Connect with us

Calédosphère

Actualité

30 ans pour en arriver là !

En 26 lignes, le FLNKS vient de détruire toute perspective de dialogue et de concorde. En appelant au boycott du référendum du 12 décembre, qu’il avait pourtant demandé, le FLNKS fait courir un risque terrible de déstabilisation à la Nouvelle-Calédonie. Le spectre de nos pires années fait son apparition.

Ce que l’on craignait est donc arrivé, les indépendantistes appellent officiellement au boycott du dernier référendum si la date de celui-ci devait être maintenue au 12 décembre. « Le bureau du FLNKS appelle à la non-participation de la consultation dont la date serait maintenue au 12 décembre 2021 », écrit-il dans ce texte signé de Jean Creugnet, le secrétaire général de l’UPM. Ce texte amène évidement l’observateur à dresser un certain nombre de constats.

Ils ne veulent pas y aller

C’est simple et direct, mais c’est le premier constat que l’on doit tirer de ce communiqué : les indépendantistes, en particulier les kanak, ne veulent pas aller à ce référendum parce qu’ils savent qu’ils vont le perdre et qu’il en sera fini du « grand rêve kanak d’indépendance ». Ils savent que le risque de le perdre est réel, parce qu’en un an à peine (depuis le malheureux conflit de l’Usine du Sud), ils ont fait la preuve que l’indépendance conduisait dans le mur. C’est ce qui les a poussés à énoncer de fausses vérités sur la double nationalité, l’indépendance-association ou le soutien que la France continuerait à apporter à Kanaky, comme si rien n’allait changer. Il leur faut donc obtenir coûte que coûte le report du référendum, en dépit du fait que leur impatience et leur intransigeance les aient poussés à commettre l’erreur de se précipiter pour réclamer la tenue de cette dernière consultation. Comme qui dirait, « ils ont aujourd’hui le bec dans l’eau ».

Une posture

L’appel au boycott est une décision politique mue par des considérations politiques. Nulle part le communiqué du FLNKS ne fait plus mention de la situation sanitaire, qui jusqu’alors était le prétexte trouvé par les indépendantistes pour réclamer le report. On est bien dans une volonté politique affichée de ne pas aller au référendum, de s’opposer par tous les moyens à son éventuel maintien au 12 décembre, de ne pas reconnaitre ses résultats s’il devait avoir bien lieu et de générer des troubles et des violences.

« Le bureau politique du FLNKS, est-il écrit, s’inquiète des lendemains d’une consultation qui, si elle est contestée, n’apportera pas la sérénité nécessaire pour la poursuite de discussions consensuelles sur l’avenir institutionnelle du pays. »

En même temps, devons-nous nous montrer surpris par ce positionnement ? En fait, nous sommes toujours dans la logique indépendantiste qui, parfois a obtenu des succès, que pour obtenir quelque chose il faut tempêter, menacer, revendiquer, exiger et espérer que par cette façon de faire on obtiendra gain de cause. En définitive, et contrairement à ce qu’ils affirment depuis toutes ces années, les indépendantistes ne veulent pas du dialogue. Persuadés que Kanaky est un dû et un droit, les indépendantistes n’ont jamais envisagé le dialogue que comme un artifice et il faut reconnaitre qu’en agissant tel le Raminagrobis de Jean de la Fontaine, ils ont dupé leur monde. Mais les voilà au pied du mur à quelques encablures d’un rendez-vous politique historique et peut-être d’une défaite, car en 30 ans d’accord, et après quatre ans de lutte armée au milieu des années 80, ils n’ont pas su convaincre une majorité de Calédoniens de basculer vers l’indépendance et aborde ce dernier rendez-vous en position de faiblesse, malgré leurs rodomontades. Le boycott auquel ils appellent leurs troupes, en fin de compte, c’est « courage fuyons ! », mais c’est aussi et surtout une façon de tenter soit de faire croire à une certaine unité dans un camp indépendantiste profondément divisé et traversé de courants multiples, soit de la retrouver.

Ce qui est certain en revanche, c’est que les indépendantistes sont à bout d’argument pour faire croire à l’indépendance kanak et socialiste viable. La publication du document juridique sur les conséquences du Oui et du Non leur aura porté un coup fatal en ce qu’il met en évidence les mensonges, les contre-vérités et les approximations. Quant au report, après avoir essayé le sanitaire, ils nous expliquent désormais que la crise ne permettrait pas de mener campagne correctement. D’où la réplique des Voix du Non qui dans un communiqué rappelle avec justesse que « cela fait désormais 30 ans que la Nouvelle-Calédonie a rendez-vous avec son histoire et chacun a eu déjà beaucoup de temps pour défendre sa vision de l’avenir en particulier ces 3 dernières années. » Les partis non-indépendantistes ont réagi en fustigeant cette nouvelle posture du FLNKS, mais on attend le commentaire de l’État. Ce dernier n’entend pas dévier de sa ligne de conduite qui dit que le référendum aura bien lieu le 12 décembre prochain sauf si l’épidémie est hors de contrôle. Or pour l’heure, les indicateurs sont à la baisse et laisse présager que dans quelques semaines, aux environs de la mi-novembre, l’épidémie aura été contrôlée. Ce qui est certain, c’est que face à ce énième diktat des indépendantistes, il convient d’un front commun au sein duquel les politiques, mais surtout les citoyens, la société civile, se mobilisent pour faire en sorte que le rendez-vous démocratique auquel nous sommes conviés puisse se tenir.

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
203 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Alika-antitra
Alika-antitra
29 octobre 2021 12:15

A suivre sur la chaîne Youtube du Congrès, cet après-midi (16:00) la session de la commission permanente chargée de “revisiter” la délib 44 en ce qui concerne la date d’application des amendes administratives liées à l’obligation vaccinale : https://onedrive.live.com/?authkey=%21ABiWeNylPuWCLp4&cid=AF663F9550F05CC7&id=AF663F9550F05CC7%21451&parId=root&o=OneUp La modification consiste à remplacer “début de schéma vaccinal avant le 31/10” par “schéma vaccinal complet au 31/12” (donc commencé vers le 01/12). C’est énorme comme différence. S’il est facile de contrôler les salariés des professions “à risque”, qui se chargera de le faire pour les titulaires d’un carnet de santé “longue maladie” pour les affections retenues par le gouvernement ?… Lire la suite »

Mister Eric
Mister Eric
29 octobre 2021 10:34

Le FLNKS ne participe pas au troisième référendum.

Donc le FLNKS vient d’acter sa sortie de l’Accord de Nouméa.

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Mister Eric
29 octobre 2021 20:21

Mister Eric “Le FLNKS ne participe pas au troisième référendum. Donc le FLNKS vient d’acter sa sortie de l’Accord de Nouméa.”. Je pense que cette sortie de l’accord de Nouméa date du jour où, l’Union Calédonienne, par l’intermédiaire de Daniel Goa, avait déclaré (propos repris dans Caledosphere) : « Pour le peuple kanak, le peuple premier, c’est une grande victoire pour nous car nous nous sommes largement et fortement exprimés (…) qui désormais contestera la justesse de notre lutte ? (…) Il y a désormais nous et les autres et nous allons faire notre pays (Daniel GOA, discours comité directeur… Lire la suite »

Dernière modification 30 jours plus tôt par LedZep4096
ChauchatM
ChauchatM
28 octobre 2021 15:44

En quoi “bleuir la Calédonie” et maintenir cette date améliorera-t-il la situation et relancera-t-il l’économie ? Combien de temps tiendra-t-on ? Serait-ce mieux que le dialogue autour du destin commun ?

XYY .
XYY .
Répondre à   ChauchatM
28 octobre 2021 16:23

ChauchatM.
“dialogue autour du destin commun ?”
dialogue ? 😂
destin commun ? 😂😂
https://youtu.be/FUTuYlMG2e8
Allez…Bons baisers de Bakou…

Inforétif
Inforétif
Répondre à   ChauchatM
28 octobre 2021 16:32

Objectivement, “bleuir la Calédonie” et maintenir cette date” empêcheront la situation d’inquiéter et de se dégrader davantage encore, c’est déjà pas mal.

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
ditou
ditou
Répondre à   ChauchatM
28 octobre 2021 17:05

Le destin commun n’est qu’un mythe. Jamais il n’existera. C’était un rêve, mais comme tous les rêves il se terminera le 12 décembre 2021. Franchement, qui croit encore au destin commun?. Lorsqu’un camps qu’il soit loyaliste ou indépendantiste veut une domination sur l’autre. Le destin commun n’est plus coté en bourse, il a fait faillite et il n’y a qu’une poignée de personne, qui y croit encore et qui veut nous la vendre. “et maintenir cette date améliorera-t-il la situation et relancera-t-il l’économie ?” Je pourrais vous retourner la question : et reporter cette date améliorera t elle la situation… Lire la suite »

Naif
Naif
Répondre à   ditou
29 octobre 2021 08:41

Seule la partition est une solution
Personne n en veux mais le multiculturalisme cela ne marche pas. Une culture essait toujours de dominer l autre. Rien que la signification du sigle fLNKS permet de douter fortement du destin commun.

Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   ChauchatM
28 octobre 2021 21:04

ChauchatM : “Serait-ce mieux que le dialogue autour du destin commun ?

Ah, le destin commun, thème que vous abordâtes lors de votre dernière campagne électorale :

https://www.facebook.com/LesensduOui/videos/1701520576666994

Les douze épisodes sont à revoir, en parallèle avec le document de l’État sur les conséquences du “oui” et du “non”, et avec l’éclairage que vous en fîtes devant les sénateurs coutumiers :

https://larje.unc.nc/wp-content/uploads/sites/2/2021/07/Conference-Senat-sur-le-Oui-et-le-Non-1.pdf

Fermela
Fermela
Répondre à   ChauchatM
29 octobre 2021 10:40

“bleuir la Calédonie””

Moi c’est le tour de vos yeux que j’aimerais bleuir…

Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   Fermela
29 octobre 2021 10:58

Fermela : [@ ChauchatM] “Moi c’est le tour de vos yeux que j’aimerais bleuir…

Je vous trouve dur, d’autant qu’en plus d’être professeur, il est docteur et chercheur, appellations qui semblent pourtant vous impressionner :

https://larje.unc.nc/wp-content/uploads/sites/2/2017/05/CV-Mathias-CHAUCHAT-2020bv.pdf

Par ailleurs son compte Twitter est une mine d’informations, particulièrement sur la NC et le Pacifique :

https://twitter.com/ChauchatM

Fermela
Fermela
Répondre à   alika-antitra
29 octobre 2021 11:56

Alikounet, partout il y a des brebis galeuses (plus encore dans l’enseignement qui sait ?) : chocha, raoult…

Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   Fermela
29 octobre 2021 16:19

Le donneur de leçons (pour les insultes) qui vient exprimer une envie de violence physique sur un intervenant du forum…

Comme disait Audiard, …

Dorade Coryphène
mahimahi
Répondre à   ChauchatM
29 octobre 2021 11:32

Bonjour… La politesse est la première des vertus, En seriez-vous privé ???

JFG
JFG
Répondre à   ChauchatM
29 octobre 2021 14:10

Concernant le « dialogue autour du destin commun », vos belles paroles n ont pas dû arriver aux oreilles de vos copains indépendantistes. À part les entendre parler d indépendance socialo-canaque et de rien d autre, je n ai entendu aucune ouverture sur un projet de vivre ensemble acceptable et équilibré pour toutes les ethnies dans la République. Et concrètement, quelle nouvelle soupe pourriez nous servir en 2022 qui permettrait à une majorité de citoyens d adhérer au projet (dogmatique, vide de sens et de projet concret) d indépendance alors que 30 ans n ont pas permis de faire bouger les lignes.… Lire la suite »

Naif
Naif
Répondre à   JFG
29 octobre 2021 14:24

Bien dit il faut voter le 12 dec

ditou
ditou
28 octobre 2021 07:43

Le ridicule ne tue pas.
En voilà un, qui se moque du monde. Le ministre VERAN, s’étonne d’un manque de personnels soignants.
C’est à mourir de rire. Il met à la porte les infirmiers car non vaccinés et il fait comme s’il ne le savait pas.
C’est finalement l’année des guignols cette année 2021.

https://www.ladepeche.fr/2021/10/27/inquietude-autour-dune-penurie-de-soignants-au-sein-de-lhopital-public-un-lit-sur-cinq-actuellement-ferme-9893706.php

On est bien parti pour avoir les même constatations sous peu.

Naif
Naif
Répondre à   ditou
28 octobre 2021 14:18

Véran, Schiappa, Castaner me font plutôt pleurer

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Naif
28 octobre 2021 14:56

Naïf “Véran, Schiappa, Castaner me font plutôt pleurer“.

Allons, allons… un coup de mou, “Faut pas pleurer comme ça” https://youtu.be/DvnC2cQvrpU 👀☮

Inforétif
Inforétif
Répondre à   ditou
30 octobre 2021 00:05

“Il met à la porte les infirmiers car non vaccinés et il fait comme s’il ne le savait pas.”

ditou, mettre à la porte des infirmiers qui se foutent de risquer d’infecter des malades parce que refusant de se faire vacciner contre la covid-19 est on ne peut plus normal et nécessaire: Monsieur Olivier Véran c’est notre bon berger à nous qui vire ses brebis galeuses, je te prie de lui en être reconnaissante !

Monsieur Olivier Véran, c’est le saint évêque qui, comme tous ses saints confrères, chasse les curés sodomites d’enfants de chœur, tout simplement !

ditou
ditou
27 octobre 2021 20:37

En attente de modération Puisque mon dernier rêve du 27 septembre 2021 05:57, vient de pointer du nez, dans l’article : Les indépendantistes veulent profiter de la crise pour faire reporter le référendum. S’agissant de déménagement des logements de bord de mer. En moins d’un mois, on en voit le début. https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/pyrenees-atlantiques/saint-jean-luz/erosion-du-littoral-ces-villes-qui-reculent-face-a-l-ocean-au-pays-basque-ou-en-gironde-qui-va-payer-2300350.html Et bien en voilà un nouveau rêve, que je viens de faire et comme par hasard il s’agit de la date du 31 décembre 2021. Cette date qui était au début celle de l’obligation vaccinale, puis a été rectifiée pour être en fin octobre 2021 et ensuite est revenu de… Lire la suite »

ditou
ditou
27 octobre 2021 20:30

Puisque mon dernier rêve du 27 septembre 2021 05:57, vient de pointer du nez, dans l’article : Les indépendantistes veulent profiter de la crise pour faire reporter le référendum. S’agissant de déménagement des logements de bord de mer. En moins d’un mois, on en voit le début. https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/pyrenees-atlantiques/saint-jean-luz/erosion-du-littoral-ces-villes-qui-reculent-face-a-l-ocean-au-pays-basque-ou-en-gironde-qui-va-payer-2300350.html Et bien en voilà un nouveau rêve, que je viens de faire et comme par hasard il s’agit de la date du 31 décembre 2021. Cette date qui était au début celle de l’obligation vaccinale, puis a été rectifiée pour être en fin octobre 2021 et ensuite est revenu de nouveau sur… Lire la suite »

ditou
ditou
27 octobre 2021 13:51

Encore des déceptions.
La plupart des cimetières sur l’île seront fermés, sauf Dumbéa et au Mont Dore.
La Toussaint, les fleuristes cette année vont être malheureux.
Maintenant que le cimetière ne rouvrira pas pour cette période de confinement. A moins que le point presse, nous ouvre les portes.
Je ne vois pas comment on pourrait s’y rendre. Le confinement adapté c’est pour les vivants, pas pour les morts.

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/noumea-la-fermeture-des-cimetieres-inquiete-les-familles-en-deuil-a-quelques-jours-de-la-toussaint-1139089.html

Voyons les choses du bon coté, je vais économiser, la somme prévu à cet effet.

Voir plus dans Actualité

Top du moment

Commentaires récents

To Top