Connect with us

Calédosphère

Actualité

Les indépendantistes font du mauvais esprit

2020, année du deuxième référendum inscrit au calendrier calédonien a mal commencé en raison de la pandémie du coronavirus; des mesures sanitaires contraignantes pour tous et surtout une gestion de crise qui a fait polémique en raison de l’attitude de l’Etat à qui on a reproché de s’être trop imposé, ce qui a malheureusement relégué au second plan une autre interprétation: dans l’urgence, cet interventionnisme de l’Etat avait pour but de protéger la population calédonienne. Méchante France coloniale !  Même si le résultat est qu’il n’y a pas eu d’épidémie sur le Territoire, tout ceci aura quand même eu un impact sur le pays puisque les indépendantistes n’ont cessé de critiquer la gestion de la crise même plusieurs semaines après la fin du confinement.
C’était pour eux le moyen à utiliser pour revenir en avant sur la scène politique vu que l’Etat, le Gouvernement calédonien, c’est-à-dire des institutions qui ne sont pas indépendantistes avaient un bilan : pas d’épidémie sur le Territoire.  Dans le contexte délicat post-référendaire où les résultats du scrutin de novembre 2018 ont laissé transparaître une inquiétante cassure au sein de la population, cette agitation a été un facteur clivant supplémentaire à un moment où une certaine unité devant l’intérêt général aurait dû prévaloir. Et elle aura laissé des traces. Mais comme si cela ne suffisait pas, les politiciens indépendantistes ont relancé les hostilités et choisi de souffler sur les braises en voulant faire interdire l’usage du drapeau tricolore par les partisans du « non » au second référendum de 2020 au motif que la loi interdit l’usage du symbole national tricolore dans le cadre d’une élection.
 Ceci n’est pas qu’une simple et innocente volonté de faire appliquer de la loi électorale. C’est un coup politique, un coup bas qui tente de déstabiliser le terrain , de brouiller les repères en privant l’une des deux parties et ses sympathisants de leur symbole pour les affaiblir. C’est aussi antagoniser les rapports entre les communautés de cette île. Pourtant, en octobre 2020, il ne s’agira pas d’une élection ordinaire qui oppose des partis politiques aux idées opposées et où cette loi a toute sa place. Il s’agit pour une population de choisir son avenir par voie d’un référendum, faire un choix entre la France dont nous faisons partie aujourd’hui  ou autre chose qui n’est plus la France. Et faire campagne pour le choix de la France ne peut se faire autrement que sous le symbole tricolore.
Car ce qui est bien au premier plan dans ce référendum, ce sont les symboles, ce sont les couleurs. Dans la campagne référendaire qui va bientôt commencer les indépendantistes auront toujours les leurs… alors pourquoi pas les autres ? C’est une manœuvre crasse qui  trahit bien le petit et mauvais esprit haineux et malhonnête qui anime ces messieurs qui se sont exprimés en séance au Congrès où on a tout de même entendu une élue oser nous dire avec des trémolos dans la voix que l’usage par les partisans du « non » du drapeau tricolore va créer un déséquilibre dans le scrutin… sous-entendez…. il sera faussé…. Ahou pauv’eux y vont perdre le référendum à cause que nous les méchants loyalistes on a utilisé le drapeau tricolore. Avec tant de bêtise et tant de fourberie, on commence à faire dans la puérilité et le caca nerveux avec lequel on se ridiculise.
On est loin  du temps où tout le monde était joyeusement réuni autour d’une table au Haut-Commissariat pour rédiger « La charte des valeurs calédoniennes » pour « mettre en avant ce qui nous unit » ; ces simagrées sont déjà jetées aux oubliettes, il ne reste plus grand-chose qui nous unit et les  masques tombent en cette année 2020, les indépendantistes qui depuis des années essaient d’amadouer l’électorat non-kanak pour les rassurer sur leurs bonnes intentions et le bonheur à venir de l’indépendance révèlent leur vrai visage, «leurs vraies couleurs » comme dit le proverbe anglais. Mais surtout, avec leurs manœuvres ils ne cessent de trouver des moyens pour être clivant et jouer la division entre les Calédoniens. Avec tant de mauvais esprit, le parti « Union Calédonienne » n’a jamais aussi mal porté son nom !
Les indépendantistes qui ne manquent pas de motifs pour se plaindre, prétendent maintenant que suite à la crise sanitaire le calendrier est trop court pour faire campagne et demandent le report du référendum. Peut-être que s’ils se concentraient sur celle-ci en lieu et place de calculs politiques toxiques , ils en auraient le temps … comme si leur électorat n’était déjà pas entièrement acquis à leur cause. Pour que cette consultation ait lieu dans ce contexte calédonien en état de fragilité permanente, il faut que l’ambiance politique soit sereine et apaisée. C’est à se demander s’ils en veulent vraiment de ce référendum tant leurs agitations nauséabondes  créent un contexte de tensions où les conditions ne seront  plus réunies; il serait peut-être bon de les laisser continuer de pourrir l’ambiance, laisser les choses aller dans le sens de leur propre jeu et au final annuler le référendum et le reporter à 2022.
A moins que les prétextes pour contester le résultat du futur scrutin et la défaite d’octobre 2020 soit déjà tout trouvés. Il ne serait plus étonnant qu’ils s’adonnent à tous les coups, même les plus tordus et les plus fourbes pour fausser le processus, on est plus à ça près ! Si les indécis et les abstentionnistes de 2018 n’ont toujours pas compris entre qui ils doivent choisir des loyalistes ou des indépendantistes pour s‘occuper de leur avenir sur cette île, il est peut-être encore temps de se réveiller…
Mister Eric
Afficher la suite


240
Laisser une réponse

avatar
34 Comment threads
206 Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récents plus anciens plus de votes
Alikantitra

Il y a quand même de sacrés cerveaux parmi les citoyens calédoniens :

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/mathematicien-caledonien-prime-860248.html

X ?

XYY
XYY

Alik.
“X ?”. Mines en tout cas.

LedZep
LedZep

@Alik “Il y a quand même de sacrés cerveaux parmi les citoyens calédoniens“. Et particulièrement doués en Mathématiques ! Certain en dehors de “toute logique floue”, s’attache à aligner les 0 et les 1 pour rendre l’imagerie par résonance magnétique de plus en plus réaliste; quand d’autre s’éveille en politique… Océanienne par application stricto sensu de cette logique floue finalement, bien adaptée à notre marigot politique local. “la logique floue confère une flexibilité très appréciable aux raisonnements qui l’utilisent, ce qui rend possible la prise en compte des imprécisions et des incertitudes.” (source https://franck-dernoncourt.developpez.com/tutoriels/algo/introduction-logique-floue/#L1). Mise en application : Oui, je… Lire la suite »

Alikantitra

https://www.lnc.nc/breve/l-a330neo-d-aircalin-en-vol-charter-sur-paris

Tout à fait par hasard, ce charter, ce n’étaient pas des militaires (ou autres gendarmes) ?
Un gros convoi a traversé Ouémo aux aurores …

LedZep
LedZep

@Alik “Tout à fait par hasard, ce charter, ce n’étaient pas des militaires (ou autres gendarmes) ?“. Effectivement, vol confirmé par le PDG d’Aircalin, sur RRB ce soir, il faisait suite à un appel d’offre de l’Etat auquel avait répondu et remporté Aircalin et qui pourrait être suivi d’autres, selon lui. Espérons que le “Ministre des Transport” de notre Gouvernement Collégial ait obtenu, l’aval de Daniel G avant de donner le sien à Didier T. Sinon, aurons-nous droit demain à une nouvelle “longue” lettre ouverte aux Calédoniens ? Souvenons-nous (https://www.lnc.nc/breve/renvoi-du-haut-commissaire-suspension-de-tous-les-vols-de-l-etranger-et-de-la-metropole-le-coup-de-sang-de-daniel-goa) : “Dans une longue lettre ouverte aux Calédoniens, le président… Lire la suite »

Alikantitra

LedZep : “vol confirmé par le PDG d’Aircalin, sur RRB ce soir”

Cocorico ce soir sur Calédonia :
https://www.youtube.com/watch?v=mIKkAWgeaBw&feature=youtu.be&t=43

Cagourico, le grônavion aux vouzautres il est allé jusqu’à Paris, et il en est même revenu !

Y avait quoi dedans ?
Circulez, y a rien à voir.

Discrétion de violette également sur la campagne référendaire, pas d’image avec les deux drapeaux nationaux ce soir.
A quand le projet “bonifié” du FLNKS en ligne ?

“Par contre je n’ai pas entendu parlé d’un comité d’accueil bienveillant”

Il y a probablement eu une coutume avec les maîtres du sol à l’arrivée au Stanley.

Alikantitra

Ils font fort sur Calédonia pour ce qui est de l’intégration des drapeaux nationaux dans le “journal de campagne” :

https://www.youtube.com/watch?v=Vz20yHM9Alo&feature=youtu.be&t=265

Caledonia-JT-0810.jpg
XXX
XXX

“Le projet version 2020 du FLNKS finalisé
Politique. La version 2020 du programme du FLNKS en vue du référendum commence à être distribuée. Elle fait la part belle au « oui » et insiste sur une période de transition de trois ans.” Les Nouvelles

Période de transition ou pas, voter OUI, c’est voter pour l’indépendance, voter NON, c’est voter pour rester Français.

C’est con, tellement c’est simple !

Alikantitra

Juste pour alimenter le débat : un projet de constitution qui circule sur Internet :
https://constitution-de-kanaky-nouvelle-caledonie.jimdosite.com/

Et les commentaires sur FB :
https://www.facebook.com/ConstitutionKNC/

J’avoue : j’ai eu la flemme de tout lire …

ami
ami

La seule arme des indépendantistes c’est la manipulation mentale, ils sont obligé de mentir en permanence pour masquer le vide de leur projet, la constitution de kanaky est un bide auquel eux même ne croient plus c’est pour cela qu’ils ne veulent pas perdre de temps à la rédiger et préfèrent demander à l’état de dire la suite.
Le prochain référendum va être la débâcle des indépendantistes il suffit de regarder le bide que constitue les “mercredi de la loose”, place du dépotoir sale qui sert d’espace à un mwaka tout détérioré.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top