Connect with us

Calédosphère

Actualité

Renversement d’alliance au congrès : le spectre des années 80 ?

En décidant de s’allier au groupe UC-FLNKS, l’Eveil Océanien a opté pour un renversement d’alliance au profit du bloc indépendantiste. En raison de quoi, bien que la majorité des électeurs Calédoniens soient pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, le congrès (et donc le gouvernement) sont désormais aux mains des indépendantistes. FNSC, le retour ?

A quelques semaines du second référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie l’annonce a au moins l’avantage de clarifier une situation jusque-là considérée comme ambiguë : l’Eveil Océanien et l’UC-FLNKS ont en effet décidé de s’unir au congrès pour former un seul groupe d’élus, qui en comporte désormais 16 (3 de l’EO et 13 de l’UC-FLNKS). Son échec aux municipales et des promesses de postes et de moyens supplémentaires auront, semble-t-il, suffi à Milakulo Tukumuli pour formaliser une alliance qui, jusqu’ici, ne disait pas son nom. Les deux mouvements ont déposé ce mercredi une liste commune qui récoltera, sans nul doute, les voix des autres élus indépendantistes du Palika, obtenant de facto la majorité de 29 voix sur 54 dès le premier tour du scrutin, lequel aura lieu ce jeudi 23 juillet. Roch Wamytan est donc assuré de retrouver le perchoir du congrès en contrepartie de quoi les trois élus de l’EO pourront bénéficier de postes au sein des différentes commissions de l’institution, dont la stratégique commission permanente, laquelle octroi à son président d’importants moyens financiers, logistiques et humains…

Du “Capitaine de son destin” au “copilote de Wamytan

L’année dernière (le bureau du congrès se renouvelant chaque année), Milakulo Tukumuli avait déjà créé la sensation en votant lors du second tour du scrutin pour Roch Wamytan alors qu’il avait au premier tour déposé la candidature d’une de ses colistières. A l’époque, s’installant dans le rôle d’arbitre entre loyalistes (25 élus) et indépendantistes (26 élus), il s’agissait pour Milakulo Tukumuli de faire pression sur l’Avenir En Confiance (AEC) afin d’obtenir quelques semaines plus tard un poste de membre du gouvernement pour un autre de ses colistiers : Vaimu’a Muliava, en échange de quoi il s’engageait en retour à voter pour Thierry Santa (AEC) à la présidence du gouvernement. Après le vote, Milakulo Tukumuli avait déclaré que son mouvement était un « faiseur de démocratie » se définissant lui-même comme le « capitaine de son destin ». Le vote pour Roch Wamytan avait été expliqué à ses électeurs comme la preuve de son indépendance quand l’Union Calédonienne avait de son côté célébré la naissance d’une « majorité océanienne » composée des représentants de la communauté Kanak et de ceux de la communauté Wallisienne et Futunienne au congrès. Pour autant, ce vote n’avait pas permis à Milakulo Tukumuli d’obtenir des postes supplémentaires de vice-présidences, attendu qu’avec seulement trois élus il ne pouvait y prétendre, faut de faire partie d’un groupe. Cette fois-ci, en formant un groupe unique avec l’UC et en devenant le « copilote de Wamytan », l’Eveil océanien pourra obtenir des vice-présidences ainsi que des places au sein du bureau du congrès mais aussi de la commission permanente. Autant de structures qui sont rattachées à des moyens supplémentaires, notamment en termes de collaborateurs.

Milakulo Tukumuli, le boutiquier de la politique calédonienne ?

Réunissant 5.52% des suffrages lors des provinciales de mai 2019, l’Eveil océanien avait créé un certain espoir suite à l’élection de ses trois élus au congrès. Nouveau, jeune, diplômé et s’exprimant de façon éloquente, le docteur en Mathématique avait mis la barre très haut en termes d’ambition pour son mouvement, pour la communauté Wallisienne et Futunienne et pour la Nouvelle-Calédonie dans son ensemble. C’est ainsi que pour justifier son entrée au gouvernement, le parti qui se disait (à l’époque) communautariste avait promis un véritable « New Deal » calédonien. Dans son programme diffusé le 7 juin 2019 et disponible ici, l’EO s’engageait ainsi à « extirper tous les Calédoniens de la précarité et à tirer la classe moyenne vers un mieux-être et un mieux-vivre ». Et parmi les dix mesures « prioritaires » et « non négociables » qu’il entendait mettre en place figuraient :

  • L’augmentation immédiate du SMIG de 10%,
  • Un abattement total ou partiel des charges sociales, pour les salariés comme pour les patrons, pour les petits salaires,
  • La suppression des charges sociales pour les entreprises de production locale,
  • La suppression de tous les monopoles publics et privés, y compris les télécommunications ou les dessertes aériennes,
  • La formation et le passage du permis de conduire dans tous les cursus scolaires,
  • Le plafonnement du prix de l’assurance pour les véhicules légers, etc, etc, etc…..

Fort de son « New Deal », Milakulo Tukumuli avait ensuite expliqué que l’ensemble de ces mesures seraient mises en œuvre « sous trois mois », c’est-à-dire pour octobre 2019… Malheureusement, que la politique soit d’essence nationale ou océanienne, il semble bien que les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent, puisqu’absolument aucune de ses réformes n’a été mise en œuvre puisqu’aucune n’a été ni proposée, ni examinée, ni votée par les élus de l’Eveil Océanien, que ce soit au congrès ou au gouvernement. Reste que si Milakulo Tukumuli n’est pas le meilleur pour tenir ses promesses, il aura réussi avec 5.5% des voix à se placer lui et ses colistiers dans tous les exécutifs du territoire, ce qui constitue tout de même un exploit. Une façon de démontrer que les élus de l’Eveil Océanien n’ont rien à envier aux pires élus loyalistes ou indépendantistes concernant la pratique du pouvoir.

FNSC/ EO : le parrallèle

Né tout juste quarante ans après la formation de la FNSC, l’Eveil Océanien semble avoir choisi le même parcours, aidé il est vrai par l’ambiance particulière de notre époque, laquelle est liée à la tenue de référendums à répétition sur l’indépendance. Différence notable : à l’époque du retournement de veste de la FNSC (en 1982) ses dirigeants avaient fait le choix de trahir la majorité de leurs électeurs et de porter Jean-Marie Tjibaou au pouvoir (ce qui provoqua de vives tensions) davantage par conviction que pour de basses raisons politiciennes. Qualifiés à l’époque d’autonomistes, l’équipe menée, entre autres, par Jean-Pierre Aïfa, Lionel Cherrier ou encore Louis-José Barbançon était persuadée qu’en rompant son alliance avec le RPCR et qu’en mettant les indépendantistes au pouvoir, ils mettraient fin à une partie des revendications du FLNKS… Mal leur avait pris puisque cette décision aura en vérité participé à tendre les relations entre les deux blocs. Leurs électeurs, majoritairement loyalistes, se sont en effet détournés d’eux et le parti a vu son effacement électoral lors des législatives partielles de septembre 1982 puis surtout lors des municipales de 1983. Lors des élections territoriales suivantes, le parti ne recueillera plus que 6.05% des voix (contre 18% cinq ans plus tôt) ne réussissant qu’à faire élire un seul élu. Reste que dans la mémoire collective calédonienne, cette trahison électorale censée à l’époque « servir la paix » aura en définitive participé à créer les conditions de la guerre civile qui a endeuillée la Nouvelle-Calédonie de 1984 à 1988.  Bis repetita placent ?

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

[upme_login]

guest
78 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
LedZep

Nous avons eu droit ce soir, lors du JT de NC la Première (https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/emissions/19h30), d’une attaque que dis-je d’une attaque, d’une charge sans précédent de la part de Nôtre Député (l’autre n’étant qu’un faire-valoir), chevelure fraîchement teinte teint hâlé embryon de barbichette soigneusement taillée Philippe Gomès, à l’encontre des autres “NON” dans quel but finalement ? Celui de fustiger des racistes, des fascistes qui ne veulent pas discuter avec les tenants du OUI, les Canaques donc. Le serveur de soupe, de service ce soir sur cette chaîne publique de désinformation, m’a paru quelque peu perplexe au vu d’une telle attitude… Lire la suite »

simla

LedZep, Moi ce que j’ai le plus apprécié dans la logorrhée de Gomez c’est le NON mais avec respect ..lol Les anciens alliés c’est un non aussi mais méprisant..raciste…ignobles individus ! Donc, on peut distinguer plusieurs genres de NON, c’est ce que disent beaucoup de violeurs en fait, t’as le non hypocrite qui veut aussi dire oui …ah..la langue française est décidément bien complexe 😀 Ton attaque envers la teinture de ce député est (un peu) mesquine…bon, évidemment c’est un peu foncé…et au final ça ne le rajeunit pas plus que ça….mais que veux-tu c’est le jeunisme ambiant….dur d’y échapper..lol… Lire la suite »

LedZep

@simla “Moi ce que j’ai le plus apprécié dans la logorrhée de Gomez c’est le NON mais avec respect“. Beaucoup d’autocrates, utiles voire nécessaires dans des périodes qui s’y prêtent, deviennent dans celles qui suivent, insupportables car leur autoritarisme, apparaît plus de mise aux yeux de ceux, du peuple dans les faits qui les a portés au Pouvoir. Les exemples sont nombreux. Dans l’histoire récente, De Gaulle, grand visionnaire de son temps, dépassé ensuite par la révolution culturelle des années 60-70. Pour ce qui concerne notre bande de terre, Maurice Lenormand, Jacques Lafleur et maintenant Philippe Gomès. Des hommes brillants,… Lire la suite »

Gazaouette

Bon dimanche cela peut être adoucirait la campagne tous les soirs après les infos
https://www.youtube.com/watch?v=0IZ4XvXLUxc

Rigoberto

Depuis la déclaration de Goa qui considère le Vanuatu comme un modèle de développement pour la NC, on en sait un peu plus sur le projet économique de Kanaky, il suffit d’aller voir chez nos voisins quelles sont les principales resources: – le tourisme, faire venir des investisseurs australiens et néo zélandais pour construire des hôtels en terre coutumière, les protéger afin qu’ils puisent faire du business, embaucher des femmes de ménage, serveuses et jardiniers locaux, les laisser rapatrier les bénéfices en Australie ou NZ. On se demande pourquoi cela n’a pas encore commencé aux Loyautés ou en Province Nord.… Lire la suite »

Alikantitra

Rigoberto : “il suffit d’aller voir chez nos voisins …”

Juste quelques compléments :

* Côté tourisme et même résidence longue durée : la “Cité Arc-en-Ciel” :
http://fpfvanuatu.com/rainbow-city/
https://www.abc.net.au/news/2019-10-24/rainbow-city-vanuatu-chinese-investment-pacific/11626020

* Côté vente passeports, un bémol :
https://dailypost.vu/news/six-chinese-face-deportation/article_fef7f311-679d-5d1b-9ec5-4f44e73118bb.html

Rigoberto

La suite pour Mr Goa :

-créer un paradis fiscal en Kanaky afin que les milliardaires puissent blanchir leur pognon comme au Vanuatu

– envoyer les indépendantistes faire du “fruit picking” en Australie et NZ afin d’aider le pays à engranger quelques devises (10 000 vanuatais sont en permanence à l’extérieur du pays pour bosser pour des fermiers blancs), on va suggérer aux indépendantistes de s’inscrire dès aujourd’hui au programme afin de s’entrainer pour l’indépendance

Alikantitra

Rigoberto : “10 000 vanuatais sont en permanence à l’extérieur du pays pour bosser pour des fermiers blancs”

Et 4.000 (y compris les vieux, les femmes et les enfants) sont en NC …
Pour faire quoi, au juste ?
Des boulots très spécialisés et non protégés par l’emploi lokal ?
A moins qu’au nom de la solidarité océanienne …

Quelques liens :
https://www.abc.net.au/news/2020-07-31/government-vanuatu-pick-fruit-coronavirus-borders/12509316
https://devpolicy.org/vanuatu-workers-20190108/

LedZep

@Rigoberto “envoyer les indépendantistes faire du “fruit picking” en Australie et NZ afin d’aider le pays à engranger quelques devises.“. Il y a même des sites étudiés pour comme https://www.fruitpickingjobs.com.au/ Extraits (aimablement “traduits” par Google): “Bienvenue sur fruitpickingjobs.com.au, une communauté conçue pour créer de la transparence dans le secteur de la cueillette et de la récolte des fruits . De la recherche d’un emploi, des avis sur les auberges et les parcs de caravanes, le covoiturage et un forum actif, tout est sous le même toit pour vous aider à prendre les meilleures décisions pour votre expérience de cueillette de… Lire la suite »

simla

LedZep, J’ai lu avec consternation ce lien sur le fruit-picking en Australie..hallucinant ! Moi-même j’ai pratiqué ce genre d’activité dans ma (folle) jeunesse au Canada, en Colombie britannique précisément, entourée de quelques québecois qui venaient bosser pour payer leurs études, et même si c’est un boulot assez dur, j’ai fait les cerises et les abricots, c’était la fête à côté…très sympa..le patron très gentil qui a organisé un grand pique-nique pour la fin de la cueillette. Bon pas super payé, mais on mangeait des cerises !!! Et elles étaient super bonnes…mes potes faisaient même du vin de cerise… lol Mais… Lire la suite »

LedZep

@Rigoberto “Avec les 1000 milliards de l’usine du Nord à rembourser il va falloir en vendre des passeports et du coprah…“. Et pourquoi pas relancer ce projet de transformer du nickel Calédonien au Vanuatu ! Avec la Chine, comme bailleur de fonds. Pour une poignée de millions de dollars de dettes de plus. Qui s’en souviens encore. https://www.rfi.fr/fr/emission/20140922-le-nickel-caledonien-bientot-transforme-vanuatu Extraits : “Le nickel calédonien sera bientôt transformé à Vanuatu ! Le petit archipel mélanésien, situé à quelques kilomètres au nord de la Nouvelle-Calédonie, a charmé tout autant l’entreprise minière calédonienne Maï, aux mains des indépendantistes kanaks, que le transformateur chinois de… Lire la suite »

Eric

LedZep

MAI est aux mains des indépendantistes ???

LedZep


“MAI est aux mains des indépendantistes ???”.

C’était de l’humour, du énième degré !

XXX

Qu’est ce qui a empêché au cours de ces trente dernières années les Calédoniens de s’entendre sur la construction d’un avenir commun, comme les y invitait l’idéologie des accords ? Un anthropologue, professeur à l’université et spécialiste des parentés de la région de Hienghène, a exploré cette question lors d’une conférence au centre Tjibaou, le jeudi 23 juillet dernier. Pour lui, à n’en pas douter, c’est l’Etat français, et lui seul, qui en est le grand responsable. Il s’est appuyé sur l’analyse de la «première décolonisation » intervenue dans les années 50 avec le droit de vote des Mélanésiens et… Lire la suite »

LedZep

@XXX “Qu’est ce qui a empêché au cours de ces trente dernières années les Calédoniens de s’entendre sur la construction d’un avenir commun, comme les y invitait l’idéologie des accords ? “. Tout simplement par manque de leaders politiques dignes de ce nom. Qu’ils soient de conviction « nationaliste », « autonomiste », « séparatiste » voire pour les petits nouveaux partisans du « ni Oui ni NON ». Le peuple s’appuie sur ses leaders, compte sur eux pour les guider et ça n’a pas changé depuis les premières démocraties antiques. Rien de nouveau sous le soleil. Ce n’est certainement… Lire la suite »

Rigoberto

Nouveau slogan pour la campagne référendaire de Calédonie Ensemble : “j’oublierai ton NON” ou alors “mon NON est personne.”

XYY

Rigoberto.
“OUI”.”NON”.
Pas mal.
J’ai la chanson pour passer en fond sonore dans les isoloirs:
Quand c’est moi qui dis non
Quand c’est toi qui dis oui-iii …
Que je t’aime, que je t’aime, que je t’aime”

ou alors
You say yes, I say no
You say stop and I say go, go, go
Oh, no, You say goodbye and I say hello,
Hello, hello
I don’t know why you say goodbye
I say hello…

Le concours est lancé.

Alikantitra

XYY : “Le concours est lancé.”

https://youtu.be/WcNw0PndLrg?t=23

LedZep

@Alik
“XYY : “Le concours est lancé.”.
Celle-là, pour les djeunes :
https://www.youtube.com/watch?v=_XsP4lAKAls

Alikantitra

LedZep : “Celle-là, pour les djeunes :”

Trop bon :
“Non, je ne veux pas me défaire
De ce si bel enfer
Qui commence à me plaire”

LedZep

@Alik “XYY : “Le concours est lancé.””. Entre deux ritournelles et il y en a qui traitent du OUI et du NON, Un texte “RAPPORT D’INFORMATION AU NOM DE LA MISSION D’INFORMATION sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie” (Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 28 mars 2017 ) qui en dit long sur cette difficulté de concilier les OUI et les NON. http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i4596.pdf Nous l’avons oublié celui-là ! Quelques extraits. Prise de parole de Philippe Gomès : “On entend souvent dans les débats – votre question l’illustre, monsieur Dosière – qu’il existerait une sorte de « pierre philosophale… Lire la suite »

LedZep

@Alik “XYY : “Le concours est lancé.””. Dans la continuité de mon commentaire du 31 juillet 2020 20 : 43, Je poursuis sur les raisons de ce NON « différencié des autres » de Calédonie Ensemble. Pour moi l’explication nous en est donnée (toujours et encore) dans les propos qu’il avait tenus sur l’évolution statutaire de la NC repris dans ce rapport d’information déjà cité dans le commentaire évoqué (http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i4596.pdf). Les extraits de ce rapport. A partir de la page 34 (du fichier en format « PDF ») : [Philippe Gomès] « Si le référendum aboutit à un « non… Lire la suite »

LedZep

@Rigoberto “Nouveau slogan pour la campagne référendaire de Calédonie Ensemble“. Moi je verrai bien “Mon NON, ne rejette personne”. Le NON de Calédonie Ensemble disons celui de Philippe Gomès, selon ses dires, aurait pour vertu cardinale celle de vouloir encore et toujours “discuter” avec les farouches partisans du OUI (en cas de nouvelle victoire du NON le 4 octobre prochain, bien évidement. En cas de OUI…). Je t’invite à écouter avec toute l’attention possible (personnellement j’ai eu du mal) l’émission Transparence de RRB de ce jour (https://rrb.nc/podcast/transparence-31-07-20), l’invité étant Philippe Michel qui a tenter de nous justifier ce NON “nationaliste… Lire la suite »

LedZep

Je ne suis pas un spécialiste des relations internationales, de la conduite à tenir lorsque l’on est un ambassadeur, consul général dans un pays “ami”. Mais Il me semble que l’on ne doit pas s’immiscer dans les affaires intérieures de ce pays. Néanmoins, dans le journal de désinformation, de manipulation de NC la Première de ce soir, nous avons eu droit à une déclaration qui relève selon moi de l’ingérence de la part du Consul du Vanuatu en Nouvelle-Calédonie. Était-il vexé du fait que le reportage diffusé sur cette chaîne, publique faut-il le rappeler, de désinformation (bis repetita placent), en… Lire la suite »

Alikantitra

LedZep : “Je ne suis pas un spécialiste des relations internationales …” Moi non plus, mais je préfère voir le côté cocasse des déclarations. Petit extrait de l’interview de Serge-Alain Mahé, consul général de vanuatu en NC dans le JT de NC la 1ère du 30/07 : “… on fait le point sur ce qui a été fait pendant les quarante ans passés, il (le premier ministre du Vanuatu) avait mentionné que dans les soixante dix ans durant la période coloniale et par rapport aux quarante ans, il y a eu plus de développement durant les quarante ans que par… Lire la suite »

Alikantitra

Petit article à peine orienté de NouméaPost :

https://noumeapost.com/2020/07/29/la-vraie-question-du-referendum/

Pour résumer :
comment image

LedZep

@Alik “Petit article à peine orienté de NouméaPost (https://noumeapost.com/2020/07/29/la-vraie-question-du-referendum/)“. Un peu j’en conviens mais, il a le mérite de remettre les pendules à l’heure concernant cette question qui revient sans cesse sur le tapis : que nous proposera la France en cas de OUI, en cas de NON au référendum prochain. En cas de NON, je dirai à Rock et ses amis séparatistes et bien, le statut politique actuel continue de s’appliquer tel quel. A vous, au Congrès (15 membres si mes souvenirs sont bons), de proposer la tenue d’un troisième dans le cadre de l’accord de Nouméa que vous… Lire la suite »

Rico

Pourquoi orienté, si tu veux pas vivre en kanaky, tu dis non.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top