Connect with us

Calédosphère

Actualité

Éric Zemmour : “Vive la Nouvelle-Calédonie française et vive la France !”

A quelques jours du référendum, dans un discours solennel, le candidat à l’élection présidentielle a adressé un message de soutien aux électeurs Calédoniens. Partisan farouche de la Calédonie Française, Éric Zemmour estime que « si le NON à l’indépendance l’emporte, le temps des statuts transitoires sera terminé » et qu’alors « la Nouvelle-Calédonie devra être dotée d’un statut institutionnel durable au sein de la République française ». Dans une longue intervention, le candidat du mouvement “Reconquête !” décline également ses propositions parmi lesquelles le dégel du corps électoral, la prééminence des provinces et la construction à Nouméa « d’une véritable base militaire à la hauteur des enjeux géostratégiques de la zone ». France Australe.

Il est temps que la France regarde au-delà du continent européen pour se tourner vers la mer, et notamment en direction du Pacifique, de la Nouvelle-Calédonie et de l’ensemble des territoires français de par le monde.” Trois jours après son tonitruant premier meeting de campagne et une semaine seulement après sa déclaration de candidature, le regard d’Éric Zemmour se tourne désormais vers le Pacifique et plus précisément vers les Calédoniens qui vont, ce dimanche 12 décembre, voter pour la 3ème fois consécutive pour décider librement s’ils souhaitent rester Français. Et dans une vidéo diffusée sur sa chaine YouTube, le chef du nouveau mouvement « Reconquête ! » appelle ainsi les Calédoniens à choisir la France et à se « projeter sereinement dans un avenir français ».

Droit d’inventaire des gouvernements Hollande/Macron

Pour le candidat déclaré, qui se présente comme un héritier du RPR de Charles Pasqua et de Philippe Seguin, les référendums à répétition et la conclusion « interminable et incertaine » de l’Accord de Nouméa sont le fait des « renoncements » et des « stratagèmes » voulue par « une élite socialiste idéologue » qui a toujours voulu favoriser l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, notamment en interdisant à des milliers de Calédoniens de pouvoir voter lors des élections locales :

« Malgré tous les renoncements de l’Etat depuis plus de 30 ans, et malgré tous les stratagèmes mis en place par une élite socialiste idéologue pour favoriser le camp indépendantiste, vous avez tenu bon et vous avez su garder intacte votre volonté d’appartenir à la Nation française (…) Le système de discrimination électorale inique qui a été institué en Nouvelle-Calédonie exclut des dizaines de milliers de citoyens français du droit de vote, soit près de 18% du corps électoral. Ce système a été validé par la CEDH, qui s’émeut du temps de travail de nos militaires, mais valide des infractions aussi flagrantes au principe le plus fondamental de la démocratie (…) Le long chapitre ouvert par l’Accord de Nouméa n’en finit pas de finir et vous souffrez de sa conclusion interminable et incertaine. Il est grand temps qu’il prenne fin pour que vous puissiez, enfin, vous projeter sereinement dans un avenir français (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

Sans surprise, le candidat de droite a tiré à boulets rouges sur le « principe d’équidistance » prônée tant par François Hollande que par Emmanuel Macron, lesquels ont toujours pris grand soin de ne jamais se déclarer franchement et clairement pour le NON à l’indépendance ou pour que la Calédonie reste française :

« La France doit affirmer sa volonté de ne pas être privée d’une partie de son territoire. Que dire du quinquennat de François Hollande qui n’a jamais prôné que l’équidistance entre indépendantistes et non-indépendantistes gérant l’accord de Nouméa comme un simple greffier. Quant à Emmanuel Macron, il a agi en idéologue contre les intérêts de la France. Comment aurait-il pu agir différemment ? il considère que la colonisation est un crime contre l’Humanité (…) La façon dont a été mené ce processus par les gouvernements français successifs a clairement favorisé le camp indépendantiste. La réussite des socialistes aura été de dresser la repentance en obstacle à l’implication de la France contre l’indépendance Calédonienne (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

“Je veux dire à nos compatriotes Kanak, que je comprends leur lutte et que je la respecte”

Féru d’histoire, l’écrivain-journaliste est ensuite revenu sur le passé du territoire qualifié de « tragique » et sur le « lien indéfectible » qui l’unit à la France « par-delà les océans depuis le Second Empire ». Il a également rendu hommage à l’esprit pionnier des Calédoniens :

« Je suis convaincu que vous ferez le choix de la France une 3ème fois le 12 décembre prochain. L’Histoire de la Nouvelle-Calédonie s’inscrit dans l’Histoire de France depuis 168 ans. Un lien indéfectible nous unit par-delà les océans depuis le Second Empire. Ce lien a parfois été lourd de sens lorsque la Nouvelle-Calédonie a envoyé sa jeunesse au combat, dans les tranchées en métropole pendant la Grande Guerre, ou encore, avec le bataillon du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale qui s’est illustré jusque dans les déserts d’Afrique du Nord. Comme toute terre française, la Nouvelle-Calédonie a payé le prix du sang. Terre du bagne, d’espoirs brisés, de luttes violentes, l’Histoire de la Nouvelle-Calédonie est tragique mais elle est également traversée par un formidable esprit pionnier grâce auquel vous avez su faire de la Nouvelle-Calédonie un territoire français développé où il fait bon vivre (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

Comme il l’avait déjà fait il y a trois ans, dans l’émission « Zemmour&Naulleau » sur Paris Première, au lendemain du premier référendum, Éric Zemmour a salué « nos compatriotes kanak » et a expliqué « comprendre leur lutte ». Gaullo-Bonapartiste, partisan du « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », l’écrivain s’est, en effet, toujours montré respectueux (voire même admiratif diraient certains) vis-à-vis des peuples qui luttent sans relâche pour la préservation de leur identité :

« J’ai la conviction que c’est dans la France que les différentes identités qui peuplent la Nouvelle-Calédonie pourront pleinement s’épanouir pacifiquement. Je veux dire aujourd’hui, à nos compatriotes Kanak, que je comprends leur lutte et que je la respecte. Le 13 décembre, il n’y aura ni vainqueurs ni vaincus. La France respectera toujours vos coutumes et valorisera votre culture (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

Nouveau statut, dégel du corps électoral, provincialisation, base militaire et indépendance stratégique

Quant à la légitimité du scrutin, malgré l’appel à la non-participation du FLNKS, le candidat à l’élection présidentielle estime qu’elle ne saurait être remise en cause, attendu que « cette consultation sera, de toute façon, valide et reconnue par tous car prévue depuis plus de 20 ans, demandée par les indépendantistes et succédant à deux consultations en tout point similaires en moins de quatre ans ». Ainsi, pour Éric Zemmour, au 13 décembre, « le temps des statuts transitoires sera terminé » :

« L’État devra respecter le choix des Calédoniens et la Nouvelle-Calédonie devra donc être dotée d’un statut institutionnel durable au sein de la République française. Ce nouveau statut devra mettre un terme aux entorses qui ont pu être faites, en Nouvelle-Calédonie, aux principes les plus fondamentaux de la démocratie. Je pense bien sûr au dégel du corps électoral ainsi qu’au rétablissement d’une équité de traitement entre les différentes ethnies du territoire. Les discussions qui s’ouvriront au terme de l’accord de Nouméa, permettront également de redéfinir le mode de fonctionnement de vos institutions qui ont montré leurs limites. Si le NON l’emporte, le temps des statuts transitoires sera terminé. Il ne sera plus temps d’attendre mais de construire. C’est pourquoi il faudra dès le 13 décembre commencer à construire un avenir commun et affirmer le principe que nous ne prévoirons pas d’autres référendums (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

Partant du constat que la société calédonienne est traversée par une triple fracture, géographique, politique et identitaire, le chef du mouvement « Reconquête ! » souhaite que le futur statut fasse la part belle aux trois provinces, Sud, Nord et Îles :

« Une triple fracture traverse la société calédonienne : Pour cette raison, le nouveau statut de la Nouvelle-Calédonie devra s’appuyer sur ses collectivités provinciales dont les contours correspondent le plus aux différentes populations du Territoire. Ce sont les provinces qui permettront de dégager les grands axes de développement de la Nouvelle-Calédonie pour les décennies à venir (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

“La diplomatie est toujours affaire de puissance”

Éric Zemmour profite également de cette déclaration aux Calédoniens pour dresser un constat géopolitique de la situation dans le Pacifique, qu’il présente, comme beaucoup désormais, comme étant « le nouveau centre du monde ». Revenant sur la rupture du fameux « contrat du siècle » entre la France et l’Australie concernant la vente de sous-marins à cet ancien allié anglo-saxon, l’écrivain prône l’indépendance stratégique de la France au travers de l’augmentation de son budget de la défense ainsi que la construction, en Nouvelle-Calédonie, d’une base militaire du Pacifique « à la hauteur des enjeux stratégiques de la zone » :

« Ne Nous voilons pas la face, les temps qui s’annoncent dans votre région du monde seront difficiles. Au cœur de l’opposition entre les États-Unis et la Chine, le Pacifique devient progressivement le nouveau centre du monde. La Nouvelle-Calédonie est un territoire convoité par des puissances étrangères qui envient votre positionnement stratégique ainsi que vos ressources naturelles. Or dans le Pacifique comme ailleurs, la diplomatie est toujours une affaire de puissance. La récente rupture du « contrat du siècle » a révélé la faiblesse de la politique étrangère française depuis des années. La réaction d’Emmanuel Macron a montré au monde que la France n’avait plus les moyens de réagir, quand ses alliés ne la respectaient pas. Regardez la rencontre entre Emmanuel Macron et Joe Biden, on a peine à comprendre qui s’excuse auprès de qui ! Les prédations étrangères ont déjà commencé en Nouvelle-Calédonie. Seule la voie d’indépendance stratégique que je propose, peut permettre à la France de redevenir suffisamment puissante pour imposer ses vues dans le Pacifique. Votre archipel s’inscrit pleinement dans cette politique ambitieuse. Je l’ai annoncé, la France doit augmenter le budget qu’elle consacre à sa Défense substantiellement pour atteindre 60 milliards d’euros. Le renforcement de notre politique de défense devra passer par l’accroissement de nos moyens militaires dans le Pacifique. Je souhaite que la Nouvelle-Calédonie accueille une véritable base militaire du Pacifique à la hauteur des enjeux géostratégiques de la zone (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

“La Nouvelle-Calédonie doit être une vitrine du génie français dans le Pacifique”

Reprenant les propos du Général de Gaulle, lequel avait, il y a plus d’un demi-siècle lors de sa visite en Nouvelle-Calédonie, décrit le territoire comme étant « la France australe », Éric Zemmour exhorte les Calédoniens à voter NON pour refuser, une fois encore, l’indépendance le 12 décembre prochain :

« Je souhaite que vous fassiez le choix de la France le 12 décembre prochain. Choisir de rester français, c’est faire le choix d’un avenir stable et serein, du développement économique et de la sécurité. La France a une chance unique de comprendre un territoire d’outre-mer aussi beau et attachant que le vôtre. Et vous aussi, vous avez la chance unique d’être Français dans cette région du monde aussi contestée. Je m’inscris donc pleinement dans les propos que vous tenait le général de Gaulle en 1966 lors de sa visite en Nouvelle-Calédonie : vous avez, j’en suis certain, un rôle français à jouer dans cette partie du monde car vous êtes un morceau de la France, vous êtes la France australe. Plus que jamais, la Nouvelle-Calédonie doit être une vitrine du génie français dans le Pacifique (Éric ZEMMOUR, 07/12/21 ; Discours aux Calédoniens ; sources : YT) »

Enfin, s’adressant aux électeurs hésitants, le candidat à l’élection présidentielle les encourage à aller voter pour que l’Histoire de la Nouvelle-Calédonie continue à s’écrire « dans le grand livre de l’Histoire de France » :

« Je sais que certains sont tentés d’appeler à la non-participation. Je tiens à dire que personne n’est propriétaire de votre vote. Tous les Calédoniens qui le souhaitent doivent s’exprimer le 12 décembre (…) Calédoniennes, Calédoniens, votez NON à l’indépendance le 12 décembre prochain. Vive la Nouvelle-Calédonie française et vive la France ! »

Présidentielle : les candidats et la Calédonie

S’agissant du référendum calédonien, plusieurs candidats à l’élection présidentielle se sont récemment invités dans la campagne. C’est ainsi que lors des débats de la primaire des LR, chaque candidat de l’ex-UMP a émis publiquement le souhait que la Nouvelle-Calédonie reste française, notamment Valérie Pecresse, la candidate officielle des Républicains. Par ailleurs, ce week-end, Jean-Luc Mélenchon s’est – sans surprise – positionné du côté des indépendantistes en déclarant durant son meeting « qu’il était encore temps de repousser le référendum », le patron de la France Insoumise n’ayant jamais caché son attachement à la « Kanaky ». De son côté, Marine Le Pen a fait une courte déclaration sur le sujet la semaine dernière et a, comme à son habitude, appelé les Calédoniens à voter NON à l’indépendance sans pour autant aller au-delà de son choix de voir la Nouvelle-Calédonie rester française.

Ainsi, Éric Zemmour est, pour l’heure, le seul candidat à avoir émis des propositions quant à l’avenir de la Nouvelle-Calédonie. Il faut dire que l’ancien journaliste a pris l’habitude d’évoquer le sujet, soit dans ses ouvrages, soit dans les chroniques qu’il effectuait naguère à la télévision. Or, selon nos informations, Éric Zemmour aurait rencontré en juin dernier plusieurs responsables politiques calédoniens lors de leur séjour à Paris et parmi eux, l’élu du congrès Brieuc Frogier. Le fils du sénateur Pierre Frogier serait depuis en lien avec l’équipe du « Z », comme l’appellent ses afficionados, notamment l’ex-figure médiatique des Gilets Jaunes Benjamin Cauchy, lequel appartient à la garde rapprochée de l’ex-journaliste. Toujours selon nos informations, Brieuc Frogier pourrait apporter son parrainage à Éric Zemmour et ainsi le représenter officiellement en Nouvelle-Calédonie lors de la prochaine campagne présidentielle. Affaire à suivre…

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
303 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
ditou
ditou
22 décembre 2021 11:59

Vive la Calédonie française et vive la France.
Comme c’est bien dit, mais ce n’est peut être pas ce que pense ,
Eramet qui est victime d’une fraude financière.
Il s’en rend compte en décembre, le mois ou les compte sont arrêtés par les entreprises.
Mais qui a pu lui piquer 45 millions d’euros?.

https://www.lnc.nc/article-direct/mines/nickel/justice/nouvelle-caledonie/nickel-eramet-victime-d-une-fraude-financiere-de-45-millions-d-euros

XYY .
XYY .
Répondre à   ditou
22 décembre 2021 12:56

“Eramet”.
En complément
https://www.lefigaro.fr/societes/eramet-se-dit-victime-d-une-fraude-de-45-millions-20211221

“Mais qui a pu lui piquer…”
Ça me rappelle une affaire du même genre
https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/justice/une-comptable-de-la-nmc-detourne-150-millions-de-francs
Peut-être qu’à l’époque, les gars d’Eramet s’en étaient battus les cuisses 😂😂😂

ditou
ditou
Répondre à   XYY .
22 décembre 2021 13:25

Ce qui est bizarre c’est que la comptabilité du premier semestre 2021 d’Eramet ne semblait pas faire les écho d’une fraude.
Sur le lien ci dessous on parle d’un bilan financier pour le premier semestre. Mieux encore il est précisé, que son bilan repassait au vert dans l’article de fin juillet 2021. Alors 45 millions d’euros ont disparu au deuxième semestre, comment est ce possible une si grosse somme?.

 Mercredi, lors de sa présentation du bilan d’activité et financier pour le premier semestre, le groupe Eramet”

“Si le bilan d’Eramet repasse au vert”

https://www.ladepeche.fr/2021/07/31/eramet-confirme-son-intention-de-ceder-les-activites-daubert-duval-9705606.php

Mister Eric
Mister Eric
21 décembre 2021 12:47
Issartel
Issartel
20 décembre 2021 22:02

Il y a tout de même un truc qui cloche en NC. Le vote est, me semble-t-il, un moyen de dégager un consensus entre des gens qui ont entre eux assez de solidarité pour se plier à la loi de la majorité. Bref, le vote doit permettre à des gens qui estiment former ensemble un peuple d’organiser leur vie ensemble. Ce n’est pas du tout ce qui se passe en NC où manifestément deux peuples s’affrontent et où le vote perd son caractère d’instrument démocratique pour prendre une allure de combat démographique. Ce n’est pas une solution, et c’est une… Lire la suite »

Mister Eric
Mister Eric
19 décembre 2021 20:33
ditou
ditou
Répondre à   Mister Eric
19 décembre 2021 21:12

En effet Macron a perdu son électorat.
Je doute qu’il fasse un deuxième mandat. Même nos indépendantistes ne voteront pas pour lui.
En Amérique les français expatriés pensent que Zemmour passera président. Mais bon c’est un avis comme un autre.

Naif
Naif
Répondre à   ditou
20 décembre 2021 09:05

Une petite parodie sur Manu pardon le président de la République que je déduis au comité de soutien locale de Mr Macron pour sa réélection
Brieuc Frogier soutient Zemmour et MR Giges soutient Macron moi pas tout comprendre
https://youtu.be/zt4m7JqJUQw

Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   Naif
20 décembre 2021 20:24
Mister Eric
Mister Eric
19 décembre 2021 14:45

La vente d’Alstom : ce secret entre Valérie Pécresse et Emmanuel Macron est une bombe à retardement. Sophie Mestral Les médias officiels n’enquêtent pas sur la vente d’Alstom en 2015 et les rôles respectifs d’Emmanuel Macron et de Valérie Pécresse. Étonnant, non ? Voici un extrait d’une chronique de Patrick Edery sur le sujet : Selon le magazine l’Incorrect, les nominations simultanées de « Valérie, ministre du Budget, et, son mari, Jérôme, président d’Alstom Renouvelables ont permis un déblocage soudain et surprenant de l’éolien en mer [en France]. Qui a coûté cher à l’État et s’est terminée en fiasco, mais a été rentable pour l’avancement de monsieur Pécresse… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par Mister Eric
JoDo4096
JoDo4096
Répondre à   Mister Eric
19 décembre 2021 16:57

Mister Eric “La vente des activités énergie à l’américain Général Electric a été une perte de souveraineté sans égale pour la France, qui a remis entre les mains des Américains nos technologies et activités les plus sensibles pour faire tourner, non seulement nos centrales nucléaires, mais aussi nos sous-marins nucléaires. [La Lettre Patriote]“. Tu devrais revoir tes sources d’informations. Le grand remplacement technologique, en matière de “nucléaire naval” a été fait depuis belle lurette. En 2007 déjà, “Le Figaro” : https://www.lefigaro.fr/societes-etrangeres/2007/12/06/04011-20071206ARTFIG00516-ge-prend-pied-dans-le-sous-marin-nucleaire-francais.php “Filiale de General Electric, Thermodyn rejoint DCNS et Areva pour construire le premier Barracuda. Les turbines à vapeurs du… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par JoDo4096
Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   JoDo4096
19 décembre 2021 17:32

“Une filiale de General Electric”.

Ok.

Et pour le reste, sur le fond, qu’est-ce que ça change ?

Dernière modification 1 mois plus tôt par Mister Eric
JoDo4096
JoDo4096
Répondre à   Mister Eric
19 décembre 2021 17:49

Mister Eric “Et pour le reste, sur le fond, qu’est-ce que ça change ?“.

“La lettre Patriote” remet sur le tapis aujourd’hui, un fait qui date qui est plus que passé. A ton avis pourquoi ?

A quand un article entier sur Charles Martel dans “La lettre Patriote” mais, ne faisant qu’un focus sur la bataille de Poitiers.

Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   JoDo4096
19 décembre 2021 18:48

Qu’est-ce que ça change pour le rôle qu’a joué ton favori Macron dans le bradage d’un fleuron de l’industrie française aux Américains ?

JoDo4096
JoDo4096
Répondre à   Mister Eric
19 décembre 2021 20:18

.

Dernière modification 1 mois plus tôt par JoDo4096
JoDo4096
JoDo4096
Répondre à   Mister Eric
19 décembre 2021 20:19

Mister Eric “Qu’est-ce que ça change pour le rôle qu’a joué ton favori Macron dans le bradage d’un fleuron de l’industrie française aux Américains ?”. “Le 29 janvier 2021, Alstom finalise le rachat et l’absorption de son concurrent canadien Bombardier Transport. Cette acquisition donne naissance à un géant industriel, numéro deux mondial du ferroviaire [ https://fr.wikipedia.org/wiki/Alstom ] “. Numéro 2 mondial pas mal quand même. Un exemple de cette réussite, parmi tant d’autres : https://vipress.net/alstom-multiplie-les-mega-contrats-a-linternational/ “ALSTOM MULTIPLIE LES MÉGA-CONTRATS À L’INTERNATIONAL”. “Alstom a annoncé hier avoir remporté le plus gros marché ferroviaire jamais attribué au Danemark. Ce contrat de 2,6 milliards… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par JoDo4096
Mister Eric
Mister Eric
19 décembre 2021 14:41

La vente d’Alstom : ce secret entre Valérie Pécresse et Emmanuel Macron est une bombe à retardement Sophie Mestral Les médias officiels n’enquêtent pas sur la vente d’Alstom en 2015 et les rôles respectifs d’Emmanuel Macron et de Valérie Pécresse. Étonnant, non ? Voici un extrait d’une chronique de Patrick Edery sur le sujet : Selon le magazine l’Incorrect, les nominations simultanées de « Valérie, ministre du Budget, et, son mari, Jérôme, président d’Alstom Renouvelables ont permis un déblocage soudain et surprenant de l’éolien en mer [en France]. Qui a coûté cher à l’État et s’est terminée en fiasco, mais a été rentable pour l’avancement de monsieur Pécresse au… Lire la suite »

Alika-antitra
Alika-antitra
17 décembre 2021 17:40
Dernière modification 1 mois plus tôt par
JoDo4096
JoDo4096
Répondre à   alika-antitra
17 décembre 2021 19:49

Alik “Le haussaire, ce midi, sur RRB [ https://rrb.nc/podcast/transparence-17-12-21 ]“. Pour l’anecdote, j’ai pu constaté, avec un certain étonnement, vers les 2’59”, qu’il a repris une phrase d’un discours qu’avait prononcé le Général sur cette bande de terre en 1966. Allusion que j’avais faite, à ce discours, dans un de mes commentaires dernièrement ! Article https://caledosphere.com/2021/12/10/12-decembre-la-fin-dune-generation/ mon commentaire du 10 décembre 2021 11:14. Extrait : “Dix ans plus tard, en 1966, à l’occasion de sa deuxième visite sur le Territoire : « Quand je dis développement humain, je parle d’abord des rapports fraternels entre les concitoyens du Territoire, à quelque communauté… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par JoDo4096

Voir plus dans Actualité

Top du moment

Commentaires récents

To Top