Connect with us

Calédosphère

Actualité

12 décembre : la fin d’une génération

« Nous sommes de la vieille génération », Pierre Frogier invité de RRB en fait lui-même l’aveu. Ce 12 décembre, date du troisième et dernier référendum prévu par l’accord de Nouméa, va marquer la fin d’un cycle politique entamé pendant les Évènements. La fin d’un cycle et de toute une génération de politique qui l’ont engagé et animé.

Ils sont encore aux affaires ou bien leurs avis sont toujours sollicités, dans les deux camps de nombreux leaders ont entamé leur carrière au déclenchement des Évènements. Ils étaient jeunes élus, collaborateurs, membres des cabinets, ils ont travaillé les uns aux côtés de Jean-Marie Tjibaou et les autres de Jacques Lafleur et quarante ans plus tard ils sont toujours là, présidents d’institutions, député, sénateur, maires, élus… S’ils ne cachent pas leur désir d’être, sinon les instigateurs, tout du moins des participants aux discussions à venir annoncées par l’État au sortir du référendum, leur discours s’il ne s’est affadi ne porte plus en lui les espoirs et les aspirations de la jeunesse calédonienne. Le cycle politique entamé en 1984 par les premiers barrages, la création du FLNKS et la levée du drapeau kanak, poursuivi par les Accords de Matignon puis l’accord de Nouméa va se clore à l’occasion du 3ème et dernier référendum. Une consultation qui marque la fin d’un très long cycle politique, mais aussi de ceux qui y ont contribué.

« On ne meurt jamais en politique » ?

Les uns et les autres n’ont pas « démérité de la patrie ». Aux postes et aux fonctions qui étaient les leurs, ils ont fait en sorte que soit préservé le plus longtemps possible, l’esprit qui avait présidé à la poignée de main. Chacun d’ailleurs conservant ses convictions. Mais, s’estimant oint par l’Histoire, ils ont duré, et pour certains plus qu’il n’était peut-être raisonnable. La plupart, si ce n’est tous, ont mis en application l’adage selon lequel « on ne meurt jamais en politique » et seuls s’en sont écartés ceux que la mort a vraiment saisie et ils furent nombreux dans l’un et l’autre des deux bords. Comme à chaque fois cependant, des nuances fortes existent dans chacun des camps. Chez les indépendantistes, c’est de manière résolue que la vieille garde a conservé ses prérogatives en s’arrogeant les meilleures places sur les listes, s’assurant ainsi, mandat après mandat, des réélections automatiques. En quarante ans, le personnel politique indépendantiste n’a guère varié et le pouvoir reste aux mains de bon nombre de ceux qui ont initié la lutte. Chez les non-indépendantistes, un certain renouvellement s’est opéré au hasard des victoires et des défaites électorales, ouvrant en effet la voie à des générations plus jeunes. Toutefois, on le remarque surtout ces derniers temps, les « historiques », et qui revendiquent ce statut, se rappellent au bon souvenir de tous par des déclarations ou des interventions médiatiques, comme s’ils tenaient encore à jouer un rôle de premier plan dans la période de transition qui s’annonce au cours de laquelle sera dessiné le futur visage de la Nouvelle-Calédonie. A l’évidence, ces politiques blanchis sous le harnais n’ont aucune intention de lâcher la rampe. Toutefois, sinon comme de vieux sages peut-être, quel pourrait bien être le rôle de ces témoins du passé dans le chantier d’avenir qui s’amorce ?

Les aspirations de la jeunesse

Dans sa très grande majorité, la jeunesse calédonienne pose un regard critique sur l’action de ces politiques dont Sonia Backes rappelait récemment qu’ils « font tous partie de la génération accord ». La jeunesse, mais pas qu’elle, reproche surtout à cette génération de n’avoir rien fait pour combler les divergences et laissé en état le clivage-indépendance-maintien dans la France. Certes il y eut bien l’affaire du drapeau, mais tellement mal préparée, organisée et expliquée qu’elle a tourné au fiasco. Aujourd’hui les électeurs indépendantistes, bien qu’ils ne participent pas au scrutin référendaire, et comme leurs homologues non-indépendantistes qui eux iront voter, aspirent à ce que l’on mette un terme à ce que les Calédoniens considèrent comme un combat qui n’a plus lieu d’être. En définitive, cette vieille génération de politiques, persuadée de la légitimité et de l’historicité de ses combats, s’est coupée du pays réel, estimant à tort qu’il fallait conduire le peuple malgré lui vers les chemins du choix. Ces vieux politiques pensaient aussi que du clivage que d’une certaine manière ils imposaient et représentaient, il sortirait bien quelque chose. Mais désormais le peuple réclame d’autres façons de faire et de penser et souligne que les aspirations nouvelles qui sont les siennes ne pourront être défendues par des gens qui ont entamé leurs carrières politiques au milieu des années 80. La demande d’un renouvèlement générationnel du personnel politique, mais aussi et surtout des idées et des projets, est forte. Il serait bon de l’entendre.

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
303 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
LedZep4096
LedZep4096
21 avril 2022 10:54

“This is the end” pour l’Imperator déchu ? Fin politique bien entendu. Selon NCNEWS : https://www.ncnews.nc/a-lire/philippe-gomes–lheure-de-la-retraite- “Philippe Gomès : l’heure de la retraite ? Ce 19 avril, à l’occasion d’un meeting de soutien à Emmanuel Macron à la salle Venezia, tous les responsables politiques favorable au président-candidat étaient la. Tous ? Non. Philipe Gomès manquait à l’appel. Sa présence n’était peut-être pas requise, mais plus sûrement il semble que le leader de Calédonie Ensemble ait décidé de se retirer de la vie politique. Une décision en ce sens devrait être annoncé dans les prochains jours. Une retraite illustrée par le fait que… Lire la suite »

Dernière modification 25 jours plus tôt par LedZep4096
Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   LedZep4096
21 avril 2022 12:43

C’est surtout que Gomès sait qu’il va se prendre un raclée aux élections. ..

Je ne vais pas expliquer pourquoi, vous le savez tous…

LedZep4096
LedZep4096
13 avril 2022 13:17

“12 décembre : la fin d’une génération” titre cet article auquel je me permettrai de rajouter celle, dont le Grand Jacques [le nôtre, pas l’autre, le soi-disant gros mangeur de tête de veau qui nous a bien bananés en 2007] s’en est largement servi jusqu’à ce qu’elle le mette sur la touche. Nous y sommes : Justice : Philippe Gomès au tribunal pour “prise illégale d’intérêts” “Le procès du député de Calédonie ensemble a débuté, mercredi 13 avril, au tribunal correctionnel de Nouméa. Philippe Gomès est poursuivi pour “prise illégale d’intérêts par un élu dans une affaire dont il assure l’administration ou la… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
XYY .
XYY .
21 février 2022 12:54

Ultime baisser de rideau pour François Ollivaud:
décès annoncé sur RRB
😥

1645407017280.jpg
XXX
XXX
31 janvier 2022 08:05

UC Koohne 28 janvier

“Bonsoir à tous,

Au vu de la demande, de vos sollicitations et de vos retours, nous avons mis en commande des chapeaux..

le modèle de chapeau est sur la photo jointe, il est adaptable à tout adulte. Notre logo sera sur le chapeau. Le chapeau est en vente au prix de 2500 frs./…”

Le chapeau modèle “Ben tant pis !”

XXX
XXX
23 janvier 2022 21:22

Pas très brillant le tout nouveau président du Cese au JT de ce dimanche soir.

Il y a un sujet sur lequel il devrait manifestement éviter de “s’étendre”.

XYY .
XYY .
Répondre à   XXX
24 janvier 2022 06:16

XXX
“Pas très brillant le tout nouveau président du Cese au JT de ce dimanche soir”.
Je ne souviens pas que JLA ait été brillant à un quelconque moment ou circonstance de sa carrière 😁
Perle de JLA à ce JT : ” Mais je n’ai fait que 9 ans de politique!:…
Il a du confondu avec le nombre d’années où il n’a pas fait dans la politique… 😂

JoDo4096
JoDo4096
Répondre à   XYY .
24 janvier 2022 15:08

XYY “Perle de JLA à ce JT : ” Mais je n’ai fait que 9 ans de politique !:… Il a du confondu avec le nombre d’années où il n’a pas fait dans la politique…”. Il semblerait qu’il fut enseignant, notre misogyne de Président (un de plus) ? Où, quand, sous quel statut ? En tout cas il navigue dans la sphère politique depuis 1989 selon Wiki [ https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_d%27Anglebermes ] (*). Et peu importe, depuis, qu’il fut en charge ou non de postes à responsabilité politique, çà fait 33 ans qu’il traine ses guêtres dans la mouvance indépendantiste et certainement… Lire la suite »

Dernière modification 3 mois plus tôt par JoDo4096
XXX
XXX
20 janvier 2022 09:26

Parti Travailliste11 janvier, 07:12   ·  “Il faut privilégier la métallurgie localement que d’augmenter l’exportation de minerai à faible valeur ajoutée pour la NC. Pour inciter les futurs investissements locaux dans la métallurgie, il faudra SEULEMENT fortement taxer les exportations de minerai et des incitations fiscales ( l’IS plus faible, etc) pour les usines. L’amodiation (loyer) sur l’exploitation minière proposée par la présidente de la Province Sud et la redevance sur l’extraction minière viendront augmenter les charges d’exploitation de nos usines “se tirer une balle dans le pied” sachant que nous ne sommes pas compétitifs face à une concurrence étrangère féroce ayant moins… Lire la suite »

XYY .
XYY .
4 janvier 2022 06:47

Surtout ne rien changer… https://www.lnc.nc/article-direct/nouvelle-caledonie/politique/les-membres-de-l-avenir-en-confiance-au-gouvernement-denoncent-une-augmentation-de-la-pression-fiscale Ben oui, Gyges avait aussi une réforme fiscale dans ses cartons… il a fait la passe au voisin… 😇 https://www.lnc.nc/article/economie/politique/nouvelle-caledonie/le-medef-juge-la-reforme-fiscale-criminelle-pour-l-economie Extrait: L’hypothèse de base de la réforme est tout à fait fausse. Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie assure que le taux de prélèvement en Nouvelle-Calédonie est largement inférieur à celui de la Métropole. Mais son calcul est faux puisqu’il est basé sur un PIB de 1000 milliards qui prend en compte environ 180 milliards alloués par la France. Or, la réalité de la pression fiscale doit être calculée sur les seules richesses créées par la Calédonie,… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Top du moment

Commentaires récents

To Top