et qui aurait souligné le rôle joué par Daniel Ochida, ex-président de la CAFAT, dans cette affaire. Et c’est ce genre de dossier malvenu qui pourrait pousser le patronat calédonien à lui préférer quelqu’un d’autre pour mener les destinées du MEDEF. Reste à savoir qui ? La dernière fois que le MEDEF a mandaté un de ses représentants à la direction de la CAFAT, celui-ci s’était vu reproché par le tribunal de ne pas avoir remboursé 52 millions de francs de dettes qu’il avait contractées envers la caisse locale de prestations sociales…

Afficher la suite

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



guest
39 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
ditou

Comment peut on expliquer, ce revirement de situation, qui est la vente de l’alcool?. Il me semble bien, que l’alcool dans les supermarchés était rouvert au public, les jours d’interdiction. Puisque le gouvernement avait tiré sa conclusion, que l’interdiction de vente d’alcool certains jours de la semaine, ne menaient à rien. Donc ils avaient décidé d’annuler, l’annulation d’interdiction de vente. Mais ceci c’était avant le coronavirus. Et maintenant je constate, que non seulement l’interdiction de vente d’alcool a repris son droit. Mais en plus, ils sont revenus aussi sur les sacs en papiers qui disons le, n’a pas trouvé grâce… Lire la suite »

ditou

Et bien voilà
“les interdictions de vente d’alcool le week-end sont levées en Province Sud.”
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-sud/alcool-bientot-vente-libre-province-sud-837398.html

XYY

Mister Eric.
“Sonia Backes a dit qu’il fallait consommer.” Peut être que les Lusitanos vont faire un forcing sur le bacalhau…
“Alors les Belges vont manger plus de frites”
Eric Backes trendy influences ?

Amélie

coté alcool , ça , ça consomme cul sec et cul mouillé !!!! Diabète, surpoids et accident du à l’alcoolisme et on demande de consommer encore et encore ? Ce ne sont pas des livres et librairies qui sont pris d’assaut par les consommateurs! !

LedZep

@Amélie “Diabète, surpoids et accident dû à l’alcoolisme et on demande de consommer encore et encore ? “. Que l’on apprécie ou pas la Présidente de la Province Sud lorsqu’elle invite les calédoniens à consommer, elle ne les incite pas à s’engraisser comme des cochons, à se saouler jusqu’à plus soif mais tout simplement à se remettre à acheter toutes sortes de biens de consommation, de services etc. histoire de relancer notre économie bien affectée par le confinement. Quoi de plus évident et de bon sens. “Ce ne sont pas des livres et librairies qui sont pris d’assaut par les… Lire la suite »

Coucou Ledzep…..je suis comme toi (et beaucoup d’autres même des plus jeunes faut pas croire …j’en connais) qui lisent encore des bouquins sur support papier….alors je voudrais te dire qu’il y a des bouquins d’occas à la bouquinerie du liseron en ville, pas loin de Mc Do, j’y ai trouvé quelques pépites…mais faut fouiner….il y a du choix, tout dépend de ce que tu aimes….un petit rayon histoire où on a trouvé aussi des bouquins intéressants….mais c’est peu fréquent. Sinon j’en trouve aussi dans les brocantes, surtout celles de la spanc…il y a aussi dans le nouveau centre commercial de… Lire la suite »

LedZep

@simla “qu’il y a des bouquins d’occas à la bouquinerie du liseron en ville, pas loin de Mc Do“. Merci pour cette information ainsi que les autres. C’est bien désolant tout de même. De temps en temps je commande des livres sur « Amazon » mais bon, le choix n’est pas mirifique. Cette librairie Pentecost était une véritable mine d’or. J’y ai même trouvé une fois, ce fameux écrit de Louis-Napoléon Bonaparte (Napoléon III) “l’Extinction du Paupérisme” ! C’est dire l’éclectisme de cette librairie. Qui de nos jours s’intéresse à Napoléon III. Pour ce qui est de ma passion première,… Lire la suite »

Merci pour les liens…je vais aller voir avec intérêt. En ce qui concerne les musiciens, je dois dire que je suis très admirative de leur talent, qu’ils soient guitaristes, batteurs…etc….il y en a d’excellents…les vrais passionnés et pratiquants tels que toi ont une chance inouïe d’avoir cet art qui enrichit la vie….moi j’adore la musique, mais juste en auditrice….j’aime un peu tout sauf le rap…Il semblerait que le son des vinyles soit meilleur que celui des cd….c’est vrai que la disparition de Mégastore est un vrai choc….désolant. En ce qui concerne l’histoire et ses personnages, tout est intéressant si tu… Lire la suite »

Amélie

LISERON, très très bon endroit pour les personnes qui aiment les livres, faites en la recommandation !!! Un endroit qui doit résister, la culture s’y trouve ! Allez tous voir la petite librairie d’occasion et ehcnages: Liseron, pas loi du Mac Do

Amélie

Allez voir LISERON, sympa, a coté du monument américain et du Mac do, en ville

Luc

c’est ça on doit consommer, gaspiller , se gaver et dépenser pour des gadgets pour sauver la société de consommation ? Ce ne sont pas les librairies qui vont être prises d’assaut ni le conservatoire de musique ou les musées mais les hyper marchers et les vendeurs d’alcool et de junky food qui rend obèse, écœurant…

LedZep

@Luc “c’est ça on doit consommer, gaspiller , se gaver et dépenser pour des gadgets pour sauver la société de consommation ?“. Un peu caricatural. Consommer ne s’arrête pas qu’aux hamburgers, à la bibine et autre Coca. Consommer sous-entend aussi acheter des biens des services, solliciter des corps de métiers de toutes sortes pour effectuer diverses travaux etc. Une quinzaine de milliers de salariés en NC aurait pu se trouver dans de graves difficultés financières sans l’aide de la Métropole. Le moins quel’on puisse faire après cet arrêt brutal d’une activité économique insulaire des plus fragiles c’est d’aider toutes nos… Lire la suite »

Luc

Un sujet grave sur lequel votre avis serait intéressant: l’oxyde de nickel hautement raffiné produit pas l’usine du sud, que ni la SLN ni KNS ne peuvent produire, était une produit à haute valorisation technique, de savoir faire et d’ingénierie, un plus pour la Calédonie, le top du top ( comme la vanille à Raiatea, le luxe), pendant dix ans l’usine du sud a misé sur ce produit, et voilà qu’elle est obligée de mettre en standby cette partie de l’usine, avec la corrosion et la maintenance quasi impossible en arrêt, elle la fiche à la poubelle quoi… Quelle perte… Lire la suite »

XYY

Luc.
“un espoir déchu)?”. Si en pluche, l’Auvergne s’en mêle…

Clark

“l’oxyde de nickel hautement raffiné produit pas l’usine du sud” ??? ??? Hein??? ??? … Elle a exhalé, en plus de ses quelques fuites d’acide, uniquement des sous-produits raffinés ailleurs… L’usine a surtout produit autre chose que du Nickel pour survivre… Et c’est plus de de dix ans pour cette friche Seveso en devenir… C’est pas comme si “certains” avaient prédit ce qui se passe aujourd’hui, en se faisant traiter de tous les noms… Luc: l’usine du Sud est et a toujours été une chimère! Elle a aussi servi de tirelire à des pseudo-défenseurs de l’environnement… “Mapoutée” qu’elle fut! Plein… Lire la suite »

Luc

je pense que vous n’ êtes pas bien informé, vous suivez les rumeurs faciles et la médiatisation à gogo anti usine de sud, que les ONG et certains politiques ont propagé et qui a bien servi les autres complexes miniers qui du coup en ont profité au max, puisque le bouc émissaire occupait les ONG. . Si le complexe du Sud, (comme celui de Madagascar), était une chimère, alors KNS est une utopie, pourquoi alors serait il tabou de le dire pour le projet de la Province nord ( propagande positive) et doit on le rabâcher ( propagande négative) en… Lire la suite »

Luc

par contre vous avez raison au sujet des profiteurs , ce projet avait tellement de tiques suceuses qu’il en a perdu la rentabilité, mais même chose pour la SLN et même KNS, je suppose?

Clark

@Luc: Non: les profiteurs n’expliquent pas tout. Ce que je vous reproche , à vous et à pas mal de personnes qui défendent ce projet, c’est votre habitude d’utiliser la méthode Coué. Depuis le début, je dis que: même si le procédé “marche”, il ne sera JAMAIS rentable. et il ne l’a JAMAIS été. Techniquement il fonctionne, industriellement c’est un échec. Parce qu’il n’a pas un rendement suffisant et ne l’atteindra jamais non plus! En attendant, l’empreinte environnementale de ce projet est désastreuse, et c’était prévisible depuis le départ. seulement on aurait pu le limiter avec des revenus suffisant, qui… Lire la suite »

Clark : “On a donc un gros tas de merde sur les bras.”

Tu sais que tu m’es presque sympathique, Clark, quand tu rentres dans le technique.
J’avais aussi mes doutes, dans d’autres domaines (Plaine des Lacs).

Quel dommage que tes compétences ne s’étendent pas à la pisciculture et à la numérologie, cela aurait élevé le débat en d’autres temps, sur d’autres articles de ce cher Hubert.

Bon app’

Luc

Empreinte écologique moins désastreuse que l’exportation de minerai en Corée, en Chine, Australie ou ailleurs, l’exportation laisse des trous, de la destruction sans contre partie aucune, des rouleurs non formés à un emploi valorisateur, jetables comme de klenex quand on n’ a plus besoin d’exu, pas besoin de formation, pas de CDI pour eux; rien de plus avec l’exportation de minerai sans valorisation locale, l’usine du sud valorise un minerai qui est une “merde non exploitable” pour les autres, elle valorise quasi un déchet latéritique et elle en faisait un plus de haute pureté. Elle ne faisait pas plus d’impact… Lire la suite »

XYY

Luc.
“Calédonie”. Si vous nous faisiez un exposé sur l’empreinte écologique comparée entre les 4X4 et les trottinettes dans le 75 ou le 93, ça nous distrarait un peu plus. Tinkiou bien.

Nogius

Pas plus d’impact écologique ? Vous plaisantez j’espère !
Vous qui connaissez si bien le sujet vous pouvez nous rappeler le volume du débit du grand tuyau et le contenu de ses rejets ?

Impact invisible, mais impact réel et énorme sur la mer au large.

Clark

” Si le complexe du Sud, (comme celui de Madagascar), était une chimère, alors KNS est une utopie” où ai-je dit le contraire? Par contre je vais dire l’opposé: “Ce n’est pas parce que l’usine du Nord est une connerie, que celle du Sud n’est pas une arnaque!” J’ai TOUJOURS affirmé que l’usine du Nord était inutile et, en plus, mal foutue! -à la fois au niveau du montage financier qui est littéralement une “cavalerie”, qu’au niveau technique où elle est construite avec de l’acier à ferrer les poulets! -Pour l’acier, d’ailleurs il en est de même dans l’usine du… Lire la suite »

Nogius

Allez Clark un pronostic c’est pour quand la fermeture définitive de la nuzine ?

Clark

Bof je ne sais pas…. Ça va dépendre de comment certains politiques vont sucer les industriels pour qu’ils puissent faire des bénéfices malgré tout, avec une usine en plastoc.

Mais vu l’état d’un peu tout le monde, je pense qu’on va se retrouver avec la belle friche dégueulasse et polluée, sans sous pour la nettoyer, d’ici peu de temps. (là ça peut faire traîner la chose.. on peut faire semblant de continuer à travailler pour ne pas avoir à nettoyer…)

Allez: je me risque à un pronostic: moins d’un an… (mais je n’ai pas d’infos suffisantes pour l’affirmer)

ditou

La seule chose qui est certaine, c’est que la Calédonie vient ou va s’endetter par un prêt auprès du gouvernement Macron.Pour soit disant faire face aux problèmes économique dû au coronavirus. Là c’est sûr, on a rien maîtrisé. Un remboursement est possible à condition, que tout le monde garde son emploi. Mais comme déjà 60% de la population Calédonienne ne paye pas d’impôts, alors on va faire comment pour rembourser?. Franchement, vous avez oublié quelque chose, le dernier prêt en date, c’était celui pour la SLN. Depuis la SLN, n’est toujours pas en forme. Il faut éviter les endettements. Surtout… Lire la suite »

charléli

Et qui va racheter la mine de Goro et son usine? Pas plus en forme que la SLN! La grande braderie et débâcle du sauve qui peut. Quant à la nouvelle centrale de Doniambo ceux qui l’ont refusée il y a 6 ans doivent maintenant se contenter de la vieillerie polluante et pour des lustres. Ils avaient oublié que “un tiens” vaut mieux que “deux tu l’ auras”. Les illusions de vaches à lait nickélifères sur lesquelles ont peut ajouter et rajouter encore des tiques sans donner de l’herbe, elle est bien morte, à force de tirer sur les poules… Lire la suite »

Louis

L’exportation des minerais puisque la Calédonie n’ est pas capable de soutenir une seule, je dis bien une seule usine de valorisation du minerai rentable, les trois perdent de l’ argent, Charléli parle de tiquent accrochées à ces usines, tout à fait, elles en crèvent. L’exportation du minerais est la solutions des pays sans développement, “pauvres”, “roulés dans la farine” euh… des rouleurs. Cela signifie: des trous et de la pollution sans valeur ajoutée aucune, court termes, dilapidation du pays. Le développement durable pouvait se faire grâce aux usines et au transfert de connaissances et aux infrastructures durables ( ex:… Lire la suite »

ditou

“cette crise que le gouvernement a complètement géré tant sur le plan sanitaire qu’économique”
et
” Ça n’est pas pour rien que Sonia Backès, invitée de NC1ère et interrogée sur ce qu’il conviendra de faire pour sortir de la crise”

Deux sens opposés, la première affirme que la crise est complètement géré et la seconde elle indique que l’on cherche une solution pour sortir de la crise.

Où est la vérité?.

Ditou : “Où est la vérité?.”

Dans une étude basique des textes, tel qu’on la pratiquait à la primaire il y a 65 ans :
“le gouvernement a complètement géré …” : passé composé, du début jusqu’à maintenant.
“ce qu’il conviendra de faire pour sortir … futur, de maintenant jusqu’à l’indépendance.

Élémentaire, comme on disait au cours moyen.

LedZep

@ditou
la première affirme que la crise est complètement géré et la seconde elle indique que l’on cherche une solution pour sortir de la crise.“.

“La crise est complètement gérée”.
Sans doute faisait-elle allusion à la crise sanitaire liée au Covid-19.
“Une solution pour sortir de la crise”.
Là il s’agit de la crise économique qui est une conséquence de cette crise sanitaire.

ditou

LedZep
Oui ta réponse est plus logique.

Louis

Le coronavirus a bon dos comme prétexte à une crise profonde qui dure depuis plusieurs années et durera, toutes les bêtises qui ont conduit la Calédonie dans cet état alors qu’elle avait des atouts inimaginables en main, vont être passées à la trappe au nom du bouc émissaire: Coronavirus !

Modérateur, Je ne partage pas du tout le commentaire suivant : “Et Daniel Ochida se retrouve fragilisé par cette crise que le gouvernement a complètement géré tant sur le plan sanitaire qu’économique.” Si le Président actuel est fragilisé, ce n’est pas depuis la crise du COVID-19, mais depuis plusieurs mois maintenant. Quand à la gestion de la crise économique, le Gouv fait avec les partenaires sociaux… Qu’il s’en attribue le mérite pourquoi pas, mais bon, faut pas oublier d’ajouter dans la balance les heures de travail avec l’ensemble de ceux qui donne bénévolement de leur temps pour passer le cap… Lire la suite »

Les luttes de personnes à la tête du MEDEF ne manquent pas d’intérêt, mais je ne pensais pas que c’était le sujet d’actualité le plus brûlant. J’aurais préféré un article de fond sur la gestion de l’ensemble de la crise, abordant ses différents aspects (administratif, sanitaire, économique, coutumier …). Mais nul doute que les dits aspects feront l’objet de nombreux commentaires dans le cadre de cet article. P.S. : en quoi est-ce le rôle du “Modérateur” d’écrire des articles ? Ne devrait-il pas plutôt “rétablir l’ordre” et stopper le torrent d’injures qui ruisselle sur ce blog depuis quelques jours ?… Lire la suite »

Bonjour modérateur,

J’ai envoyé une contribution il y a deux ou trois semaines.

J’ai contacté par mail Calédosphère, en vain; sera-t-elle mise en ligne ?

Merci,

Mister Eric.

Mister Eric : “J’ai envoyé une contribution il y a à peu près deux semaines.”

Il n’y a pas de modérateur, ni même de gestionnaire.
Les dérives de ces derniers jours le montrent à l’évidence.

Si tu veux être lu, publie ton article sous forme de commentaire, quitte à utiliser la fonction “Editer” pour le mettre en forme.

olivier blanc

Vas y Mister Eric, je suis sur que tu va changer le monde !

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top
39
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x