Connect with us

Calédosphère

Actualité

SCOOP : le projet que les indépendantistes nous cachent !

La rédaction de Calédosphère s’est procurée le document confidentiel préparé par l’UC-FLNKS dans le cadre de ses fameuses rencontres bilatérales avec l’Etat. Il s’agit-là d’une bombe politique. Celui-ci décline en effet les véritables revendications du camp indépendantiste : fin du système institutionnel actuel, fin de tous les mandats politiques en cours, rapatriement des prisonniers incarcérés en métropole, « amnistie » de tous les prisonniers de droit commun, règlement des dettes « coloniale », « écologique » et « nickel » par la France pour financer l’indépendance, gestion des « citoyens français sur le sol calédonien », « pouvoirs renforcés » du président du gouvernement…. Quelle que soit votre sensibilité, si vous pouvez voter le 4 octobre prochain, il est de votre devoir de lire ce document !

Il y a les brochures de campagne pour le grand public et il y a les accords confidentiels de négociation. Dans les premières, les photos sont superbes : des plages, du soleil, des cases sous le ciel bleu azur calédonien, des femmes et des enfants de toutes origines qui sourient devant l’objectif de la caméra. Il est vrai que les seconds documents sont moins agréables à regarder et surtout à lire : pas d’images, du noir et du blanc, des revendications sourdes, des menaces et un style abrupt. De même, dans les brochures gracieusement distribuées dans toutes les manifestations pour le OUI à l’indépendance (et financées par l’Etat), on trouve aussi de grands mots, de jolis mots comme « société plus juste », « nation pluriculturelle et solidaire », mais aussi le « bien commun », « le souci du développement humain » ou encore la « protection de la nature ». C’est très, très, très beau. Dans les missives transmises de façon confidentielle à l’Etat, par contre, la nature est aux abonnés absents et les termes sont un peu plus laids. Plus de petits oiseaux sous le soleil couchant d’une « société multiculturelle » et plus de « vivre ensemble », car sous la plume de Daniel Goa, ça parle uniquement d’argent, d’intérêts stratégiques, de « sang français » et de « réparations » financières. Sous la plume de Daniel Goa, c’est la revendication d’indépendance kanak et socialiste qui s’exprime et se déploie. Et il semble qu’elle soit essentiellement mue par le ressentiment.

Une parole, un ton (et un style) qu’on connait bien en Nouvelle-Calédonie, mais que le FLNKS avait perdu l’habitude d’utiliser depuis le massacre d’Ouvéa. Or, c’est ce ton que l’on retrouve dans le document que l’UC-FLNKS a réalisé en vue d’établir les bases des discussions « bilatérales » avec l’Etat et que nous nous sommes procurés. Des discussions que le mouvement indépendantiste veut voir enclencher après le prochain référendum. Totalement secret, celui-ci a été négocié et élaboré par la COMEX de l’UC (la Commission Exécutive constituée des principaux dirigeants du parti de feu Jean-Marie Tjibaou) sous les ordres de son président Daniel Goa en début d’année, le 18 février exactement, soit avant la crise du COVID19 et le remaniement ministériel. Dénommé « Bilatérales ETAT-UC-FLNKS, Projet de document d’orientation », celui-ci dresse les exigences du camp indépendantiste à l’égard de l’Etat et les « grands principes fondamentaux » sur lesquels reposeront les discussions entre le Gouvernement français et le FLNKS.

Assuré de son authenticité et considérant l’importance des informations que ce document de treize pages renferme, la rédaction de Calédosphère a décidé de le rendre public et de le diffuser (en l’état et avec les fautes d’orthographes d’origine) afin de l’analyser. Disponible en bas de cet article, voici ce qu’il faut en retenir :

1/ Pour l’UC, si c’est « OUI » c’est l’indépendance, et si c’est « NON » c’est l’indépendance aussi…

« Plus rien ne sera comme avant ». Le ton est donné à l’Etat dès le préambule du document. Fort de son score de 43% au dernier référendum et surtout de l’homogénéité du vote parmi la population kanak (on estime que 85% des personnes d’origine kanak ont voté OUI lors de la dernière consultation), l’Union Calédonienne explique en premier lieu que les résultats du prochain vote ne changeront rien à ses revendications :

« Quelque soit le résultat des consultations référendaires à venir, une période de transition s’ouvrira et s’installera inéluctablement dans le paysage politique calédonien pendant une période dont la durée sera à définir. « Plus rien ne sera comme avant » et la Nouvelle-Calédonie aura, de toute façon, avancé irréversiblement vers une forme nouvelle d’émancipation (Ext. Bilatérales ETAT-UC-FLNKS, projet de documentation d’orientation ; COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Dans ce préambule qui ne cite aucune communauté vivant en Nouvelle-Calédonie à l’exception du « peuple colonisé », l’UC-FLNKS pose ses conditions qui apparaissent en contradiction avec son discours officiel. Ainsi, les indépendantistes évoquent désormais le « non-retour à la situation institutionnelle actuelle » après les référendums et une émancipation future à « marche forcée », que le résultat du vote soit « OUI », ou « NON » à l’indépendance :

« Il est nécessaire de poser en préalable à toutes les discussions, plusieurs grands principe fondamentaux : 1/Le premier est celui du non-retour à la situation institutionnelle actuelle dès le dernier référendum, quelque soit le résultat des deux dernières consultations, et nous devrons aller, fusse-t-il à marche forcée, vers plus d’émancipation et vers un train de réformes fondamentales pour remodeler et déformater la société calédonienne actuelle. Toutes nos relations devront être repensées et redéfinies (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

S’agissant de la transformation de la citoyenneté en nationalité, l’UC-FLNKS précise qu’un nouveau passeport devra être donné aux citoyens même « en cas de non à la future consultation ». Pile je gagne, face tu perds ?

« 2/Le second grand principe est celui de l’intangibilité du corps électoral citoyen et il conviendra d’aller vers plus de citoyenneté institutionnelle aux confins de la nationalité (passeport, identité, etc…) en cas de non à la future consultation (Ext. Bilatérales ETAT-UC-FLNKS, projet de documentation d’orientation ; COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Quant aux partis susceptibles de mener les négociations et légitimes à « conduire le pays vers sa souveraineté », l’UC-FLNKS n’y va pas par quatre chemins puisque le front indépendantiste s’octroie toutes les prérogatives. Du côté indépendantiste, fini donc l’UNI-Palika, le MNSK, le RDO ou encore l’UPM puisque le FLNKS sera le seul mouvement à pouvoir négocier avec l’Etat :

« 3/Le troisième grand principe, le FLNKS, seul mouvement de libération reconnu internationalement pour la Nouvelle Calédonie doit mener les négociations avec l’ETAT et c’est lui seul qui doit conduire le pays vers sa souveraineté (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Et qu’en est-il alors des partis loyalistes qui représentent 58% des inscrits sur la liste spéciale et plus de 65% des Calédoniens inscrits sur la liste générale ? La revendication de l’UC-FLNKS est simple : ils viendront à la table des négociations lorsque les indépendantistes le voudront bien. Trop sympa !

« Le cinquième grand principe concerne la participation des non-indépendantistes car nos adversaires ne peuvent, pour le moment, penser autrement sans la France. Les indépendantistes définiront un cadre et commenceront les discussions. (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Pour rappel : sur les 174.995 Calédoniens appelés à voter lors du premier référendum du 4 novembre 2018, 78.361 électeurs avaient dit NON à l’indépendance (56.4%) et 60.573 avaient dit OUI (43.6%). Sachant que 41.394 personnes inscrites sur la liste générale calédonienne sont exclues du droit de vote et que 99% d’entre elles sont contre l’indépendance, cela signifie que près de 120.000 personnes souhaitent que la Nouvelle-Calédonie reste dans la France. Les indépendantistes sont donc DEUX fois moins nombreux sur le territoire mais le gel du corps électoral et les modalités d’inscription sur les listes électorales ont permis de masquer cette réalité. Pour combien de temps… ?

2/ Droits des « citoyens français », Europe et traités internationaux…

Le sort des « citoyens français » est l’un des premiers points que l’UC-FLNKS souhaite aborder avec l’Etat, notamment « les droits des citoyens français sur le sol calédonien et réciproquement des citoyens calédoniens sur le sol français » après le référendum (notons que le FLNKS se fout comme de sa première chemise du résultat démocratique de l’exercice…). L’UC-FLNKS demande donc à l’Etat de pouvoir participer aux négociations qui auront lieu sur l’usage ou non de la double nationalité laquelle bénéficiera à « certains ressortissants » :

« Discuter des conditions d’un accord futur de double nationalité comme le précise notre projet politique (…) Cet accord vise à préserver aux citoyens français leur droit de séjour et leur droit à travailler et à contribuer à la vie calédonienne (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Ainsi, l’UC-FLNKS précise qu’après l’indépendance, les citoyens français perdus en « Kanaky » pourront avoir « un droit de séjour », mais auront aussi le « droit de travailler » et de « contribuer à la vie calédonienne ». Ce qui est pour le moins épatant. S’agissant de l’Europe (on imagine que c’est de l’Union Européenne dont il est question), le FLNKS propose que la future « Kanaky » représente l’Union Européenne dans la zone Pacifique et que Nouméa devienne ainsi « la capitale océanienne de l’Europe en Océanie ». Comme quoi, si l’éloignement vis-à-vis de la métropole, située à 18.000km, est toujours un argument utilisé par les indépendantistes pour rejeter la présence française, des accords avec l’Europe sont, eux, plébiscités. Peut-être pour garantir d’éventuels financements de la part de Bruxelles ? Voire. Reste que pour le FLNKS, l’Union Européenne qui réunit 26 états indépendants est considérée comme une seule et même nation : qué s’appelerio « l’Europe ».

« Définir une nouvelle relation avec l’Europe et notamment la libre circulation des ressortissants des deux pays. Il s’agira également de proposer à l’Europe un accord éventuel de représentation dans la zone Pacifique, objectif Nouméa capitale océanienne de l’Europe en Océanie (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Concernant les traités reliant l’espace français aux autres nations du monde et aux organismes internationaux, les indépendantistes expliquent qu’il existe des « accords et traités nous engageant mais qui ne nous concernent pas directement » et « les accords et traités où nous sommes concernés ». Et dans ce listing à la carte, l’UC-FLNKS exige d’obtenir l’ensemble des traités internationaux signés par la France pour « connaitre le périmètre d’influence de ces engagements et évaluer quels intérêts la Nouvelle-Calédonie aura à les signer » :

« 1/Etablir une liste des différents accords, traités et conventions politiques signés entre la France et des pays étrangers, pour connaître le périmètre d’influence de ces engagements et évaluer les intérêts la Nouvelle Calédonie. 2/Connaitre l’ensemble des accords de souveraineté, identifier les conventions internationales nous liant et nous concernant directement et que nous devrons de signer où d’adhérer. Il s’agit en autre des questions touchant au plateau sub­continental, aux fréquences, aux accords sur le ciel et les océans, ainsi que ceux touchant à la reconnaissance internationale (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Notons que parmi ces traités, les sujets environnementaux et climatiques n’intéressent pas franchement le FLNKS, alors que mouvement indépendantiste cite nommément les domaines permettant une exploitation des sous-sols marins et terrestres du territoire. En effet, si la « Kanaky » indépendante souhaite, un jour, octroyer des autorisations d’exploitation à des multinationales étrangères (asiatiques notamment), il lui sera nécessaire de se désengager des accords conclus naguères entre la France et ses voisins… Le texte évoque ensuite « la situation des populations premières » (c’est-à-dire les kanaks) et demande à l’Etat de recenser les « déséquilibres persistants » parmi elles. A noter que le président de l’Eveil Océanien, Milakulo Tukumuli (qui ignore certainement l’existence de ce cahier de revendications) n’aura pas réussi, malgré son alliance avec l’UC, à faire évoquer par le FLNKS la communauté wallisienne et futunienne, laquelle est totalement zappée du document (mais est-ce vraiment une surprise ?)

3/ L’UC-FLNKS exige l’amnistie des auteurs de délits de droit commun et le rapatriement des délinquants incarcérés dans les prisons métropolitaines

Pour la première fois, on apprend à la lecture de ce document la stratégie du FLNKS quant au devenir des auteurs d’infractions et des prisonniers du Camp Est ou incarcérés en métropole. Ainsi, en premier lieu, l’UC-FLNKS souhaite amnistier les auteurs de délits de droits commun (qui ne sont pas considérés comme des crimes). C’est ainsi que toutes les personnes récemment condamnées pour – par exemple – abus de confiance, atteintes à la vie privée, corruption et trafic d’influence, diffamation, discrimination, entraves à l’exercice des libertés publiques, fraude fiscale, escroquerie, etc… pourront être amnistiées au lendemain de l’indépendance. En d’autres termes, et pour éclairer cette information, tous les responsables politiques calédoniens condamnés par le passé par la justice ou sous le coup d’une mise en examen seraient amnistiés… Une information importante à connaitre lorsqu’il s’agira d’identifier les responsables politiques qui soutiendront cette mesure :

« 1/Le régime d’amnistie des auteurs de délits de droits commun, le transferts des prisonniers français et le rapatriement des prisonniers calédoniens en métropole, la situation des inéligibles issus du système judiciaire français. La situation commune concernant les prisonniers auteurs de crimes de sang français et calédoniens, non amnistiables ; 2/La coopération judiciaire et douanière, l’utilisation des données et informations échangées après la période transitoire, le renseignement ; 3/Protection et récupérations des droits de propriétés intellectuelles et brevets concernant l’endémisme calédonien ou autres productions intellectuelles (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020)»

On apprend également que l’UC-FLNKS fait la différence entre les auteurs de « crimes de sang français » et de « crimes de sang calédonien », c’est-à-dire une différence entre les victimes, selon que celles-ci sont de « sang français » ou non… Ça fait rêver. De même, le « rapatriement » des prisonniers calédoniens incarcérés en métropole enclencherait le retour de Brice Kamodji et de ses complices sur le sol calédonien. En effet, après plusieurs condamnations et tentatives d’évasion à leur actif, plusieurs « profils dangereux » purgent actuellement leurs peines en métropole et dans des prisons de haute sécurité, notamment depuis les derniers événements autour de la tribu de St-Louis.

4/ L’UC-FLNKS veut l’argent de la France

Si les responsables indépendantistes disent publiquement et sur tous les médias qu’il leur sera aisé de financer l’indépendance sans jamais expliquer comment ils comptent s’y prendre, le document de l’UC-FLNKS nous livre la seule solution qu’ils nous cachent : c’est-à-dire faire payer la France. Ainsi, dans la partie 4 du document (page 5), l’UC-FLNKS évoque le « droit à réparation » et les « différents passifs » que la France et les contribuables devront honorer. Parmi ceux-ci, figure la fameuse « dette coloniale » dont le coût n’est pas évoqué (mais on l’imagine inestimable) mais aussi deux nouvelles dettes tout récemment sorties du chapeau indépendantiste : la dette écologique et la dette nickel.

« 1/La dette coloniale qui a pour but le rétablissement des déséquilibres toujours persistants au sein de la population Kanak qui a subit le colonialisme. Il s’agira en autre des liens à la terre et du statut foncier, de la mise à niveau des tribus déplacées par le colonisateur, du transfert des populations déracinées. 2/La dette écologique doit prendre en compte les impacts irréversibles laissés par l’activité nickel et celle de l’homme dont la France assumait totalement la compétence (…) 3/La dette nickel dont la ressource est non renouvelable et dont le partage n’a jamais été équitable (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

S’agissant de la « dette nickel », les indépendantistes ont établi une méthode de calcul super-simple pour évaluer le montant du chèque qu’ils attendent – ou espèrent – obtenir de l’Etat. Le résultat s’obtient en additionnant les coûts de reconstitution de gisements inscrits dans les bilans des 50 dernières années des différentes sociétés minières et par le « préjudice » lié à « l’évasion fiscale » organisée par ces mêmes sociétés ces 50 dernières années :

« 1/D’une part une indemnité équivalente à la provision pour reconstitution de gisements, déjà inscrite dans les bilans de sociétés minières ces 50 dernières années. 2/ D’autre part une évaluation du préjudice de l’évasion fiscale organisée par les opérateurs miniers ces 50 dernières années (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

A noter que le FLNKS ne semble pas faire de distinction entre les différents opérateurs miniers et donc qu’il place la SMSP d’André Dang dans les mêmes dispositions. On ignore pour l’heure si la société endettée jusqu’à l’os y trouvera à redire… Plus habituel, le FLNKS demande à l’Etat qu’il lui mette à disposition, au lendemain de l’indépendance, des « experts indépendants » chargés de « conseiller, de proposer et de valider les options », c’est-à-dire ceux qui devront travailler concrètement pour mettre en place les bases d’un nouvel Etat (L’UC-FLNKS sous-entendant par-là ne pas disposer des ressources idoines en la matière, ce qui est tout de même un peu paradoxal pour des gens réclamant leur indépendance…)

5/ Fin de tous les mandats et nouveaux pouvoirs pour le « nouveau président »

A ceux qui estiment qu’un OUI ne changerait pas grand-chose à la situation calédonienne, l’UC-FLNKS met les points sur les « i ». En effet, les indépendantistes exigent de l’Etat une attitude « plus positive » concernant la préparation du « OUI » en faisant connaitre un calendrier précis de la période de transition un mois après le référendum (et peu importe le résultat du vote) et précisent les obligations du congrès. Parmi celles-ci on peut noter la fin de tous les mandats politiques en cours (provinciales, municipales, députations, sénatoriales, etc…) et de nouvelles élections générales un mois après le référendum. Dans l’attente, les institutions actuelles géreraient les « affaires courantes » en attendant que le congrès décide qui aura le droit de voter. Dans le même temps, le nouveau président du gouvernement recevra « des pouvoirs renforcés » durant toute la période :

« Prononcer la fin de tous les mandats politiques en cours et convoquer à des élections générales dans un délai de 1 mois. Dans l’attente de la mandature transitoire issue de cette consultation, les institutions géreront les affaires courantes. Le nouveau président du Gouvernement recevra des pouvoirs renforcés durant cette période de transition (Ext. COMEX UC-FLNKS, 18/02/2020) »

Conclusion : le discours public des indépendantistes est bidon

En définitive, ce que ce document nous révèle, c’est que s’il est toujours très rare de percer le mensonge, lorsque cela advient, la vérité apparait alors dans sa pleine lumière. En effet, les exigences et les « grands principes » déclinés par l’UC-FLNKS dans cette lettre rédigée dans le plus grand secret, nous démontrent que l’ensemble des discours apaisants, pacifiques, progressistes et bienveillants des responsables indépendantistes ne sont en vérité que du vent. Tout est bidon, n’en déplaise aux médias calédoniens qui continuent à relayer le robinet de bobards que les dirigeants indépendantistes n’arrêtent jamais d’ouvrir… En effet, comme tous les Calédoniens le savent déjà, ou comme tous le pressentent, les responsables du FLNKS veulent et ne préparent qu’une seule indépendance : l’indépendance Kanak-socialiste. Aucune trace des autres communautés dans leur vision de l’indépendance et aucune place pour la société multiculturelle. Pour eux, le « sang français » est différent des autres, et notamment du leur. Et pour financer la « Kanaky », les indépendantistes n’ont qu’une seule solution : exiger un chèque et un accord de financement unilatéral de la France au titre de la « dette coloniale » alors que sur toutes leurs brochures de campagne pour le prochain référendum est inscrit à chaque page « Nous sommes en capacité de gérer notre propre pays »…

La seule question qui vaille désormais est celle-ci : l’UC-FLNKS reconnaitra-t-il l’authenticité de ce document au risque de sortir du bois trop tôt, ou choisira-t-il de nier son existence en rêvant que cela n’ait pas d’incidence sur la réalisation de sa « marche forcée » vers l’indépendance ?

Afficher la suite

La rédaction de Calédosphère



guest
569 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Gazaouette

Magnifique billet d’humeur ce matin de madame EN ou la petite grenouille. ( un conseil madame surveillez vous poumons vous fumez comme un pompier ce n’est pas le moment de tomber malade ici la prise en charge n’est pas au top en ce moment …… manque de médecins spécialistes, IRM en panne à l’hôpital, Gynécologues qui n’assurent plus les gardes à la clinique( Ile nou Magnin ) tout va très bien madame la marquise tout va tés bien. Revenons à ce sublime billet d’humeur rempli de haine et de fiel. mais comment vous avez léchez les bottes de Marine ce… Lire la suite »

metro

Debat RRB hier soir mercredi 17h entre mr Lecourieux et mr Creugnet. Ce debat sur les moyens de Kanaky. Mr Creugnet a ete laminé sans argument. Apres avoir cité la litanie habituelle et n ayant plus d argument et je cite, il faut voter oui pour ne plus avoir les normes de france. NORMES, donc il faut oui pour des normes. Hallucinant. Mr Lecourieux est un tres bon débateur. Felicitations

Metro : “Debat RRB hier soir mercredi 17h entre mr Lecourieux et mr Creugnet”

Merci à nouveau.
Tu prends ton apéro du soir en écoutant Elisabeth ?
https://rrb.nc/podcast/france-ou-independance-30-09-20

metro

J adore Elisabeth. Je plaisante mais je la trouve tres pugnace et pro. En fait je suis sur la route pendant les debats…vive le non!!!!!

Gazaouette

Metro. Celle que Jacques Lafleur appelai la petite grenouille noir. Une vrai girouette. Elle ne rajoute que de l’huile sur le feu. Du fiel. Un jour Ou HM a failli lui casser la gueule en direct. Celle qui un soir remerciait de tout son cœur monsieur Lafleur car il avait dit avant les provinciales « la petite marquise HM saupoudrée va aller au delà du récif » Manque de chance la marquise Et PG ont gagné. Elle qui dans l’hebdo qui était avant distribué dans les nouvelles avait monter Un super trucage des photos du dernier meeting du RPCR cela remplissait les… Lire la suite »

LedZep

@metro (@Alik) Le débat sur RRB entre Yoann Lecourieux et Jean Creugnet (https://youtu.be/qvWyA0jFBlY). Comme d’habitude, le manque de précision, de réalisme, le mensonge éhonté et le pire, l’arrogance de la part du “débateur” du “Front”. Croit-il sincèrement, notre Jean, que la Métropole continuera à subvenir à nos besoins financiers comme elle le fait pour toutes les collectivités de l’Ensemble Français, de France et de Navarre et de l’Outre-Mer. Tout au plus durant une ou deux années suivant la proclamation de la souveraineté de la NC. Mais ensuite ? la souveraineté ce n’est pas pour un an voire pour deux mais… Lire la suite »

LedZep : “Comme d’habitude, le manque de précision, de réalisme, le mensonge éhonté et le pire, l’arrogance de la part du “débateur””

Bof, y a pire :
https://youtu.be/CweqW7Pzxz8
Pour les paresseux :
https://www.france24.com/fr/video/20200930-replay-donald-trump-joe-biden-premier-d%C3%A9bat-pour-la-pr%C3%A9sidentielle-am%C3%A9ricaine

LedZep

@Alik “Bof, y a pire [que nos débats à les nous autres, sur cette bande de terre]“. Ce matin j’avais distraitement écouté sur LCI ou CNEWS ce débat entre D Trump et J Biden. Je le réécoute plus attentivement en ce moment à l’aide des liens que nous tu as donné et effectivement sa tenue est tout à fait à la hauteur de ceux, tenus dans l’hémicycle de notre Congrès, par exemple. Ce qui est bien déplorable. Joe Biden n’est pas de taille, selon moi, pour lutter contre Trump qui est certes un bonimenteur de foire mais, sa grande gueule… Lire la suite »

Rigoberto

Le FLNKS reproche aux partisans du NON de jouer sur la peur “irrationnelle” de l’indépendance. Le reportage du journal d’RFO hier l’a montré, certains indépendantistes, comme la dynamique autochtone à Maré, ont peur de l’indépendance FLNKS, ont peur des violences du FLNKS et au vu du véhicule criblé de balles vu au JT, cette peur est loin d’être irrationnelle.

Mais Rigoberto, la charmante hôtesse nationaliste souverainiste et marionnette de LKU qui est passée au JT l’a dit, “nous garantissons l’ordre public”.

Avec quels moyens humains? Des milices USTKE ?

Comme à Magenta et à Carsud ?

Rigo,

En effet, je trouve que c’est un peu crétin de toujours vouloir faire croire que le non est bâti sur la peur de l’indépendance…

La vérité c’est que ce n’est pas de la peur, c’est juste que cette option n’est pas capable de donner aux calédoniens une vie meilleure comme on veut nous faire croie…

LedZep

@Eric “La vérité c’est que ce n’est pas de la peur, c’est juste que cette option n’est pas capable de donner aux calédoniens une vie meilleure comme on veut nous faire croire…“. Avis partagé. Aussi par le parti de Jupiter, La République en Marche (LREM), qui par l’intermédiaire de son responsable, dont nous pouvons être raisonnablement convaincus qu’il a, avant cette déclaration, consulté son “chef” Emmanuel Macron, déclare : « Si elle le veut, la Nouvelle-Calédonie a le droit de devenir indépendante », mais « l’indépendance n’est toutefois pas la seule option. Comme le reconnaissent les Nations Unies, un processus de décolonisation complet… Lire la suite »

LedZep, Et j’explique depuis le début que les ADN ne disent pas autre chose… Beaucoup de gens, en métropole notamment, font tout pour que la seule finalité soit l’indépendance, mais cela dit, l’option dans la France avec la plus large autonomie est encore et toujours une option… Ce n’est pas parce que Ferdinand Melin-Soucramanien et d’autres souhaiteraient que la question porte essentiellement sur la forme du oui, que nous, la population majoritairement contre l’indépendance, acceptions cette version comme la seule, puisque l’autonomie en est une aussi… A chaque fois qu’il est question d’indépendance ou de souveraineté, il y a toujours… Lire la suite »

LedZep

@Eric « Beaucoup de gens, en métropole notamment, font tout pour que la seule finalité soit l’indépendance ». Disons l’Intelligentsia française, une partie de l’establishment politique hexagonal, ceux qui s’intéressent en fait à la France dans sa diversité, dans sa globalité et ça fait au final, peu de gens. Le reste du peuple français s’en fiche complètement et quoi de plus normal. De même, un Calédonien qu’il soit issu du peuple Premier ou non, né dans ce pays n’ayant jamais mis un seul de ses pieds en France, sait-il où se trouve Saint-Hilaire-du-Harcouët en « Hexagonie ». In fine, ce… Lire la suite »

jules

L’Accord de Nouméa aura entre autre empêché le risque de partition du pays, garantissant son devenir dans son étendue…

metro

Qui a entendu J .Lalié lors d un debat sur rrb hier mardi á 17h. Toutes les 2 phrases, il ne parle que du peuple colonisé. Ses idees partent dans tous les sens. Je comprends mieux pourquoi il a eu la folie de faire une compagnie aerienne internationale. Par contre il n a pas laisse parlé son interlocutrice. Pour résumé c est un agent pour le non!!

Metro : “Qui a entendu J .Lalié lors d un debat sur rrb hier mardi á 17h. “

Merci, Metro, de m’avoir permis cette séance de rattrapage :
https://rrb.nc/podcast/france-ou-independance-5

LedZep

@Alik “Merci, Metro, de m’avoir permis cette séance de rattrapage“. Malheureusement pas la dernière séance de certain (au masculin très, très singulier). Le rideau noir n’est pas prêt de tomber ! L’irrationnel vs le rationnel. Beaucoup de flegme et de contenance de la part d’Elizabeth Nouar et de Virginie Ruffenach rien que pour cet attitude, nous leurs devons un profond respect. C’est bien dommage pour Jacques des Îles, il a des idées mais souvent, il a tendance à se noyer dans ses propos. Une petite note de musique, en mémoire de cette séance (qui vaut largement bien, celles tenues au… Lire la suite »

LedZep : “Jacques des Îles, il a des idées mais souvent, …” Un détail m’a échappé, et je n’ai pas trouvé d’éclaircissement dans le livret de l’UNI (ni dans la “propagande” de l’UC). Il s’agit de l’élection du Président de la République au suffrage indirect. C’était le cas quand j’en étais encore à apprendre les règles de base de ma langue (du temps de René Coty, sous la IVème), et il me semble que ce genre de chef d’état sert surtout à inaugurer les salons de l’agriculture, la réalité du pouvoir restant au gouvernement et à son chef. C’est, me… Lire la suite »

LedZep

@Alik “<HTMLIl s’agit de l’élection du Président de la République au suffrage indirect. “. En ces temps de campagne référendaire où, il faut rassurer l’électeur, surtout les non Kanaks, futures “Kanaks de droit commun” en Kanaky libre et… interdépendante, il faut montrer patte blanche, éviter de réveiller le loup qui sommeille donc, pas question de trop divulguer le pot aux roses. Je n’ai pas en tête les projets de l’UNI ou de l’UC mais, il me semble qu’ils font toujours référence à celui de la constitution de Kanaky-Nouvelle-Calédonie déposé en 1987 à l’ONU (https://www.contreculture.org/Kanaky-projet.pdf). Et dans celui-ci, en page 9,… Lire la suite »

LedZep

@Alik
Erratum (mon commentaire du 30 septembre 2020 19:47).

Cette phrase “A savoir que cette future organisation ne laissera aucune chance aux non kanaks de statut coutumier, de pouvoir diriger le pays.”.

Lire en fait “A savoir que cette future organisation ne laissera aucune chance aux non kanaks de statut de Droit commun, de pouvoir diriger le pays.”.

LedZep

@Alik “Il s’agit de l’élection du Président de la République [de Kanaky libre et interdépendante] au suffrage indirect.“. Rendez-vous le 4 octobre prochain après dépouillement des bulletins de vote. En tout cas je ne sais pas si, il y a un lien de cause à effet, la semaine prochaine les ministres des affaires Etrangères des états membres de l’Axe Indo-Pacifique (USA, Australie, Japon, Inde, qui serait plus beau avec la France), se réuniront au Japon pour je cite, selon “Le Courrier Australien” (https://www.lecourrieraustralien.com/pompeo-va-rencontrer-a-tokyo-ses-homologues-daustralie-dinde-et-du-japon/) : “« C’est le bon moment pour des ministres des Affaires étrangères partageant les mêmes idées de… Lire la suite »

metro

Excellent. Derniere seance du FLNKS?

Ledzep et XYY

Bon week-end….

https://youtu.be/D8NsoN4S7IE

XYY

simla.
“Me and Bobby Mc Gee”.
Merci très beaucoup*.
* Je vais faire mon chieur comme d’hab: La version de Janis, c’est celle que je mets au dessus de toutes, quelque chose d’absolument renversant, une tuerie comme disent les djeunz…

XYY..

Jamais content…pour la peine … 😀 (Je vais écouter celle de Janis mais je crois que je n’aime pas trop son timbre de voix….)

https://youtu.be/d1oyvAMtFsk

LedZep

@XYY
()
“Je vais faire mon chieur comme d’hab: La version de Janis, c’est celle que je mets au dessus de toutes, quelque chose d’absolument renversant, une tuerie comme disent les djeunz…”.

Et çà c’est du mou pour chat !
https://www.youtube.com/watch?v=7gsqBEPSrd0

Quant à sa fille spirituelle malheureusement trop tôt disparue elle aussi, la malédiction du “club des 27”.

https://www.youtube.com/watch?v=0_25S5BgTlg

LedZep

@simla “Ledzep et XYY Bon week-end….”. Et bon vote. Peu importe, tout ça se terminera par une coutume, un bon bougnat de réconciliation entre “OUI” et “NON”. Kris Kristofferson ! A une époque très ancienne, celle du 12 rue des écoles, j’avais acheté un disque de lui. Un 33 tours, à l’une des FNAC de Paris. Pour la pochette en fait, pour la photo prometteuse du contenu musical. Il tenait en main une Fender Stratocaster du plus bel effet. A cette époque je ne le connaissais pas, musicalement parlant, je ne m’étais fié qu’à la pochette du Disque. Ma Déception… Lire la suite »

LedZep,

Moi je le connaissais surtout en tant qu’acteur..si tu écoutes le parcours de sa vie, un homme très étonnant…en tout cas un super beau mec 😉

ça tu dois aimer… ?

https://youtu.be/KrbPlr4Wskc

LedZep


ça tu dois aimer… ? [Chuck Berry]“.

Chuck Berry, au Panthéon de la musique dite Rock.
Au même titre que Jerry Lee Lewis, Eddie Cochran, Carl Perkins et d’autres. un Mouvement qui ne s’arrêtera jamais qui a évolué qui évoluera encore. L’un de ceux qui l’a pas mal fait évolué ce rock, Jimi Hendrix. Une interprétation d’un autre titre de Chuck Berry, Johnny B Goode
https://www.youtube.com/watch?v=SNuSVVorvGM

Et que dire de celle-ci, Blue Suede Shoes de Carl Perkins https://www.youtube.com/watch?v=vIOw5kUDlpg&list=PL8a8cutYP7fo5xsCQn7j6A17JR42ZoM2Y&index=7

Celle de Carl Perkins ***https://www.youtube.com/watch?v=oKQj-RXg3Dk

JFG

Absolument hallucinant et pathétique le niveau de ce “leader” indépendantiste lors de ce débat.
J ai particulièrement apprécié lorsqu’il nomme à plusieurs reprises les non-kanak, “les autres”.
Le grand mérite de cette deuxième campagne, c est que les masques tombent et ce n est pas joli-joli.

XXX

@JFG – C’est tout le savoir faire de Jacques Lalié ce que vous mettez en évidence. Je ne sais pas si Jacques L. est sincèrement indépendantiste. Je n’en suis pas certain. C’est avant tout une personne intelligente, (de mon point de vue très intelligente, diablement intelligente serait plus juste), mais aussi quelqu’un de retords, de très retords, de ces structurations mentales qui prédisposent à la perversion (et de la jouissance qui va avec) en fonction des situations auxquelles elles sont confrontées. Ce dont je suis sûr par contre, c’est qu’il fait partie de cette génération de politiques Kanak qui a… Lire la suite »

XYY

JFG.
“J’ai particulièrement apprécié lorsqu’il nomme à plusieurs reprises les non-kanak, “les autres”.”
Juste un petit point de linguistique; vous n’avez jamais entendu les gens de cette bande de terre (blancs, noirs, multicolores) dire : “nouzot” (nous autres) ?

JFG

XYY bizarre votre commentaire. Et encore plus bizarre, quoi que, votre attitude consistant à faire semblant de ne pas comprendre. Je sais parfaitement faire le distinguo entre les termes racistes et clivants de JL, et le “nouzaut” qui nous est cher.
Dimanche, “les autres”, votez NON!

XYY

JFG.
“Je sais parfaitement faire le distinguo entre les termes racistes et clivants de JL”.
Je pense qu’il vous reste beaucoup à apprendre de Jacques Lalié.
Relisez le post de XXX qu’il vous adressait le 2 octobre 2020 16:16.
Pour avoir “pratiqué” Jacques Lalié, c’est comme on dit loin d’être un con (même quand il a l’esprit embrumé par le Johnny Marcheur), je suis du même avis que XXX à son sujet, JL est retords et sait jouer de tous les ressorts. (et en plusse je vous dis pas la puissance du clan Lalie ne Drehu).

JFG

XYY : D une part, je ne discute pas de ses éventuelles compétences intellectuelles mais plutôt de la teneur de ses propos.
D autre part, retenez que je ne veux surtout pas en apprendre plus sur ce triste sire. Nous ne partirons jamais en vacances ensemble.
Quant à la puissance de son clan, mon clan à moi est également très puissant chez les “ne Gaulois”, donc même pas mal.

XYY

JFG.
“la teneur de ses propos”.
Ce que vous ne pigez pas, c’est que JL ne s’adresse pas aux loyalistes, tout comme SB, GB et consorts ne s’adressent pas aux indépendantistes.
Chacun s’adresse à son camp.
Comme je l’ai déjà dit je voterai NON sans états d’ame mais sans illusions également.

XYY
LedZep

@XYY “Je pense qu’il vous reste beaucoup à apprendre de Jacques Lalié.“. L’homme en tant qu’individu est certainement respectable et doit être respecté quoi de plus évident. Tout autant que nous tous, « Premiers » comme « Derniers » sur cette bande de terre. C’est donc l’homme public, le politique que je juge comme tous ceux qui s’exposent dans cette activité. L’image qu’il donne de lui, cet homme politique, est déplorable à la limite du ridicule, du grotesque. Des prises de paroles tenues en public, devant des caméras, de plus en plus incohérentes, inaudibles. Il passe du coq à l’âne… Lire la suite »

XYY

LedZep.
“Simple curiosité”.
JL, on pouvait le voir au FEC dans les années 72-74, tout comme Nidoishe, Jimmy Ounei, Hnalaine Uregei. On pouvait y croiser aussi Paul Neaoutyine ou Fote Trolue quand ils montaient comme moi de la province.
Ensuite, très longtemps après, je l’ai croisé souvent du coté de Montparnasse ou de l’aérodrome de Magenta. Coincidence(?), à chaque fois, il était “à jeun”. On discute de tout sauf de politique. Comme j’ai de la famille à Lifou, je suis tenu au courant des derniers commérages…

LedZep

@XYY “On discute de tout sauf de politique [avec des personnalités Canaques exposées]“. Mes plates excuses si mon commentaire du 3 octobre 2020 (23 :11) t’a quelque peu agacé. J’exprimais en fait, un certain agacement face à des comportements de politiques qui, à force d’user de la caricature, de posture populiste, se décrédibilisent et au-delà d’eux-mêmes, dévalorisent ceux qu’ils prétendent représenter. Quelles que soient les idées politiques défendues ici en NC, comme ailleurs, moi simple citoyen (Calédonien, Français. Quelle chance incroyable finalement ! votez « NON ») j’exige de la rigueur, de la clarté de nos responsables politiques, dans l’exposition… Lire la suite »

XYY

LedZep. “Mes plates excuses…agacé”. Non, non , y a maldonne. Je voulais simplement dire que je préférais discuter de tout sauf de politique avec Jacques L. … cette discussion aurait été de toutes façons une discussion de sourds. La dernière fois que l’ai croisé à Paris, c’était en Mars 2018*, rue du Départ, on a causé fringues (!): il était 8h du mat’, moi j’étais bien couvert et lui en chemisette bien dépoitraillé. Montparnasse**, c’est un coin qu’affectionnent apparemment les syndicalistes et politiques locaux: à la même époque j’ai entraperçu Alosio S. entrant dans un hôtel rue Daguerre. * je… Lire la suite »

Gazaouette

Certains qui défilent avec le drapeau bleu blanc rouge devraient apprendre à klaxonner Et rajouter au moins 3 coups de klaxonne car c’est Algérie Française Qu’ils klaxonnent.
Remarquez quand je suis retourné à ORAN 20 ans après l’indépendance. A un feu rouge dans le quartier d’Eckmülh un chibanil est monté et nous a dit de venir partager un Méchoui car il avait la nostalgie d’avant l’indépendance mais le plus drôle fut un petit Oranais sur son « carrico » s’est mis à siffler Algérie Française. Il a réussi à nous tirer une larme.

metro

Au fait les algeriens ont ils la double nationalité je ne crois pas. Des file d attente devant les missions consulaires française pour le visa. Que de misere dans ce pays producteur de pétrole

down under

les harkis rapatriés ont dû attendre des années pour avoir la nationalité française.Alors il faut arrêter avec le mirage de la double nationalité

ditou

down under
“les harkis rapatriés ont dû attendre des années pour avoir la nationalité française.”
C’est du grand n’importe quoi.
En bonne connaissance de cause les harkis sont arrivés en 1962 en France et en 1963 tous les papiers de nationalité ont été délivrés.
Les harkis n’avaient pas de double nationalité.
Mais des Algériens qui eux ont combattus pour l’Algérie algérienne eux ont pu magouiller pour en avoir. Marché noir certainement car c’était interdit.
Comme nos kanaks, ils pleurent pour l’indépendance mais ils seront les premiers à magouiller pour avoir la nationalité française.
C’est couru d’avance.
Les fraudes existeront toujours.

Metro : “Au fait les algeriens ont ils la double nationalité”

Il me semble que la plupart des bi-nationaux actuels le sont soit parce qu’ils ont demandé la nationalité française après quelques années de résidence, soit parce qu’ils sont nés en France (de parents étrangers) et ont opté à leur majorité légale (droit du sol).

metro

Les musulmans qui étaient sur le sol algeriens au moment de l independance soit 4 mois apres les accords d evian ont perdu la nationalite francaise. N en deplaise au FLNKS.

Rigoberto

L’UNI croit à une progression du OUI :

https://www.lnc.nc/article-direct/l-uni-croit-a-une-progression-du-oui-au-referendum

Mais apparemment l’UNI ne croit pas en la victoire du OUI et prépare ses troupes “en cas de victoire du NON ils imposeront tout de même l’indépendance”.

XYY

Rigoberto.
“en cas de victoire du NON ils imposeront tout de même l’indépendance”
Louis Mapou prend exemple sur l’agent orange qui prétend ne pas vouloir reconnaître sa défaite éventuelle devant Joe Biden.🤪

paul

Quand on voit le comportement de Donald Trump qui dis que s’il ne gagne pas les élections ce sera à cause de tricheries des Démocrates et qu’il refusera le résultat , ( mais s’il les gagne ce sera grâce à lui, et il acceptera) plus ses fakes news continues, on comprend que les Kanakes soient à bonne école en suivant de tels exemples ! Ils font ce qu’ils ont appris de leurs mentors “civilisés”! En gros ce que je ne sais plus qui disaient ici plus bas: dans les colonies les colons récoltent les leçons d’embrouilles qu’ils ont semé eux… Lire la suite »

jules

Peut être confondez vous l’Uni avec l’UC…

ditou

Rigoberto
“L’UNI croit à une progression du OUI :”
L’UNI sera désuni lorsqu’il verront la progression du NON.
L’UNI n’imposera rien, puisqu’ils seront en minorité.
Mais vouloir faire des émeutes, là tout est possible.
Mais çà ne changera rien au bout du compte.
Le compte est bon.
Une petite vendetta qui ne mènera à rien. Juste à emprisonner certains d’entre eux.
Dans 4 jours les résultats.

jules

Faut arrêter le délire, je vous rappelle qu’en cas de victoire du non avec une avance confortable (ou non d’ailleurs ) il restera un 3 éme vote. Puisque tout le monde sur ce blog y va de son couplet voilà donc le mien… Si le 4 octobre, le oui progresse ou pas, tout le monde se réunira pour le futur statut et l’Etat proposera un calendrier en vue de l’indépendance Cette indépendance sera une sorte de modèle sur la rétrocession de Hong Kong à la Chine, mais bien sûr ne prendra pas autant de temps et devra intervenir par exemple… Lire la suite »

ditou

jules ” tout le monde se réunira pour le futur statut et l’Etat proposera un calendrier en vue de l’indépendance” Si le vote est NON, il n’y a pas à se réunir pour une indépendance. C’est quoi, qui ne tourne pas rond dans la tête?. Complètement hors contexte. Si c’est non, 3 fois et bien nous n’avons qu’à nous démerder entre nous. C’est ce qui a toujours était bien clair. La France prend en compte que les résultats. NON c’est NON et NON ce n’est certainement pas OUI. Il n’y aura aucun compromis ni avec les indépendantistes de tous bords.… Lire la suite »

jules

Dans tes rêves….

Clark

Alea jacta est. Dans une semaine, on sera fixés. Plus rien de va beaucoup bouger. S’il y a encore des indécis, c’est que décidément certains d’entre nous ont du mal à comprendre. Je comprends que certains veulent voter “oui” parce qu’ils veulent un point final clair à leurs yeux, à la colonisation. Je comprends que certains veulent voter “non” parce qu’ils sont français et veulent le rester. Entre les deux, il y a ceux qui analysent objectivement la situation. et, clairement, je ne vois pas comment ils pourraient voter “oui”, tant cela entraînerait de difficultés, parfois insurmontables, pour tout le… Lire la suite »

LedZep


Mais indécis? avec tout ce qui a été posé sur la table des négociations, il me semble impossible de ne pas avoir déjà d’avis.“.

En phase avec l’intégralité de ton commentaire.
Quoi dire de plus.
Quant à ceux qui seraient tentés par le OUI, comme tu le suggères, ils feraient bien d’analyser objectivement ce qui risquerait de se produire par la suite. Une misère à moyen, long terme dans une “dignité retrouvée” ? Plus surement, Une funeste destinée commune pour tous sur cette bande de terre.

Rigoberto

Aux indécis je dirais votez NON, vous aurez encore deux ans pour vous faire une opinion d’ici 2022

XYY

LedZep.
“Quoi dire de plus”.
Que je voterai NON sans état d’âme, mais également sans illusion sur un éventuel changement de politique de nos élus loyalistes sur le nickel, l’énergie, l’agriculture etc…
D’autant que je parie*
1) que le NON l’emportera
2) avec un meilleur score qu’en 2018

* on verra le 4 au soir… J’ai acheté une cave à vin pour recueillir les fruits de mes paris gagnants; si je perds, je la mets sur annonces,nc ou annonces.knc

XYY : “D’autant que je parie”

Opinion partagée.

XYY

Alik.
“partagée”
Comme cette référence que vous avez peut-être déjà
https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.noumea.nc/sites/default/files/ile_dexil_terre_dasile_catalogue-web.pdf&ved=2ahUKEwiB19vlmY3sAhVNOSsKHaoeD8EQFjAAegQIARAB&usg=AOvVaw0bsJilx98fu16fM6B7MWyQ

J’y ai appris avec surprise que des nengone avaient été déportés à Poulo Condor… et qu’il y avait eu des déportés indochinois à
Nengone…

LedZep

@XYY “Que je voterai NON sans état d’âme, mais également sans illusion sur un éventuel changement de politique de nos élus loyalistes sur le nickel, l’énergie, l’agriculture etc…“. Qu’est-ce que la Nouvelle-Calédonie ? Une bande de terre (sous) peuplée de gentils cons dont je fais partie (je le revendique) au fin fond du Pacifique Océanien juste au- dessus des Kiwis (mais eux, ils ont de quoi faire en matière de balance commerciale performante. Ils ont trois ou quatre fois plus de moutons que “d’Homo erectus” sur leurs… deux bandes de terre), totalement soumise à une économie insulaire (bonne lecture https://journals.openedition.org/etudescaribeennes/7250#tocto1n2)… Lire la suite »

jules

Ah oui et que valent vos discours dans la réalité d’aujourd’hui ? Tous ces gens, ces dizaines de milliers de personnes qui n’ont pas votre niveau de vie mais qui se contentent uniquement de constater que le pays est riche, mais encore que cette manne ne profite qu’à certains, alors qu’eux doivent se contenter des miettes et continuer à ramer. Pourquoi tous ces gens des tribus, des quartiers sociaux, des squats ne croiraient tout simplement pas en une société meilleure vu que votre parole, vos promesses, vos discours, votre mentalité ne leur ont rien apporté ? Et même si les… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top
569
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x